Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221252956
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 544
Format : 153 x 240 mm

Cordoue 1211

Les Aventures de Guilhem d'Ussel, chevalier troubadour

Date de parution : 08/04/2021

Enquêtes et complots au coeur du Moyen Âge.

An de grâce 1211. La révolte gronde chez les barons anglais. Le roi Jean, excommunié en raison de ses exactions contre l’Église, multiplie rapines et forfaitures et n’hésite pas à se saisir d’otages dans les familles nobles et à enlever ceux qu’on refuse de lui livrer. Pis, il prépare une...

An de grâce 1211. La révolte gronde chez les barons anglais. Le roi Jean, excommunié en raison de ses exactions contre l’Église, multiplie rapines et forfaitures et n’hésite pas à se saisir d’otages dans les familles nobles et à enlever ceux qu’on refuse de lui livrer. Pis, il prépare une infamie pour se venger du pape Innocent III.
En apprenant son funeste dessein, le comte de Huntington – surnommé Robin des Bois quand, dans sa jeunesse, il commandait une bande d’outlaws à Sherwood – demande à Guilhem d’Ussel de l’aider à lui faire obstacle. Sa mission, périlleuse, cernée d’ennemis, conduira le chevalier troubadour jusqu’en Espagne et au pays d’Al-Andalus.
Chevauchées, algarades, embûches, batailles, traîtrises, guets-apens et retrouvailles avec une amie énigmatique… L’expédition multiplie les périls et surprises. Le bonheur, pour Ussel, peut-il renaître sur la route de Cordoue, alors que le calife Al-Nasir s’apprête à écraser la Castille avec la plus grande armée maure jamais rassemblée ? Le destin de la Chrétienté, que Guilhem a entre les mains, va-t-il basculer ?

