Lisez! icon: Search engine
Pocket jeunesse
EAN : 9782266285551
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 416
Format : 140 x 225 mm

Elia, la passeuse d'âmes - tome 03 : Saison chaude

Collection : Elia, la passeuse d'âmes
Date de parution : 21/03/2019
Les prophéties n’existent que si quelqu’un a suffisamment de courage pour les réaliser.
À la suite de l’échec de l’attaque du Conclusar, les combattants de l’Aube ont été décimés, Tim a disparu et Solstan est passé à l’ennemi. Elia, activement recherchée par le Palatium, doit fuir la Cité pour survivre. Dans un monde fait d’injustice et de violence où les Passeurs d’Âmes ont... À la suite de l’échec de l’attaque du Conclusar, les combattants de l’Aube ont été décimés, Tim a disparu et Solstan est passé à l’ennemi. Elia, activement recherchée par le Palatium, doit fuir la Cité pour survivre. Dans un monde fait d’injustice et de violence où les Passeurs d’Âmes ont désormais les pleins pouvoirs, elle devra affronter le pire. Seule face à la puissance du Palatium, saura-t-elle se relever et sauver ceux qu’elle aime ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266285551
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 416
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • LysandreAsaelo Posté le 9 Mai 2021
    J'ai lu les trois tomes d'un coup donc mon esprit a un peu de mal à séparer mon ressenti pour ce tome 3 par rapport à mon ressenti global, mais ce que je peux dire, c'est que j'ai lu ce tome d'une traite sans pouvoir m'arrêter ! On suit toujours nos personnages chouchous, et encore une fois, on les voit bien évoluer. Je pense que celui qui a le plus changer est Tim, que j’apprécie un peu plus dans ce tome. La relation entre Sol et Elia, est vraiment géniale, surtout dans ce tome où les amis et les ennemis se confondent.  Encore une fois, l'alternance des points de vue donne au lecteur une meilleure vision de l'histoire, des conflits et des manigances qui pèsent sur les personnages.  Je n’en ai pas parlé dans la chronique des deux premiers tomes, mais l'antagoniste principale de la saga, cette passeuse d’âme bientôt au pouvoir, fait froid dans le dos. C'était une lecture super entraînante, pleine d'émotion et d'action. Il y avait tellement de moments critiques, des retournements de situation pas possibles ! J'ai été super contente que ce ne soit pas si manichéen à la fin, qu'il n'y ai pas des changements de camps à tour de... J'ai lu les trois tomes d'un coup donc mon esprit a un peu de mal à séparer mon ressenti pour ce tome 3 par rapport à mon ressenti global, mais ce que je peux dire, c'est que j'ai lu ce tome d'une traite sans pouvoir m'arrêter ! On suit toujours nos personnages chouchous, et encore une fois, on les voit bien évoluer. Je pense que celui qui a le plus changer est Tim, que j’apprécie un peu plus dans ce tome. La relation entre Sol et Elia, est vraiment géniale, surtout dans ce tome où les amis et les ennemis se confondent.  Encore une fois, l'alternance des points de vue donne au lecteur une meilleure vision de l'histoire, des conflits et des manigances qui pèsent sur les personnages.  Je n’en ai pas parlé dans la chronique des deux premiers tomes, mais l'antagoniste principale de la saga, cette passeuse d’âme bientôt au pouvoir, fait froid dans le dos. C'était une lecture super entraînante, pleine d'émotion et d'action. Il y avait tellement de moments critiques, des retournements de situation pas possibles ! J'ai été super contente que ce ne soit pas si manichéen à la fin, qu'il n'y ai pas des changements de camps à tour de bras vers les "gentils", que le peuple ne semble pas découvrir comme ça en une nuit qu’oppresser les gens c'est mal. Tout s'est fait petit à petit et ça donne encore plus de crédibilité à l'univers et à l'intrigue. La fin était poignante et je n'ai pas pu m'empêcher de verser des larmes ! C'est un troisième tome qui conclut à merveille la saga.  En conclusion, c'était une très bonne trilogie que je vous encourage à lire. Ce n'est pas un coup de cœur, le fond du roman n'est pas spécialement original, mais l'autrice a su utiliser les meilleurs éléments de ce trope et emmener dans son intrigue beaucoup de choses inédites et bien trouvés.
