Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221095249
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 400
Format : 153 x 240 mm

Dans la ville d'or et d'argent

Date de parution : 07/10/2010

1856. La Compagnie anglaise des Indes orientales, qui règne sans partage sur la majeure partie du pays, décide d’annexer Awadh, l’État indépendant le plus riche du nord des Indes, et d’exiler son souverain. La population se soulève : Hazrat Mahal, quatrième épouse du roi, prend la tête de l’insurrection, épaulée...

1856. La Compagnie anglaise des Indes orientales, qui règne sans partage sur la majeure partie du pays, décide d’annexer Awadh, l’État indépendant le plus riche du nord des Indes, et d’exiler son souverain. La population se soulève : Hazrat Mahal, quatrième épouse du roi, prend la tête de l’insurrection, épaulée par le rajah Jai Lal, et avec l’aide des cipayes, ces soldats indiens de l’armée britannique ralliés à sa cause.
Lucknow, la capitale du royaume d’Awadh, appelée la « ville d’or et d’argent » pour sa splendeur et pour l’harmonie dans laquelle vivent ses communautés hindoue et musulmane, est le foyer de cette première guerre nationale. Peu à peu, l’embrasement se généralise. Deux années durant, la bégum Hazrat Mahal sera l’âme d’une révolte qui aboutira près d’un siècle plus tard, en 1948, à l’indépendance de l’Inde, sous la conduite de Gandhi.
Vaste fresque historique sur fond de passion amoureuse entre Hazrat Mahal et Jai Lal, l’intrépide et insolent chef militaire, Dans la ville d’or et d’argent relate le destin d’une femme héroïque et méconnue, qui pourtant, la première, traça la voie de la libération des Indes.
À l’aune de ces événements lointains, Kenizé Mourad s’interroge sur le droit que se donnent certains d’imposer leur vision du bonheur aux autres.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221095249
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 400
Format : 153 x 240 mm
Robert Laffont

Ils en parlent


« Kénizé Mourad nous entraîne dans une très prenante et superbe épopée. »
Elvire Emptaz, Elle


« Plein d’une connaissance érudite des mœurs de l’Inde du XIXe sicèle, le roman de Kénizé Mourad est un récit épique. »
René Backmann, Le Nouvel Observateur


« Résistance, amours, combat des valeurs, on assiste au premier mouvement de lutte pour l’indépendance indienne et c’est passionnant. »
Ouest France


