Lisez! icon: Search engine
Julliard
EAN : 9782260030003
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 504
Format : 1 x 225 mm

Eugenia

Date de parution : 01/03/2018

À la fin des années trente, parce qu’elle est tombée sous le charme d’un romancier d’origine juive, Eugenia, une jeune et brillante étudiante roumaine, prend soudain conscience de la vague de haine antisémite qui se répand dans son pays. Peu à peu, la société entière semble frappée par cette gangrène...

À la fin des années trente, parce qu’elle est tombée sous le charme d’un romancier d’origine juive, Eugenia, une jeune et brillante étudiante roumaine, prend soudain conscience de la vague de haine antisémite qui se répand dans son pays. Peu à peu, la société entière semble frappée par cette gangrène morale, y compris certains membres de sa propre famille. Comment résister, lutter, témoigner, quand tout le monde autour de soi semble hypnotisé par la tentation de la barbarie ?
Avec pour toile de fond l’ascension du fascisme européen, ce roman foisonnant revient sur un épisode méconnu de la Seconde Guerre mondiale, l’effroyable pogrom de Jassy. Portrait d’une femme libre, animée par le besoin insatiable de comprendre l’origine du mal, ce livre est aussi une mise en garde contre le retour des heures les plus sombres de l’Histoire.

Prix Anaïs-Nin 2019

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782260030003
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 504
Format : 1 x 225 mm
Julliard

Ils en parlent

« Dans la tête des hommes et dans l’histoire des nations, Lionel Duroy cherche les clefs de la haine de l’autre et sonde l’impensable. Les familiers de l’auteur retrouveront sa sensibilité, ses motifs – la famille, l’amour, le désir, le mal, la mémoire, l’écriture – et une liberté de questionnement qui s’attaque à  l’immense sujet, cette banalité du mal, ce cœur maléfique, "the vicious heart" dont parlait l’américain Meyer Levin. » 
Alice Ferney / Le Figaro Littéraire

