En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Deux milliards de battements de cœur

        Fleuve éditions
        EAN : 9782265117020
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 160
        Format : 130 x 200 mm
        Deux milliards de battements de cœur

        Diane DUROCHER (Traducteur)
        Date de parution : 09/11/2017
        « Il paraît que la durée de vie des mammifères est invariablement de deux milliards de battements de cœur, qu'ils soient très lents ou très rapides. Pour les éléphants, cela correspond à cinquante ans. Les chevaux, vingt. Les chats, dix. Les souris, deux. Pour les humains, le compte est bon... « Il paraît que la durée de vie des mammifères est invariablement de deux milliards de battements de cœur, qu'ils soient très lents ou très rapides. Pour les éléphants, cela correspond à cinquante ans. Les chevaux, vingt. Les chats, dix. Les souris, deux. Pour les humains, le compte est bon aux alentours de soixante-dix années. »

        Trente ans. C'est l'âge du narrateur de cette histoire. Et son médecin est formel : il est atteint d'une maladie incurable, il ne lui reste plus que quelques semaines à vivre.
        D'émotion, il perd connaissance de retour chez lui. Au réveil, deux visages sont penchés au-dessus de sa tête : celui de son chat et celui de son sosie... version extravertie !
        Cet homme haut en couleur est le Diable en personne. Et il lui propose un marché : chaque jour, supprimer quelque chose du monde réel pour gagner vingt-quatre heures de vie supplémentaires.
        Il accepte. Quelques journées extraordinaires passent, où, confronté à des choix difficiles et à leurs conséquences pour ceux qu'il aime, il apprend à réévaluer son existence, son histoire, sa place dans le monde. Et puis, au cinquième jour, le Diable lui propose de supprimer les chats. La vie du narrateur va alors basculer une deuxième fois...
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782265117020
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 160
        Format : 130 x 200 mm
        Fleuve éditions
        15.90 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • redmary Posté le 24 Avril 2018
          Le personnage principal apprend qu'il va très bientôt mourir d'une tumeur au cerveau lorsque le diable, prenant son apparence, débarque chez lui et lui propose un marché. Par chose que le narrateur acceptera de faire disparaître de la planète, le diable lui offrira un jour de vie supplémentaire. Sous une apparence un peu légère, ce roman cache beaucoup de belles surprises au fil de ses pages. Nombreuses réflexions philosophiques sur la vie et surtout sur ce qui est réellement important. Un très beau roman (se déroulant au japon).
        • moussk12 Posté le 18 Janvier 2018
          Bonjour à toutes et à tous ! Voilà, après un petit passage à vide, me revoilà sur ce site et bien contente. J'en profite pour vous souhaiter à tous une très bonne année 2018 ! Et voici ma première critique de l'année : Vendre son âme au diable pour quelques jours de vie de plus, c'est un sujet approprié par bon nombre d'écrivains, russes, français, anglais. Genki Kawamura, auteur japonais, nous emmène dans une sorte de conte philosophique, une histoire qui peut paraître farfelue au début, mais doucement, lentement, nous entraîne dans les profondeurs de notre âme, nous tiraille, nous questionne. S'interroger sur le sens de sa vie, après la lecture, c'est quand même pas mal pour un livre, non ? Sans dévoiler le dénouement, je dirais simplement que le narrateur, jeune facteur de 30 ans, apprend qu'il est atteint d'un mal incurable et qu'il ne lui reste que quelques jours à vivre. Le diable, venu lui rendre visite, lui proposera un marché : chaque jour, il lui faudra supprimer une chose du monde réel contre 24h de vie supplémentaire. Mais les règles du jeu sont imposées par le diable; c'est lui qui choisit ce qu'il faut supprimer en accordant toutefois un... Bonjour à toutes et à tous ! Voilà, après un petit passage à vide, me revoilà sur ce site et bien contente. J'en profite pour vous souhaiter à tous une très bonne année 2018 ! Et voici ma première critique de l'année : Vendre son âme au diable pour quelques jours de vie de plus, c'est un sujet approprié par bon nombre d'écrivains, russes, français, anglais. Genki Kawamura, auteur japonais, nous emmène dans une sorte de conte philosophique, une histoire qui peut paraître farfelue au début, mais doucement, lentement, nous entraîne dans les profondeurs de notre âme, nous tiraille, nous questionne. S'interroger sur le sens de sa vie, après la lecture, c'est quand même pas mal pour un livre, non ? Sans dévoiler le dénouement, je dirais simplement que le narrateur, jeune facteur de 30 ans, apprend qu'il est atteint d'un mal incurable et qu'il ne lui reste que quelques jours à vivre. Le diable, venu lui rendre visite, lui proposera un marché : chaque jour, il lui faudra supprimer une chose du monde réel contre 24h de vie supplémentaire. Mais les règles du jeu sont imposées par le diable; c'est lui qui choisit ce qu'il faut supprimer en accordant toutefois un seul et dernier usage de l'objet, avant sa disparition totale de la terre. Quelles seront les considérations du jeune facteur ? A quoi se raccrochera t-il ? Jusqu'où ira t-il ? Je vous laisse découvrir ce roman plein de finesse !
          Lire la suite
          En lire moins
        • Valmyvoyou_lit Posté le 28 Décembre 2017
          À trente ans, le narrateur apprend qu'il est atteint d'un cancer du cerveau, stade IV. Il lui reste très peu de temps à vivre. Le diable lui propose alors un marché : chaque jour, il doit supprimer quelque chose de la Terre pour gagner vingt-quatre heures de vie supplémentaires. Chaque jour, il a le droit d'utiliser une dernière fois ce qui va disparaître. Dans chaque chapitre, nous analysons avec le narrateur ce que ce qui a disparu a apporté à notre monde et aux conséquences de cette suppression. Le cinquième jour, le diable propose de supprimer les chats... J'ai beaucoup aimé ce livre, mais je n'ai pas eu le coup de cœur auquel je m'attendais. La raison vient de moi, des attentes que j'en avais. Je pense être encore marquée par le roman Les mémoires d'un chat. J'ai cru que j'allais pleurer à chaudes larmes, mais, ce n'est pas le propos de Deux milliards de battements de cœur. En fait, il fait énormément réfléchir sur nous-mêmes, ainsi que sur le monde actuel. Ce livre nous fait prendre conscience de l'essentiel. Il permet une réflexion au sujet de ce qui est important dans notre personnalité, ce qui fait qui nous sommes, et aussi... À trente ans, le narrateur apprend qu'il est atteint d'un cancer du cerveau, stade IV. Il lui reste très peu de temps à vivre. Le diable lui propose alors un marché : chaque jour, il doit supprimer quelque chose de la Terre pour gagner vingt-quatre heures de vie supplémentaires. Chaque jour, il a le droit d'utiliser une dernière fois ce qui va disparaître. Dans chaque chapitre, nous analysons avec le narrateur ce que ce qui a disparu a apporté à notre monde et aux conséquences de cette suppression. Le cinquième jour, le diable propose de supprimer les chats... J'ai beaucoup aimé ce livre, mais je n'ai pas eu le coup de cœur auquel je m'attendais. La raison vient de moi, des attentes que j'en avais. Je pense être encore marquée par le roman Les mémoires d'un chat. J'ai cru que j'allais pleurer à chaudes larmes, mais, ce n'est pas le propos de Deux milliards de battements de cœur. En fait, il fait énormément réfléchir sur nous-mêmes, ainsi que sur le monde actuel. Ce livre nous fait prendre conscience de l'essentiel. Il permet une réflexion au sujet de ce qui est important dans notre personnalité, ce qui fait qui nous sommes, et aussi les actes de notre vie qui comptent. J'ai même eu l'œil humide lors de certains passages. Il y a des moments très amusants. Le diable paraît très sympathique lors de certaines discussions (vous comprendrez les raisons en le lisant, je ne peux pas vous les révéler😉). Le narrateur est très émouvant, il remet en question ses actes passés. Il est très attendrissant lorsqu'il évoque ses parents. Ses regrets sont très touchants. C'est un très bon livre, il a tous les ingrédients pour passer un bon moment. Mais lisez-le à un moment qui se prête à réfléchir sur notre monde. Et surtout, lisez-le en n'ayant pas d'attente particulière, il risquerait de ne pas correspondre à celle-ci. C'est un livre qui se lit très vite, avec plein d'humour, mais qui nous fait nous questionner. Je lui mets quatre étoiles.
          Lire la suite
          En lire moins
        Fleuve éditions, la newsletter résolument intense !
        Au programme : surprendre, trembler, s'évader et rire.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.