    Lire la suite
    En lire moins
  • nathlie93100 Posté le 4 Mars 2021
    J’ai attendu ce dernier tome avec impatience dès que j’avais refermé les dernières pages du précédent tome. Je suis heureuse d’avoir fait partie des chanceux qui ont pu repartir avec une ENC de ce troisième tome lors du SLPJ de Montreuil, me donnant l’occasion de découvrir ce tome en avant-première ! La Mission des combattants de l’Aube ayant échoué au Conclusar, Elia, Tim, Solstan et Arhia se retrouvent tous séparés, et doivent affronter de nouveaux obstacles chacun de leur côté jusqu’à leurs retrouvailles. Ce dernier tome est très fort en émotions et en rebondissements haletants ! Il y a beaucoup d’actions, aucun temps mort, et autant le dire tout de suite, aucun des personnages n’est épargné et le lecteur non plus ! On se rend aussi très vite compte de la folie meurtrière du plan de Varnaka, qui n’avait été que sous-entendu dans le précédent tome… Une fois de plus, plusieurs points de vue sont mis à l’honneur, ce qui permet d’avoir une meilleure vue d’ensemble sur l’intrigue et l’évolution de certains personnages. Ce tome final est à la hauteur des deux autres et propose un magnifique final qui restera encore longtemps dans mon coeur ! J’ai eu un gros coup de coeur pour... J’ai attendu ce dernier tome avec impatience dès que j’avais refermé les dernières pages du précédent tome. Je suis heureuse d’avoir fait partie des chanceux qui ont pu repartir avec une ENC de ce troisième tome lors du SLPJ de Montreuil, me donnant l’occasion de découvrir ce tome en avant-première ! La Mission des combattants de l’Aube ayant échoué au Conclusar, Elia, Tim, Solstan et Arhia se retrouvent tous séparés, et doivent affronter de nouveaux obstacles chacun de leur côté jusqu’à leurs retrouvailles. Ce dernier tome est très fort en émotions et en rebondissements haletants ! Il y a beaucoup d’actions, aucun temps mort, et autant le dire tout de suite, aucun des personnages n’est épargné et le lecteur non plus ! On se rend aussi très vite compte de la folie meurtrière du plan de Varnaka, qui n’avait été que sous-entendu dans le précédent tome… Une fois de plus, plusieurs points de vue sont mis à l’honneur, ce qui permet d’avoir une meilleure vue d’ensemble sur l’intrigue et l’évolution de certains personnages. Ce tome final est à la hauteur des deux autres et propose un magnifique final qui restera encore longtemps dans mon coeur ! J’ai eu un gros coup de coeur pour ce tome mais aussi, et surtout, pour cette merveilleuse trilogie ! (Cette chronique est très courte mais j’avais trop peur de spoiler et j’ai tellement aimé que je ne sais pas comment exprimer ce que j’ai ressenti pendant ma lecture…)
    Lire la suite
    En lire moins
  • 5alire Posté le 30 Décembre 2020
    Ça y est j#x2019ai dit au revoir à Elia, Solstan, Tim et les autres... j#x2019en avais pas vraiment envie. Marie Vareille fait partie de mes belles découvertes livresques de cette année. Entre le syndrome du spaghetti et Élia passeuse d#x2019âmes ce sont 2 de mes plus gros coups de c#x0153ur de cette année. Cette trilogie jeunesse a tout d#x2019une grande. Il y a de l#x2019action, de l#x2019amour, des larmes, du combat, des valeurs à défendre, et pour couronner le tout j#x2019ai adoré la fin ;-) Bref tout ce que j#x2019aime. Je lui ferai une place de choix dans ma bibliothèque.
