RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Emmanuelle 2

            Belfond
            EAN : 9782714454898
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 336
            Format : 134 x 190 mm
            Emmanuelle 2
            L'antivierge

            Date de parution : 14/03/2013

            La réédition attendue des romans érotiques culte des années 60 et 70. Emmanuelle : immortalisée par des livres et des films, c’est l’héroïne dont le nom fait toujours vibrer des millions de personnes dans le monde entier. Emmanuelle incarne la liberté sexuelle, la découverte d’un érotisme solaire, d’un épanouissement des sens et des corps. Après elle, plus rien n’est jamais pareil.

            « J’appelle vierge la femme qui n’a fait l’amour qu’avec un seul homme. »
            Séparées par leur premier éditeur, « La leçon d’homme » et « L’Anti-vierge » étaient initialement les deux parties d’un seul et même ouvrage, Emmanuelle. Par la suite on a souvent occulté le tome 2. Un...

            « J’appelle vierge la femme qui n’a fait l’amour qu’avec un seul homme. »
            Séparées par leur premier éditeur, « La leçon d’homme » et « L’Anti-vierge » étaient initialement les deux parties d’un seul et même ouvrage, Emmanuelle. Par la suite on a souvent occulté le tome 2. Un soupçon de censure, un changement de politique éditoriale, et il passait à la trappe. Belfond tenait à publier simultanément les deux volumes, afin de rétablir l’unité de cette légende du panthéon érotique.

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782714454898
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 336
            Format : 134 x 190 mm
            Belfond

            Ils en parlent

            "Hédoniste, joyeux et bien plus frais que Cinquante nuances de Grey."                  Marianne

            "Une légende du panthéon érotique renaît enfin."                           passagedulivre.com

            "Une réédition culte."                       Télé 7 jours

            "La réédition d'Emmanuelle, légende de l'érotisme, ou la redécouverte d'une héroïne en quête de liberté sexuelle, à la recherche d'une sensualité solaire."                                        lechoixdeslibriares.com

            "Ce qui domine, en fait, est l'expression d'une grande, d'une totale liberté, d'un immense appétit de jouir et de vivre qui tranchent, et c'est beaucoup, avec la triste humeur du temps."                                      Point de vue

            "Rééditée, elle nous rappelle que cette épopée révolutionnaire oeuvra pour la libération sexuelle féminine."                                   Le Parisien Magazine

            "... Emmanuelle, c'est un livre. Une oeuvre en chef. Plus large encore que le mythe et le fantasme interplanétaire qu'elle a fait naître, plus ample, plus épaisse que le fauteuil en osier, les deux seins invitants, le regard qui frise et le long collier de perles. Parce que Emmanuelle ce n'est pas du sexe, c'est de l'érotisme vintage, onirique, utopique et tendre, un érostisme optimiste, un érotisme radieux."                                     lepoint.fr

            "Libertin et libertaire , hédoniste et joyeux, il fait même, dans ses meilleurs pages, presque figure de manifeste."                              Marianne

            "Des écrits autrement littéraires et politiquement incorrects que Cinquante Nuances de Grey..."                            L'Express

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Bouvy Posté le 15 Avril 2015
              Critiquer Emmanuelle, je n'oserais pas! Il faudrait être un fameux goujat pour se permettre une telle offense. Un jour, un ami très intellectuel de nature me demande : "As-tu lu Emmanuelle ?" Je lui répondis niaisement : "Non !". "Alors si tu n'as pas découvert ces livres, tu n'as rien lu ! C'est un chef-d'œuvre de littérature!" Il sort alors de sa bibliothèque les deux tomes écrits par Emmanuelle Arsan. A sa question de savoir si j'avais vu les films, je lui ai aussi répondu par la négation. J'étais trop jeune à l'époque de leur sortie. En ces temps des années soixante-dix, dans les petites bourgades de province, il y avait en général deux cinémas. L'un appartenant à la paroisse et qui défendait la pudeur et pratiquait l'autocensure et l'autre, financé par un parti défendant la liberté de penser, plus licencieux. Adolescent, nous préférions les valves du dernier, admirant les affiches les plus osées, devant lesquels nous nous émouvions de découvrir de temps à autre les seins d'une jeune actrice aux mamelons camouflés d'une pastille blanche. Quel âge avais-je quand nous admirions l'affiche sur laquelle était assise la belle Silvia Kristel sur ce fameux fauteuil en osier? 11 ans, 12 peut-être ?... Critiquer Emmanuelle, je n'oserais pas! Il faudrait être un fameux goujat pour se permettre une telle offense. Un jour, un ami très intellectuel de nature me demande : "As-tu lu Emmanuelle ?" Je lui répondis niaisement : "Non !". "Alors si tu n'as pas découvert ces livres, tu n'as rien lu ! C'est un chef-d'œuvre de littérature!" Il sort alors de sa bibliothèque les deux tomes écrits par Emmanuelle Arsan. A sa question de savoir si j'avais vu les films, je lui ai aussi répondu par la négation. J'étais trop jeune à l'époque de leur sortie. En ces temps des années soixante-dix, dans les petites bourgades de province, il y avait en général deux cinémas. L'un appartenant à la paroisse et qui défendait la pudeur et pratiquait l'autocensure et l'autre, financé par un parti défendant la liberté de penser, plus licencieux. Adolescent, nous préférions les valves du dernier, admirant les affiches les plus osées, devant lesquels nous nous émouvions de découvrir de temps à autre les seins d'une jeune actrice aux mamelons camouflés d'une pastille blanche. Quel âge avais-je quand nous admirions l'affiche sur laquelle était assise la belle Silvia Kristel sur ce fameux fauteuil en osier? 11 ans, 12 peut-être ? Elle semblait nous fixer droit dans les yeux, nous annonçant qu'enfin, la révolution sexuelle atteignait nos campagnes. Devenu adulte, j'ai pensé que cet érotisme des années septante (soixante-dix pour mes amis français) était devenu bien désuet et que par simple préjugé, j'étais persuadé que ce genre littéraire devait être mineur. Je n'aurais, suite à ce prêt, jamais imaginé découvrir un style si riche. Voilà un roman réellement spirituel, élevant l'érotisme au rang de philosophie, de religion. Et quelle belle écriture, quel sens de la phrase, de la métaphore, de la poésie. Depuis cette lecture, je n'oserais même pas tenter voir le film. Comment ne pas bafouer un livre si bien écrit en le couchant sur une pellicule ? Voilà pourquoi j'ai sélectionné ce roman parmi ceux que j'emporterais sur une île déserte. Quitte à être seul, autant l'être avec Emmanuelle. J'aurais bien sélectionné aussi le premier tome mais, n'ayant droit qu'à six livres, j'ai fait un choix. Pourquoi l'Anti Vierge ? C'est sans doute dans ce deuxième tome qu'Emmanuelle est la plus épanouie, à la fois plus forte et plus vulnérable, plus désirable. Vous n'avez pas encore lu Emmanuelle ? Alors, je vous souhaite de rencontrer un ami qui, délicatement, le sortira de sa bibliothèque en vous demandant : "As-tu lu Emmanuelle ?" et en vous répondant quand il vous le confiera " Non ? Alors, tu n'as encore rien lu !"
              Lire la suite
              En lire moins
            Toute l'actualité des éditions Belfond
            Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.