En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            De cinq à sept

            Cherche midi
            EAN : 9782749156347
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 416
            Format : 140 x 220 mm
            De cinq à sept

            Date de parution : 07/06/2018
            4 portraits de femme d'une grande justesse.
            Un certain 17 décembre, il est dix-sept heures.
            Charlotte, Parisienne de quarante-huit ans, se prépare à retrouver son jeune amant dans un petit appartement.
            Au même moment, à Deauville, Fanny, trente-deux ans, s’occupe d’une cliente bavarde qu’elle n’écoute pas. Elle pense à son fils en pleine crise adolescente, qu’elle élève seule.
            À Besançon, Gislaine,...
            Un certain 17 décembre, il est dix-sept heures.
            Charlotte, Parisienne de quarante-huit ans, se prépare à retrouver son jeune amant dans un petit appartement.
            Au même moment, à Deauville, Fanny, trente-deux ans, s’occupe d’une cliente bavarde qu’elle n’écoute pas. Elle pense à son fils en pleine crise adolescente, qu’elle élève seule.
            À Besançon, Gislaine, la cinquantaine, aide-soignante, profite de son jour de congé pour faire le ménage, malgré son mal de dos, avant de préparer le dîner pour ses filles et son mari.
            Tandis qu’à Neuilly, Simone, soixante-quinze ans, attend son kiné. Veuve, elle vit seule et ressasse ses souvenirs.
             
            Quatre femmes, leur quotidien, leurs amours, leurs rires et leurs larmes… Quatre femmes qui n’ont rien en commun, avant que tout bascule. Le même jour, entre cinq et sept, dans un lieu différent, un radiologue annonce à chacune qu’elle a un cancer du sein. Un choc qui met en lumière la précarité de l’existence, qui pose la question de la féminité, du regard des autres et des proches face à la maladie.
            L’ombre de la mort fait doucement chavirer les certitudes et retrace les lignes d’un destin inéluctable. Une épreuve qui les aidera à se réapproprier leur vie.
             
            Olivia Koudrine aborde à un sujet peu traité dans la littérature contemporaine : le cancer du sein. Une maladie qui touche une femme sur huit en France. Ce roman nous plonge dans le quotidien de quatre femmes aux antipodes les unes des autres, très attachantes, qu’on suit au fil des jours et qui, face à cette épreuve, vont se révéler. Jamais dans le pathos, ce texte dresse des portraits d’une incroyable justesse.
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782749156347
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 416
            Format : 140 x 220 mm
            Cherche midi
            19.00 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Aa2liiinee Posté le 21 Octobre 2018
              Avec De cinq à sept Olivia Koudrine nous livre un roman original sur le thème très peu traitée en littérature contemporaine: le cancer du sein. On va suivre le quotidien de ces 4 héroïnes ( Charlotte,Fanny, Gislaine, Simone) très différentes les unes des autres avec un seul point commun la maladie. Un sujet délicat mais très bien écrit tout en pudeur jamais larmoyant. On partage leurs quotidiens face à cette épreuve. J'aurai aimé que le cancer arrive un peu plus tôt dans le roman pour pouvoir plus développer les changements physiques et psychologiques de ces femmes. Leurs rapports à la féminité ( même s'il est exploitée il ne l'est pas assez pour moi). C'était une bonne lecture et tout les moyens sont bons pour parler de cette foutue maladie!
