En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Etrange printemps aux Glenan

        Presses de la cité
        EAN : 9782258109056
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 430
        Format : 140 x 225 mm
        Etrange printemps aux Glenan
        Une enquête du commissaire Dupin

        Date de parution : 23/04/2015
        Bienvenue au paradis des voileux ! Après Un été à Pont-Aven, le commissaire Dupin tient bon la barre et enquête au cœur de l’archipel des Glénan après la découverte de trois cadavres, mystérieusement échoués sur le rivage…
        Un suspense fort en iode signé par un auteur amoureux de la Bretagne.

         
        Les Glénan, au large du Finistère. Comment croire que dans cet archipel paradisiaque, où la mer est bleu lagon, on découvrirait en ce matin de mai trois cadavres, échoués sur le rivage ? A-t-on affaire à un naufrage dû à la tempête de la veille ? Dur, dur, pour le commissaire Dupin... Les Glénan, au large du Finistère. Comment croire que dans cet archipel paradisiaque, où la mer est bleu lagon, on découvrirait en ce matin de mai trois cadavres, échoués sur le rivage ? A-t-on affaire à un naufrage dû à la tempête de la veille ? Dur, dur, pour le commissaire Dupin : lui qui déteste le bateau, le voilà sur le pont dès le petit matin, sans avoir pu siroter son premier café de la journée. Tout prête à croire que les victimes se sont simplement noyées. Mais l’une d’elles se révèle être un sombre entrepreneur et acteur non négligeable de la politique locale, et une autre, un navigateur hors pair collectionnant les ennemis. Dupin flaire l’embrouille. L’enquête l’entraînera au plus profond de l’histoire de l’archipel et de ses inénarrables habitants ― chercheurs d’or, biologistes militants, belles plongeuses et nombreux intrigants ― et révélera au grand jour une réalité aussi complexe que dramatique.
        Avec le retour du commissaire Dupin égal à lui-même : ronchon, imprévisible, caféinodépendant, mais diablement efficace !
         
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782258109056
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 430
        Format : 140 x 225 mm
        Presses de la cité
        21.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • toto Posté le 12 Avril 2018
          Très bon guide touristique. Enquête moyenne
        • Gwelan Posté le 27 Août 2017
          Sympathique ce commissaire parisien qui "s'est fait muté" en Bretagne. Les personnages hauts en couleurs avec Nolween la secrétaire bretonne bretonnante qui s'évertue à éduquer notre bon commissaire aux us et coutumes locaux, le préfet acariâtre et les deux inspecteurs si différents. Une belle description des paysages de ce superbe archipel de Glénan et l'on sent l'auteur amoureux de la Bretagne. Une plongée au cœur de ce pays et de ses occupants agrémentée d'une intrigue policière qui nous tient en haleine jusqu'au bout. On en redemande !
        • sld09 Posté le 28 Juin 2017
          J'ai beaucoup aimé ce livre même si en général je ne suis pas fan des romans policiers. D'ailleurs ce n'est sans doute pas l'enquête qui m'a le plus marquée, mais plutôt la peinture de la Bretagne et les rencontres avec des personnages pittoresques que nous propose Jean-Luc Bannalec.L'enquête s'étale sur seulement trois jours au cours desquels on suit pas à pas le personnage principal, un commissaire parisien muté en Bretagne depuis quelques années et pas encore tout à fait intégré par la population locale. Au fil des heures et des interrogatoires, on parcourt l'archipel des Glénan, on découvre ses paysages changeants et spectaculaires et ses habitants hauts en couleur.J'ai été assez amusée par la vision qu'un étranger, en l'occurrence l'auteur, peut avoir de la Bretagne et des Bretons. L'image, bien que flatteuse, est stéréotypée et tient plus du folklore qu'autre chose, généralisant à l'extrême des détails pittoresques... Même à mes yeux de bretonne très chauvine, le trait paraît vraiment trop forcé. Ce roman aura donc été pour moi avant tout une jolie carte postale de la Bretagne et des Glénan qui laisse rêveur...
        • EspritDesTemps Posté le 4 Septembre 2016
          Un polar "insulaire", sans temps mort et bien écrit. Suivons le commissaire Dupin (que j'ai découvert là).
        • samueldasilva5448 Posté le 17 Juillet 2016
          L’enquête de routine démarre et l’identification des corps faite, Dupin s’aperçoit que l’une des victimes avait bon nombre d’ennemis sur l’ile puisqu’il avait le projet de transformer les Glénan en usine à touriste. Les premières constatations medico-légales font ressortir qu’il s’agit d’un meurtre. Le commissaire Dupin va vite s’apercevoir que les îliens ont un peu de mal a se confier et très vite le commissaire va s’apercevoir que bcp de détails convergent vers le bar-restaurant du coin : les quatres vents. Le commissaire va se rendre compte qu’il s’agit d’une pure vengeance…. apres un demarrage assez long (pour ma part) . Une fois demarré, on est vite embarqué dans l'histoire. Merci a l'equipe le livre-mois de m'avoir fais decouvrir cet auteur.

        Ils en parlent

        On embarque volontiers (...)!
        Le Télégramme

        "La Bretagne, premier rôle."
        Centre presse
        Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
        Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.