  • berangereh25 Posté le 10 Septembre 2020
    Je sors de cette lecture en demie teinte .. je me suis ennuyée pourtant il y a de l'action mais je ne sais pas je n'ai pas été prise dans l'histoire. . Elia est annentie suite à la mort de soeur et abandonne tout ce qui faisait sa vie avant. Elle decide de vivre pendant un certain temps dans le secteur agricole en se rendant de nouveau invisible et sans importance. Ensuite elle rejoindra tout les autres personnages importants de cette histoire c'est à dire Sol, arhia , tim ect .. Dans ce tome, l'action ne manque pas du tout et l'autrice nous donne une fin digne de ce nom même si j'aurai aimé un épilogue un peu un plus long. . L'histoire d'amour entre Elia et Sol est enfin développée et assumé par nos deux protagonistes, il était temps ! . Une trilogie sympathique avec une écriture addictive et pas trop jeunesse, un univers bien ficelé et des personnages bien développés. . .
  • Yendare Posté le 3 Août 2020
    L'un des bons moyens de savoir si on a aimé une saga et ce sentiment de regret que l'on a une fois la dernière page tournée car c'est déjà terminé, j'ai ressenti celle-ci en lisant les dernières pages de cette très bonne dystopie jeunesse. C'est que l'on s'attache tout de même au personnage et celui d'Élia l'est indéniablement et il faut dire que l'auteure n'épargne pas vraiment cette dernière au cours de ce tome mais pas les autres non plus il faut dire. Il y a de la torture, des trahisons et des morts au cours de ce dernier tome très prenant. Elia, Tim, Solstan, Arhia, Alek et la résistance font de leur mieux pour survivre dans ce monde cruel et injuste et tenteront de se relever du terrible coup qu'a subi la résistance pour continuer la lutte. Mais Élia est fatigué, trop de mort, trop de douleur, trop de poids sur ses épaules. La jeune femme ne croit plus avoir la force de se battre. Pourtant pour sa sœur Édeline  et son père la jeune femme se relèvera et se battra jusqu'à la fin. J'ai aimé le traitement que l'auteure à accorder au traite de la résistance qui vient un casser... L'un des bons moyens de savoir si on a aimé une saga et ce sentiment de regret que l'on a une fois la dernière page tournée car c'est déjà terminé, j'ai ressenti celle-ci en lisant les dernières pages de cette très bonne dystopie jeunesse. C'est que l'on s'attache tout de même au personnage et celui d'Élia l'est indéniablement et il faut dire que l'auteure n'épargne pas vraiment cette dernière au cours de ce tome mais pas les autres non plus il faut dire. Il y a de la torture, des trahisons et des morts au cours de ce dernier tome très prenant. Elia, Tim, Solstan, Arhia, Alek et la résistance font de leur mieux pour survivre dans ce monde cruel et injuste et tenteront de se relever du terrible coup qu'a subi la résistance pour continuer la lutte. Mais Élia est fatigué, trop de mort, trop de douleur, trop de poids sur ses épaules. La jeune femme ne croit plus avoir la force de se battre. Pourtant pour sa sœur Édeline  et son père la jeune femme se relèvera et se battra jusqu'à la fin. J'ai aimé le traitement que l'auteure à accorder au traite de la résistance qui vient un casser le côté manichéen que l'on retrouve dans la série, on a ici un très beau personnage gris, et cela permet d'ailleurs à l'auteure de faire  un dénouement très réussi. J'aurais été en effet un peu déçu de voir que cette saga se termine par un total Happy-End et je fus donc content de voir que ce n'était pas le cas ici, je trouve le dénouement de la trilogie particulièrement réussie et émouvant. Entre actions, rebondissement et moment d'émotion j'ai dévoré ce dernier tome très rapidement. Elia la passeuse d'âme est une dystopie jeunesse réussie, très agréable à lire porté par des personnes attachants et une intrigue rondement menée par Marie Vareille. Je ne pense pas lire ses autres romans pour adultes mais s'il elle fait d'autre roman jeunesse je les lirais sans le moindre doute car cette trilogie fut vous l'aurez compris une très belle découverte.
    Lire la suite
    En lire moins
Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.