Lisez! icon: Search engine
Pocket jeunesse
EAN : 9782266267700
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 352
Format : 140 x 225 mm

Dernier été à Tokyo

Sept jours pour s'aimer

Cécile TASSON (Traducteur)
Date de parution : 01/06/2017
Sept jours pour s’aimer
6 jours,
19 heures,
24 minutes...
Pour Sophia, le compte à rebours a commencé !
Sophia, 17 ans, a une semaine pour dire au revoir à Tokyo et à son groupe d’amis expatriés. Mais ses adieux sont gâchés par le retour surprise de Jamie, avec qui elle a toujours eu une relation compliquée. Alors...
6 jours,
19 heures,
24 minutes...
Pour Sophia, le compte à rebours a commencé !
Sophia, 17 ans, a une semaine pour dire au revoir à Tokyo et à son groupe d’amis expatriés. Mais ses adieux sont gâchés par le retour surprise de Jamie, avec qui elle a toujours eu une relation compliquée. Alors que tout s’écroule autour d’elle, Jamie se révèle pourtant le seul sur qui elle peut compter. Peut-être n’est-ce pas trop tard pour leur histoire ? Mais que peut-on construire, lorsqu’on n’a que sept petits jours ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266267700
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 352
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • booksandromance Posté le 29 Juillet 2019
    Dans cette histoire, nous faisons la connaissance de Sophia, une jeune fille de 17 ans qui s'apprête à quitter sa vie à Tokyo pour retourner vivre aux États-Unis, avec sa mère et sa soeur. Il lui reste 6 jours. Six jours pour profiter de ses amis, de l'effervecence de cette ville qu'elle aime tant. Si se séparer de ses amis la bouleverse, c'est un poignard au coeur de devoir quitter Jamie, qu'elle n'a pas vue depuis plusieurs année. Devoir partir va alors être un véritable enfer pour elle, et elle va devoir profiter des quelques jours qui lui reste. Les personnages, que ce soit principaux ou secondaires, sont tous plus attachants les uns que les autres. Même si Sophia peut paraitre un personnage tout à fait banale et sans réel intérêt, on ne peux que s'attacher à elle. Le gros point positif de cette histoire, c'est le dépaysement total que nous offre l'auteure. J'avoue ne rien connaître de l'Asie et donc de Tokyo. Ce fut donc une réelle découverte pour moi. Le petit lexique avec les termes en japonais en début de roman est tour autant un plus, pour les personnes qui n'y connaissent rien comme moi. Quant au style d'écriture de l'auteure,... Dans cette histoire, nous faisons la connaissance de Sophia, une jeune fille de 17 ans qui s'apprête à quitter sa vie à Tokyo pour retourner vivre aux États-Unis, avec sa mère et sa soeur. Il lui reste 6 jours. Six jours pour profiter de ses amis, de l'effervecence de cette ville qu'elle aime tant. Si se séparer de ses amis la bouleverse, c'est un poignard au coeur de devoir quitter Jamie, qu'elle n'a pas vue depuis plusieurs année. Devoir partir va alors être un véritable enfer pour elle, et elle va devoir profiter des quelques jours qui lui reste. Les personnages, que ce soit principaux ou secondaires, sont tous plus attachants les uns que les autres. Même si Sophia peut paraitre un personnage tout à fait banale et sans réel intérêt, on ne peux que s'attacher à elle. Le gros point positif de cette histoire, c'est le dépaysement total que nous offre l'auteure. J'avoue ne rien connaître de l'Asie et donc de Tokyo. Ce fut donc une réelle découverte pour moi. Le petit lexique avec les termes en japonais en début de roman est tour autant un plus, pour les personnes qui n'y connaissent rien comme moi. Quant au style d'écriture de l'auteure, c'est tellement fluide et agréable à lire que je l'ai lu en quelques heures. C'est une belle petite romance, parfaite pour l'été, et pour les adolescentes fans de ce genre d'histoires.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Sydouce Posté le 29 Mai 2019