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Christlbouquine Posté le 1 Septembre 2020
    Eugenia Radulescu est une jeune et brillante étudiante roumaine. En mars 1935, à l'occasion d'un événement organisé par l'une de ses professeurs, elle fait la connaissance de l'écrivain et dramaturge Mihail Sebastian. Celui-ci, d'origine juive, est violemment pris à parti et blessé par une bande d'étudiants antisémites. Seule l'intervention de la professeure et d'Eugenia les empêche d'aller plus loin.#8239; Quelques années plus tard Eugenia est étudiante à Bucarest et sa route croise à nouveau celle de Mihail Sebastian. Plutôt entreprenante, la jeune femme devient sa maîtresse et en parallèle journaliste pour une agence de presse roumaine. Mais en ces année troubles où la guerre menace Eugenia se voit vite rattrapée par l'histoire. Elle sera ainsi le témoin horrifié du pogrom de Jassy, sa ville natale, en juin 1941 qui fera 13 265 morts dont 43 femmes et 180 enfants. Mais elle sera aussi confrontée à l'antisémitisme de son frère, membre de la Garde de fer et à l'aveuglement de ses parents. Elle devra faire face à la violence terrible de certains à l'encontre des juifs puis à l'indifférence de la population quant à leur sort voire à une volonté farouche de nier ce qui s'est passé ou d'en accuser les... Eugenia Radulescu est une jeune et brillante étudiante roumaine. En mars 1935, à l'occasion d'un événement organisé par l'une de ses professeurs, elle fait la connaissance de l'écrivain et dramaturge Mihail Sebastian. Celui-ci, d'origine juive, est violemment pris à parti et blessé par une bande d'étudiants antisémites. Seule l'intervention de la professeure et d'Eugenia les empêche d'aller plus loin.#8239; Quelques années plus tard Eugenia est étudiante à Bucarest et sa route croise à nouveau celle de Mihail Sebastian. Plutôt entreprenante, la jeune femme devient sa maîtresse et en parallèle journaliste pour une agence de presse roumaine. Mais en ces année troubles où la guerre menace Eugenia se voit vite rattrapée par l'histoire. Elle sera ainsi le témoin horrifié du pogrom de Jassy, sa ville natale, en juin 1941 qui fera 13 265 morts dont 43 femmes et 180 enfants. Mais elle sera aussi confrontée à l'antisémitisme de son frère, membre de la Garde de fer et à l'aveuglement de ses parents. Elle devra faire face à la violence terrible de certains à l'encontre des juifs puis à l'indifférence de la population quant à leur sort voire à une volonté farouche de nier ce qui s'est passé ou d'en accuser les victimes.#8239; Préoccupée par le sort de Mihail, Eugenia n'en cherchera pas moins à combattre tous les a priori, à lutter pour la liberté et à comprendre les sources du mal, quitte à se mettre en danger. Ce livre est un magnifique portrait de femme sur un fond historique très documenté. Lionel Duroy mêle faits historiques, personnages réels et fictifs dans une fresque passionnante. Pour ma part, ce roman m'a déjà permis de me remettre à niveau en ce qui concerne l'histoire de la Roumanie au cours de la seconde guerre mondiale, coincée entre Hitler et Staline. J'ignorais tout du pogrom de Jassy qui suit de quelques mois celui perpétré à Bucarest et qui fit d'innombrables victimes, mortes dans des conditions terrifiantes. Une partie de la population civile de la ville a d'ailleurs participé à ce pogrom qui décima un dixième de la population de la ville. Ce roman m'a aussi permis de faire connaissance avec Mihail Sebastian, auteur roumain devenu un classique et qui trouva la mort en 1945, renversé par un camion. #8239; Ce livre est particulièrement intéressant pour tous les sujets qui sont autant d'interrogations dans l'esprit d'Eugenia. Comment son frère et elle-même, élevés par les mêmes parents peuvent-ils être aussi différents dans leur mode de pensée ? Comment peut-on en arriver à haïr autant un peuple au point de souhaiter sa disparition voire de participer à son assassinat ? Comment un pays peut-il se laisser aveugler par les discours de ses dirigeants et les croire sans discernement ? La démarche d'Eugenia est assez originale car plus que la parole des victimes, elle cherche à recueillir celle des bourreaux pour comprendre les mécanismes de la haine et de la violence. Je ne suis pas sûre que le livre nous donne les réponses mais, à travers Eugenia, il nous amène à nous pencher sur nos propres sentiments et nos modes de pensée.
    Lire la suite
    En lire moins
  • missparker18 Posté le 28 Août 2020
    Tout en s’inspirant du contexte historique en Roumanie pendant la Seconde Guerre Mondiale, ainsi que de l'histoire de l'écrivain juif Mihail Sebastian, l'auteur nous raconte une histoire d'amour avec Eugénia, mais aussi la situation complexe des juifs habitant en Roumanie. Très documenté, l'auteur a bien réussi à nous retranscrire l'état d'esprit de cette époque à travers le personnage d'Eugenia, ainsi que sur le métier de journaliste. A la fois passionnant et instructif, ce roman m'a beaucoup plu.
  • Blandine2 Posté le 9 Août 2020
