Lisez! icon: Search engine
La Découverte
EAN : 9782707148506
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 348
Format : 135 x 220 mm

Diriger les consciences, guérir les âmes

Une histoire comparée des pratiques thérapeutiques et religieuses (1830-1939)

Collection : L'espace de l'histoire
Date de parution : 27/04/2006

L'histoire de la thérapie morale et psychologique des aliénistes et des psychologues doit bien davantage aux pratiques religieuses qu'on veut bien le croire.

Quand elles s'appliquent à la souffrance des âmes, médecine et religion s'opposent-elles ? L'histoire de la folie pourrait s'écrire en retraçant la lente marche vers une « laïcisation de l'esprit » : le prêtre progressivement dépossédé de son pouvoir guérisseur par le médecin, l'âme qui tend à se fondre dans...

Quand elles s'appliquent à la souffrance des âmes, médecine et religion s'opposent-elles ? L'histoire de la folie pourrait s'écrire en retraçant la lente marche vers une « laïcisation de l'esprit » : le prêtre progressivement dépossédé de son pouvoir guérisseur par le médecin, l'âme qui tend à se fondre dans l'univers neurologique, l'inconscient qui surgit avec la psychanalyse au début du XXe siècle. Pourtant, l'étude des pratiques thérapeutiques, religieuses et laïques, incite à réviser assez largement cette vision schématique. Dans ce livre ambitieux, Hervé Guillemain révèle que la thérapie morale et psychologique des aliénistes et des psychologues doit quelque chose aux pratiques religieuses. Les techniques hypnotiques regardent ainsi du côté de l'exorcisme et la psychanalyse du côté de la confession. On sait peu, par exemple, que, dans l'entre-deux-guerres, des chrétiens jouèrent un rôle important dans la diffusion de la psychanalyse dans la société française. L'histoire des pratiques thérapeutiques de la folie et des troubles psychiques, depuis le traitement moral appliqué dans les asiles d'aliénés au XIXe siècle jusqu'aux psychothérapies modernes du XXe siècle, apparaît à certains égards comme un nouveau développement de l'histoire des directions de conscience héritées du christianisme. L'auteur montre que le savoir scientifique sur la folie et sur la conscience ne peut être, lui non plus, dissocié de la morale et des concepts religieux et qu'il faut comprendre ensemble le péché et la dégénérescence, le traitement des aliénistes et la théologie morale, la possession et l'hystérie. Il avance que, loin de s'opposer, la médecine, la psychologie et la religion font partie d'une même histoire sociale et culturelle.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782707148506
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 348
Format : 135 x 220 mm

Ils en parlent

« Le sujet [est] passionnant. »
LES ÉCHOS

« [Hervé Guillemain] a mêlé l'histoire religieuse et celle des sciences. Il a envisagé la rencontre entre médecine et religion non plus en termes d'opposition et de confrontation, positivistes ou athées contre croyants, mais en termes d'interactions, d'emprunts et d'influences réciproques. C'est frais et hardi. Voici une histoire où la pratique religieuse et la direction de conscience marchent avec la cure et le traitement, où les prêtres, les psychiatres et les psychologues se refilent des recettes pour le plus grand bien du patient-possédé. »
LA CROIX

« Penser ensemble pratiques religieuses et pratiques médicales, depuis l'époque du traitement moral des médecins aliénistes jusqu'a celle des psychothérapies de la première moitié du XXe siècle, c'est ce que nous propose cet ouvrage dense , extrêmement documenté et passionnant. »
L'HUMANITÉ

« Ce livre original, tiré d'une thèse de doctorat d'histoire dirigée par Pierre Boutry, se situe à la croisée de l'histoire religieuse et de l'histoire de la médecine. Il s'attache à montrer comment le processus de sécularisation des 19° et 20° siècles s'accompagne d'une"laïcisation de l'âme" à travers l'évolution des pratiques de cure des médecins et psychologues et, au niveau des praticiens, d'un "transfert de sacralité" du clérgé vers les nouveaux spécialistes de l'esprit. »
VINGTIÈME SIÈCLE

« L'ouvrage convainc autant par sa sciences que par son approche. »
ARCHIVES DES SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS

«  L'ouvrage de H. Guillemain se présente comme un livre ambitieux, mettant en cause de nombreux présupposés de l'histoire de la psychiatrie et de la psychanalyse. [...] A la fois novateur dans son approche et dans le type de sources qu'il mobilise, l'ouvrage de H. Guillemain est donc une contribution majeure au champ de l'histoire de la folie, au sein duquel il est d'ailleurs déjà une référence. »
ANNALES

PRESSE
ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION DE LA DÉCOUVERTE
Nouveautés, extraits, agenda des auteurs et toutes les semaines les sorties en librairie !