    Embarquement immédiat pour Tôkyô où nous partagerons le quotidien de Sophia durant la semaine qui précède son retour aux Etats-Unis suite à la mutation de sa mère. Il lui reste sept jours pour profiter de ses amis expatriés comme elle, mais surtout de cette ville qu’elle aime tant. Bien évidemment tout ne sera pas aussi simple puisque Jamie, à qui elle n’a pas parlé depuis trois ans, est de retour dans la capitale nippone et qu’entre ces deux là, la tension est plus que palpable. Nous sommes sur une romance Young-Adult donc si vous êtes réfractaire à ce type de lecture vous pouvez passer votre chemin. On y retrouve les codes du genre, exception faite de la fin qui m’a laissé un goût d’inachevé avec ce côté très abrupt et qui aurait eu tout à gagner à être enrichie d’un prologue. Néanmoins la magie a opéré sur moi puisque j’ai vraiment aimé les personnages et me suis très rapidement attachée à eux. J’ai ri et même versé une petite larme par-ci par là. Les sentiments mis en avant par Cécile Vinesse sonnent très justes et les relations, quelles qu’elles soient, étaient très bien décrites. J’imagine, n’ayant jamais été expatriée, que cela ne... Embarquement immédiat pour Tôkyô où nous partagerons le quotidien de Sophia durant la semaine qui précède son retour aux Etats-Unis suite à la mutation de sa mère. Il lui reste sept jours pour profiter de ses amis expatriés comme elle, mais surtout de cette ville qu’elle aime tant. Bien évidemment tout ne sera pas aussi simple puisque Jamie, à qui elle n’a pas parlé depuis trois ans, est de retour dans la capitale nippone et qu’entre ces deux là, la tension est plus que palpable. Nous sommes sur une romance Young-Adult donc si vous êtes réfractaire à ce type de lecture vous pouvez passer votre chemin. On y retrouve les codes du genre, exception faite de la fin qui m’a laissé un goût d’inachevé avec ce côté très abrupt et qui aurait eu tout à gagner à être enrichie d’un prologue. Néanmoins la magie a opéré sur moi puisque j’ai vraiment aimé les personnages et me suis très rapidement attachée à eux. J’ai ri et même versé une petite larme par-ci par là. Les sentiments mis en avant par Cécile Vinesse sonnent très justes et les relations, quelles qu’elles soient, étaient très bien décrites. J’imagine, n’ayant jamais été expatriée, que cela ne doit pas être facile d’être baladé d’un pays à l’autre surtout lorsque l’on a 17 ans et que l’on découvre l’amour. Une mention spéciale pour Dorothea Brooks qui fût mon petit personnage préféré. Ce livre est surtout une sacrée déclaration d’amour à cette ville merveilleuse qu’est Tôkyô. Une balade dans cette mégalopole colorée et animée où j’ai pris plaisir à retrouver par l’imagination des quartiers tels que Shibuya ou encore Roppongi que j’avais pu ou voulu visiter lors de mon voyage et que j’ai hâte de retrouver. Retrouvez la critique complète sur --> https://www.fwiw.fr/livres-comics-mangas/dernier-ete-a-tokyo/
    Lire la suite
    En lire moins
  • Maureenbooks Posté le 21 Août 2018
    Une belle couverture pour une histoire toute mignonne. Nous suivons ici Sophia alias Sofa qui vis sa dernière semaine à Tokyo.Au détour d'un compte à rebours, elle nous fais découvrir Tokyo à travers ses amis et le retour de celui qui va tout bouleverser. Tout s'effondrera comme un château de carte, ses certitudes sur ses meileurs amis, sur sa famille. Mais elle trouvera en elle des sentiments qu'elle ne connaissait, nous la suivons dans cet apprentissage. J'aurai aimé que l'auteur approffondisse plus sur sa famille et sa relation avec sa soeur. En somme, une histoire sans prise de tête.
