En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Djinn

        Fleuve éditions
        EAN : 9782265098770
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 288
        Format : 140 x 210 mm
        Djinn

        Collection : Outre Fleuve
        Date de parution : 13/04/2017
        1130, Princée d’Antioche – au nord de l’actuelle Syrie.
        Fille du roi Baudouin de Jérusalem, la princesse Alix d’Antioche s’apprête à accoucher en secret de son enfant illégitime, fruit de ses amours avec le connétable Renaud Mazoir. Personne ne doit apprendre cette naissance : sa mère a décidé que l’enfant ne...
        1130, Princée d’Antioche – au nord de l’actuelle Syrie.
        Fille du roi Baudouin de Jérusalem, la princesse Alix d’Antioche s’apprête à accoucher en secret de son enfant illégitime, fruit de ses amours avec le connétable Renaud Mazoir. Personne ne doit apprendre cette naissance : sa mère a décidé que l’enfant ne survivrait pas.
        Mais son père, prévenu par ses informateurs, arrive à temps pour le sauver. L’accoucheuse, elle, est sacrifiée, non sans avoir jeté sur Alix une malédiction : l’esprit malin d’un Djinn s’attache désormais à ses pas.
        Mis à l’abri des velléités meurtrières de sa mère, le nouveau-né grandira au sein de la mystérieuse secte des Assassins ; son destin sera lié à celle-ci. Et la princesse maudite, poussée par son ambition dévorante, se voit emportée dans les tourments d’une terre dont l’histoire s’écrit trop souvent dans le sang…

        De Byzance à Jérusalem, d’Alep à Damas, une grande fresque où se côtoient l’histoire et le fantastique, dans le fracas des batailles incessantes entre Turcs, Byzantins et Croisés.


         
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782265098770
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 288
        Format : 140 x 210 mm
        Fleuve éditions
        19.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • JessieL Posté le 17 Mars 2018
          Après nous avoir ensorcelé avec sa Trilogie des Elfes, et nous avoir envoûté avec son chef d'oeuvre Le Pas de Merlin, Jean-Louis Fetjaine a repris la plume pour écrire à nouveau une grande fresque de fantasy historique. Il y avait longtemps que ce maître de fantasy française ne nous avait pas fait rêver. Avec Djinn, La Maudite on quitte la mythique Brocéliande pour les terres d'Orient. Jean-Louis Fetjaine a décidé de nous faire revivre le temps des croisades. Il nous fait côtoyer les figures marquantes de l'époque. L'histoire débute en 1130, soit trente ans après la première croisade qui fut une victoire pour les chrétiens qui avaient réussi à y instaurer quatre états. La Terre Sainte apparaît comme un véritable pays de Cocagne dans lequel les croisés Francs se taillent des royaumes. Mais c'est là aussi où va commencer à se jouer les plus sanglants affrontements avec les Turcs qui poussent également leur hégémonie sur ce territoire. C'est une belle fresque historique que nous dépeint l'auteur qu'il n'a d'ailleurs pas manqué de ponctuer de magie. Comme annoncé par le titre du roman, l'esprit des Djinns s'entremêle aux destins croisés de ces héros. Là où en fantasy ces créatures relèvent du bestiaire... Après nous avoir ensorcelé avec sa Trilogie des Elfes, et nous avoir envoûté avec son chef d'oeuvre Le Pas de Merlin, Jean-Louis Fetjaine a repris la plume pour écrire à nouveau une grande fresque de fantasy historique. Il y avait longtemps que ce maître de fantasy française ne nous avait pas fait rêver. Avec Djinn, La Maudite on quitte la mythique Brocéliande pour les terres d'Orient. Jean-Louis Fetjaine a décidé de nous faire revivre le temps des croisades. Il nous fait côtoyer les figures marquantes de l'époque. L'histoire débute en 1130, soit trente ans après la première croisade qui fut une victoire pour les chrétiens qui avaient réussi à y instaurer quatre états. La Terre Sainte apparaît comme un véritable pays de Cocagne dans lequel les croisés Francs se taillent des royaumes. Mais c'est là aussi où va commencer à se jouer les plus sanglants affrontements avec les Turcs qui poussent également leur hégémonie sur ce territoire. C'est une belle fresque historique que nous dépeint l'auteur qu'il n'a d'ailleurs pas manqué de ponctuer