RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Dieu n'est pas grand - nouvelle édition

            Belfond
            EAN : 9782714478832
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 336
            Format : 140 x 225 mm
            Dieu n'est pas grand - nouvelle édition
            Comment la religion empoisonne tout

            Ana NESSUN (Traducteur)
            Date de parution : 25/01/2018
            Dans le contexte actuel, celui des attentats, de la résurgence des fondamentalismes et des grands débats sur la laïcité, une réédition qui s’impose comme une évidence et une nécessité. Un brûlot culte par celui qui fut l’un des principaux penseurs de l’athéisme.
            Avec un mélange jubilatoire d’érudition et d’humour, s’appuyant sur une argumentation rigoureuse et une parfaite connaissance des textes sacrés et des classiques, Christopher Hitchens nous livre un pamphlet intelligent et incisif, un brûlant plaidoyer pour un nouvel humanisme des Lumières.
            Que l’on soit fidèle croyant, fervent athée ou indécis, cet ouvrage...
            Avec un mélange jubilatoire d’érudition et d’humour, s’appuyant sur une argumentation rigoureuse et une parfaite connaissance des textes sacrés et des classiques, Christopher Hitchens nous livre un pamphlet intelligent et incisif, un brûlant plaidoyer pour un nouvel humanisme des Lumières.
            Que l’on soit fidèle croyant, fervent athée ou indécis, cet ouvrage soulève le débat et fait souffler un vent de liberté de pensée et de parole.
             
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782714478832
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 336
            Format : 140 x 225 mm
            Belfond
            21.00 €
            Acheter

            Ils en parlent

            « Seul un Britannique, probablement, pouvait se permettre un tel crime de lèse-religion dans un pays où les chrétiens conservateurs tiennent le haut du pavé. »
            Le Monde