    Un livre intéressant qui mêle astucieusement fiction et Histoire, celle de la Roumanie, qui avait choisit pendant la guerre le mauvais côté de l’Histoire . Je ne savais rien de cette Roumanie là ! Un récit qui pose beaucoup de questions sur la culpabilité collective, sur le comportement individuel et sur travail du journaliste en temps de guerre . Une lecture éclairante que je recommande.
  • Levant Posté le 21 Juillet 2020
    Etat satellite des grandes puissances européennes la Roumanie a peiné à s’émanciper et à se constituer en état indépendant dans les frontières qu’on lui connaît aujourd’hui. Avec Eugenia, Lionel Duroy ouvre une fenêtre de son histoire au cours de laquelle les boucs émissaires aux difficultés du pays en quête d’identité étaient tout désignés parmi les membres de la communauté juive du pays. Lorsque la seconde guerre mondiale s’annonce le nationalisme roumain fait pencher la balance des alliances vers les forces de l’axe, alors que la Roumanie s’était alliée à la France et l’Angleterre lors de la première guerre mondiale. Les Juifs de Roumanie feront les frais de ce choix au cours de pogroms, dont celui de Jassy en 1941, qui ont entaché l’histoire de ce pays convoité en ce temps sur ses frontières par l’URSS en Bessarabie (aujourd’hui partagée entre Moldavie et Ukraine), l’Autriche Hongrie en Transylvanie. Jeune étudiante en université lorsque les premières manifestations hostiles aux Juifs se déclarent avant la guerre, Eugenia prend spontanément leur défense. Y compris lorsqu’un de ses frères devient un des meneurs de la terreur menée contre eux. Devenue journaliste et résistante pendant la guerre, elle poursuit son combat pour plaider la cause de ce... Etat satellite des grandes puissances européennes la Roumanie a peiné à s’émanciper et à se constituer en état indépendant dans les frontières qu’on lui connaît aujourd’hui. Avec Eugenia, Lionel Duroy ouvre une fenêtre de son histoire au cours de laquelle les boucs émissaires aux difficultés du pays en quête d’identité étaient tout désignés parmi les membres de la communauté juive du pays. Lorsque la seconde guerre mondiale s’annonce le nationalisme roumain fait pencher la balance des alliances vers les forces de l’axe, alors que la Roumanie s’était alliée à la France et l’Angleterre lors de la première guerre mondiale. Les Juifs de Roumanie feront les frais de ce choix au cours de pogroms, dont celui de Jassy en 1941, qui ont entaché l’histoire de ce pays convoité en ce temps sur ses frontières par l’URSS en Bessarabie (aujourd’hui partagée entre Moldavie et Ukraine), l’Autriche Hongrie en Transylvanie. Jeune étudiante en université lorsque les premières manifestations hostiles aux Juifs se déclarent avant la guerre, Eugenia prend spontanément leur défense. Y compris lorsqu’un de ses frères devient un des meneurs de la terreur menée contre eux. Devenue journaliste et résistante pendant la guerre, elle poursuit son combat pour plaider la cause de ce peuplement confessionnel dont on connaît trop bien le sort funeste qui lui fut réservé en cette période noire de l’histoire de l’Europe. Au travers du combat de la jeune Eugenia appliqué à des références historiques vérifiables, Lionel Duroy ouvre la réflexion sur la cause du ressentiment meurtrier et instinctif qui s’est manifesté à l’encontre d’une communauté confessionnelle intégrée de longue date au cœur du pays ; alors que la politique roumaine du moment n’était nullement gangrénée par une idéologie ségrégationniste comme en Allemagne. Il ouvre également sur l’évolution du métier de journaliste qu’Eugenia veut promouvoir de simple relation des faits en une approche moderne, plus humaine, en quête du ressenti des personnes face à l’actualité. Clin d’œil également et accessoirement sur la culture d’un pays dont on oublie les accointances qu’il a eues avec le nôtre. La langue française y était répandue dans une part non négligeable de la population. Bel Ouvrage que celui-ci qui sous la plume de Lionel Duroy a pris le nom de son héroïne. Au-delà de la page d’histoire d’un pays qui dans notre inconscient nombriliste s’est fait voler la vedette par les grandes puissances de la seconde guerre mondiale, voilà une façon de nous remettre en mémoire que le fleuve de l’antisémitisme qui se déversait dans l’océan de haine des camps de la mort était alimenté par des ramifications qui prenaient leur source dans tous les recoins de la vieille Europe.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Carteroutiere Posté le 6 Juillet 2020
    Eugenia existe-t-elle ? J’avais lu le journal de Mihaïl Sebastian et je n’en avais pas le souvenir. Il n’empêche que j’ai trouvé du plaisir à lire ce livre qui apporte un éclairage intéressant à la fois sur l’histoire de la Roumanie à l’époque et sur celle de Mihaïl. Pour le reste, le livre est plaisant, dur parce que la guerre et surtout le racisme latent est difficile à supporter et des regards originaux sur Malaparte.
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE JULLIARD
Les éditions Julliard sont spécialisées dans la littérature française contemporaine. Julliard ne cesse de découvrir de nouveaux talents et d'enrichir son catalogue avec des textes d'auteurs à la personnalité toujours singulière, et au style inimitable. Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.