Lisez! icon: Search engine
La Découverte
EAN : 9782348041792
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 96
Format : 185 x 240 mm

Délibérée N° 8

Vers une justice environnementale ?

Collection : Revue Délibérée
Date de parution : 24/10/2019
Un numéro autour d'un dossier autour de la justice et de l'environnement. 
La justice peut-elle sauver la planète ? Les mobilisations en ce sens ne manquent pas, qu’il s’agisse de porter plainte contre l’État en raison de son inaction climatique, de militer pour la création par la justice pénale internationale d’un crime d’écocide, ou de constituer des tribunaux militants visant à condamner... La justice peut-elle sauver la planète ? Les mobilisations en ce sens ne manquent pas, qu’il s’agisse de porter plainte contre l’État en raison de son inaction climatique, de militer pour la création par la justice pénale internationale d’un crime d’écocide, ou de constituer des tribunaux militants visant à condamner symboliquement les responsables d’atteintes à l’environnement.
Ces tentatives ne sont pas neuves. Les débuts du capitalisme industriel ont vu pleuvoir les plaintes des victimes de ses nuisances. Au XIXe siècle, pour mettre fin à l’incertitude économique liée à ces procès, les classes dirigeantes ont sorti la régulation de l’environnement de la sphère pénale pour en faire une question essentiellement administrative. Depuis les années 1970, les mobilisations écologiques ont tenté de mettre en crise cet ordre juridique.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782348041792
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 96
Format : 185 x 240 mm
La Découverte

Ils en parlent

En mars, la campagne « L'affaire du siècle », portée par quatre associations françaises, déposait un recours en justice contre l'État auprès du tribunal administratif de Paris pour « inaction climatique » ; en septembre, au sommet de l'ONU de New York, sous la houlette de l'activiste suédoise Greta Thunberg, 15 jeunes lançaient aux mêmes fins une action en justice contre cinq pays, dont la France : qu'il s'agisse de porter plainte contre un État, de revendiquer la création par la justice pénale internationale d'un crime d'écocide ou de constituer des tribunaux militants afin de condamner symboliquement les entreprises coupables d'atteinte à la nature, les mobilisations visant à utiliser la justice pour venir au secours de la planète se multiplient partout dans le monde. Pourtant, le droit environnemental n'a jamais autant souffert de son impuissance. Comment inverser la tendance ? Délibérée, la revue de réflexion critique animée par le Syndicat de la magistrature, apporte quelques éléments de réponse dans son numéro d'octobre.
Catherine Vincent / Le Monde
Pourquoi les règles environnementales existent-elles sur presque tous les sujets et ne semblent appliquées de façon efficace nulle part ? La revue animée par le Syndicat de la magistrature consacre un numéro engagé sur cette question de la grande faiblesse du droit de l'environnement en France.
L'Écologiste
ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION DE LA DÉCOUVERTE
Nouveautés, extraits, agenda des auteurs et toutes les semaines les sorties en librairie !