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221252956
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 544
Format : 153 x 240 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • leboncoinlecture Posté le 15 Octobre 2021
    Entrant nonchalamment dans la bibliothèque de mon quartier, j’ai été séduite instantanément par ce que laissait présager le titre happant mon regard : Les aventures de Guilhem d’Ussel chevalier troubadour, Cordoue 1211 : un chevalier troubadour, dans l’Espagne musulmane, ce titre est fait pour moi ! Et je découvre qu’il s’agit du douzième tome d’une série dont la plupart porte le nom d’une ville et une année (Marseille 1198, Paris 1199, Londres 1200, Monségur 1201, Rome 1202, Rouen 1203, Béziers 1209, Wartburg 1210) – autant dire que je me prépare de belles heures de lecture !!! Je crois que je ne remercierais jamais assez les bibliothécaires pour toutes les belles découvertes que j’ai faites grâce à leur travail ! Et oui, bien que douzième tome d’une série que je découvre, je n’ai eu aucune difficulté à suivre l’histoire puisque l’auteur prend soin de présenter les différents personnages au fur et à mesure et de rappeler certains faits passés (en renvoyant par moment aux tomes précédents). Le procédé est un peu systématique et lassant dans les cinquante premières pages mais il faut bien situer les choses pour comprendre la suite ! Notre cher Guilhem d’Ussel est donc amené à quitter Rouen, où il vit, pour l’Angleterre, à la demande... Entrant nonchalamment dans la bibliothèque de mon quartier, j’ai été séduite instantanément par ce que laissait présager le titre happant mon regard : Les aventures de Guilhem d’Ussel chevalier troubadour, Cordoue 1211 : un chevalier troubadour, dans l’Espagne musulmane, ce titre est fait pour moi ! Et je découvre qu’il s’agit du douzième tome d’une série dont la plupart porte le nom d’une ville et une année (Marseille 1198, Paris 1199, Londres 1200, Monségur 1201, Rome 1202, Rouen 1203, Béziers 1209, Wartburg 1210) – autant dire que je me prépare de belles heures de lecture !!! Je crois que je ne remercierais jamais assez les bibliothécaires pour toutes les belles découvertes que j’ai faites grâce à leur travail ! Et oui, bien que douzième tome d’une série que je découvre, je n’ai eu aucune difficulté à suivre l’histoire puisque l’auteur prend soin de présenter les différents personnages au fur et à mesure et de rappeler certains faits passés (en renvoyant par moment aux tomes précédents). Le procédé est un peu systématique et lassant dans les cinquante premières pages mais il faut bien situer les choses pour comprendre la suite ! Notre cher Guilhem d’Ussel est donc amené à quitter Rouen, où il vit, pour l’Angleterre, à la demande de son ami le comte de Huntington, Robert de Locksley – autrefois connu sous le nom de Robin des bois… - qui requiert son aide pour la ligue des barons contre le roi Jean, tyran pervers, qui fomente un projet odieux – et original – pour se débarrasser définitivement de l’autorité du Pape. Cette mission va les mener en Espagne musulmane pour rencontrer le calife Al-Nasir, tentant de prendre de court une ambassade du roi Jean. L’auteur a trouvé la source d’inspiration de ce nœud d’intrigue pour le moins suprenant dans la Grande chronique d’Angleterre du moine bénédictin Matthieu Paris. Aux dires de l’auteur, nombre d’historiens trouve cela invraisemblable mais quelques autres y donnent crédit. En tout cas, pour un roman historique de complot et d’aventure, c’est parfait ! De plus, Jean d’Aillon maîtrise parfaitement les temps du scénario. On passe de la France à l’Angleterre à l’Espagne, dans des milieux et des paysages variés, toujours bien décrits. Les péripéties peuvent être sans grande surprise et dénouées parfois un peu rapidement mais je me suis tout de même laissée prendre au jeu. Les personnages sont bien caractérisés – même si un peu manichéens – et attachants. Les femmes ont également une place de choix, et pas pour faire la soupe ou raccommoder les chemises. Certaines rencontres, coïncidences ou accointances peuvent paraître faciles ou forcées sur le moment mais, pris ensuite par l’intrigue, ça s’oublie vite. J’ai beaucoup aimé naviguer à travers ces différents pays, la prise en compte du polyglottisme, les nombreux détails réalistes et historiques, ainsi que l’écriture très riche. De même, le « vrai/faux » et la bibliographie en fin d’ouvrage sont un plus. Maintenant que j’ai lu le plus récent de la série, j’ai hâte de découvrir le plus ancien avec la jeunesse et la formation de Guilhem d’Ussel, chevalier troubadour.
    Lire la suite
    En lire moins
  • bfauriaux Posté le 7 Juillet 2021
    Un excellent roman d'aventure qui nous fait revivre un temps lointain et un monde dangereux ou une peripetie en succedait a une autre.Notre heros va de rencontre en rencontre, de defis en defos jusqu'au coup de théâtre final qui va nous tenir en haleine jusqu'au prochain episode de la saga : un tres bo roman,bien ecrit qui va vous faire passer un excellent moment de lecture !
  • maliroland Posté le 20 Avril 2021
    Avec Cordoue 1211 nous retrouvons Jean D'Aillon et Guilhem D'Ussel. Pour ceux qui ne connaissent pas, Jean D'Aillon est un auteur réputé de romans historiques à tonalité policière avec des héros récurrents, en particulier pour ses périodes de prédilection, Fronsac pour l'époque Richelieu Louis XIII Mazarin et Louis XIV jeune, Hauteville pour Henri III Henri IV les Guise et les guerres de religions et enfin Guilhem D'Ussel pour Philippe Auguste Richard Coeur de Lion et Jean sans Terre. D'Aillon nous emmène cette fois ci à Cordoue. Ou plutôt un long périple partant d'Angleterre, passant par Bordeaux et traversant l'Hispanie, des royaumes de Navarre et de Castille jusqu'à Cordoue. Une ambassade anglaise est en effet envoyée par le plus que méchant, Jean sans terre, à Cordoue afin de négocier une alliance contre nature avec le Miramolin. Miramolin, terme que je ne connaissais pas et que je vous laisse découvrir. Pour contrer ce projet, des barons anglais opposés à Jean sans terre, la grande Charte n'est pas loin, envoient une troupe commandée par le comte de Huntington, Robin de Sherwood en d'autres termes, accompagné par son ami Guilhem D'Ussel. Et nous retrouverons avec plaisir des personnages rencontrés dans d'autres aventures qu'ils soient bons ou mauvais.... Avec Cordoue 1211 nous retrouvons Jean D'Aillon et Guilhem D'Ussel. Pour ceux qui ne connaissent pas, Jean D'Aillon est un auteur réputé de romans historiques à tonalité policière avec des héros récurrents, en particulier pour ses périodes de prédilection, Fronsac pour l'époque Richelieu Louis XIII Mazarin et Louis XIV jeune, Hauteville pour Henri III Henri IV les Guise et les guerres de religions et enfin Guilhem D'Ussel pour Philippe Auguste Richard Coeur de Lion et Jean sans Terre. D'Aillon nous emmène cette fois ci à Cordoue. Ou plutôt un long périple partant d'Angleterre, passant par Bordeaux et traversant l'Hispanie, des royaumes de Navarre et de Castille jusqu'à Cordoue. Une ambassade anglaise est en effet envoyée par le plus que méchant, Jean sans terre, à Cordoue afin de négocier une alliance contre nature avec le Miramolin. Miramolin, terme que je ne connaissais pas et que je vous laisse découvrir. Pour contrer ce projet, des barons anglais opposés à Jean sans terre, la grande Charte n'est pas loin, envoient une troupe commandée par le comte de Huntington, Robin de Sherwood en d'autres termes, accompagné par son ami Guilhem D'Ussel. Et nous retrouverons avec plaisir des personnages rencontrés dans d'autres aventures qu'ils soient bons ou mauvais. Cordoue 1211, nous permet aussi de découvrir un pan de l'histoire hispanique mal connu en dehors des spécialistes, allant des royaumes de Navarre, Castille Leon Aragon jusqu'aux fins fonds de l'Espagne mauresque et ce bien avant la Reconquista. Suite à ses habitudes plaisantes, nous avons d' amples descriptions, contrées traversées, us et coutumes, nourritures, habits, protocoles en tous genres, armes, monuments. Lecture agréable dont nous attendons la suite car la Licorne n'a pas dit son dernier mot.
    Lire la suite
    En lire moins
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.