de magie. Comme annoncé par le titre du roman, l'esprit des Djinns s'entremêle aux destins croisés de ces héros. Là où en fantasy ces créatures relèvent du bestiaire merveilleux, en Orient elles sont considérées comme des êtres réels qui poussent les hommes à faire le Mal. Au-delà de l'enjeu d'une terre pour laquelle des hommes sont prêts à mourir, Djinn scelle le destin d'un enfant qui est appelé à devenir sans doute quelqu'un d’exceptionnel. En tout cas, c'est autour de ce mystère que va se construire ce nouveau cycle de Jean-Louis Fetjaine... plus d'informations sur : fantasyalacarte.blogspot.com/2018/02/jean-louis-fetjaine-djinn-la-maudite.html Fantasy à la carte
          Lire la suite
          En lire moins
        • Lunalithe Posté le 8 Mars 2018
          Une très belle écriture, sombre et envoutante comme le sujet traité pour ce roman de Fetjaine. Il prend place au milieu des guerres de religion, et autres guerres de pouvoir. La base historique très documentée est agrémentée de la présence invisible de Djinn, et autres démons et sortilèges issues de l'imaginaire oriental. L'histoire est un long recommencement (de conflits, de guerres plus ou moins avortées... et de sortilèges). On frissonne, on ignore où nous recroiserons les yeux jaunes, et à quel moment. On s'attache plus ou moins aux personnages, pas du tout manichéens, et parfois très inquiétants (je pense notamment à la secte des assassins... Mais le pire, c'est que c'est une réalité historique !). Mais qui semblent finalement n'être que des pions, tous autant qu'ils sont... Sans la dévoiler, la fin est également très brillante, et nous laisse sur un ultime frisson de peur - Eh oui, l'histoire est un long recommencement.
        • Scaldie Posté le 10 Novembre 2017
          Je ressors globalement mitigée de la lecture de ce roman. Si j'ai apprécié découvrir une fantasy orientale, prenant place au temps des croisades (une époque et un monde que je connais peu, et plutôt rarement mis en scène dans la fantasy) j'ai eu plus de mal avec les nombreuses références historiques et les nombreux noms arabes que j'ai eu du mal à intégrer. Le roman de JL Fetjaine est particulièrement riche et documenté, ce qui ne facilite pas toujours la lecture. Et si j'ai apprécié le style de l'auteur, qui a une plume très agréable, j'ai eu plus de mal avec l'intrigue et les personnages. L'intrigue ne m'a pas particulièrement touchée, je dois dire que je ne l'ai pas trouvée particulièrement immersive ; de même que je n'ai pas trouvé les personnages très attachants. Ils sont nombreux, et j'ai eu l'impression d'à peine effleurer leurs histoires et leurs caractères... En quelque sorte, j'ai eu l'impression de survoler les choses, les évènements et les personnages, comme s'ils manquaient de profondeur. En fait, j'ai eu le sentiment de lire une grosse introduction à quelque chose de plus vaste, à une histoire plus profonde, mais à peine esquissée dans ce premier roman. Je... Je ressors globalement mitigée de la lecture de ce roman. Si j'ai apprécié découvrir une fantasy orientale, prenant place au temps des croisades (une époque et un monde que je connais peu, et plutôt rarement mis en scène dans la fantasy) j'ai eu plus de mal avec les nombreuses références historiques et les nombreux noms arabes que j'ai eu du mal à intégrer. Le roman de JL Fetjaine est particulièrement riche et documenté, ce qui ne facilite pas toujours la lecture. Et si j'ai apprécié le style de l'auteur, qui a une plume très agréable, j'ai eu plus de mal avec l'intrigue et les personnages. L'intrigue ne m'a pas particulièrement touchée, je dois dire que je ne l'ai pas trouvée particulièrement immersive ; de même que je n'ai pas trouvé les personnages très attachants. Ils sont nombreux, et j'ai eu l'impression d'à peine effleurer leurs histoires et leurs caractères... En quelque sorte, j'ai eu l'impression de survoler les choses, les évènements et les personnages, comme s'ils manquaient de profondeur. En fait, j'ai eu le sentiment de lire une grosse introduction à quelque chose de plus vaste, à une histoire plus profonde, mais à peine esquissée dans ce premier roman. Je ressors donc un peu mitigée, voire un peu frustrée, de cette lecture qui a pourtant de nombreuses qualités.
