Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782259211109
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 736
Format : 132 x 201 mm
Dictionnaire amoureux de Marcel Proust
Alain Bouldouyre (dessins de)
Date de parution : 29/08/2013
Éditeurs :
Plon
En savoir plus

Dictionnaire amoureux de Marcel Proust

,

Alain Bouldouyre (dessins de)
Date de parution : 29/08/2013

Dans ce Dictionnaire amoureux de Marcel Proust, les deux auteurs se sont réparti la tâche : à l’un (Raphaël), l’exploration minutieuse et textuelle d’A la recherche du temps perdu ; à l’autre (Jean-Paul), les variations sur Marcel Proust lui-même.

Depuis sa naissance, voici un siècle, l’oeuvre de Marcel Proust n’en finit pas d’être assaillie par des hordes de puristes, de snobs ou de fétichistes, dont les exploits ont parfois...

Depuis sa naissance, voici un siècle, l’oeuvre de Marcel Proust n’en finit pas d’être assaillie par des hordes de puristes, de snobs ou de fétichistes, dont les exploits ont parfois gâché le pur bonheur de partir à la recherche du temps perdu…
D’où ce Dictionnaire amoureux écrit à quatre mains et...

Depuis sa naissance, voici un siècle, l’oeuvre de Marcel Proust n’en finit pas d’être assaillie par des hordes de puristes, de snobs ou de fétichistes, dont les exploits ont parfois gâché le pur bonheur de partir à la recherche du temps perdu…
D’où ce Dictionnaire amoureux écrit à quatre mains et qui, n’en déplaise aux gardiens du temple, a pris le parti de traiter ce monument de la littérature avec la désinvolture (et l’érudition) qu’il mérite.
De « Rhino-goménol » à « Procrastination », d’« Amour » à « Inversion », de « Morand », « Madeleine » et « Cocteau » à « Spinoza », « Ritz » et « Descartes », les auteurs gambadent à la fois dans la Recherche et dans la vie de son créateur. Ils auront atteint leur but si cette encyclopédie fragmentaire et dictée par le plaisir avive par intermittence, chez ses lecteurs, le désir de (re)lire le plus grand écrivain de tout le temps.

Prix Fémina Essai 2013

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782259211109
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 736
Format : 132 x 201 mm
Plon
En savoir plus

Ils en parlent

Jean-Paul et Raphaël Enthoven sur i>Télé pour leur Dictionnaire amoureux de Marcel Proust.

i>Télé

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Guz 15/07/2018
    Très belle lecture
  • Jean-Daniel 27/09/2016
    L’œuvre de Proust ne cesse d’être évaluée, jugée, analysée par des commentateurs de tous genres à partir de « A la recherche du temps perdu ». Ce Dictionnaire amoureux a pris le parti de traiter ce monument de la littérature avec pédagogie, érudition et humour. L’approche des Enthoven père et fils procure une multitude de petits éclairages au lecteur qui apprécie déjà l’œuvre de Proust mais offre également une porte d’accès tout à fait abordable pour le lecteur moins averti. Les deux auteurs exposent parfois des divergences sur l'interprétation de certains points, mais leur complicité et leur passion commune pour cet écrivain transparaît tout au long du livre. Enfin, la formule du dictionnaire permet idéalement de fureter à travers une œuvre de grande ampleur et d’y revenir quand on a le temps sans être perdu. Nul doute que de nombreux lecteurs de ce dictionnaire très instructif auront le désir de ressortir ou de découvrir l’œuvre de Marcel Proust.
  • val-m-les-livres 28/07/2014
    Voilà un livre qui comme son titre l'indique doit se lire à petites doses. C'est en tout ças ce que j'ai fait et bien m'en a pris. J'ai mis plusieurs mois à picorer ce dictionnaire, dans l'ordre tout de même car je suis un peu psycho-rigide. Je n'ai pas aimé toutes les entrées mais plus je lisais et plus j'appréciais. Est-ce parce que le meilleur n'est pas à la lettre A ou B ou parce que plus j'avançais dans ce dictionnaire, plus j'apprenais à connaître l'auteur à travers La recherche du temps perdu? Il me semble important de dire qu'il vaut mieux avoir avancé dans La recherche avant de lire ce dictionnaire.
  • henrimesquida 20/07/2014
    Qu'on ait l'habitude ou non d'emprunter les sentiers "proustiens", l'invitation à parcourir les chemins sinueux de ce "Dictionnaire" comblera la curiosité de nombreux lecteurs.
  • Lune 19/01/2014
    "D'où ce "Dictionnaire" partial, incomplet, désinvolte, sérieux, moqueur, amoureux..." Voilà comment se clôt "l'avant-propos" des auteurs Jean-Paul et Raphaël Enthoven - père et fils. Qu'on ait l'habitude ou non d'emprunter les sentiers "proustiens", l'invitation à parcourir les chemins sinueux de ce "Dictionnaire" comblera la curiosité de nombreux lecteurs. L'érudition et les anecdotes sur toutes les thématiques passées en revue permettent une approche plus ouverte de l'œuvre dans ses détails et significations. Le jeu du "qui a écrit quoi?" s'efface devant la beauté du style et la pertinence des observations parfois caustiques. Les rares désaccords entre les deux auteurs interpellent par la justesse des thèses exposées. Du simple fait au développement philosophique en passant par l'analyse subtile de la déception qui rend les choses plus lucides et du Temps retrouvé surgissant du Temps perdu, ainsi que la psychologie impermanente des nombreux personnages, la promenade gonfle d'envies de lecture ou de relecture de la Recherche (n'en faut-il pas plusieurs et à différents âges comme le décrit l'un des auteurs?). Un "monde", une époque, un écrivain s'offre et se dé/robe (comme la "robe" offerte par l'écriture). Dictionnaire "cathédrale" (comme la ... "cathédrale" offerte par l'écriture) où l'on visite "L'OEUVRE" en compagnie de deux "amoureux" rompus à l'univers proustien.

les contenus multimédias

Inscrivez-vous à la newsletter Plon
Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…

Lisez maintenant, tout de suite !