            • AudreyT Posté le 16 Octobre 2018
              **** Charlotte, Fanny, Gislaine et Simone sont quatre femmes que rien n'est destiné à réunir. Charlotte est une parisienne branchée qui aime la mode et retrouver son jeune amant, Arthur. Fanny est une jeune mère célibataire, qui se débat au quotidien pour trouver un sens à sa vie et se faire respecter par son adolescent de fils. Gislaine est une femme travailleuse et le centre d'une petite famille que tout le monde semble oublie. Simone est une veuve de 75 ans, qui revit depuis la mort de son époux, un homme qui l'emprisonnait dans sa maladie de tout contrôler. Mais quand la vie s'en mêle, sera-t-il bon d'avoir un commun un incident de parcours... Olivia Koudrine signe ici un roman tout autant original par sa forme que osé par son fond. Nous nous plongeons dans le quotidien de ses 4 femmes, à certaines dates très précises de l'année, et toujours entre 17 et 19 heures. Alors qu'elles ne se connaissent pas, ne se fréquentent pas, et qu'elles ne se croiseront jamais, nous, lecteurs, les suivons pas à pas dans leurs joies, leurs amours et leurs souvenirs. Mais si certaines se croient intouchables, et d'autres déjà attaquées par la vie, elles vont devoir affronter une... **** Charlotte, Fanny, Gislaine et Simone sont quatre femmes que rien n'est destiné à réunir. Charlotte est une parisienne branchée qui aime la mode et retrouver son jeune amant, Arthur. Fanny est une jeune mère célibataire, qui se débat au quotidien pour trouver un sens à sa vie et se faire respecter par son adolescent de fils. Gislaine est une femme travailleuse et le centre d'une petite famille que tout le monde semble oublie. Simone est une veuve de 75 ans, qui revit depuis la mort de son époux, un homme qui l'emprisonnait dans sa maladie de tout contrôler. Mais quand la vie s'en mêle, sera-t-il bon d'avoir un commun un incident de parcours... Olivia Koudrine signe ici un roman tout autant original par sa forme que osé par son fond. Nous nous plongeons dans le quotidien de ses 4 femmes, à certaines dates très précises de l'année, et toujours entre 17 et 19 heures. Alors qu'elles ne se connaissent pas, ne se fréquentent pas, et qu'elles ne se croiseront jamais, nous, lecteurs, les suivons pas à pas dans leurs joies, leurs amours et leurs souvenirs. Mais si certaines se croient intouchables, et d'autres déjà attaquées par la vie, elles vont devoir affronter une terrible mal : le cancer du sein. Et c'est là où Olivia Koudrine touche et blesse, car elle fait de ce quotidien léger une série de rendez-vous médicaux, de termes sombres et angoissants, de petits moments qui s'effilochent... Si chacune de ces 4 femmes prend de plein fouet cette annonce de la maladie, elles vont la gérer différemment. Entourée ou non, l'affrontant de face ou tentant de l'oublier, elles auront toutes à vivre avec ce mal qui les ronge, cet horrible crabe qui met à mal leur féminité et qui fait de leur image un tableau difficile, voire impossible, à tolérer... Je remercie infiniment NetGalley et les Éditions du Cherche Midi pour leur confiance.
              Lire la suite
              En lire moins
            • coquinnette1974 Posté le 12 Août 2018
              De cinq à sept de Olivia Koudrine m'a été envoyé par net galley et cherche midi éditeur que je remercie chaleureusement. Ce roman met en scène Charlotte, 48 ans ; Fanny, 32 ans ; Gislaine, la cinquantaine ; et Simone, 75 ans. Quatre femmes, leur quotidien, leurs amours, leurs rires et leurs larmes… Quatre femmes qui n’ont rien en commun, avant que tout bascule. Le même jour, entre cinq et sept, dans un lieu différent, un radiologue annonce à chacune qu’elle a un cancer du sein. Un choc qui met en lumière la précarité de l’existence, qui pose la question de la féminité, du regard des autres et des proches face à la maladie. De cinq à sept est un roman qui ne peut pas laisser indifférent, surtout quand on est une femme et qu'on connait ou qu'on à connu une ou plusieurs femmes atteintes de cette maladie ! En tant que femme, je peux très bien moi aussi développer ce cancer ci. C'est pour cela que cette lecture ne m'a évidemment pas laisser indifférente. Le sujet est traité avec énormément de pudeur, sans pathos. C'est bien écrit, très touchant, mais jamais dans l'excès. Quatre femmes différentes, ce qui permet d'apprécier plus ou moins l'une... De cinq à sept de Olivia Koudrine m'a été envoyé par net galley et cherche midi éditeur que je remercie chaleureusement. Ce roman met en scène Charlotte, 48 ans ; Fanny, 32 ans ; Gislaine, la cinquantaine ; et Simone, 75 ans. Quatre femmes, leur quotidien, leurs amours, leurs rires et leurs larmes… Quatre femmes qui n’ont rien en commun, avant que tout bascule. Le même jour, entre cinq et sept, dans un lieu différent, un radiologue annonce à chacune qu’elle a un cancer du sein. Un choc qui met en lumière la précarité de l’existence, qui pose la question de la féminité, du regard des autres et des proches face à la maladie. De cinq à sept est un roman qui ne peut pas laisser indifférent, surtout quand on est une femme et qu'on connait ou qu'on à connu une ou plusieurs femmes atteintes de cette maladie ! En tant que femme, je peux très bien moi aussi développer ce cancer ci. C'est pour cela que cette lecture ne m'a évidemment pas laisser indifférente. Le sujet est traité avec énormément de pudeur, sans pathos. C'est bien écrit, très touchant, mais jamais dans l'excès. Quatre femmes différentes, ce qui permet d'apprécier plus ou moins l'une ou l'autre suivant nos propres parcours, age, sensibilité.. J'ai aimé ces quatre femmes, j'ai pris plaisir à les découvrir et j'ai beaucoup aimé cette lecture. Je mets quatre étoiles, et je vous invite à lire vous aussi De cinq à sept, un roman à découvrir absolument :)