  • Hanapotterhale Posté le 24 Juillet 2018
    Ce livre est une pure pépite, d’abord ça change d’esbroufe clichés habituelles où les personnages vivent quelque part aux États Unis. C’est à Tokyo, un endroit que l’auteur prend le temps de nous décrire au point où on s’imagine être à cet endroit. J’ai beaucoup aimé les personnages mis à part la meilleure amie du personnage principal j’avais vraiment du mal a ce enlever elle. J’ai adoré ce livre du début à la fin. Je ne vous en dit pas plus allez le lire. C’est une magnifique histoire d’amour.
  • voleusedereve Posté le 15 Octobre 2017
    J’ai vraiment passé un bon moment avec ce livre. Je n’avais pas du tout regardé les critiques pour ne pas me spoiler l’histoire (car c’est ce qui arrive très souvent malheureusement et ensuite je n’arrive plus à me motiver à lire le dit livre, exemple avec « Nos chemins de travers » et « PS : I like you » qui sont également dans ma PAL depuis le mois de juin mais qui m’ont été spoilés par des chroniques… bref) et j’ai bien fait car j’ai pris beaucoup de plaisir lors de cette lecture. Les personnages sont intéressants ; Sophia est assez introvertie et timide, bien que quelquefois un peu « bipolaire » (un coup elle dit « oui », deux secondes après, elle dit « non » !), elle peut être agaçante mais ne vous arrêtez pas à ça. Ses amis, ont un caractère bien différent ; Mika et David sont extravertis au possible ! Ils sont drôles et n’ont honte de rien, quitte à enfreindre quelques règles, si c’est drôle, ils le font ! Mika va même jusqu’à se raser la tête ! (Pour rappel, Mika est une fille). Jamie qui est le personnage le plus sympa et le plus attachant,... J’ai vraiment passé un bon moment avec ce livre. Je n’avais pas du tout regardé les critiques pour ne pas me spoiler l’histoire (car c’est ce qui arrive très souvent malheureusement et ensuite je n’arrive plus à me motiver à lire le dit livre, exemple avec « Nos chemins de travers » et « PS : I like you » qui sont également dans ma PAL depuis le mois de juin mais qui m’ont été spoilés par des chroniques… bref) et j’ai bien fait car j’ai pris beaucoup de plaisir lors de cette lecture. Les personnages sont intéressants ; Sophia est assez introvertie et timide, bien que quelquefois un peu « bipolaire » (un coup elle dit « oui », deux secondes après, elle dit « non » !), elle peut être agaçante mais ne vous arrêtez pas à ça. Ses amis, ont un caractère bien différent ; Mika et David sont extravertis au possible ! Ils sont drôles et n’ont honte de rien, quitte à enfreindre quelques règles, si c’est drôle, ils le font ! Mika va même jusqu’à se raser la tête ! (Pour rappel, Mika est une fille). Jamie qui est le personnage le plus sympa et le plus attachant, est très simple et terre à terre, il est aussi un peu mystérieux, ce qui ajoute un côté suspens à l’histoire car on ne sait jamais ce qui se passera à la page suivante, c’est très prenant comme livre ! La plume de l’auteur est agréable et il est facile d’enchaîner les chapitres sans s’en rendre compte (ex : « Je lis un chapitre et je vais dormir… » finalement j’en lis encore un, et encore un, et encore… et au bout du compte, j’ai fini le livre !). Le pays où vivent les quatre compères a un impact considérable sur le déroulement de l’histoire. On y découvre des habitudes de vies, des endroits de la ville de Tokyo, des mets culinaires … c’est un dépaysement total ! Pour le vocabulaire propre au Japon, le lexique en début de livre ne m’a pas vraiment été utile. J’aurais préféré que chaque mot ait sa propre définition en bas de page pour m’éviter de revenir à chaque fois au début. Question pratique ça aurait été plus simple. L’histoire en elle-même est sympathique et paraît crédible. De l’amitié, de l’amour, des sentiments et des émotions, tout ce qu’il faut pour faire une belle histoire.
    Lire la suite
    En lire moins
Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.