Lisez! icon: Search engine
Plon
EAN : 9782259221351
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 200
Format : 140 x 225 mm

Dans les secrets de madame clicquot

Date de parution : 07/05/2013

Le roman vrai de la Veuve Clicquot, la célèbre femme d'affaires qui fit d'une petite marque champenoise une enseigne internationale.

Dès les premiers instants passés à Bouzy, Barbe Clicquot avait été saisie d’émotion à la vue des vignes ondulant dans la lumière vespérale. Au fil des jours, elle avait découvert le vignoble de sa belle-famille, l’art de cultiver la vigne et de faire le vin de Champagne.
Aussi à la mort...

Dès les premiers instants passés à Bouzy, Barbe Clicquot avait été saisie d’émotion à la vue des vignes ondulant dans la lumière vespérale. Au fil des jours, elle avait découvert le vignoble de sa belle-famille, l’art de cultiver la vigne et de faire le vin de Champagne.
Aussi à la mort prématurée de François, son époux, n’avait-elle pas hésité longtemps avant de prendre sa décision. La jeune femme avait du tempérament et un goût réel pour le commerce. Le monde s’ouvrait en cette aube du XIXe siècle avec de nouveaux marchés à conquérir : les pays de la mer Baltique, la Russie et ses tsars, et au-delà…Bientôt, plus personne n’allait ignorer le nom de Veuve Clicquot, symbole de l’excellence du champagne.
Mais tout à la passion de son métier, Barbe avait surmonté bien des épreuves. C’est à la faveur d’une correspondance avec un inconnu qu’elle va se raconter, ouvrant son cœur et livrant peu à peu avec une pudeur contenue les secrets de sa vie…

C’est grâce à la découverte de bouteilles dans une épave retrouvée en mer Baltique que nait l’idée de ce roman. Fabienne Moreau qui a eu accès aux archives de la maison Veuve Clicquot et en connait bien toute l’histoire livre ici une version romanesque de la vie de cette femme d’exception.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782259221351
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 200
Format : 140 x 225 mm

Ils en parlent

Grâce aux archives exceptionnelles gardées et sauvegardées par la maison au fil des siècles, Fabienne Moreau a retracé l'histoire d'une des plus grandes personnalités du champagne avec un roman, Dans les secrets de madame Clicquot.

France Bleu

Dans ce roman subtil, l'auteur raconte la vie d'une femme dont le nom reste synonyme de millésimes savoureux.