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Symphonia2 Posté le 7 Juillet 2018
              Ce livre est un concentré de raison et d’intelligence qui fait beaucoup de bien dans une époque où on parle de religion en permanence, et le plus souvent à tort et à travers. L’argumentation de Hitchens est extrêmement bien structurée et implacable. Ses attaques sont parfois très virulentes. Il peut utiliser des formules qui choquent, mais il a aussi su ajouter quelques touches d’humour grinçant et irrévérencieux. Comme par exemple dans cet extrait: « (On se rappelle ce gouverneur du Texas, à qui on demandait s’il fallait aussi enseigner la Bible en espagnol: « Si l’anglais a suffi à Jésus, ça me suffit aussi. » Heureux les pauvres en esprit…) » ou bien encore ici « Un homme qui était simplement un homme et qui dirait le genre de choses que disait Jésus ne serait pas un grand maître spirituel. Il serait soit un fou – du niveau de celui qui se prend pour un œuf poché – soit le Diable de l’Enfer. » Ou encore « Left Behind, série de torche-culs à succès dont les « auteurs » déclarés sont Tim LaHaye et Jerry B. Jenkins, mais qui, de toute évidence, ont été produits à l’aide du vieil expédient consistant... Ce livre est un concentré de raison et d’intelligence qui fait beaucoup de bien dans une époque où on parle de religion en permanence, et le plus souvent à tort et à travers. L’argumentation de Hitchens est extrêmement bien structurée et implacable. Ses attaques sont parfois très virulentes. Il peut utiliser des formules qui choquent, mais il a aussi su ajouter quelques touches d’humour grinçant et irrévérencieux. Comme par exemple dans cet extrait: « (On se rappelle ce gouverneur du Texas, à qui on demandait s’il fallait aussi enseigner la Bible en espagnol: « Si l’anglais a suffi à Jésus, ça me suffit aussi. » Heureux les pauvres en esprit…) » ou bien encore ici « Un homme qui était simplement un homme et qui dirait le genre de choses que disait Jésus ne serait pas un grand maître spirituel. Il serait soit un fou – du niveau de celui qui se prend pour un œuf poché – soit le Diable de l’Enfer. » Ou encore « Left Behind, série de torche-culs à succès dont les « auteurs » déclarés sont Tim LaHaye et Jerry B. Jenkins, mais qui, de toute évidence, ont été produits à l’aide du vieil expédient consistant à lâcher deux orangs-outangs sur un traitement de texte: » En tout cas, son argumentation démontre une profonde connaissance des religions, des livres sacrés mais aussi de leurs contradicteurs au cours de l’histoire. Il se réfère à énormément d’auteurs, penseurs et philosophes, ce qui donne une liste de références très longue mais passionnante et qui m’a donné envie de creuser davantage le sujet. Il ne s’appuie pas uniquement sur ces références mais aussi sur de nombreux exemples concrets issus de toutes les époques et religions. Certes, les exemples qu’il prend sont sans doute les plus extrêmes, mais c’est logique lorsque l’on veut démontrer la toxicité des religions, qui sont d’ailleurs traitées de la même façon qu’il s’agisse du christianisme, judaïsme ou de l’islam, c’est à dire sans concession. C’est clairement un livre pour ouvrir le débat, bousculer et faire réfléchir, que l’on soit croyant ou non-croyant. Il faut également noter que la force de persuasion d’Hitchens est énorme. Personnellement, je n’avais pas besoin d’être convaincue mais je pense que tout lecteur ne peut qu’être touché, de façon positive ou négative, par son argumentation.
              Lire la suite
              En lire moins
            • yeKcim Posté le 8 Avril 2018
              À ma demande j'ai fait un an de catéchisme, je pensais que cela consistait à faire des fouilles et des recherches biblio pour enfin savoir si Jésus et Dieu ont existé ou non. J'avais 7-8 ans, des parents agnostiques, des grands-parents très athées d'un côté, très croyants de l'autre, j'avais besoin de déterminer le vrai du faux. Comme on peut s'en douter, le catéchisme ne correspondait pas vraiment à ce que je pensais, on est con à cet âge… Si seulement j'avais eu accès à Christopher Hitchens et Richard Dawkins à l'époque ! À cet age je n'aurais rien compris mais si le propos avait pu être lisible par un enfant de 8 ans, « Dieu n'est pas grand » (comme « Pour en finir avec Dieu ») m'aurait vite permis de me sentir moins seul dans mon analyse critique. « Dieu n'est pas grand » est très loin d'être parfait, il donne l'impression d'une suite d'idées avec digressions, une grande partie de l'essai manque de fil conducteur. Je ne le trouve toutefois pas inutile, j'ai d'ailleurs recouvert beaucoup d'extraits de fluo. le chapitre 15 (La religion comme péché originel) est certainement le plus structuré et c'est certainement mon chapitre préféré,... À ma demande j'ai fait un an de catéchisme, je pensais que cela consistait à faire des fouilles et des recherches biblio pour enfin savoir si Jésus et Dieu ont existé ou non. J'avais 7-8 ans, des parents agnostiques, des grands-parents très athées d'un côté, très croyants de l'autre, j'avais besoin de déterminer le vrai du faux. Comme on peut s'en douter, le catéchisme ne correspondait pas vraiment à ce que je pensais, on est con à cet âge… Si seulement j'avais eu accès à Christopher Hitchens et Richard Dawkins à l'époque ! À cet age je n'aurais rien compris mais si le propos avait pu être lisible par un enfant de 8 ans, « Dieu n'est pas grand » (comme « Pour en finir avec Dieu ») m'aurait vite permis de me sentir moins seul dans mon analyse critique. « Dieu n'est pas grand » est très loin d'être parfait, il donne l'impression d'une suite d'idées avec digressions, une grande partie de l'essai manque de fil conducteur. Je ne le trouve toutefois pas inutile, j'ai d'ailleurs recouvert beaucoup d'extraits de fluo. le chapitre 15 (La religion comme péché originel) est certainement le plus structuré et c'est certainement mon chapitre préféré, alors que le chapitre 3 (Brève digression sur le porc ou pourquoi le ciel déteste le jambon) m'a semblé tellement embrouillé que je l'ai trouvé imbitable. Pour moi, « Dieu n'est pas grand » manque juste d'un fil conducteur, ce qui en fait une suite d'arguments assez indigeste, il est peu probable qu'un non athée puisse le lire avec intérêt, il ne fait donc que prêcher les convertis. Mais en même temps, prêcher les convertis n'est pas complètement superflu, c'est un livre qui m'a fait du bien, m'a fait me sentir moins seul, un peu comme s'il me permettait l'accès à une communauté (Dawkins, Randi, Hitchens, Penn Teller,…) qui est bien moins visible que les communautés religieuses (je ne connais pas un village sans église autour de chez moi, je ne vois pas de la même façon de monument ostensiblement athée).
              Lire la suite
              En lire moins
            • samir_t7 Posté le 13 Octobre 2017
              Un livre au style délicieux qu'on lit d'une traite, à moins qu'on soit vraiment attaché à quelque religion, car elles sont ici toutes épinglées et dévoilées dans leur aspect le plus ignoble, les religieux surtout, des ignominies des islamistes et mollahs de l'Orient aux micmacs catholiques et leur implication dans pas mal de massacres à travers l'histoire.
            Toute l'actualité des éditions Esprit d'ouverture
            Les livres des plus grands spécialistes pour redonner du sens à nos vies

            Lisez maintenant, tout de suite !

            • Par Belfond

              Bibliothérapie n°57 : La révélation athée de Christopher Hitchens

              Les livres nous apportent une aide immense dans la conduite de notre vie. Les Américains parlent même de « livres d'aide » [self-help]. Chaque mois, la collection de développement personnel L’Esprit d’Ouverture vous propose une nouvelle bibliothérapie inspirée de ses ouvrages. Ce mois-ci, la leçon n°57 porte sur l'athéisme avec Dieu n'est pas Grand de Christopher Hichens.

              Lire l'article