Lisez! icon: Search engine
L'Archipel
EAN : 9782809826623
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 298
Format : 154 x 242 mm

Engloutie

CELINE MAURICE (Traducteur)
Collection : Suspense
Date de parution : 03/07/2019
Elle est enterrée dans le sable. Seule sa tête dépasse. Et la marée monte, inexorablement... Le nouveau thriller d'Arno Strobel, maître du psychothriller en Allemagne.
Vous êtes enfouie dans le sable. Impuissante. Et la marée monte... monte...   Deux couples passent leurs vacances sur une île de la mer du Nord, réputée pour son calme et la beauté de ses paysages. Peu après leur arrivée, des crimes d’un sadisme inouï sont commis.Après avoir e te... Vous êtes enfouie dans le sable. Impuissante. Et la marée monte... monte...   Deux couples passent leurs vacances sur une île de la mer du Nord, réputée pour son calme et la beauté de ses paysages. Peu après leur arrivée, des crimes d’un sadisme inouï sont commis.Après avoir e te enlevés, une femme et un homme sont amenés sur une plage a la nuit tombée. Et la , ce dernier assiste impuissant au supplice de sa compagne. Car la marée monte, qui va engloutir celle qu’on a enterrée dans le sable – et dont seule la tête dépasse...  Le tueur prend d’autant plus de plaisir a ces spectacles qu’il se sait supérieurement intelligent... donc infaillible. Personne, jamais, ne le soupçonnera.Raconte de plusieurs points de vue, dont celui de l’assassin, un suspense qui glace le sang jusqu’a l’ultime page.  « Provocant, dérangeant et riche en rebondissements. Arno Strobel au sommet de sa forme ! » Goodreads.com
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782809826623
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 298
Format : 154 x 242 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • mamoounne Posté le 17 Décembre 2019
    Un thriller psychologique qui nous tient en haleine. Des couples qui se font tuer atrocement tres bien écrit.
  • Les_lectures_de_Sophie Posté le 10 Décembre 2019
    Quelle horreur que cette manière de tuer… Enterrer vivante une femme et laisser la marée la tuer, l’engloutir, avec face à elle son amour, impuissant. Le voir se décomposer à mesure que sa femme manque d’air et se noie… Du psychopathe de compet’, comme je ne voudrais pas en croiser un jour ! Qui peut bien, parmi les protagonistes du roman, être aussi machiavélique, aussi malade, et passer inaperçu aux yeux des autres, mais aussi du lecteur ? L’auteur nous raconte cette histoire glaçante par de multiples points de vue, y compris celui du tueur, ce qui est particulièrement rageant quand on est à côté de la plaque !!! Plusieurs fois j’ai cru toucher du doigt l’identité du tueur, mais à chaque fois Arno Strobel a su insinuer le doute, suffisamment pour me faire partir sur d’autres pistes. J’aurais dû plus me faire confiance, car je l’avais, la solution, mais je l’ai laissé passer !!! Le style, est direct, l’auteur ne s’embarrasse pas de fioritures, et va au cœur de son intrigue dès les premiers chapitres, posant la psychologie de son meurtrier, et lançant la traque. Combien de couples seront sacrifiés avant qu’il soit découvert ? J’ai eu du mal à accrocher avec... Quelle horreur que cette manière de tuer… Enterrer vivante une femme et laisser la marée la tuer, l’engloutir, avec face à elle son amour, impuissant. Le voir se décomposer à mesure que sa femme manque d’air et se noie… Du psychopathe de compet’, comme je ne voudrais pas en croiser un jour ! Qui peut bien, parmi les protagonistes du roman, être aussi machiavélique, aussi malade, et passer inaperçu aux yeux des autres, mais aussi du lecteur ? L’auteur nous raconte cette histoire glaçante par de multiples points de vue, y compris celui du tueur, ce qui est particulièrement rageant quand on est à côté de la plaque !!! Plusieurs fois j’ai cru toucher du doigt l’identité du tueur, mais à chaque fois Arno Strobel a su insinuer le doute, suffisamment pour me faire partir sur d’autres pistes. J’aurais dû plus me faire confiance, car je l’avais, la solution, mais je l’ai laissé passer !!! Le style, est direct, l’auteur ne s’embarrasse pas de fioritures, et va au cœur de son intrigue dès les premiers chapitres, posant la psychologie de son meurtrier, et lançant la traque. Combien de couples seront sacrifiés avant qu’il soit découvert ? J’ai eu du mal à accrocher avec les personnages principaux que j’ai trouvés assez superficiels, ayant des relations détestables entre eux. Je me suis demandé ce qu’ils faisaient en week-end ensemble… Pour des gens qui se connaissent si peu, ils ne se présentent pas aux autres sous leur meilleur jour. Ces comportements maintiennent une certaine tension entre deux chapitres du point de vue du tueur. Pas de sérénité dans ce roman, on reste tout le temps dans un climat malaisant, le c.. entre deux chaises, on finit par voir des tueurs psychopathes partout ! Dans Engloutie, Arno Strobel malmène son lecteur, ne le laissant pas reprendre son souffle, le baladant d’une piste à une autre. L’atmosphère est très pesante, on ne sait jamais d’où viendra le prochain drame. Et à la fin, « je le savais », enfin à un moment, j’étais persuadée de mon fait, avant de me laisser embrouiller par l’auteur… A un tel point que j’ai dû soupçonner à peu près tout le monde dans les derniers chapitres 😂 Un thriller efficace, qui se lit d’une traite, j’ai été menée par le bout du nez, que demander de plus ? J’ai reçu la version papier de ce livre dans le cadre d’un partenariat avec les éditions L’Archipel. Merci à eux pour la confiance.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Pat0212 Posté le 24 Novembre 2019
    Tout d’abord un grand merci aux Editions de l’Archipel et en particulier à Mylène, qui m’ont de nouveau gâtée avec ce nouveau partenariat. J’aime beaucoup les livres de cette collection et une fois de plus c’est un coup de coeur. J’ai déjà beaucoup aimé Enterrée vivante du même auteur, mais celui-ci est encore meilleur, c’est un excellent thriller, un de ceux qui font bien peur, qui vous font vérifier que la porte est bien verrouillée et que personne ne se cache sous le lit. Bref un polar vraiment formidable, et cerise sur le gâteau , jusqu’à la dernière page je n’ai pas su qui était l’assassin. Julia et Michael sont un jeune couple, elle travaille dans un banque et et lui est chercheur, un de ses collègues les invite à passer deux semaines de vacances dans leur maison de famille sur une petite île de la mer du Nord au large de Hambourg. Andreas et Martina ne s’entendent pas bien et préfèrent ne pas se retrouver en tête à tête durant leurs congés, de plus on est en novembre et l’ile est loin d’être agréable à cette saison. Non seulement l’ambiance tourne vite au vinaigre à cause de Martina qui ne cesse... Tout d’abord un grand merci aux Editions de l’Archipel et en particulier à Mylène, qui m’ont de nouveau gâtée avec ce nouveau partenariat. J’aime beaucoup les livres de cette collection et une fois de plus c’est un coup de coeur. J’ai déjà beaucoup aimé Enterrée vivante du même auteur, mais celui-ci est encore meilleur, c’est un excellent thriller, un de ceux qui font bien peur, qui vous font vérifier que la porte est bien verrouillée et que personne ne se cache sous le lit. Bref un polar vraiment formidable, et cerise sur le gâteau , jusqu’à la dernière page je n’ai pas su qui était l’assassin. Julia et Michael sont un jeune couple, elle travaille dans un banque et et lui est chercheur, un de ses collègues les invite à passer deux semaines de vacances dans leur maison de famille sur une petite île de la mer du Nord au large de Hambourg. Andreas et Martina ne s’entendent pas bien et préfèrent ne pas se retrouver en tête à tête durant leurs congés, de plus on est en novembre et l’ile est loin d’être agréable à cette saison. Non seulement l’ambiance tourne vite au vinaigre à cause de Martina qui ne cesse de faire des remarques désagréables, mais en plus un meurtre a été commis. Une femme a été enterrée dans le sable et s’est noyée sous le regard impuissant de son conjoint ligoté juste à côté. Une équipe d’enquêteurs débarque sur l’île car la police locale n’est pas de taille pour élucider des meurtres. C’est l’inspecteur principal Harmsen qui dirige les investigations avec son nouvel équipier, il n’est pas surnommé le pitbull pour rien, non seulement à l’image du molosse il ne lâche rien, mais il en a surtout l’agressivité légendaire. Un flic vantard et méchant qui se prévaut de son flair pour s’acharner sur les témoins, les habitants de l’île, son coéquipier qu’il rabaisse sans cesse, mais surtout sur Michael dont il pense qu’il est le coupable idéal. Des indices grossiers, comme le portefeuille de Michael retrouvé pas très loin du cadavre orientent l’inspecteur principal, qui n’étudie aucune autre piste et surtout ne s’encombre pas de scrupules dans sa manière de traiter les gens, au grand dam de son collègue et des policiers locaux. Pourtant les suspects potentiels ne manquent pas : Un voisin des vacanciers qui espionne tout le monde et photographie des femmes sur la plage en se cachant derrière les dunes, un restaurateur très jaloux, un policier en arrêt maladie qui mène une enquête parallèle, un psychiatre retraité aussi ours que Harmsen et qui s’intéresse à Julia, sans compter Andreas, que les indices incriminant Michael désignent aussi. D’autres meurtres surviennent, l’ambiance se dégrade sur l’île, en particulier dans la maison de vacances où les deux femmes se détestent chaque jour davantage. Durant tout le roman, le meurtrier prend la parole et explique ses motivations, persuadé de réussir une série de crimes parfaits. Ce huis-clos glauque est vraiment très addictif, avec des personnages parfaitement réussis et un suspense préservé jusqu’à la dernière page, un thriller très réussi à ne manquer sous aucun prétexte pour les amateurs du genre.
    Lire la suite
    En lire moins
  • tonpdg Posté le 24 Novembre 2019
    Voyage au milieu de la folie. Même les personnages que l'on pourrait espérer "sains" ont des réactions anormales... A quel point pouvons nous nous fier... à nos relations, aux psychologues, à la police (notons que l'histoire ne se déroule pas en France)... ? Où est la raison ? ... assurément pas dans ce roman.
  • Natdes Posté le 15 Novembre 2019
    Première lecture de cet auteur, une histoire bien ficelée, difficile d'abandonner car on est happé par les événements. Pas évident de trouver le coupable, l'auteur sait bien nous emmener dans son histoire, un enquêteur qu'on a envie de détester tant son acharnement et son entêtement agacé. Une belle découverte de cet auteur.
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés