Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221218419
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 312
Format : 135 x 215 mm

Éclats d'étoile - Tome 1

Cécile Ardilly (traduit par)
Collection : Collection R
Date de parution : 04/02/2021
3 filles, 3 garçons, 1 étoile maléfique.

Dillon possède le terrifiant pouvoir de déclencher des vagues de destruction avec une simple pensée.
Deanna, elle, ressent une peur si dévorante qu’elle en est devenue une sorte de trou noir, aspirant tout ce qui la terrorise.
Lorsque l’éclat d’une supernova illumine le ciel nocturne, Dillon et Deanna ont une révélation :...

Dillon possède le terrifiant pouvoir de déclencher des vagues de destruction avec une simple pensée.
Deanna, elle, ressent une peur si dévorante qu’elle en est devenue une sorte de trou noir, aspirant tout ce qui la terrorise.
Lorsque l’éclat d’une supernova illumine le ciel nocturne, Dillon et Deanna ont une révélation : ils sont six à être accablés de pouvoirs monstrueux qui leur rongent l’âme autant que le corps. Et ce n’est qu’ensemble qu’ils auront une chance de vaincre ces forces mystérieuses.
Le premier tome d’une saga fantastique par l’auteur de la trilogie best-seller La Faucheuse, Grand prix de l’imaginaire.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221218419
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 312
Format : 135 x 215 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • riverofbooks Posté le 20 Décembre 2021
    Si j'étais dubitative sur la première moitié (je n'arrivais pas à aimer les personnages que je trouvais pour certains énervant et d'autres vraiment malsains), j'ai davantage apprécié la seconde moitié ! Les personnages sont déconstruits pour être reconstruits. Ils ont des doutes, des peurs, des envies et c'est ce qui les rend humains (mais pas nécessairement attachants). On sent que c'est un livre qui a été écrit avant aujourd'hui et notre monde hyper connecté, donc il faut en être conscient lorsqu'on le lit. L'intrigue est pas mal, suffisante pour que j'ai envie de lire le tome 2.
  • Felina Posté le 27 Novembre 2021
    Neal Shusterman est un auteur dont j'ai beaucoup aimé la trilogie « La faucheuse ». Cette saga originale et captivante a placé la barre assez haut. Il a écrit également d'autres romans YA comme « Dry » ou encore « Le goût amer de l'abîme ». Ils sont six adolescents avec des troubles très particuliers qui les isolent du monde. L'un a un appétit incontrôlable, une autre grossit presque à vue d'oeil, tandis qu'un autre malgré son statu d'adolescent, rétrécit. Et ainsi de suite. Tous essayent tant bien que mal de survivre dans leur corps, jusqu'au jour où la lumière d'une supernova va tout chambouler. Le groupe d'adolescents va être attiré vers le point de chute de la météorite, et des souvenirs vont leur revenir en mémoire. Le lecteur a un peu de mal à entrer dans l'histoire, hormis que l'intrigue soit longue à se lancer, il s'embrouille un peu avec tous ces personnages. Bien sûr, Neal Shusterman doit mettre en place son univers, mais l'ensemble n'est pas aussi fluide qu'avec « La faucheuse ». Même si le postulat de départ est très intriguant avec cette idée de supers pouvoirs - ou plutôt de handicaps assez étranges et... Neal Shusterman est un auteur dont j'ai beaucoup aimé la trilogie « La faucheuse ». Cette saga originale et captivante a placé la barre assez haut. Il a écrit également d'autres romans YA comme « Dry » ou encore « Le goût amer de l'abîme ». Ils sont six adolescents avec des troubles très particuliers qui les isolent du monde. L'un a un appétit incontrôlable, une autre grossit presque à vue d'oeil, tandis qu'un autre malgré son statu d'adolescent, rétrécit. Et ainsi de suite. Tous essayent tant bien que mal de survivre dans leur corps, jusqu'au jour où la lumière d'une supernova va tout chambouler. Le groupe d'adolescents va être attiré vers le point de chute de la météorite, et des souvenirs vont leur revenir en mémoire. Le lecteur a un peu de mal à entrer dans l'histoire, hormis que l'intrigue soit longue à se lancer, il s'embrouille un peu avec tous ces personnages. Bien sûr, Neal Shusterman doit mettre en place son univers, mais l'ensemble n'est pas aussi fluide qu'avec « La faucheuse ». Même si le postulat de départ est très intriguant avec cette idée de supers pouvoirs - ou plutôt de handicaps assez étranges et incontrôlables, le lecteur patauge un peu. Malgré une mise en place un peu difficile, le roman est plutôt court, et le rythme est toujours soutenu. Il permet au lecteur de rester intéressé par la trame du roman et les questions qu'il soulève, notamment concernant Dillon et son appétit dévastateur. Il faut dire que les « pouvoirs » de ces jeunes sont assez répugnants dirons-nous. Dans ce premier opus, le lecteur ne comprend pas trop où le mène cette histoire, aussi bien à court qu'à long terme.
    Lire la suite
    En lire moins
  • bouma Posté le 24 Novembre 2021
    Clairement j'ai été déçue par ce premier tome. J'avais adoré la trilogie La Faucheuse du même auteur et je m'attendais à quelque chose du même acabit. Et bien non, Neal Shusterman change de registre et dévoile une intrigue en rapport avec les étoiles et des démons extraterrestres qui prennent possession de 6 adolescents. La première partie du roman m'a intriguée et m'a donc fait poursuivre ma lecture. Je voulais savoir comment et pourquoi ces ados se retrouvaient dans des situations aussi explosives que déstabilisantes. La deuxième partie est est prenante. On voit les personnages former deux groupes aux attentes différentes qui vont donc se poursuivre. Mais la dernière partie m'a complètement laissée sur le carreau (au mauvais sens du terme). Je n'ai absolument pas compris pourquoi l'auteur partait dans cette direction et du coup je n'ai pas du tout envie de lire la suite !
  • viou03 Posté le 4 Novembre 2021
    Un roman sombre, brumeux! Difficile de parler de ce roman sans spolier et en étant concis, l'auteur nous propose ici un univers original et très sombre. Les personnages principaux font partis intégrante de cet univers et ils le "nourrissent". Il est donc aussi difficile de parler d'eux sans dévoiler l'intrigue. C'est le premier roman de l'auteur que je lis et j'ai été très surprise de découvrir un roman aussi sombre (oui je me répète) sans aucune lumière ou presque. Même lorsqu'on a un espoir, on n'a pas l'impression que les choses soient positives. L'intrigue est assez nébuleuse, du fait que l'auteur veut garder le plus de mystère possible autour de ce qui arrive à nos 6 héros. Le peu d'informations fait que le début de la lecture est poussif puis les quelques éléments dévoilés permettent de garder notre intérêt éveillé. C'est loin d'être une lecture addictive sans être laborieuse non plus.Pour un roman jeunesse, je m'attendais à quelque chose de plus accrocheur. Je reste curieuse de la suite dans laquelle je vais me plongeais très rapidement.
  • lupiotte Posté le 27 Septembre 2021
    J’adore Neal Shusterman depuis sa saga La Faucheuse ou encore son roman Dry. Difficile donc pour moi de rater cette sortie, j’ai quand même mis quelques temps à me décider à le lire, je ne me sentais pas trop dans le mood pour le faire. J’ai quand même voulu changer un peu de registre dans mes lectures durant l’été. Je n’ai pas mis trop longtemps à le lire, il faut dire qu’il est assez court en comparaison de ces autres sagas. On suit 6 adolescents : Dillon puis Deanna, Tory et Winston et enfin Mickael et Laudes. Ils sont regroupés dans la même région par deux. Chacun d’eux se découvre une tare. En effet, Dillon a une affreuse faim, il a un appétit destructeur et plus le temps passe et plus il est difficile de l’assouvir et il faut qu’il fasse de plus en plus de gros dégâts. En plus, quand on le touche les personnes sont confuses et ne se souviennent de rien. Deanna elle a une peur viscérale de tout. Elle ne fait que se cacher. Winston après avoir grandit s’est mis du jour au lendemain à rapetisser sans compter que s’il touche les gens c’est comme si... J’adore Neal Shusterman depuis sa saga La Faucheuse ou encore son roman Dry. Difficile donc pour moi de rater cette sortie, j’ai quand même mis quelques temps à me décider à le lire, je ne me sentais pas trop dans le mood pour le faire. J’ai quand même voulu changer un peu de registre dans mes lectures durant l’été. Je n’ai pas mis trop longtemps à le lire, il faut dire qu’il est assez court en comparaison de ces autres sagas. On suit 6 adolescents : Dillon puis Deanna, Tory et Winston et enfin Mickael et Laudes. Ils sont regroupés dans la même région par deux. Chacun d’eux se découvre une tare. En effet, Dillon a une affreuse faim, il a un appétit destructeur et plus le temps passe et plus il est difficile de l’assouvir et il faut qu’il fasse de plus en plus de gros dégâts. En plus, quand on le touche les personnes sont confuses et ne se souviennent de rien. Deanna elle a une peur viscérale de tout. Elle ne fait que se cacher. Winston après avoir grandit s’est mis du jour au lendemain à rapetisser sans compter que s’il touche les gens c’est comme si il les contaminait. Tory, elle, est couverte de pustule et elle contamine tout le monde. Mickael attire les filles par contre effet opposé pour les garçons qui veulent que lui casser la gueule. Quand à Laudes elle ne fait que grossir pour atteindre un poids colossal. Mis à part le fait qu’ils semblent attirer les uns aux autres, tout change lorsque des boules de lumières allument le ciel. Ils sont alors attirer vers le point où elles tombent, ils se souviennent alors qu’ils se connaissent, qu’ils sont 6. Ils vont tous au même endroit mais Dillon et Deanna se laissent emporter (enfin surtout Dillon) par son appétit destructeur. Commencent alors une course contre la montre, les uns veulent rattraper les autres et surtout ils font des découvertes sur ce qu’ils sont et la nature de leur pouvoir. Ils se sont trompés toute leur vie ! Ce premier roman met en scène tous les personnages et met en place l’histoire. En résumé, Eclats d’étoile ne m’a pas emballée plus que cela. Certes, on retrouve la plume de Neal Shusterman mais le scénario et la construction du roman ne m’a pas happée comme je l’ai été dans ces autres romans ou saga. En fait, il m’a beaucoup trop rappelé la saga Gone avec les jeunes à pouvoir etc. Il n’en reste pas moins bon et plutôt agréable à lire.
    Lire la suite
    En lire moins
INSCRIVEZ-VOUS À LA #NEWSR !
Lire est votre passion ? Vous êtes fan de Young Adult ? Vous voulez découvrir les coulisses de la Collection R ? Alors N'hésitez plus ! Inscrivez-vous à notre #NewsR ! On vous réserve plein de surprises :-)

Lisez maintenant, tout de suite !