Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221216286
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 320
Format : 135 x 215 mm

Du tout au tout

Date de parution : 04/01/2018

« La jeune femme chantait pour elle-même un air saturé d’émotions. Il y avait du Billie Holiday dans cette mélopée. Elle avait un grain dans la voix qui abrasait la rugosité des jours. Elle prenait pour elle le trop-plein, l’infect et l’insoutenable, et elle le trans formait en chant. Elle...

« La jeune femme chantait pour elle-même un air saturé d’émotions. Il y avait du Billie Holiday dans cette mélopée. Elle avait un grain dans la voix qui abrasait la rugosité des jours. Elle prenait pour elle le trop-plein, l’infect et l’insoutenable, et elle le trans formait en chant. Elle prenait ça à sa charge comme pour en libérer l’auditeur. Sa douleur, c’était notre cadeau.
Alors, à genoux au milieu de la foule, j’ai fondu en larmes. Je savais que ce que je cherchais existait. Même si j’avais dû mourir, là à quatre pattes sur les pavés, je serais parti l’esprit tranquille. Je l’avais trouvée. »
Pierre Pierre est un ultrasensible qui pleure à gros bouillons face à la beauté. Un jour de balade, il rencontre le fantasque fondateur d’une sorte d’arche de Noé remplie d’artistes. Pierre y est embauché, à la recherche d’une voix qui le ferait fondre… Au moment où il se cogne à la perle rare, sa boîte est rachetée par une multinationale. Très vite, les cadences s’accélèrent et à mesure que les conditions de travail se dégradent, l’arche devient galère…
Burn-out en cascade, management absurde et invasion de la vie privée… Arnaud Le Guilcher livre une satire hilarante du monde du travail ainsi qu’un plaidoyer follement poétique en faveur de la liberté de création.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221216286
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 320
Format : 135 x 215 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • koalas Posté le 25 Octobre 2020
    Pierre Pierre, ne lui jetez pas la pierre est un de ces êtres à part, un personnage sensible, poétique à l'oreille parfaite, une jeune recrue un peu frêle ...qui vient d'être embauché par César de la mer, patron du show biz à l'ancienne, proche de ses employés qu'il considère comme sa famille mais le vieux loup de mer se fait vieux et sa boite le Poséidon est au bord du naufrage...fiscal. Dommage, Pierre venait de pêcher (pas pécho) Mumu, une peintre en bâtiment qui a les cordes vocales bien amarrées. Pas de doutes, les nouvelles stars de pacotilles peuvent aller se recoiffer. En attendant Vulcain S'installe à la place du Poséidon et les notes de service hyperdirectives explosent ! Quand Arnaud le Guicher donne sa vision du Burn-out, c'est carrément baroque. Il ne ménage pas les méthodes de management qu'il envoie valdinguer à coup de rango dans le derrière, eh hop un tango ! Vous ne raterez pas le bazoomail qui envoie les courriels en rafales plus vite que Luky luke... Ce que j'aime Chez le Guicher, c'est sa prose barrée, son imagination sans fond de teint, ses jeux de mots à la Audiard et ses titres de chapitres fleuris : botanique... Pierre Pierre, ne lui jetez pas la pierre est un de ces êtres à part, un personnage sensible, poétique à l'oreille parfaite, une jeune recrue un peu frêle ...qui vient d'être embauché par César de la mer, patron du show biz à l'ancienne, proche de ses employés qu'il considère comme sa famille mais le vieux loup de mer se fait vieux et sa boite le Poséidon est au bord du naufrage...fiscal. Dommage, Pierre venait de pêcher (pas pécho) Mumu, une peintre en bâtiment qui a les cordes vocales bien amarrées. Pas de doutes, les nouvelles stars de pacotilles peuvent aller se recoiffer. En attendant Vulcain S'installe à la place du Poséidon et les notes de service hyperdirectives