En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Du feu de l'enfer

        Presses de la cité
        EAN : 9782258115699
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 560
        Format : 140 x 225 mm
        Du feu de l'enfer

        Collection : Sang d'Encre
        Date de parution : 09/03/2017
        « Un roman addictif écrit à l’encre noire des ténèbres. » Olivier Norek
        Manon maquille les cadavres, Ariel maquille les voitures. Elle est thanatopractrice, il est délinquant. Ils sont frère et soeur. Un jour, l’une des combines d’Ariel tourne mal
        et Manon se retrouve complice malgré elle. Lorsque les assassinats les plus sordides s’accumulent autour d’eux, traçant un jeu de piste sanglant vers une...
        Manon maquille les cadavres, Ariel maquille les voitures. Elle est thanatopractrice, il est délinquant. Ils sont frère et soeur. Un jour, l’une des combines d’Ariel tourne mal
        et Manon se retrouve complice malgré elle. Lorsque les assassinats les plus sordides s’accumulent autour d’eux, traçant un jeu de piste sanglant vers une secte satanique, le capitaine Raynal s’intéresse à leur cas. Commence alors une traque qui brouillera
        les limites entre alliés et prédateurs et mettra à l’épreuve les liens du sang.

        Sire Cedric revient en chef d’orchestre du suspense et des frissons, avec un nouveau
        concerto qui fait la part belle au souffle du vent dans la nuit noire et aux gémissements des corps torturés. Subtil et maîtrisé, ce conte d’horreur moderne allie à la justesse d’une réflexion sur les relations familiales les retournements de situation les plus ébouriffants.
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782258115699
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 560
        Format : 140 x 225 mm
        Presses de la cité
        21.50 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • steph5977 Posté le 8 Avril 2018
          j'avais beaucoup entendu parler de cet auteur, mais je n'avais pas encore sauté le pas et franchement je regrette d'avoir attendu aussi longtemps, car il va avoir sa place dans mon TOP 10. J'ai dévoré les 654 pages de ce livres en 2 jours, je ne pouvais plus m'arrêter de lire, il fallait à tout prix que je connaisse la suite des aventures de Manon et de son frère. Cette histoire avait tout pour me plaire et la fin suggère la possibilité d'une suite ce que j'espère de tout mon coeur.
        • Sorello Posté le 6 Avril 2018
          et bah dites donc ! première rencontre avec sire Cédric. inconnu pour moi jusqu'ici jusqu'à tomber sur du feu de l'enfer. après lecture, je compte à ce que ce ne soit pas la dernière. on entre directement dans le vif du sujet avec le prologue, ambiance glauque à souhait. une femme en fuite, un homme nu la poursuivant avec son masque de bête. une mort, sanglante et exaltante pour ceux qui en sont témoins. qui sont ses gens complètement fou ? avec ses chapitres courts mais percutant, sire Cédric nous offre un livre rythmé, qui oscille entre des scènes parfois plus douce et d'autre carrément affolante. et dans tous, un suspens haletant. les personnages sont loin d'être des héros. plein de failles, de défauts et de peur. attachants d'une certaine façon mais surtout ils donnent du relief au récit. c'est pas seulement un policier sur fond d'affaire sectaire mais toute une histoire qui nous fait tourner en bourrique et nous pousse à en lire toujours plus. je vais pas dire que j'ai été très surprise par les révélations, mais en tout cas même en me doutant je n'ai pas été déçue. tout m'a emporté dans ce roman, les personnages, l'enquête, l'ambiance oppressante qui fini... et bah dites donc ! première rencontre avec sire Cédric. inconnu pour moi jusqu'ici jusqu'à tomber sur du feu de l'enfer. après lecture, je compte à ce que ce ne soit pas la dernière. on entre directement dans le vif du sujet avec le prologue, ambiance glauque à souhait. une