              Lire la suite
              En lire moins
            • stephanieplaisirdelire Posté le 3 Août 2018
              De cinq à sept c’est l’histoire de 4 femmes, 4 femmes de milieux, d’âge et de situation géographique différents. Quatre femmes que peu de choses rapprochent, si ce n’est une espèce de mélancolie, un regard sur leur vie pas des plus jubilatoire. Quatre femmes dont on fait la connaissance le 17 décembre 2014. Il y a Charlotte, 48 ans, bien installée depuis 28 ans dans sa vie de couple de bourgeois parisiens friqués, elle réussit depuis 1 an à souffler un peu grâce à la passion secrète qu’elle entretient avec le jeune Arthur, même si le sentiment de culpabilité (surtout vis-à-vis de sa belle-fille) est omniprésent. Il y a fanny, manucure à Deauville, cette mère célibataire de 32 ans se bat au quotidien avec Kevin, son ado de fils méprisant et incontrôlable, et qui cumule les relations de couple dégradantes. Il y a Gislaine, aide-soignante à Besançon, épouse et mère dévouées qui subit sa vie plutôt qu’elle ne la vit réellement. Et puis, il y a la riche Simone, qui du haut de ses 75 ans contemple la vie qu’elle a menée avec plus de regret que d’enthousiasme… Charlotte, Fanny, Gislaine et Simone n’ont vraiment pas grand-chose en commun si ce n’est peut-être ce mal... De cinq à sept c’est l’histoire de 4 femmes, 4 femmes de milieux, d’âge et de situation géographique différents. Quatre femmes que peu de choses rapprochent, si ce n’est une espèce de mélancolie, un regard sur leur vie pas des plus jubilatoire. Quatre femmes dont on fait la connaissance le 17 décembre 2014. Il y a Charlotte, 48 ans, bien installée depuis 28 ans dans sa vie de couple de bourgeois parisiens friqués, elle réussit depuis 1 an à souffler un peu grâce à la passion secrète qu’elle entretient avec le jeune Arthur, même si le sentiment de culpabilité (surtout vis-à-vis de sa belle-fille) est omniprésent. Il y a fanny, manucure à Deauville, cette mère célibataire de 32 ans se bat au quotidien avec Kevin, son ado de fils méprisant et incontrôlable, et qui cumule les relations de couple dégradantes. Il y a Gislaine, aide-soignante à Besançon, épouse et mère dévouées qui subit sa vie plutôt qu’elle ne la vit réellement. Et puis, il y a la riche Simone, qui du haut de ses 75 ans contemple la vie qu’elle a menée avec plus de regret que d’enthousiasme… Charlotte, Fanny, Gislaine et Simone n’ont vraiment pas grand-chose en commun si ce n’est peut-être ce mal être qu’on perçoit très vite, et puis aussi la maladie… Septembre 2015, la nouvelle tombe pour chacun d’elle. De cinq à sept est donc l’histoire de quatre destins, de quatre personnalité auxquelles on s’attache étonnement assez vite. Etonnement ? Oui, Olivia Koudrine a choisi de nous raconter leur histoire à travers ce qu’elles vivent uniquement le 17 de chaque mois entre 17 et 19 heures. Alors on les retrouve ainsi chaque mois du 17 décembre 2014 au 17 mai 2016 et, malgré la construction originale du roman et les ellipses, on voit se dérouler leur vie, d’abord par fragments puis avec une fluidité déconcertante, comme si ce très court laps de temps offrait une vision beaucoup plus large. En tout cas, ce choix narratif n’est en rien réducteur. J’ai éprouvé très vite beaucoup de sympathie pour elles, quelques angoisses aussi, mais j’ai surtout trouvé la narration facile, rythmée et si bien agencée qu’à aucun moment je ne me suis sentie perdue ou en manque d’informations. ................................................
              Lire la suite
              En lire moins
            • LHaricot Posté le 12 Juillet 2018
              Un roman captivant avec des personnages très attachants et très différents mais tous traités avec beaucoup d'humanité. Plus qu'un livre sur le cancer du sein, l'auteur nous propose des tranches de vie souvent bouleversantes de quatre femmes d'aujourd'hui confrontées à cette épreuve. Mais comme dans toute vie il y a aussi du drôle et du parfois très inattendu dans certains développements. La narration est rythmée et le style agréable, vous aurez du mal à refermer ce joli bouquin !
            Toute l'actualité du cherche midi éditeur
            Découvrez, explorez, apprenez, riez, lisez !
            Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com