« Une fresque flamboyante »
L’Alsace


« Un très beau roman »
L’Est-éclair

PRESSE

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Fabrice38 Posté le 29 Juillet 2016
    Kenizé Mourad possède un réel talent de conteur. Son dernier roman nous raconte la première révolte indienne en 1856 contre l'occupant britannique sur fond d'histoire d'amour. Son livre est très bien documenté et essaie de suivre au mieux la réalité historique. Il y a très peu d'ouvrages écrit ou traduits en français traitant de cette révolte, c'est une raison de plus pour se plonger dans cette lecture.
  • Iluze Posté le 19 Octobre 2015
    La ville d’or et d’argent, c’est ainsi qu’est nommée Lucknow, une ville du Nord de l’Inde car les musulmans et les hindous y vivent en parfait harmonie. Ce roman se passe à la moitié du XIXème siècle et l’héroïne n’est autre qu’Hazrat Mahal, la quatrième épouse du roi d’Awadh, Wajid Ali Sha. « Roi » voilà un bien grand mot pour désigner cet homme qui n’a plus tellement de pouvoir tellement il doit plier l’échine devant les Anglais. Jusqu’au jour où les Anglais qui désirent plus que tout s’emparer de cette riche état déclare le roi inapte à gouverner et conquiert Awadh. Mais le peuple ne se laisse pas faire et Hazrat, la begum va participer puis mener une rébellion sans faille face à l’envahisseur britannique. Le résumé est alléchant n’est-ce pas ? Et puis Hazrat Mahal est une femme exceptionnelle ! J’ai beaucoup aimé la suivre dans cette biographie romancée de Kénizé Mourad. J’ai vraiment eu l’impression de lutter à ses côtés. C’est une personne vive, intelligente mais également empathique. Bref, une vraie héroïne qui mériterait d’être plus connue, à mon humble avis. L’intrigue manque de temps en temps de rythme mais c’est normal quand on désire être fidèle à l’histoire,... La ville d’or et d’argent, c’est ainsi qu’est nommée Lucknow, une ville du Nord de l’Inde car les musulmans et les hindous y vivent en parfait harmonie. Ce roman se passe à la moitié du XIXème siècle et l’héroïne n’est autre qu’Hazrat Mahal, la quatrième épouse du roi d’Awadh, Wajid Ali Sha. « Roi » voilà un bien grand mot pour désigner cet homme qui n’a plus tellement de pouvoir tellement il doit plier l’échine devant les Anglais. Jusqu’au jour où les Anglais qui désirent plus que tout s’emparer de cette riche état déclare le roi inapte à gouverner et conquiert Awadh. Mais le peuple ne se laisse pas faire et Hazrat, la begum va participer puis mener une rébellion sans faille face à l’envahisseur britannique. Le résumé est alléchant n’est-ce pas ? Et puis Hazrat Mahal est une femme exceptionnelle ! J’ai beaucoup aimé la suivre dans cette biographie romancée de Kénizé Mourad. J’ai vraiment eu l’impression de lutter à ses côtés. C’est une personne vive, intelligente mais également empathique. Bref, une vraie héroïne qui mériterait d’être plus connue, à mon humble avis. L’intrigue manque de temps en temps de rythme mais c’est normal quand on désire être fidèle à l’histoire, il y a forcément des passages moins passionnants ou des moments d’attente entre deux batailles. En tout cas, le style de Kénizé Mourad m’a plu. Efficace, il permet de s’immerger facilement dans ce récit et l’auteure n’hésite pas à utiliser des mots indiens. Elle a su trouver le bon mélange entre la part romanesque et la part historique, ce qui donne à la fois un ouvrage agréable à lire mais également instructif. Bref, une belle rencontre au final qui m’a fait voyager dans la région d’Awadh.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Atasi Posté le 18 Mai 2015
    "Dans la ville d'or et d'argent" relate la révolte des Cipayes, une première révolte des indiens envers les anglais pour l'Indépendance. Et pour décrire cet évènement historique, rien de tel que de se baser sur des personnages ayant existé. C'est à travers Hazrat Mahal, une courtisane de Wajit Ali Shah et mère d'un de ses descendants, que l'auteur a brodé son récit, en respectant l'ordre chronologique des faits. Un roman historique très captivant, et malgré la multitude de personnages et de titres on se fait rapidement à la situation, tant le récit est entraînant et nous fait rêver.
  • seyam Posté le 14 Février 2015
    Encore un beau livre de Kénizé Mourad: ici on aborde un morceau de l'histoire de l'Inde et des révoltes de 1857 prélude à l'indépendance. Magnifiquement raconté, on y retrace l'horreur absolu de la répression Anglaise. Pour qui veut comprendre l'Inde et son histoire, ce livre est une bonne introduction.
  • Cath36 Posté le 24 Mars 2014
    Ce texte qui raconte la révolte des cipayes contre l'occupant anglais et le courage d'une femme déterminée à liberer le pays de ses occupants est très interessant sur le plan historique. De plus il ne tombe jamais dans la caricature et les rapports entre les anglais et les autochtones sont analysés avec finesse et intelligence, sans tomber dans le manichéisme. Rapports de force et rapports de ruse, violence anglaise à laquelle répond la violence indienne, tout est décrit avec une volonté de tirer l'essentiel des faits, sans esprit partisan, mais en démontrant comment une colonisation brutale ne peut engendre que révolte et malheur. Le fait aussi que les aristocrates indiens préfèrent la domination anglaise (qui leur preservent leurs privilèges) à une révolte du peuple qui pourrait conduire à une révolution interne, et leur rôle dans l'échec de cette révolte est aussi finement analysé, et le tout se laisse lire avec facilité, bien qu'hésitant sans cesse entre le roman et la biographie. Hazrat Mahal fut une très grande bégum, tête politique face à un mari que préoccupaient surtout les arts et la poésie, et rien n'eut été possible sans elle. Malheureusement, issue d'une classe inférieure et femme de surcroît, elle ne... Ce texte qui raconte la révolte des cipayes contre l'occupant anglais et le courage d'une femme déterminée à liberer le pays de ses occupants est très interessant sur le plan historique. De plus il ne tombe jamais dans la caricature et les rapports entre les anglais et les autochtones sont analysés avec finesse et intelligence, sans tomber dans le manichéisme. Rapports de force et rapports de ruse, violence anglaise à laquelle répond la violence indienne, tout est décrit avec une volonté de tirer l'essentiel des faits, sans esprit partisan, mais en démontrant comment une colonisation brutale ne peut engendre que révolte et malheur. Le fait aussi que les aristocrates indiens préfèrent la domination anglaise (qui leur preservent leurs privilèges) à une révolte du peuple qui pourrait conduire à une révolution interne, et leur rôle dans l'échec de cette révolte est aussi finement analysé, et le tout se laisse lire avec facilité, bien qu'hésitant sans cesse entre le roman et la biographie. Hazrat Mahal fut une très grande bégum, tête politique face à un mari que préoccupaient surtout les arts et la poésie, et rien n'eut été possible sans elle. Malheureusement, issue d'une classe inférieure et femme de surcroît, elle ne trouva pas autour d'elle l'appui suffisant pour vaincre un ennemi supérieur en nombre, plus déterminé et mieux organisé. Un livre intéressant, qui rend hommage à une femme un peu oubliée par la grande histoire, qui décrit bien une période de la vie des Indes, mais sans analyse politique profonde. C'est une bonne approche de la révolte des cipayes et de la vie d'une femme hors du commun mais sans doute un peu idéalisée, à compléter par des ouvrages historiques plus concrets pour qui se passionne pour le sujet.
    Lire la suite
    En lire moins
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.