femme en fuite, un homme nu la poursuivant avec son masque de bête. une mort, sanglante et exaltante pour ceux qui en sont témoins. qui sont ses gens complètement fou ? avec ses chapitres courts mais percutant, sire Cédric nous offre un livre rythmé, qui oscille entre des scènes parfois plus douce et d'autre carrément affolante. et dans tous, un suspens haletant. les personnages sont loin d'être des héros. plein de failles, de défauts et de peur. attachants d'une certaine façon mais surtout ils donnent du relief au récit. c'est pas seulement un policier sur fond d'affaire sectaire mais toute une histoire qui nous fait tourner en bourrique et nous pousse à en lire toujours plus. je vais pas dire que j'ai été très surprise par les révélations, mais en tout cas même en me doutant je n'ai pas été déçue. tout m'a emporté dans ce roman, les personnages, l'enquête, l'ambiance oppressante qui fini en apothéose. totalement emballée par cet univers.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Llehane Posté le 30 Mars 2018
          L'introduction donne immédiatement le ton, on se retrouve directement avec une femme poursuivie par un malade nu avec un masque de bouc !!!! Là, voilà, direct, on y est !!! J’ai eu la chance de rencontrer Sire Cédric qui avait lui-même raconté ce début, donc j’étais prévenue. (Voir mon article : https://www.facebook.com/notes/chroniques-livresques-de-ludi/compte-rendu-dentretien-avec-sire-cedric/2040796462827108/ ) Par la suite l’auteur va alterner parfaitement les scènes plus calmes de recherches, d’enquête, de souvenirs d’enfance… et les scènes plus violentes. On est complètement happé par le suspens. Deux jeunes gens plutôt classiques qui se retrouvent à être la cible d’un groupe de gros malades intouchables. Comment s’en sortir indemne ? Ce qui m’a fait le plus peur c’est que Sire Cédric avait dit qu’il n’avait rien inventé dans ce livre que ça n’était qu’un mélange de faits réels…. De savoir ça m’a terrorisée !! L'histoire est fluide, le rythme est parfait, l'intrigue est excellente, sanglante mais pas tout le temps et toujours justifiée. J’ai deviné certaines choses assez tôt mais ça n’a rien enlevé au plaisir de la lecture de ce roman. Âme sensible quand même méfiez-vous…. Il y a des scènes ou j’avoue avoir eu un peu de mal !! Pour mon premier sire Cédric je ne suis pas déçu !!... L'introduction donne immédiatement le ton, on se retrouve directement avec une femme poursuivie par un malade nu avec un masque de bouc !!!! Là, voilà, direct, on y est !!! J’ai eu la chance de rencontrer Sire Cédric qui avait lui-même raconté ce début, donc j’étais prévenue. (Voir mon article : https://www.facebook.com/notes/chroniques-livresques-de-ludi/compte-rendu-dentretien-avec-sire-cedric/2040796462827108/ ) Par la suite l’auteur va alterner parfaitement les scènes plus calmes de recherches, d’enquête, de souvenirs d’enfance… et les scènes plus violentes. On est complètement happé par le suspens. Deux jeunes gens plutôt classiques qui se retrouvent à être la cible d’un groupe de gros malades intouchables. Comment s’en sortir indemne ? Ce qui m’a fait le plus peur c’est que Sire Cédric avait dit qu’il n’avait rien inventé dans ce livre que ça n’était qu’un mélange de faits réels…. De savoir ça m’a terrorisée !! L'histoire est fluide, le rythme est parfait, l'intrigue est excellente, sanglante mais pas tout le temps et toujours justifiée. J’ai deviné certaines choses assez tôt mais ça n’a rien enlevé au plaisir de la lecture de ce roman. Âme sensible quand même méfiez-vous…. Il y a des scènes ou j’avoue avoir eu un peu de mal !! Pour mon premier sire Cédric je ne suis pas déçu !! il y en aura d’autres !!
          Lire la suite
          En lire moins
        • alynath Posté le 29 Mars 2018
