RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Douze ans, sept mois et onze jours

            Pocket jeunesse
            EAN : 9782266253543
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 304
            Format : 130 x 205 mm
            Douze ans, sept mois et onze jours

            Date de parution : 15/01/2015
            Walden, 12 ans, est abandonné en pleine forêt par son père qui veut en faire un homme... Entre roman d'apprentissage et nature writing : un Into the wild, version thriller à vous glacer le sang.
            Une cabane perdue dans les forêts du Maine. C’est là que Walden est abandonné par son père. À partir de maintenant, le garçon va devoir se débrouiller pour survivre dans les bois. Avec pour seule richesse quelques boîtes de conserve, un livre de Thoreau et une carabine. À la fin de chaque journée, Walden note son... Une cabane perdue dans les forêts du Maine. C’est là que Walden est abandonné par son père. À partir de maintenant, le garçon va devoir se débrouiller pour survivre dans les bois. Avec pour seule richesse quelques boîtes de conserve, un livre de Thoreau et une carabine. À la fin de chaque journée, Walden note son âge sur une écorce de rondin. Douze ans, sept mois et quatre jours, au moment où commence son apprentissage pour le moins étrange…
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782266253543
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 304
            Format : 130 x 205 mm
            Pocket jeunesse
            13.90 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Nenna Posté le 13 Mars 2019
              Ca faisait longtemps que j'en avais entendu parler et que la couverture m'attirait mais je n'avais jamais pu le prendre. Jusqu'à ce vendredi soir où, me promenant tranquillement dans la bibliothèque, je le vis… Globalement, j'ai bien aimé ce livre… Aux premières pages, je n'ai pas accroché du tout car je trouvais l'écriture trop vulgaire, pas assez fine… Mais au final, j'ai été agréablement surprise lorsque j'ai continué et ai beaucoup aimé la suite. Il y a péripéties ce qui fait maintenir le lecteur. Mes seuls déceptions sont… Voir plus --> http://lesbouquinsdenenna.over-blog.com/2019/03/douze-ans-sept-mois-et-onze-jours.html
            • Imaginalivre Posté le 21 Février 2019
              Ce petit résumé m'avait fait de l’œil quand j'ai prit ce livre, ensuite j'ai commencé à lire les premières pages et j'étais moins inspirée .... J'ai poussé un peu plus et waouh j'ai pas réussi à décroché les yeux des pages. Elles ont défilés à une vitesse folle. Vu que je travaille, je lis en moyenne un livre par semaine voir toute les deux semaines, mais là franchement celui là il m'a fait à peine deux jours. On fait la rencontre de Jack Stephenson, un père autoritaire, violent par moment, qui ne montre pas grande affection pour son fils. Par contre il adore par dessus tout le Baseball et sa voiture, une Chevrolet impala SS 1995 couleur dark cherry metallic (oui oui toute ces précisions sont très utiles, je vous promets, lisez ce livre et vous comprendrez pourquoi). Et la rencontre de Walden, le fils, pas du tout sportif, mais plus le nez dans les livres et les sciences. Mais qui est donc ce père, qui abandonne son fils, seul, dans les bois, avec peu de rations de nourritures, deux livres d'un certain "Thoreau" sur la vie dans les bois, un oiseau et un fusil ? Pour quelles raisons fait-il... Ce petit résumé m'avait fait de l’œil quand j'ai prit ce livre, ensuite j'ai commencé à lire les premières pages et j'étais moins inspirée .... J'ai poussé un peu plus et waouh j'ai pas réussi à décroché les yeux des pages. Elles ont défilés à une vitesse folle. Vu que je travaille, je lis en moyenne un livre par semaine voir toute les deux semaines, mais là franchement celui là il m'a fait à peine deux jours. On fait la rencontre de Jack Stephenson, un père autoritaire, violent par moment, qui ne montre pas grande affection pour son fils. Par contre il adore par dessus tout le Baseball et sa voiture, une Chevrolet impala SS 1995 couleur dark cherry metallic (oui oui toute ces précisions sont très utiles, je vous promets, lisez ce livre et vous comprendrez pourquoi). Et la rencontre de Walden, le fils, pas du tout sportif, mais plus le nez dans les livres et les sciences. Mais qui est donc ce père, qui abandonne son fils, seul, dans les bois, avec peu de rations de nourritures, deux livres d'un certain "Thoreau" sur la vie dans les bois, un oiseau et un fusil ? Pour quelles raisons fait-il cela ? Pour lui apprendre la vie ? Autre chose ? Comment Walden, lui va survivre ? Combien de temps va t-il tenir ? Pourquoi l'âge précis de Walden est si important ? J'avais toutes ces questions dans ma tête lors de ma lecture, et j'ai eu les réponses bien tard dans le livre, mais c'est justement ça qui a fait que je l'ai lu si vite, je voulais tellement savoir. L'auteur nous montre avec ce livre qu'il n'y a pas qu'une facette dans la personnalité des gens et que les apparences sont bien trompeuses. Je me suis souvent dit "oh mais c'est vrai il y a ça ! Donc ça veut dire qu'il se passera ceci et cela" et je me trompée lourdement. Comme quoi vraiment les apparences m'ont trompés plus d'une fois. Le seul bémol que je ferai, ce serait sur certains personnages qui ne sont pas énormément détaillés, comme Chen et Amy, ils ont une part importante même si (et surtout Chen) sont peu présents dans le livre. On découvre Walden, un peu en même temps que lui, je pense, quand il se retrouve seul, et on en apprend bien plus que l'histoire de Jack. Mais qu'est-il arrivé pour qu'il se voit obligé d'abandonner son fils ? Ah mon dieu j'aimerai tellement en parler avec vous ! Lisez le, vraiment, vous ne le regretterez pas. Ce livre est plein de suspense, de rebondissements, ce qui fait qu'on s'y accroche vraiment bien. Une histoire passée, qui hante le présent, accrocheur non ? Oh oui par contre, c'est PKJ qui a sorti ce livre, mais je pense pas qu'il devrait être lu par des tout jeunes non plus.
              Lire la suite
              En lire moins
            • marthevelghe Posté le 21 Janvier 2018
              Pourquoi Jack conduit son fils dans une cabane perdue dans le Maine? Pour le rentre plus mur,plus fort ou pour le protéger? Ce sont les questions que l'on se pose, d'un bout à l'autre du roman très captivant. J'ai beaucoup aimé .
            • coquinnette1974 Posté le 5 Avril 2017
              "Douze ans, sept mois et onze jours" est un thriller pour adolescents qui peut aussi plaire aux adultes car c'est un bon roman, plein de surprises et de suspense. Je ne m'attendait pas du tout à ça en ouvrant ce livre ! Il est accessible aux adolescents comme aux adultes, et j'ai beaucoup aimé le jeune Walden. Son père est un personnage complexe, surprenant. Lorris Murail sait nous étonner et il a écrit ici un bon thriller, à qui je mets 4 étoiles. Pas plus car ce n'est pas un coup de cœur, mais je suis contente de ma lecture :)
            • StephG54 Posté le 10 Mars 2017
              Ce roman adolescent est une très bonne surprise ! On se pose beaucoup de questions : pourquoi Jack le père a abandonné son fils dans une forêt ? Es ce que Walden va s'en sortir ? J'y ai trouvé de l'action, du suspens, un sacré rebondissement dont je ne me suis pas doutée du tout ( et j'adore ça ! ) En bref , ce fut une très bonne lecture et je garde aussi un excellent souvenir de ma rencontre avec l'auteur.
            Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
            À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.