Lisez! icon: Search engine
Perrin
EAN : 9782262075880
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 544
Format : 150 x 225 mm

Elles ont suivi de Gaulle

Histoire du corps des volontaires françaises

Date de parution : 02/01/2020
L'histoire de la première unité militaire féminine de l’armée française.
 
Première unité militaire féminine dans l’histoire de l’armée française, le Corps féminin, créé à Londres en 1940 et rebaptisé l’année suivante Corps des Volontaires françaises (CVF), fut à maints égards exceptionnel. Pour la première fois, en effet, des femmes firent l’expérience de la vie en caserne et de la soumission... Première unité militaire féminine dans l’histoire de l’armée française, le Corps féminin, créé à Londres en 1940 et rebaptisé l’année suivante Corps des Volontaires françaises (CVF), fut à maints égards exceptionnel. Pour la première fois, en effet, des femmes firent l’expérience de la vie en caserne et de la soumission à une hiérarchie militaire féminine. Au total, plus de six cents choisirent cette voie entre 1940 et 1944 pour rallier les Forces françaises libres et le général de Gaulle.
Comment parvinrent-elles à gagner Londres où était basée cette unité ? Quelles sont les raisons qui les ont poussées à s’engager dans l’armée ? Quels rôles leur ont été confiés ? En quoi leur engagement se distinguait-il de celui des hommes ? Comment ont-elles vécu leur exil et la méfiance des Britanniques et/ou des gaullistes à leur arrivée ? Ont-elles eu, à Londres, des aventures sentimentales ? Comment certaines parvinrent-elles à être envoyées en mission clandestine en France ? Combien parmi toutes ces Volontaires ont payé de leur vie cet engagement ? Et qu’est devenu le CVF à la fin de la guerre ?
Autant de questions, parmi beaucoup d’autres, auxquelles répond Sébastien Albertelli, qui a rencontré certaines de ces femmes. Fort de sa connaissance intime de ce conflit, il fait sortir leur histoire du cercle familial, s’appuyant sur des trajectoires individuelles, emblématiques et documentées pour retracer une histoire collective et injustement méconnue.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782262075880
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 544
Format : 150 x 225 mm

Ils en parlent

"Son enquête passionnante ouvre des perspectives neuves sur l'histoire de la France libre."
Le Monde des Livres
L’auteur, fort de sa connaissance de ce conflit, s’appuie sur des trajectoires individuelles pour retracer une histoire collective et injustement méconnue.
Les grandes civilisations de l'histoire
A travers son enquête passionnante, Sébastien Albertelli, reconstitue les parcours individuels et collectifs de femmes souvent héroïques, ouvre des perspectives neuves sur l’histoire de la France libre, entre exceptionnalité du temps de guerre et accélération des mutations sociales.
Florent Georgesco / le Monde.fr

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • dcombier Posté le 4 Juin 2020
    Intéressant et décevant à la fois ! Sébastien Albertelli montre les motivations qui ont amené ces femmes à rejoindre l'Angleterre pour s'engager auprès de De Gaulle dans le Corps Féminin (CF) puis le Corps des Volontaires Françaises (VCF), le parcours intellectuel qui a amené certaines de ces femmes à en prendre la décision, leurs parcours physique pour rallier l'Angleterre, leur vain combat pour intégrer des unités combattantes, mais était-il nécessaire de faire abondamment état de leur vie privée ou intime, de nommer des filles légères ou homosexuelles ? Quel livre sur les Forces Françaises Libres détaille la vie privée et intime de ces hommes, leurs préférences sexuelles, etc... ? J'aurais aimé que l'auteur soit plus disert sur les travaux effectués par ces femmes (même s'ils ont été pour la plupart subalternes) et comment ils ont permis de libérer des hommes de ces tâches subalternes absolument indispensables pour qu'ils aillent combattre. Cela n'est abordé qu'à la fin lorsque, après le débarquement, quelques unes des volontaires rejoignent des unités combattantes. J'ai trouvé ce livre parfois négatif dans la mesure où il parle beaucoup de celles qui ont signé un engagement dans le Corps pour pouvoir être emmenées en Angleterre afin de retourner chez elle, de rejoindre... Intéressant et décevant à la fois ! Sébastien Albertelli montre les motivations qui ont amené ces femmes à rejoindre l'Angleterre pour s'engager auprès de De Gaulle dans le Corps Féminin (CF) puis le Corps des Volontaires Françaises (VCF), le parcours intellectuel qui a amené certaines de ces femmes à en prendre la décision, leurs parcours physique pour rallier l'Angleterre, leur vain combat pour intégrer des unités combattantes, mais était-il nécessaire de faire abondamment état de leur vie privée ou intime, de nommer des filles légères ou homosexuelles ? Quel livre sur les Forces Françaises Libres détaille la vie privée et intime de ces hommes, leurs préférences sexuelles, etc... ? J'aurais aimé que l'auteur soit plus disert sur les travaux effectués par ces femmes (même s'ils ont été pour la plupart subalternes) et comment ils ont permis de libérer des hommes de ces tâches subalternes absolument indispensables pour qu'ils aillent combattre. Cela n'est abordé qu'à la fin lorsque, après le débarquement, quelques unes des volontaires rejoignent des unités combattantes. J'ai trouvé ce livre parfois négatif dans la mesure où il parle beaucoup de celles qui ont signé un engagement dans le Corps pour pouvoir être emmenées en Angleterre afin de retourner chez elle, de rejoindre un petit ami, pour convenances personnelles donc et non pour s'impliquer dans la guerre aux côtés du général De Gaulle. Il insiste sur le fait que, sauf cas de réelles motivations, beaucoup ont rejoint le CVF parce que elles ne pouvaient se faire embaucher par les services civils mieux payés faute de compétence professionnelle ou de niveau intellectuel. Sans oublier le manque de considération pour la hiérarchie et l'absence d'esprit de corps.
    Lire la suite
    En lire moins
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PERRIN
Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…