Lisez! icon: Search engine
Plon
EAN : 9782259206679
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 154 x 240 mm

Conspirata

Date de parution : 19/11/2009

Plongée haletante au coeur d'une Rome en plein marasme, alors que Cicéron découvre qu'il est la cible d'un complot meurtrier.

Rome, 63 avant J.-C.

Tandis que la cité romaine est sur le point de conquérir le plus vaste empire jamais connu, sept hommes se livrent une guerre sans merci pour le pouvoir. Cicéron, consul élu et parvenu, César, son redoutable et jeune rival, Pompée, le plus grand général de la...

Rome, 63 avant J.-C.

Tandis que la cité romaine est sur le point de conquérir le plus vaste empire jamais connu, sept hommes se livrent une guerre sans merci pour le pouvoir. Cicéron, consul élu et parvenu, César, son redoutable et jeune rival, Pompée, le plus grand général de la République, Crassus, sa plus grande fortune, Caton, dangereux fanatique politique, Catilina, dont les mains sont déjà tachées de sang et Claudius, ambitieux et séducteur.

Les tribulations de ces figures historiques - leurs alliances et leurs trahisons, leur cruauté et leurs manœuvres, leur intelligence et leurs crimes - sont le matériau fantastique et bien réel de ce thriller trépidant. Grâce à Tiron, esclave et secrétaire particulier de Cicéron, l'Histoire se lit de l'intérieur, à travers les secrets de son maître, personnage complexe, politicien rusé, capable de déjouer les complots les plus machiavéliques de ses ennemis.

De meurtres déguisés en sacrifices, en condamnation à mort et procès scandaleux, jusqu'au déchaînement brutal de la foule romaine, Conspirata brosse le tableau à la fois historique et sans âge des horreurs du pouvoir.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782259206679
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 154 x 240 mm
Plon

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Krapullax Posté le 1 Juin 2020
    Mieux que le premier tome ! Plus d’action et la machine infernale à broyer de met en place !
  • Phoenicia Posté le 1 Décembre 2019
    Le 2e tome de cette trilogie signé Robert Harris ne manque pas de sel. Cicéron débute son consulat avec un ennemi bien farouche, Catilina. Et l'après-consulat semble bien malaisé avec des ennemis qui poussent comme les têtes de l'hydre. Avec ses valeurs, même si sur certains points il n'est pas très regardant, Cicéron se bat pour la République contre la tyrannie... A grands risques. Grand orateur de l'histoire et surtout connu par moi grâce aux Catilinaires, j'admets que j'attendais beaucoup de ce tome. Robert Harris arrive à nous dépeindre une République qui se fissure, se craquelle de part en part. Il nous montre l'ambition des Hommes, ou la peur qu'ils ressentent lorsqu'ils sont acculés. Sans toujours approuver ce qu'il fait, ou ce qu'ils font parce que cela peut s'appliquer à César aussi, le destin de ces grands hommes de l'Histoire force notre admiration par endroits. Malgré quelques longueurs par endroits, ce petit pavé mélange avec doigté suspens, action et faits historiques mémorables. Challenge A travers l'histoire Challenge Pavés 2019 Challenge Multi-défis 2019 Challenge Séries Challenge Le tour du scrabble en 80 jours( 7e éd) Challenge Mauvais Genres
  • yann72000 Posté le 18 Décembre 2018
    je vous renvoie à Imperium pour avoir mon avis plus détaillé sur le début de la trilogie (je n'ai pas encore lu le 3e volume). En résumé, c'est bon mais ça ne vaut pas les Gordien de Saylor.
  • Ellioth Posté le 1 Octobre 2018
    On revit Rome, ses complots et ses ambitions. Le portrait de Cicéron et de ses contemporains est criant de vérité, nous apprend des tonnes de choses sur cette période et sur la politique. Les liens du narrateur avec son maître, les affres du grand orateur, tout est formidable. L'auteur réussit encore une fois à décrire avec brio la vie politique de Rome dans les dernières années de la République !
  • thimiroi Posté le 7 Août 2017
    Rome 63-58 avant Jésus-Christ : au coeur du pouvoir Robert Harris a écrit des romans très différents, mais tout aussi réussis les uns que les autres. "Conspirata" est un thriller historique qui se déroule après les événements racontés dans "Imperium", mais on peut éventuellement commencer par ce titre : il y a un glossaire et des précisions concernant les personnages en fin de volume. Le narrateur du récit, Tiron, ancien secrétaire esclave de Cicéron, y raconte les remarquables succès de son maître, lors notamment de la fameuse Conjuration de Catilina, mais aussi sa terrifiante descente aux enfers. Car, dans cette lutte pour le pouvoir que se livrent les grands ambitieux de l'époque, tous les coups sont permis : achats des électeurs et des jurés dans les procès, recours à des prostituées, raccommodements de circonstance avec les ennemis d'hier, mariages arrangés, trahisons, chantages, assassinats... L'intrigue de ce thriller connaît de multiples rebondissements. L'auteur est parfaitement documenté, il excelle à ressusciter des personnages exceptionnels et à représenter les scènes spectaculaires où ils s'affrontent. Evidemment, Cicéron est présenté de manière trop avantageuse par son ancien secrétaire, alors qu'il a changé de camp : il était le défenseur du peuple dans "Imperium", il est devenu le meilleur soutien... Rome 63-58 avant Jésus-Christ : au coeur du pouvoir Robert Harris a écrit des romans très différents, mais tout aussi réussis les uns que les autres. "Conspirata" est un thriller historique qui se déroule après les événements racontés dans "Imperium", mais on peut éventuellement commencer par ce titre : il y a un glossaire et des précisions concernant les personnages en fin de volume. Le narrateur du récit, Tiron, ancien secrétaire esclave de Cicéron, y raconte les remarquables succès de son maître, lors notamment de la fameuse Conjuration de Catilina, mais aussi sa terrifiante descente aux enfers. Car, dans cette lutte pour le pouvoir que se livrent les grands ambitieux de l'époque, tous les coups sont permis : achats des électeurs et des jurés dans les procès, recours à des prostituées, raccommodements de circonstance avec les ennemis d'hier, mariages arrangés, trahisons, chantages, assassinats... L'intrigue de ce thriller connaît de multiples rebondissements. L'auteur est parfaitement documenté, il excelle à ressusciter des personnages exceptionnels et à représenter les scènes spectaculaires où ils s'affrontent. Evidemment, Cicéron est présenté de manière trop avantageuse par son ancien secrétaire, alors qu'il a changé de camp : il était le défenseur du peuple dans "Imperium", il est devenu le meilleur soutien des nantis et des privilégiés dans "Conspirata" ; quant à Jules César, il y apparaît absolument machiavélique... Un passionnant thriller historique.
    Lire la suite
    En lire moins
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PLON
Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…