Lisez! icon: Search engine
Nathan
EAN : 9782092564707
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 448
Format : 140 x 210 mm

Emmy & Oliver

ANNE DELCOURT (Traducteur)
Collection : Roman Grand format
Date de parution : 13/04/2017
Dix ans après le drame qui les a séparés, Emmy retrouve Oliver.
Mais comment renouer avec son ami d'enfance devenu un étranger ?
Depuis leur naissance, Emmy et Oliver sont inséparables. Mais alors qu’ils ont 7 ans, Oliver est enlevé par son père et disparaît de la vie d’Emmy, laissant derrière lui un vide impossible à combler.

Dix ans plus tard, Oliver est de retour. Emmy ne l’a jamais oublié. Pourtant, au moment de...
Depuis leur naissance, Emmy et Oliver sont inséparables. Mais alors qu’ils ont 7 ans, Oliver est enlevé par son père et disparaît de la vie d’Emmy, laissant derrière lui un vide impossible à combler.

Dix ans plus tard, Oliver est de retour. Emmy ne l’a jamais oublié. Pourtant, au moment de le revoir, le doute l’étreint : que reste-t-il de leur amitié après une si longue absence ?Emmy tente alors de retrouver sa place dans le cœur d’Oliver.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782092564707
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 448
Format : 140 x 210 mm
Nathan

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Nikouette Posté le 15 Avril 2020
    Alors qu’ils avaient 8 ans (CE1) Emmy, ainsi que ses amis Caro et Drew, ont vu disparaître Oliver dans la voiture de son père à la sortie de l’école pour ne jamais revenir. Dix ans après il est retrouvé un peu par hasard, à New York, où son père les a emmené dernièrement et l’a renommé Colin. Pour Emmy et ses amis c’est un choc de le voir revenir après tout ce temps. Lui aussi semble assez déphasé. De plus, il subit, ainsi que la nouvelle famille de sa mère, la curiosité des journalistes, qui est assez pesante. Le retour est donc difficile. Emmy a beaucoup d’interrogations autour de celui-ci et passe beaucoup de temps en introspection. Elle a aussi une passion pour le surf, qu’elle cache à ses parents, surprotecteurs depuis l’enlèvement d’Oliver par son père. La reprise des relations entre Oliver et Emmy est maladroite, mais elle a le mérite d’essayer et c’est la seule. Mais leur relation va rapidement évoluer après une demie-journée où Emmy essaie d’apprendre à faire du surf à Oliver. J’ai trouvé que c’était un bon livre. Le ton fait très américain et il m’a par moments un peu rappelé Miss Dumplin. Beaucoup d’introspection et... Alors qu’ils avaient 8 ans (CE1) Emmy, ainsi que ses amis Caro et Drew, ont vu disparaître Oliver dans la voiture de son père à la sortie de l’école pour ne jamais revenir. Dix ans après il est retrouvé un peu par hasard, à New York, où son père les a emmené dernièrement et l’a renommé Colin. Pour Emmy et ses amis c’est un choc de le voir revenir après tout ce temps. Lui aussi semble assez déphasé. De plus, il subit, ainsi que la nouvelle famille de sa mère, la curiosité des journalistes, qui est assez pesante. Le retour est donc difficile. Emmy a beaucoup d’interrogations autour de celui-ci et passe beaucoup de temps en introspection. Elle a aussi une passion pour le surf, qu’elle cache à ses parents, surprotecteurs depuis l’enlèvement d’Oliver par son père. La reprise des relations entre Oliver et Emmy est maladroite, mais elle a le mérite d’essayer et c’est la seule. Mais leur relation va rapidement évoluer après une demie-journée où Emmy essaie d’apprendre à faire du surf à Oliver. J’ai trouvé que c’était un bon livre. Le ton fait très américain et il m’a par moments un peu rappelé Miss Dumplin. Beaucoup d’introspection et de réflexion de la part des adolescents, le roman montre bien les sentiments des différents protagonistes, sans être manichéen, mais au contraire plutôt subtil. On s’attache aux personnages qui réussissent à nous émouvoir. Seul le dernier mini chapitre m’a un peu déçu, car je trouve qu’il n’apporte rien et gâche plutôt la fin avec son côté un peu gnangnan.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Rowena77 Posté le 28 Septembre 2018
    La couverture fait envisager une romance entre deux surfeurs, la police rose se détache de la mer et fait croire à un feel good. Oui. Et non. Si Emmy et Oliver se connaissent depuis leur naissance, leur belle histoire d'amitié est brutalement interrompue par le kidnapping soudain du petit garçon par son propre père. Dix ans ont passé quand le jeune homme est finalement ramené à sa mère. Dix ans pendant lesquels il a irrémédiablement changé. Emmy aussi. J'ai apprécié que l'histoire d'amour ne soit pas au centre du récit. Que l'auteur prenne le temps d'approfondir la psychologie des personnages et nous fasse prendre conscience de l'ampleur du drame passé, son impact sur l'entourage d'Oliver. La romance n'en est que plus belle, plus lumineuse. Un joli roman ado !
  • DocBird Posté le 16 Septembre 2018
    Résumé : La vie d’Emmy a basculé à l’âge de 7 ans, lorsque Oliver, son meilleur ami, a disparu du jour au lendemain, enlevé par son père. Dix ans plus tard, Oliver est retrouvé et revient. Mais beaucoup de temps de temps a passé. Que reste-t-il de leur amitié d’enfance ? Mon avis : Robin Benway est une auteur jeunesse dont j’aime bien lire les romans, qui sont originaux, et dont les thèmes et le ton varient. Cette fois-ci, elle nous emmène en Californie, en compagnie d’Emmy, qui a subi le choc de voir son meilleur ami disparaître il y a 10 ans. Et voilà que tout d’un tout coup, il revient chez sa mère, retrouvé par la police. Et Emmy a du mal à s’y retrouver, car elle garde en mémoire l’image d’un petit garçon, qui a forcément beaucoup changé, et se retrouve presque face à u inconnu. Pourtant, elle n’a jamais cessé de penser à lui, et à ce qui se passerait quand elle le reverrait. Mais la fiction et la réalité sont deux choses bien différentes… Alors Emmy va apprendre à (re)découvrir Oliver, et leur relation va devenir plus que de l’amitié. Il s’agit d’un roman qui parle bien sûr d’amour, mais... Résumé : La vie d’Emmy a basculé à l’âge de 7 ans, lorsque Oliver, son meilleur ami, a disparu du jour au lendemain, enlevé par son père. Dix ans plus tard, Oliver est retrouvé et revient. Mais beaucoup de temps de temps a passé. Que reste-t-il de leur amitié d’enfance ? Mon avis : Robin Benway est une auteur jeunesse dont j’aime bien lire les romans, qui sont originaux, et dont les thèmes et le ton varient. Cette fois-ci, elle nous emmène en Californie, en compagnie d’Emmy, qui a subi le choc de voir son meilleur ami disparaître il y a 10 ans. Et voilà que tout d’un tout coup, il revient chez sa mère, retrouvé par la police. Et Emmy a du mal à s’y retrouver, car elle garde en mémoire l’image d’un petit garçon, qui a forcément beaucoup changé, et se retrouve presque face à u inconnu. Pourtant, elle n’a jamais cessé de penser à lui, et à ce qui se passerait quand elle le reverrait. Mais la fiction et la réalité sont deux choses bien différentes… Alors Emmy va apprendre à (re)découvrir Oliver, et leur relation va devenir plus que de l’amitié. Il s’agit d’un roman qui parle bien sûr d’amour, mais aussi d’amitié, de relations avec les parents, du traumatisme d’un kidnapping, des sentiments mêlés à l’adolescence, des secrets envers des parents traumatisés. Au-delà d’une belle histoire d’amour, Robin Benway réussit à mettre les mots justes sur une expérience traumatisante : Pourquoi Son père a-t-il enlevé Oliver ? Pourquoi lui a-t-il menti ? Comment retrouver sa mère 10 ans après être parti, alors qu’on pensait qu’elle avait vous avait abandonné ? Et comment retrouver une place dans la vie ordinaire de lycéen, après tout un chambardement médiatique ? Par ailleurs, l’auteur met en évidence la difficulté pour les familles de laisser le champ libre à leurs enfants, de les laisser devenir indépendants, quel que soit leur âge, après avoir pris conscience de la fragilité de la vie. Un beau roman mêlant réflexions et amour, placé sous le signe de la mer et du surf.
    Lire la suite
    En lire moins
  • thebetterword Posté le 15 Juin 2018
    Emmy et Oliver sont pleins de bons sentiments. Ils se connaissent depuis toujours, mais Oliver est enlevé par son père. Il réapparaît dix années plus tard dans la vie d'Emmy. Tout le monde est sous le choc, l'équilibre est encore déstabilisé pour nos protagonistes. Ce roman retrace avec justesse les rapports parents/enfants. Malgré le sujet du roman, la joie et le soleil sont bels et biens présents. Une superbe lecture !
  • mutinelle Posté le 31 Mars 2018
    J’ai déjà lu deux livres de Robin Benway, c’était aussi un livre jeunesse mais plutôt humoristique : La pire mission de ma vie et La pire mission de ma vie n’est pas terminée . J’étais donc curieuse de découvrir ce que ça donnait quand elle joue des sentiments. Emmy et Oliver sont nés le même jour. Ils se connaissent depuis toujours puisqu’ils sont voisins. Un jour Oliver est enlevé par son père et commence alors l’attente. Celle e son retour. Puis il rentre. Est-ce que les choses seront comme avant. Le thème abordé par l’auteure n’est pas facile. L’enlèvement par un des parents lors d’une séparation est très délicat à traiter. Robin Benway prend ici un sacré risque. Et elle a bien fait parce qu’elle s’en sort plutôt bien. Elle ne porte pas de jugement parce que le thème est traité par le regard des amis qui se sont perdus à cause « d’histoires de grandes personnes ». Bien sûr le point de vue des adultes n’est pas totalement occulté, mais il est juste survolé. L’important ici c’est comment reprendre une amitié quand elle a été arrêtée brutalement 7 ans auparavant ? J’ai trouvé que le ton était juste et que jamais... J’ai déjà lu deux livres de Robin Benway, c’était aussi un livre jeunesse mais plutôt humoristique : La pire mission de ma vie et La pire mission de ma vie n’est pas terminée . J’étais donc curieuse de découvrir ce que ça donnait quand elle joue des sentiments. Emmy et Oliver sont nés le même jour. Ils se connaissent depuis toujours puisqu’ils sont voisins. Un jour Oliver est enlevé par son père et commence alors l’attente. Celle e son retour. Puis il rentre. Est-ce que les choses seront comme avant. Le thème abordé par l’auteure n’est pas facile. L’enlèvement par un des parents lors d’une séparation est très délicat à traiter. Robin Benway prend ici un sacré risque. Et elle a bien fait parce qu’elle s’en sort plutôt bien. Elle ne porte pas de jugement parce que le thème est traité par le regard des amis qui se sont perdus à cause « d’histoires de grandes personnes ». Bien sûr le point de vue des adultes n’est pas totalement occulté, mais il est juste survolé. L’important ici c’est comment reprendre une amitié quand elle a été arrêtée brutalement 7 ans auparavant ? J’ai trouvé que le ton était juste et que jamais Robin Benway ne sombre dans le patho. Elle reste sombre et même un peu légère et ça fait du bien. Ses personnages, Emmy et Oliver, sont vraiment attachants. Emmy est une jeune fille fraîche et un peu trop docile à mon goût. Et Oliver est un gamin plutôt équilibré avec ce qu’il a vécu. Leur amitié est très jolie même si on sent bien qu’elle est encore très fragile. La dynamique du trio Emmy, Caro et Drew m’a beaucoup plus. J’ai aimé leur façon de fonctionner et leur humour. J’ai souvent souri devant leurs jeux de mots et leur complicité. Robin Benway a réussi son défit : écrire un livre sur un sujet délicat tout en restant soft et en réussissant à nous faire ressentir de jolies émotions. Je vous le recommande.
    Lire la suite
    En lire moins
ABONNEZ-VOUS A LA NEWSLETTER NATHAN !
De nouvelles idées de lecture jeunesse, chaque mois, dans votre boîte mail