Lisez! icon: Search engine

Dictionnaire amoureux du Nord

Plon
EAN : 9782259253086
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 624
Format : 132 x 201 mm
Dictionnaire amoureux du Nord

Date de parution : 29/11/2018
"Avec la Mer du Nord comme dernier terrain vague..."
"Quand on m’a proposé d’écrire un dictionnaire amoureux du Nord  d’abord j’ai été flatté, impressionné. J’ai regardé les noms des auteurs, des dictionnaires précédents, j’allais être en bonne compagnie.
Ensuite, j’ai eu peur.
Je suis un sprinter, pas un  coureur de fond. Mes livres  font  200 pages  cette fois j’étais embarqué pour...
"Quand on m’a proposé d’écrire un dictionnaire amoureux du Nord  d’abord j’ai été flatté, impressionné. J’ai regardé les noms des auteurs, des dictionnaires précédents, j’allais être en bonne compagnie.
Ensuite, j’ai eu peur.
Je suis un sprinter, pas un  coureur de fond. Mes livres  font  200 pages  cette fois j’étais embarqué pour un livre de 600 pages... ou plus.
Je crois-être capable d’escalader le Mont Cassel,  pas l’Himalaya.
Et puis j’ai réfléchi.
J’ai toujours conservé pour le Nord une immense  tendresse, j’ai toujours à mes sabots de la terre du Nord, et dans ma tête des souvenirs de ciels infinis.
Je suis né  à Calais.
Plus tard dans la grande cathédrale d’Arras j’ai renoncé (provisoirement ) à Satan et à ses pompes.
A  l’institution St Joseph d’Arras, dont j’ai été viré . J’ai fait  mes études secondaires.
A la télévison de Lille j’ai été assistant réalisateur.  Mes livres sur ma famille, se  passent dans le Nord. mon pére était médecin à Arras,  ma mére du Nord étudiante de lettres à Lille , moi, un moment , poéte et paysan à Hesdin.
Eternel amoureux, j’ai été attiré par le collage surréaliste du titre :“Dictionnaire amoureux.”
De tous mes dictionnaires, du Gaffiot, dictionnaire latin, du Bailly, dictionnaire grec, jusqu’au Larousse, aucun jamais n’avait été  amoureux.
Et puis  surtout, j’ai découvert que j’allais avoir le pouvoir de faire connaitre des  illustres inconnus que j’aimais, qui méritaient d’être connus, et peut-être leur offrir la postérité, en les faisant  entrer  dans ce dictionnaire.
Alors, ému, comme la jeune mariée devant le maire, j’ai dit oui.
Je crois que j’ai bien fait, je prends un plaisir extrême à visiter le Nord . J’y découvre et redécouvre des merveilles  des diamants scintillent dans les gaillettes d’anthracite."                    
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782259253086
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 624
Format : 132 x 201 mm

Ils en parlent

« Le miroir tendu par Jean-Louis Fournier rend justice à une région qui a eu si souvent des différends avec son image. »
Claire Lefebvre / La Voix du Nord

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Bazart Posté le 18 Décembre 2018
    L'ancien complice de plume de Desproges, Jean-Louis Fournier, l'auteur de Où on va papa?, natif de Calais, replonge dans ses racines pour nous raconter son Nord et c'est forcément un grand plaisir de lecture Avec ce un ton à la fois très optimiste et plein d'humour, un humour qui est pour lui un reflexe, pavlovien, Fournier y évoque ses souvenirs familiaux , distribue coups de cœur ou coups de sang et nous raconte les aliments, des petits villages, de ces gens du nord qui "ont dans leurs yeux le bleu qu'ils n'ont pas dehors". Comme le reconnaît lui-même l'auteur dans le prologue, Fournier est plus habitué aux formats courts que longs, donc un dictionnaire exhaustif et dense n'est pas forcément ce qui lui sied le plus. Cependant, assez rapidement, il s'affranchit pleinement de cette contrainte et Jean-Louis Fournier continue de nous raconter son histoire, et des tas d'autres histoires, sur ce ton faussement détaché, avec cette dérision pleine de tendresse qui est sa marque de fabrique.
  • cathulu Posté le 10 Décembre 2018
    "Finalement, les gens du Nord, il sont comme les autres. Mais en mieux..." Comment ne pas se sentir flatté, dans un premier temps, par cette citations de Jean-Louis Fournier, extraite de l'article "Gens"? Moi qui adore tout à la fois les dictionnaires, l'auteur de Où on va papa ? et ma région , je croyais dévorer à belle dents ce magnifique pavé d'un peu plus de 500 pages. Comme le reconnaît lui-même l'auteur, il est d'abord plus habitué aux formats courts que longs, et ça se sent. De plus, le côté "informatif" (et plat, stylistiquement) du dictionnaire l'emporte parfois un peu trop sur le côté "amoureux" annoncé dans le titre de la collection, même si l'auteur n'hésite pas à distribuer coups de cœur et de griffes, ainsi qu'à évoquer ses souvenirs familiaux. Mais, cette fois, hélas, le mélange des genres n'a pas pris , en ce qui me concerne. Il n'en reste pas moins que j'ai appris plein d’informations sur la région des Hauts de France (appellation digne d'un promoteur immobilier).
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PLON
Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…