          Manon maquille les cadavres, Ariel maquille les voitures. Elle est thanatopractrice, il est délinquant. Ils sont frère et sœur. Un jour, l'une des combines d'Ariel tourne mal, et Manon se retrouve complice malgré elle. Lorsque les assassinats les plus sordides s'accumulent autour d'eux, traçant un jeu de piste sanglant vers une secte, le capitaine Raynal s'intéresse à leur cas. Commence alors une traque qui brouillera les limites entre alliés et prédateurs et mettra à l'épreuve les liens du sang. "C’était le moment où Manon intervenait. Elle ralentissait le processus du temps sur la chair inanimée." Ce n'est pas très compliqué, dès les premiers chapitres on entre dans un état de dépendance, on ne peut s’empêcher de poursuivre la lecture, ce livre est addictif ! Des personnages avec une forte personnalité, Manon est thanatopractrice on se doute qu'elle n'est pas soupe au lait. Le frangin Ariel qui lui n'est autre qu'un petit voyou qui a le don de se mettre dans des situations impossible (tête à claques pour ma part) et Franck ce flic qui en impose et ne lâche rien quitte a être border-line. Quand ces trois personnalités se retrouvent face à une sorte de secte satanique pratiquant des rituels atroces, dépeçage  chasse à... Manon maquille les cadavres, Ariel maquille les voitures. Elle est thanatopractrice, il est délinquant. Ils sont frère et sœur. Un jour, l'une des combines d'Ariel tourne mal, et Manon se retrouve complice malgré elle. Lorsque les assassinats les plus sordides s'accumulent autour d'eux, traçant un jeu de piste sanglant vers une secte, le capitaine Raynal s'intéresse à leur cas. Commence alors une traque qui brouillera les limites entre alliés et prédateurs et mettra à l'épreuve les liens du sang. "C’était le moment où Manon intervenait. Elle ralentissait le processus du temps sur la chair inanimée." Ce n'est pas très compliqué, dès les premiers chapitres on entre dans un état de dépendance, on ne peut s’empêcher de poursuivre la lecture, ce livre est addictif ! Des personnages avec une forte personnalité, Manon est thanatopractrice on se doute qu'elle n'est pas soupe au lait. Le frangin Ariel qui lui n'est autre qu'un petit voyou qui a le don de se mettre dans des situations impossible (tête à claques pour ma part) et Franck ce flic qui en impose et ne lâche rien quitte a être border-line. Quand ces trois personnalités se retrouvent face à une sorte de secte satanique pratiquant des rituels atroces, dépeçage  chasse à l'homme, orgies, on se dit que Sire Cédric n'est pas là pour nous ménager mais plutôt pour nous transmettre angoisse et stress, on frisonne page après pages. "Si jamais tu essayes de te défiler, je ne me contenterai pas de crever les yeux de ta sœur. À toi, je te couperai les couilles, puisque visiblement elles ne te sont d'aucune utilité." L'ambiance est lourde et notre cerveau ne sait plus à quel Saint se vouer. J'ai aimé l'univers de la secte satanique avec tout ce qui se cache derrière d'un point de vue historique et parfois politique. L'écriture est fluide, rythmée, les 600 pages on ne les voient pas passer. "Parce que nous sommes les légions d'Hadès. Rien ne nous échappe jamais. Et personne ne peut rien contre nous." Bref c'est un gros coup de cœur, mon premier Sire Cédric m'a comblée bien plus que je ne l'imaginais. J'espère que vous aimerez autant que moi cette lecture.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Tygrounette Posté le 25 Mars 2018
          C'est avec impatience que j'attendais le nouveau livre de Sir Cedric , et quelle déception ! Si le style est toujours parfait,l'histoire elle,est d'une banalité affligeante ! Du vu vu et revu ! Très peu de suspens ! L'auteur était il en manque d'inspiration?

        Ils en parlent

        "La tension monte petit à petit, l'horloge tourne et au fur et à mesure que la fin approche, il devient impossible de lâcher le roman avant d'en connaitre la fin. Et quel feu d'artifice !"
        Les lectures de Mylène
        Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
        Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.