Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782265097506
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 384
Format : 140 x 225 mm
Et soudain tout change
Date de parution : 10/10/2013
Éditeurs :
Fleuve éditions

Et soudain tout change

Date de parution : 10/10/2013

Pour sa dernière année de lycée, Camille a enfin la chance d’avoir ses meilleurs amis dans sa classe. Avec sa complice de toujours, Léa, avec Axel, Léo, Marie et leur...

Pour sa dernière année de lycée, Camille a enfin la chance d’avoir ses meilleurs amis dans sa classe. Avec sa complice de toujours, Léa, avec Axel, Léo, Marie et leur joyeuse bande, la jeune fille découvre ce qui fait la vie.
À quelques mois du bac, tous se demandent encore quel...

Pour sa dernière année de lycée, Camille a enfin la chance d’avoir ses meilleurs amis dans sa classe. Avec sa complice de toujours, Léa, avec Axel, Léo, Marie et leur joyeuse bande, la jeune fille découvre ce qui fait la vie.
À quelques mois du bac, tous se demandent encore quel chemin ils vont prendre. Ils ignorent qu’avant l’été, le destin va leur en faire vivre plus que dans toute une vie… Du meilleur au pire, avec l’énergie délirante et l’intensité de leur âge, entre espoirs démesurés, convictions et doutes, ils vont expérimenter, partager et se battre. Il faut souvent traverser le pire pour vivre le meilleur…

Avec cette nouvelle aventure, Gilles signe un roman comme il en a le secret et qui, entre éclats de rire et émotions, nous ramène là où tout commence vraiment. Cette histoire est aussi la nôtre. Bienvenue dans ce que nous partageons de plus beau et qui ne meurt jamais.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782265097506
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 384
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • VoyageDunePlume Posté le 1 Avril 2022
    Je dois bien avouer une chose, la qualité d’écriture de Gilles Legardinier n’est pas à refaire. Ils nous entraîne parmi les personnages comme si nous y étions. Je me suis vue ici, pleurer avec Camille. Rire des conneries de Tibor. Mépriser Dorian. M’inquiéter pour Léa. Souffrir, aimer, vivre à travers eux. Non, avec eux. (suite sur le blog)
  • natachadekoninck Posté le 27 Mars 2022
    Un roman agréable à lire, mais j'ai eu du mal à m'identifier à ses personnages et à me replonger dans l'univers du lycée. Le drame vécu par ces lycéens a fait écho en moi ce qui n'a pas facilité sa lecture. J'avais adoré "Demain j'arrête" ,"Complètement cramé" et "Une chance sur un milliard" dont j'avais adoré l'humour. Je sais que je me laisserai à nouveau tenter par sa plume un tantinet caustique, pleine d'empathie.
  • Lnb59 Posté le 2 Mars 2022
    Gilles Legardinier a une écriture qui me transporte et me fait vibrer pour parler cette fois de l'amour, la jeunesse et la mort. Je ne veux pas vous en dire trop mais il a une façon de questionner la place que nous occupons dans ce monde qui fait réfléchir. D'ailleurs j'aurais aimé avoir un prof comme M. Rossi pour m'aider plus tôt à savoir quel était ma mission... Bref j'ai aimé ce livre qui m'a fait rire et pleurer
  • antocerise Posté le 23 Février 2022
    Comme a son habitude Gilles Legardinier, il traite qui plus d un sujet difficile auquel je ne m attendais. je n' irai pas plus loin pour ne pas gâcher le plaisir mais en tout cas ce roman est drôle émouvant et une veritable ode à la vie. Son mot de la fin confirme les adjectifs élogieux sur son livre. on ferme ce roman avec les yeux qui brillent et un sourire aux levres
  • mesmotspourvosmots Posté le 21 Janvier 2022
    Il y a des livres dont on se souvient longtemps. celui-ci en fait partie pour moi. Une couverture plus qu'attrayante, une lecture facile, un auteur que j'apprécie ... Je m'attache facilement aux personnages. Et là, [masquer]le livre me tire la larme. [/masquer] Je me rappelle que j'étais dans le bus, je me rappelle l'endroit précis sur le trajet. Pour l'émotion ressentie, je suis obligée de garder ce livre en mémoire et de bien le noter.
Inscrivez-vous à Fleuve éditions, la newsletter résolument intense !
Au programme : surprendre, trembler, s'évader et rire.