          Lire la suite
          En lire moins
        • liliaza Posté le 30 Octobre 2017
          Djinn c’est l’histoire d’une femme, d’une princesse même qui donne naissance à un bâtard. Mais c’est aussi l’histoire d’une femme qui veut le pouvoir et d’un homme qui veut juste protéger son fils. Le début peut sembler un peu confus par certain aspect. Dès qu’il est question de fantasy il est toujours difficile de commencer le livre. On entre dans un nouvel univers avec ses propres codes. Ici l’aspect historique est vraiment très fort à tel point qu’on se demande si on n’est pas plutôt dans un roman historique. On sent qu’il y a un réel travail de recherche pour l’écriture de ce livre. Le « peu » de fantasy que l’on trouve nous tient en haleine et dénote presque dans cet univers. Intrigues politiques, religion, combat : voilà ce que vous trouverez dans ce livre. Le personnage d’Alix est intriguant. C’est rare de voir un personnage féminin avec autant de volonté destructrice. Le djinn aurait pu apporter une touche encore plus mystérieuse au livre mais la presque absence de fantasy est un des aspects qui m'a le plus déçu. Au vu du résumé je m'attendais à autre chose. Mais à côté de ça l'histoire des assassins est vraiment excellente.... Djinn c’est l’histoire d’une femme, d’une princesse même qui donne naissance à un bâtard. Mais c’est aussi l’histoire d’une femme qui veut le pouvoir et d’un homme qui veut juste protéger son fils. Le début peut sembler un peu confus par certain aspect. Dès qu’il est question de fantasy il est toujours difficile de commencer le livre. On entre dans un nouvel univers avec ses propres codes. Ici l’aspect historique est vraiment très fort à tel point qu’on se demande si on n’est pas plutôt dans un roman historique. On sent qu’il y a un réel travail de recherche pour l’écriture de ce livre. Le « peu » de fantasy que l’on trouve nous tient en haleine et dénote presque dans cet univers. Intrigues politiques, religion, combat : voilà ce que vous trouverez dans ce livre. Le personnage d’Alix est intriguant. C’est rare de voir un personnage féminin avec autant de volonté destructrice. Le djinn aurait pu apporter une touche encore plus mystérieuse au livre mais la presque absence de fantasy est un des aspects qui m'a le plus déçu. Au vu du résumé je m'attendais à autre chose. Mais à côté de ça l'histoire des assassins est vraiment excellente. Le personnage de Renaud apporte un aspect humain et "normal" très fort dans ce royaume où tout n'est que complot. Il s'agit juste d'un homme qui se retrouve avec deux fils de quelques mois d'écart qui ne sont pas de la même mère : l'une est morte, l'autre est une obsédée du pouvoir possédé par un djinn. Rien que pour ce personnage là cela vaut le coup de découvrir ce livre. Si je devais résumer je dirais que le début du roman m’a déplu. C’est vraiment vers le milieu et surtout la fin que je me suis vraiment plongé dans l’histoire. La suite nous annonce plus de fantasy et de magie (j’espère).
          Lire la suite
          En lire moins
        • fangtasia Posté le 22 Septembre 2017
          « Djinn, la maudite » est une fresque historico-fantasy où le côté historique est très prononcé, mené par des figures féminines fortes. J’ai eu plaisir à suivre ce début de saga plein de promesses, au fort potentiel qui nous fait voyager.
        Outrefleuve, la newsletter de l'imaginaire
        Pour ne rien manquer de l'actualité Science-Fiction et Fantasy.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com