explosent ! Quand Arnaud le Guicher donne sa vision du Burn-out, c'est carrément baroque. Il ne ménage pas les méthodes de management qu'il envoie valdinguer à coup de rango dans le derrière, eh hop un tango ! Vous ne raterez pas le bazoomail qui envoie les courriels en rafales plus vite que Luky luke... Ce que j'aime Chez le Guicher, c'est sa prose barrée, son imagination sans fond de teint, ses jeux de mots à la Audiard et ses titres de chapitres fleuris : botanique ta mère, A fleurs de pots etc.. Du tout au tout est un roman fantasque qui vous dit tout ou presque tout sur ce qui ne tourne pas rond dans le monde du taf et qui défrise plus que les tifs !
    Lire la suite
    En lire moins
  • koalas Posté le 25 Octobre 2020
    Pierre Pierre, ne lui jetez pas la pierre est un de ces êtres à part, un personnage sensible, poétique à l'oreille parfaite, une jeune recrue un peu frêle ...qui vient d'être embauché par César de la mer, patron du show biz à l'ancienne, proche de ses employés qu'il considère comme sa famille mais le vieux loup de mer se fait vieux et sa boite le Poséidon est au bord du naufrage...fiscal. Dommage, Pierre venait de pêcher (pas pécho) Mumu, une peintre en bâtiment qui a les cordes vocales bien amarrées. Pas de doutes, les nouvelles stars de pacotilles peuvent aller se recoiffer. En attendant Vulcain S'installe à la place du Poséidon et les notes de service hyperdirectives explosent ! Quand Arnaud le Guicher donne sa vision du Burn-out, c'est carrément baroque. Il ne ménage pas les méthodes de management qu'il envoie valdinguer à coup de rango dans le derrière, eh hop un tango ! Vous ne raterez pas le bazoomail qui envoie les courriels en rafales plus vite que Luky luke... Ce que j'aime Chez le Guicher, c'est sa prose barrée, son imagination sans fond de teint, ses jeux de mots à la Audiard et ses titres de chapitres fleuris : botanique... Pierre Pierre, ne lui jetez pas la pierre est un de ces êtres à part, un personnage sensible, poétique à l'oreille parfaite, une jeune recrue un peu frêle ...qui vient d'être embauché par César de la mer, patron du show biz à l'ancienne, proche de ses employés qu'il considère comme sa famille mais le vieux loup de mer se fait vieux et sa boite le Poséidon est au bord du naufrage...fiscal. Dommage, Pierre venait de pêcher (pas pécho) Mumu, une peintre en bâtiment qui a les cordes vocales bien amarrées. Pas de doutes, les nouvelles stars de pacotilles peuvent aller se recoiffer. En attendant Vulcain S'installe à la place du Poséidon et les notes de service hyperdirectives explosent ! Quand Arnaud le Guicher donne sa vision du Burn-out, c'est carrément baroque. Il ne ménage pas les méthodes de management qu'il envoie valdinguer à coup de rango dans le derrière, eh hop un tango ! Vous ne raterez pas le bazoomail qui envoie les courriels en rafales plus vite que Luky luke... Ce que j'aime Chez le Guicher, c'est sa prose barrée, son imagination sans fond de teint, ses jeux de mots à la Audiard et ses titres de chapitres fleuris : botanique ta mère, A fleurs de pots etc.. Du tout au tout est un roman fantasque qui vous dit tout ou presque tout sur ce qui ne tourne pas rond dans le monde du taf et qui défrise plus que les tifs !
    Lire la suite
    En lire moins
  • loup8615 Posté le 21 Octobre 2020
    Un vrai moment d'évasion, de plaisir et d'oxygène. Un pur délire
  • loup8615 Posté le 21 Octobre 2020
    Un vrai moment d'évasion, de plaisir et d'oxygène. Un pur délire
  • Guillaume17 Posté le 26 Avril 2020
    Fan de le guilcher depuis toujours Je n' ai pas été déçu par ce nouvel opus Univers toujours loufoque déjanté et poétique . L auteur tire une satire drôle et décalé du monde du travail et tout particulièrement le management moderne
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.