Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782092592786
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 64
Format : 140 x 210 mm
Court toujours - Comme un homme - Roman ado avec audio inclus
Collection : Court Toujours
Date de parution : 03/09/2020
Éditeurs :
Nathan

Court toujours - Comme un homme - Roman ado avec audio inclus

Collection : Court Toujours
Date de parution : 03/09/2020
Court toujours, une collection de romans courts à lire ou à écouter en moins d’une heure.
Il était parti dès qu’il avait su, mû par un instinct animal. Juste se protéger du froid, juste saisir la carabine de chasse au passage, et juste une pensée en... Il était parti dès qu’il avait su, mû par un instinct animal. Juste se protéger du froid, juste saisir la carabine de chasse au passage, et juste une pensée en tête.
Je vais le tuer
.

Au terme d’un voyage semé d’embûches, Ethan remontera le fil de son histoire personnelle et familiale.

Quand on...
Il était parti dès qu’il avait su, mû par un instinct animal. Juste se protéger du froid, juste saisir la carabine de chasse au passage, et juste une pensée en tête.
Je vais le tuer
.

Au terme d’un voyage semé d’embûches, Ethan remontera le fil de son histoire personnelle et familiale.

Quand on veut, où l'on veut ! 1 roman, 3 versions. Avec ce livre, vous pouvez écouter la version audio et lire la version numérique gratuitement via l’appli Nathan Live. Des récits initiatiques intenses et percutants, qui racontent un moment-charnière de la vie d’un ou d’une ado d’aujourd’hui.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782092592786
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 64
Format : 140 x 210 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • psambou Posté le 8 Mai 2022
    Dans ce court roman de Florence Hinckel se pose la question de la vengeance, et de confrontation avec l'auteur du crime, son propre grand-père. Tuer celui qui a fait du mal à sa mère. Et l'autrice a imaginé, il me semble, une métaphore d'un retour à l'état de protection dans le ventre de la mère, une tanière d'ours tapissée de douceur et de férocité. Réaliser alors, au fond de cet abri, que la vengeance n'est pas sienne, et qu'il est possible de mettre de côté la haine, pour grandir, aimer, et garder sa dignité.
  • Bergamoteaimelire Posté le 5 Janvier 2022
    Je viens de terminer la lecture du roman de Florence Hinckel dans la collection Court toujours de Lire en live chez Nathan. Je suis sous le coup de l'émotion après avoir avoir refermé ce livre. Très chamboulée par ce texte court mais fort, d'une puissance d'écriture impressionnante. Ethan l'enfant qui devient homme face à la dureté des secrets de famille, face à la nature hostile et grandiose lorsque ce secret lui est enfin dévoilé. Force de la mère courage dont le seul homme qui lui est fidèle et présent, est son fils. Cette mère comparée à l'ourse en hibernation et ses petits. L'image est simple mais tellement belle et parlante. Bref, c'est une lecture dont on ne ressort pas indemne mais qui parle beaucoup à la maman d'un garçon que je suis et à la femme qui s'indigne devant les injustices faites à notre sexe et qui est tellement bien décrite à la page 28 de ce texte.
  • miliedoc Posté le 24 Août 2021
    Un cri, un uppercut et une leçon de vie. Comment la mère d'Ethan a t-elle réussi à cacher l'indicible et réussir sa vie ? Quand son fils le comprend, celui ci devient fou de haine et veut la venger. Mais cette vengeance irait à l'encontre de tout ce que sa mère a réussi à construire. "Violaine Moreau est une héroïne"
  • MademoiselleMaeve Posté le 11 Mars 2021
    Comme un homme de Florence Hinckel fait partie de la collection Court Toujours de Nathan, tout comme Son héroïne de Séverine Vidal, Le livre le plus mauvais du monde de Vincent Cuvellier et Aux ordres du cœur de Fabrice Colin. Comme je vous l’ai déjà signalé sur le blog, l’une des spécificités de ces romans c’est que lorsque l’on se procure la version papier, on a aussi accès à la version audio et numérique. Et aussi, ces romans ne font qu’une soixantaine de pages, ce qui est plutôt pas mal pour ne pas effrayer les ados qui ne lisent pas souvent. Comme un homme est un roman encore plus court que les autres – 55 pages – mais dense. On entre dans la tête d’un jeune garçon qui part sur les traces de son père, ayant appris une terrible histoire : la sienne. Il n’a plus qu’une idée en tête, se venger. Florence Hinckel a réussi un tour de force en faisant de Comme un homme un véritable roman d’apprentissage en quelques pages seulement. Le sujet est dur et le traitement m’a semblé bon. Ce n’est pas un roman joyeux, il fait plutôt l’effet d’un coup dans le ventre. Mais bien envoyé !
  • mesecritsdunjour Posté le 23 Février 2021
    Ethan part quelques jours, seul, au chalet familial en plein hiver. Pensant ne voir personne, il est surpris par deux voix. L’une d’elle est celle de son grand-père. Le voyant pour la première fois de sa vie il n’a qu’une envie : le tuer ! « Les ténèbres s’insinuaient dans chaque interstice de ses vêtements. Elles coulaient comme de l’eau noire contre sa peau, entraient par ses narines et ses oreilles, emplissaient ses poumons. » Je ne peux pas vous en parler plus au risque de trop en dévoiler. Le sujet est grave et l’aborder à travers un personnage masculin en donne une autre dimension. Les faits ne seront jamais posés explicitement et cela en donne d’autant plus de frissons. Un message important transmis par l’autrice. http://www.mesecritsdunjour.com/archives/2021/02/23/38831811.html
Inscrivez-vous à la Newsletter Lisez!, la Newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés