Lisez! icon: Search engine
Nathan
EAN : 9782092591451
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 352
Format : 140 x 210 mm

Et ta vie m'appartiendra - Roman Thriller - Dès 14 ans

Collection : Roman Grand format
Date de parution : 19/03/2020
Le nouveau roman de Gaël Aymon
À la mort de sa grand-mère, Irina reçoit un étrange héritage : une peau, sorte de talisman censé exaucer tous ses désirs…
Sans y croire, la jeune fille demande à devenir riche, ainsi que la dévotion absolue d’Halima, sa seule amie. Et ses souhaits se réalisent…
Pourtant, cette existence de rêve se...
À la mort de sa grand-mère, Irina reçoit un étrange héritage : une peau, sorte de talisman censé exaucer tous ses désirs…
Sans y croire, la jeune fille demande à devenir riche, ainsi que la dévotion absolue d’Halima, sa seule amie. Et ses souhaits se réalisent…
Pourtant, cette existence de rêve se transforme vite en cauchemar. Car un ennemi rôde, prêt à s’emparer de son talisman par tous les moyens. Et à chaque vœu formulé, la peau aspire peu à peu la vie d’Irina, la tuant à petit feu…
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782092591451
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 352
Format : 140 x 210 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • EsseG71 Posté le 24 Août 2020
    La vie d'Irina n'est pas un long fleuve tranquille : elle échoue à l'examen d'entrée à Sciences Po et dans le même temps hérite d'une grand-mère quasi inconnue. Surtout, elle hérite d'un objet bizarre enfermé dans un coffre qu'elle lui demande de ne pas ouvrir. Mais pour Irina, la tentation est trop forte. A ses risques et périls.... J'ai vraiment adoré ce roman entre policier et fantastique, petit frère, ou cousin de La peau de chagrin de Balzac (nom du lycée d'Irina, d'ailleurs). Le fil se déroule petit à petit, nous découvrons le pouvoir de cet objet, jusqu'aux derniers chapitres qui dévoilent le tout et nous réserve quelques surprises. Le petit côté philosophique sur la fin, les interrogations d'Irina, obligent aussi à réfléchir à ses propres vœux. Une histoire vraiment originale qui plaira sans aucun doute à nos jeunes, la lecture est facile, l'intrigue originale. Et avec un peu de chance ils auront envie de lire un peu de classique !!
  • Lunalithe Posté le 13 Août 2020
    En commençant ce livre, j'y ai vu rapidement des similitudes avec "La peau de chagrin", et me suis enflammée de constater qu'il n'était mentionné nulle part qu'il s'agissait d'une réécriture YA de ce roman classique. Et pour cause : en réalité, ça n'en est pas une ! Une fois que j'ai compris cela, je suis rentrée dans ce roman avec plaisir, le lisant comme un page-turner, et découvrant le propos, mais aussi le questionnement explicite que pose l'auteur à ses lecteurs. Pendant un long moment, on navigue sans trop être sûre de la dimension fantastique de l'ouvrage, l'auteur nous laissant mariner, nous donnant autant d'indices d'un côté comme de l'autre, ce qui est délicieusement agacant. Si je suis assez peu convaincue par le découpage du roman en 3 parties (comme pour la peau de chagrin - était-ce vraiment utile ?), il me semble toutefois qu'on a ici un roman très bien maitrisé, et à mettre dans toutes les mains (et surtout celles des ados). C'est chouette, c'est moderne, il y a tous les ingrédients nécessaires pour passer un bon moment, titiller le cortex et on en ressort avec des réflexions plein la tête ! Je connaissais l'auteur par son roman "La... En commençant ce livre, j'y ai vu rapidement des similitudes avec "La peau de chagrin", et me suis enflammée de constater qu'il n'était mentionné nulle part qu'il s'agissait d'une réécriture YA de ce roman classique. Et pour cause : en réalité, ça n'en est pas une ! Une fois que j'ai compris cela, je suis rentrée dans ce roman avec plaisir, le lisant comme un page-turner, et découvrant le propos, mais aussi le questionnement explicite que pose l'auteur à ses lecteurs. Pendant un long moment, on navigue sans trop être sûre de la dimension fantastique de l'ouvrage, l'auteur nous laissant mariner, nous donnant autant d'indices d'un côté comme de l'autre, ce qui est délicieusement agacant. Si je suis assez peu convaincue par le découpage du roman en 3 parties (comme pour la peau de chagrin - était-ce vraiment utile ?), il me semble toutefois qu'on a ici un roman très bien maitrisé, et à mettre dans toutes les mains (et surtout celles des ados). C'est chouette, c'est moderne, il y a tous les ingrédients nécessaires pour passer un bon moment, titiller le cortex et on en ressort avec des réflexions plein la tête ! Je connaissais l'auteur par son roman "La planète des 7 dormants", roman de SF que j'avais également beaucoup aimé, et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il sait se diversifier. Bref, si, bien sûr, ça n'a pas la même puissance qu'un Balzac, c'est clairement l'ouvrage parfait pour entendre parler de ce grand auteur, acquérir quelques notions littéraires sans trop y faire attention, et puis quelques question existentielles pour continuer sa route !
    Lire la suite
    En lire moins
  • EternelAdo Posté le 11 Août 2020
    Irina ne connaissait pas beaucoup sa grand-mère, histoire de famille compliquée... Elles se voyaient en cachette à la fin de sa vie. Connaissant sa fortune, difficile d'expliquer la vie misérable qu'elle a eu jusque-là avec une mère alcoolique. Cette pseudo-étrangère a-t-elle voulu se racheter en la couchant sur son testament? Un héritage mystérieux accompagné d'une mise en garde... Sorte de peau prétendument maléfique, assurément magique! Le titre, met tout de suite dans l'ambiance, Gaël AYMON nous offre un thriller sombre découpé en trois actes qui voient évoluer habilement les personnages autour de questions très philosophiques comme la différence besoins/envies ou encore le sens que l'on donne à la vie. Je trouve Irina et Halima particulièrement bien travaillées. Tout au long du récit, elles gagnent en maturité en même temps que la tension augmente. Un adversaire rode et si le talisman semble protéger son porteur il est aussi son pire ennemi... Gaël AYMON fait plus que revisiter le célèbre roman de Balzac, il se l'approprie, il l'ancre dans l'Histoire et fait de la peau de chagrin un mythe, un héritage aussi convoité que redouté. C'est tellement bien fait qu'on est vite tenté de vérifier le vrai du faux dans les recherches... Irina ne connaissait pas beaucoup sa grand-mère, histoire de famille compliquée... Elles se voyaient en cachette à la fin de sa vie. Connaissant sa fortune, difficile d'expliquer la vie misérable qu'elle a eu jusque-là avec une mère alcoolique. Cette pseudo-étrangère a-t-elle voulu se racheter en la couchant sur son testament? Un héritage mystérieux accompagné d'une mise en garde... Sorte de peau prétendument maléfique, assurément magique! Le titre, met tout de suite dans l'ambiance, Gaël AYMON nous offre un thriller sombre découpé en trois actes qui voient évoluer habilement les personnages autour de questions très philosophiques comme la différence besoins/envies ou encore le sens que l'on donne à la vie. Je trouve Irina et Halima particulièrement bien travaillées. Tout au long du récit, elles gagnent en maturité en même temps que la tension augmente. Un adversaire rode et si le talisman semble protéger son porteur il est aussi son pire ennemi... Gaël AYMON fait plus que revisiter le célèbre roman de Balzac, il se l'approprie, il l'ancre dans l'Histoire et fait de la peau de chagrin un mythe, un héritage aussi convoité que redouté. C'est tellement bien fait qu'on est vite tenté de vérifier le vrai du faux dans les recherches autour de la peau. Une grande réussite pour ce nouveau roman qui rend le plus bel hommage à un grand classique de notre littérature. Coup de cœur!!! Votre avis m'intéresse... https://www.facebook.com/eternelAdo/ https://www.instagram.com/eternelado/ https://journalduneternelado.blogspot.fr/
    Lire la suite
    En lire moins
  • Raven27 Posté le 5 Août 2020
    Irina vient d’échouer au concours Science Po. Sa grand-mère vient de mourir. Bref, que de joie dans ce début de roman. Pour tout héritage, elle ne reçoit point d’argent mais une Peau, qui exauce tous les souhaits, en échange d’un peu de sa vie. Alors elle demande d’être riche ( original !). Quand elle reçoit un chèque de plusieurs millions de dollars, elle comprend vite que la Peau n’y est pas étrangère. Un récit plutôt entraînant, même si il m’a paru un peu brouillon sur certains points. Tout d’abord, on ne sait pas si sa mère meurt à cause d’un de ses souhaits, ou si c’est une coïncidence. Ensuite, l’incendie se passe de manière totalement bizarre : on ignore qui l’a déclenché et dans quel but. Enfin, je trouve étrange qu’on gaspille les derniers jours de sa vie et ses derniers pouvoirs à chercher quel est le sens de la vie, alors qu’on sait qu’on va mourir. En résumé, plusieurs choses dans cette histoire sonnent faux, et tout s’enchaîne beaucoup trop vite, alors qu’on a à peine le temps d’entrevoir la personnalité des protagonistes. Balzac serait-il content de cette Peau de chagrin 2.0 ?
  • cleomine Posté le 18 Juin 2020
    Que feriez-vous si vous receviez en héritage un objet magique capable d’exaucer tous vos souhaits ? Aidée de sa meilleure amie, Irina va d’abord découvrir les puissants pouvoirs de cette étrange peau séchée, mais aussi le prix à payer pour profiter de ce « bonheur », dans une course-poursuite implacable… Un récit puissant, haletant et rythmé pour cette Peau de chagrin moderne qui n’a rien perdu de son mystère !
ABONNEZ-VOUS A LA NEWSLETTER NATHAN !
De nouvelles idées de lecture jeunesse, chaque mois, dans votre boîte mail