Lisez! icon: Search engine
Plon
EAN : 9782259259859
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 132 x 201 mm

Et si tout s'était passé autrement

Chronique secrète de l'Elysée sous François Hollande

Date de parution : 09/11/2017
Le témoignage inédit de Vincent Feltesse, l’un des plus proches conseillers du président François Hollande. Une immersion exceptionnelle au cœur du pouvoir. Des moments d’histoire vécus à l’Elysée et jamais dévoilés.
« Le 23 avril 2017, soir du premier tour de la présidentielle, alors que nous sommes tous les deux dans son bureau de l’Élysée, j’interroge François Hollande : “Comment te sens-tu ?”
La réponse vient, immédiate : “Je ne peux pas le dire, mais ça fait bizarre.”
Oui, ça fait bizarre. Toute...
« Le 23 avril 2017, soir du premier tour de la présidentielle, alors que nous sommes tous les deux dans son bureau de l’Élysée, j’interroge François Hollande : “Comment te sens-tu ?”
La réponse vient, immédiate : “Je ne peux pas le dire, mais ça fait bizarre.”
Oui, ça fait bizarre. Toute cette histoire.
Pendant près de trois ans, j’ai été le conseiller politique du président François Hollande. Il n’y eut pas un jour sans que je sois en contact étroit avec lui. J’ai vécu à ses côtés des fiertés, des avancées mais aussi et surtout la violence du terrorisme qui a tout bouleversé, les manifestations, les négociations internationales difficiles, les changements de politique économique, les ratages de communication, les incompréhensions, les trahisons des proches. Sans oublier les à-coups de la gauche, les départs fracassants de certains membres du gouvernement – Arnaud Montebourg, Christiane Taubira, Emmanuel Macron –, les socialistes qui s’entredéchirent au point de sombrer, les interrogations et la détermination de l’Élysée et surtout du chef de l’État. J’ai même préparé une campagne présidentielle qui, finalement, ne fut pas.
À mon poste, j’ai échafaudé des stratégies, élaboré des discours, donné mon avis sur des décisions comme sur des nominations, suggéré des dépassements, j’ai aussi défendu, douté et bien souvent été impuissant. En touchant de l’intérieur le fonctionnement de l’État, j’ai constaté ses forces comme ses absurdités et me suis demandé comment nous en étions arrivés là. En accompagnant le président par très gros temps, j’ai tenté de découvrir qui il était et cherché à tenir mes émotions à distance ; mais, comme les autres, j’ai été rattrapé par elles.
Ce sont ces impressions, ces coulisses, ces secrets, cette vie au cœur du pouvoir, ces ministres, ces élus, ces conseillers, et le chef de l’État lui-même que ce livre raconte et dévoile. »
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782259259859
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 132 x 201 mm

Ils en parlent

« D'une plume vive, nerveuse et pas du tout techno, Vincent Feltesse raconte avec talent l'intérieur du palais présidentiel. »
Benoît Lasserre / Sud Ouest

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • La31 Posté le 3 Mars 2019
    Vincent Feltesse relate ici son passage à l'Elysée de François Hollande de 2014 à la fin. Ce passionnant récit, plaidoyer pro domo diront certains, montre la détresse de la social-démocratie pourtant largement victorieuse en 2012 à évoluer dans un monde technocratique et néo libéral fortement contraint qui lui demande, comme Saint-Rémy à Clovis: "Adore ce que tu as brûlé et brûle ce que tu as adoré."
  • Leporella Posté le 5 Décembre 2017
    Comme beaucoup d’ex conseillers de François Hollande, Vincent Feltesse publie son journal. Tirée de l’ouvrage Le Baron Perché, la citation d’Italo Calvino reprise par l’auteur le crédibilise : « En somme, il s’était laissé gagner par la fièvre des conteurs qui jamais ne savent quelles histoires sont les plus belles : celles qu’ils ont réellement vécues… ou celles qu’on invente ». Ce livre n’est pas un ouvrage de règlement de compte ou une proposition de service pour le président suivant, comme cela arrive souvent. Car il est toujours facile de modifier l’histoire, a posteriori. On se souvient à cet égard de la polémique avec Jacques Attali et ses ouvrages Verbatim… Vincent Feltesse évoque ici, avec minutie, les trois ans qu’il a passés en tant que conseiller politique de François Hollande. La politique n’est jamais loin, avec sa grandeur et ses petitesses. L’auteur confesse qu’il avait même préparé une campagne présidentielle, qui n’aura pas lieu. Son apport comme conseiller politique est évalué : il indique avoir échafaudé des stratégies, élaboré des discours, donné son avis sur des décisions comme sur des nominations, suggéré des dépassements, et bien d’autres choses encore. Au fil des pages affleure une certaine frustration. L’auteur explique avoir été rattrapé par ses émotions,... Comme beaucoup d’ex conseillers de François Hollande, Vincent Feltesse publie son journal. Tirée de l’ouvrage Le Baron Perché, la citation d’Italo Calvino reprise par l’auteur le crédibilise : « En somme, il s’était laissé gagner par la fièvre des conteurs qui jamais ne savent quelles histoires sont les plus belles : celles qu’ils ont réellement vécues… ou celles qu’on invente ». Ce livre n’est pas un ouvrage de règlement de compte ou une proposition de service pour le président suivant, comme cela arrive souvent. Car il est toujours facile de modifier l’histoire, a posteriori. On se souvient à cet égard de la polémique avec Jacques Attali et ses ouvrages Verbatim… Vincent Feltesse évoque ici, avec minutie, les trois ans qu’il a passés en tant que conseiller politique de François Hollande. La politique n’est jamais loin, avec sa grandeur et ses petitesses. L’auteur confesse qu’il avait même préparé une campagne présidentielle, qui n’aura pas lieu. Son apport comme conseiller politique est évalué : il indique avoir échafaudé des stratégies, élaboré des discours, donné son avis sur des décisions comme sur des nominations, suggéré des dépassements, et bien d’autres choses encore. Au fil des pages affleure une certaine frustration. L’auteur explique avoir été rattrapé par ses émotions, c’est-à-dire ces sentiments. Par moment, il bat sa coulpe et reconnaît qu’il a douté. Souvent, il a été impuissant. Vincent Feltesse, qui a touché de l’intérieur le fonctionnement de l’Etat, constate parfois la trop grande mainmise de la bureaucratie et ses absurdités. Il se demande comment la France en est arrivée à cette situation. Pour l’auteur, trop d’importance est accordée aux chiffres. Il estime qu’on a laissé sur la route les lettres et les mots. Tout au long du livre, on perçoit l’affection de Vincent Feltesse pour François Hollande.
    Lire la suite
    En lire moins
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PLON
Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…