RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Dialectique de la pop

            La Découverte
            EAN : 9782707199584
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 528
            Format : 140 x 205 mm
            Dialectique de la pop

            Collection : Culture sonore
            Date de parution : 23/08/2018
            La pop ne descend pas directement des Muses. Son histoire, tous genres musicaux confondus, est intimement liée aux technologies de diffusion qui ont permis son éclosion commerciale. Agnès Gayraud parcourt cette histoire en prenant soin d’éclairer les intentions esthétiques qui traversent cette forme musicale, si souvent dépréciée au profit d’une supposée grande musique.
            Tout le monde connaît la pop, la reconnaît, a un avis sur elle. Pourtant, sa singularité artistique et philosophique reste peu interrogée, comme si un tabou pesait sur cette forme musicale née au début du XXe siècle et dont le destin est lié à ses conditions techniques de production et... Tout le monde connaît la pop, la reconnaît, a un avis sur elle. Pourtant, sa singularité artistique et philosophique reste peu interrogée, comme si un tabou pesait sur cette forme musicale née au début du XXe siècle et dont le destin est lié à ses conditions techniques de production et de diffusion.
            Son ancrage, essentiel, dans le monde de la phonographie, est généralement interprété comme le trait honteux d’une musique qui aurait cessé d’en être tout à fait une, jusqu’à s’identifier aux « sons du capitalisme » qui déguisent en sucreries auditives les grognements de la bête immonde.
            L’enregistrement et ses conséquences auraient avant tout dégradé la musique, altéré ce qui la préservait — imagine-t-on — de la standardisation, jusqu’à produire à la chaîne une forme de musique consommable, accessible à tous, universellement médiocre. Des hits d’ABBA aux hymnes de Beyoncé, la pop serait structurellement inauthentique.
            Dans cet ouvrage, Agnès Gayraud se penche sur la profondeur de cette musique longtemps qualifiée de « légère » et cantonnée à un statut d’objet de consommation. Elle y déploie tous ses paradoxes, au cœur des œuvres musicales elles-mêmes, pour révéler les ramifications esthétiques d’une richesse insoupçonnée de ce qui a peut-être été l’art musical le plus important du XXe siècle.
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782707199584
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 528
            Format : 140 x 205 mm
            La Découverte
            26.50 €
            Acheter

            Ils en parlent

            Agnès Gayraud est philosophe et enseigne à l'université. Elle est aussi la chanteuse du groupe La Féline. La pop pense - il faut penser la pop - parce que, comme elle l'écrit, "ce qui invite à la joie partagée, à la danse dans la musique, n'est pas dénué d'une profondeur réélexive, et cette profondeur nourrit elle-même des émotions".
            Stéphane Bou / Marianne

            les contenus multimédias

            ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION DE LA DÉCOUVERTE
            Nouveautés, extraits, agenda des auteurs et toutes les semaines les sorties en librairie !

            Lisez maintenant, tout de suite !

            • Par Lisez

              Prix littéraires 2018 : nos auteurs à l'honneur dans les sélections

              Si la fin du mois de septembre marque l’épilogue de la rentrée littéraire, elle inaugure aussi une série d’événements très importants pour le monde de l’édition : les premières sélections des grands prix littéraires. Du prix de Flore au prix Femina, on fait le point sur nos auteurs en lice.

              Lire l'article