L'Est éclair

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • seshat123 Posté le 10 Mars 2021
    Barbe-Nicole Clicquot-Ponsardin Veuve Clicquot (1777 - 1866). Reims. La place des Droits de l’Homme. Puis les interminables murs couleur crème, soulignés de briques rouges et l’enseigne jaune sur les grilles :  « Veuve Clicquot ». C’est bizarre la mémoire, je peux vous dire qu’enfant, à l’arrière de la voiture de mes parents, j’ai souvent regardé ces murs. Le dimanche nous mangions régulièrement chez mes grands-parents. Je ne sais plus sur quel trajet exactement se trouvent les caves (pour aller au cimetière où chez ma grand-tante Blanche peut-être ?), mais je me rappelle très bien notre voiture les longeant. La veuve Clicquot, c’était avant tout un des champagnes préférés de ma grand-mère. Il trônait régulièrement sur sa table. J’ai d’ailleurs une collection impressionnante de capsules à l’effigie de Barbe Clicquot. J’ai donc démarré ma lecture extrêmement curieuse d’en apprendre plus sur cette grande dame et un peu nostalgique aussi, j’avoue. Née avant la Révolution française, elle reprend la maison de champagne de son mari François Clicquot à la mort de celui-ci, elle a 27 ans seulement. Elle est la première femme à diriger une maison de champagne. Elle envoie ses représentants partout à l’étranger et en 1814 elle est la première sur le marché russe à la chute... Barbe-Nicole Clicquot-Ponsardin Veuve Clicquot (1777 - 1866). Reims. La place des Droits de l’Homme. Puis les interminables murs couleur crème, soulignés de briques rouges et l’enseigne jaune sur les grilles :  « Veuve Clicquot ». C’est bizarre la mémoire, je peux vous dire qu’enfant, à l’arrière de la voiture de mes parents, j’ai souvent regardé ces murs. Le dimanche nous mangions régulièrement chez mes grands-parents. Je ne sais plus sur quel trajet exactement se trouvent les caves (pour aller au cimetière où chez ma grand-tante Blanche peut-être ?), mais je me rappelle très bien notre voiture les longeant. La veuve Clicquot, c’était avant tout un des champagnes préférés de ma grand-mère. Il trônait régulièrement sur sa table. J’ai d’ailleurs une collection impressionnante de capsules à l’effigie de Barbe Clicquot. J’ai donc démarré ma lecture extrêmement curieuse d’en apprendre plus sur cette grande dame et un peu nostalgique aussi, j’avoue. Née avant la Révolution française, elle reprend la maison de champagne de son mari François Clicquot à la mort de celui-ci, elle a 27 ans seulement. Elle est la première femme à diriger une maison de champagne. Elle envoie ses représentants partout à l’étranger et en 1814 elle est la première sur le marché russe à la chute de Napoléon. Un coup d’éclat !! Ce millésime 1811, dit de la Comète, qu’elle expédie à Saint-Pétersbourg lancera le développement international de l’entreprise. Qui est la femme derrière les bulles ? Une femme amoureuse et respectueuse du travail des terres champenoises. Une femme d’affaires avisée, voire visionnaire, courageuse et même culottée parfois. Douée en maths, passionnée de transport maritime, érudite (grâce à la bibliothèque de son père), elle expédie ses bouteilles partout en Europe, malgré un contexte historique compliqué et de nombreux conflits. À noter qu‘elle a inventé la table de remuage pour clarifier les vins. Pour être franche, je suis admirative !! Le livre est passionnant, je l’ai dévoré. L’auteure, Fabienne Moreau, a une plume érudite, qu’il s’agisse de vinification, du contexte historique mouvementé du XIXe, de géographie ou de transport maritime. Mais il manque un souffle romanesque, quoique plus présent à la fin. Et l’histoire se finit trop brutalement. En tout cas, je suis plus que ravie d’avoir rencontré cette femme impressionnante, intrépide et dont le sens des affaires est juste remarquable. J’ai passé un excellent moment en sa compagnie. Je m’interroge cependant, quelle est la partie fictive de ce roman ? L’auteure a attisé ma curiosité, j’ai déjà noté un second titre (un seul!!!) concernant la grande dame de la Champagne. Affaire à suivre...
    Lire la suite
    En lire moins
  • cvd64 Posté le 27 Octobre 2018
    épopée dans le cercle très fermé des familles champenoises, beau et bon comme une visite dans les caves à champagne
  • thisou08 Posté le 27 Mars 2017
    Sur le même sujet, j'ai préféré " Couleur Champagne " de Lorraine Fouchet. C'était traité de façon plus vaste, moins centré sur la vie même du propriétaire.
  • nataly11 Posté le 6 Août 2014
    300 pages pour nous raconter qui se cache derrière un breuvage si connu de nos temps, mais qui peut dire exactement qui était cette "Veuve Clicquot" . Madame Barbe Nicole Clicquot POnsardin, première femme chef d'entreprise du 19 iéme siècle, femme de la terre et des plaisirs, du commerce international, passionnée de navigation. Ce livre nous relate de façon épistolaire, une partie de sa vie, les années importantes de son ascension, le tout assez brièvement sans que cela ne sombre dans de trop grandes explications, un seul regret, qu'il n'y est une suite, sur sa fin de vie et les grandes dates encore de ce fameux champagne. Je n'ai pas trouvé d'autres livres, autobiographie sur cette grande dame, qui pourtant mériterait que l'on s'y penche. Merci à Fabienne Moreau historienne de la maison Clicquot d'avoir bien voulu nous faire partager un peu de cette magie. Une lecture pétillante, comme une flûte de champagne,
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PLON
Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…