Lisez! icon: Search engine
Nathan
EAN : 9782092592786
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 64
Format : 140 x 210 mm
Nouveauté

Court toujours - Comme un homme - Roman ado avec audio inclus

Collection : Court Toujours
Date de parution : 03/09/2020
Court toujours, une collection de romans courts à lire ou à écouter en moins d’une heure.
Il était parti dès qu’il avait su, mû par un instinct animal. Juste se protéger du froid, juste saisir la carabine de chasse au passage, et juste une pensée en tête.
Je vais le tuer
.

Au terme d’un voyage semé d’embûches, Ethan remontera le fil de son histoire personnelle et familiale.

Quand on...
Il était parti dès qu’il avait su, mû par un instinct animal. Juste se protéger du froid, juste saisir la carabine de chasse au passage, et juste une pensée en tête.
Je vais le tuer
.

Au terme d’un voyage semé d’embûches, Ethan remontera le fil de son histoire personnelle et familiale.

Quand on veut, où l'on veut ! 1 roman, 3 versions. Avec ce livre, vous pouvez écouter la version audio et lire la version numérique gratuitement via l’appli Nathan Live. Des récits initiatiques intenses et percutants, qui racontent un moment-charnière de la vie d’un ou d’une ado d’aujourd’hui.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782092592786
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 64
Format : 140 x 210 mm
Nathan

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Astazie Posté le 24 Octobre 2020
    Ethan a rejoint le chalet familial, où il ne vient avec sa mère que l’été. Le chalet semble habité à cette période. Il ne savait pas. Et il voit cet homme, qu’il n’aurait jamais dû rencontrer. Il n’a qu’une idée en tête, le tuer. Qui ? Pourquoi ? A vous de le découvrir, Florence Hinckel maîtrise bien sa plume. Elle évoque un sujet poignant, déroutant sur un sujet délicat. Il n’y a pas besoin de nombreux mots. Tout est suggéré, cela reste pudique. L’émotion gagne le lecteur au fil des pages. Des réflexions pourraient surgir, sur le sens de » Comme un homme « . La description de la nature , des paysages montagneux aident à la réflexion. J’ai aimé ce texte court , 55 pages, il y a quelques jours que je l’ai fini. Comment évoquer ce livre , sans trop dévoiler son contenu.
  • Felina Posté le 13 Octobre 2020
    Pour les jeunes qui ne sont pas adeptes de la lecture, les Editions Nathan propose la toute jeune collection "Court toujours". Ces courts romans comptent une soixantaine de pages et sont écrits par des auteurs phare de la littérature jeunesse comme Gaël Aymon, Fabrice Colin, Vincent Cuvellier, Rachel Corenblit, Séverine Vidal ou encore Florence Hinckel. De cette autrice, j'ai lu quelques romans dont la série "Le grand saut", "Nos éclats de miroir", le tome qu'elle a écrit dans la saga "U4: Yannis". Ethan se rend dans le chalet familial, mais étrangement il semble y avoir quelqu'un dedans. Les lumières sont allumées. C'est alors qu'il le voit, cet homme qu'il n'aurait jamais dû rencontrer. Et sa rage et sa colère prenne le dessus. Il n'a plus qu'une obsession, agir comme un homme et... le tuer ! La plume de Florence Hinckel est percutante et pesante, comme l'atmosphère qui se dégage du roman dès les premières phrases. Le lecteur ne sait pas trop où il vient de mettre les pieds, mais il ne peut que tourner les pages happer par cet état d'urgence et de rage que dégage Ethan. Il ne peut que être fasciné et surtout voudrait comprendre le pourquoi de cette situation... Pour les jeunes qui ne sont pas adeptes de la lecture, les Editions Nathan propose la toute jeune collection "Court toujours". Ces courts romans comptent une soixantaine de pages et sont écrits par des auteurs phare de la littérature jeunesse comme Gaël Aymon, Fabrice Colin, Vincent Cuvellier, Rachel Corenblit, Séverine Vidal ou encore Florence Hinckel. De cette autrice, j'ai lu quelques romans dont la série "Le grand saut", "Nos éclats de miroir", le tome qu'elle a écrit dans la saga "U4: Yannis". Ethan se rend dans le chalet familial, mais étrangement il semble y avoir quelqu'un dedans. Les lumières sont allumées. C'est alors qu'il le voit, cet homme qu'il n'aurait jamais dû rencontrer. Et sa rage et sa colère prenne le dessus. Il n'a plus qu'une obsession, agir comme un homme et... le tuer ! La plume de Florence Hinckel est percutante et pesante, comme l'atmosphère qui se dégage du roman dès les premières phrases. Le lecteur ne sait pas trop où il vient de mettre les pieds, mais il ne peut que tourner les pages happer par cet état d'urgence et de rage que dégage Ethan. Il ne peut que être fasciné et surtout voudrait comprendre le pourquoi de cette situation extraordinaire. Le fil conducteur de cette courte histoire est un passé familial mystérieux et un lourd secret, qui concerne la mère d'Ethan. C'est prenant et oppressant, dans un environnement hostile et rude. L'évolution de cet adolescent face à un choix d'adulte est traitée avec finesse. Et les émotions qui le submerge sont bien font que le lecteur ressent une certaine empathie pour lui, même si il ne cautionne pas ce geste de violence. Il y a le chemin aveuglant et facile de la colère, mais il en existe un autre plus tortueux et plus raide qui mène à une vie plus apaisée. Lequel Ethan va-t-il finir pas emprunter?
    Lire la suite
    En lire moins
  • saomalgar Posté le 27 Septembre 2020
    Ethan, poursuit un homme pour le tuer. Un roman court, à l'ambiance pesante, sur un secret de famille, un besoin de vengeance.
  • Trampoline Posté le 23 Septembre 2020
    Ethan, 18 ans, parcourt la forêt enneigée, une carabine à la main, à la poursuite d’un homme qu’il vient de voir brièvement pour la première fois de sa vie. Il n’a qu’une idée en tête : le tuer. Un roman court et poignant sur un sujet délicat : la réaction d’un fils à la découverte des sévices vécus par sa mère au cours de son enfance. Une réflexion aussi sur ce que c’est que d’agir « comme un homme », sur la vengeance et la reconstruction. Un texte fort, qui joue sur la temporalité et qui va à l’essentiel.
  • stephanieplaisirdelire Posté le 20 Septembre 2020
    Comme un homme est un roman sur les secrets de famille et bien pire encore. Florence Hinckel réussit avec talent à entraîner le lecteur dans son récit où les beaux mots, les images et les descriptions intenses sont omniprésents. Porté par le suspens qui rythme l’histoire, on se laisse prendre peu à peu par la beauté du texte où la vengeance, la noirceur et l’hostilité dominent. C’est une étrange sensation…................
ABONNEZ-VOUS A LA NEWSLETTER NATHAN !
De nouvelles idées de lecture jeunesse, chaque mois, dans votre boîte mail