En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Face à la mer

        Belfond
        EAN : 9782714460561
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 286
        Format : 154 x 240 mm
        Face à la mer

        Date de parution : 15/09/2016
        Nul n'est à l'abri du mal du siècle... Même les plus forts d'entre nous.
         
        Mathieu tient une librairie indépendante au Havre depuis plus de vingt ans. Il a consacré sa vie à son entreprise, ce qui lui a valu un divorce et l’a empêché de voir grandir sa fi lle, Angélique. Passionné par son métier, entouré de collaborateurs qui l’admirent, il réussit pleinement. Mais... Mathieu tient une librairie indépendante au Havre depuis plus de vingt ans. Il a consacré sa vie à son entreprise, ce qui lui a valu un divorce et l’a empêché de voir grandir sa fi lle, Angélique. Passionné par son métier, entouré de collaborateurs qui l’admirent, il réussit pleinement. Mais le succès a un prix, et un jour, c’est le burn-out. Impossible pour Mathieu de pousser la porte de sa librairie.
        Déprimé, apathique, il décide de tout plaquer et de se réfugier à Sainte-Adresse, dans la maison de son vieil ami César qui vient de mourir. Alors qu’il n’aspire qu’à la solitude, ses proches s’invitent les uns après les autres. Tess, sa compagne amoureuse mais impuissante à l’aider, son ex-femme, ses trois frères, qui ne comprennent pas les raisons d’une telle crise. Seule Angélique prend la mesure de la situation et, malgré sa jeunesse, décide de veiller sur la librairie et de motiver chaque jour les employés, quitte à négliger ses études.
        Tandis que Mathieu tente de trouver dans son passé l’origine du mal qui l’anéantit, la détermination sans faille d’Angélique pourrait bien l’aider à se reconstruire et à envisager une nouvelle façon d’exercer son métier. Surtout si des dangers surgissent...
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782714460561
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 286
        Format : 154 x 240 mm
        Belfond
        21.50 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • zucleon Posté le 19 Mai 2018
          Même si Le Havre est inscrit au patrimoine mondial de l'humanité à l'Unesco, je n'ai jamais eu envie d'y aller... Eh bien maintenant, j'ai une folle envie de découvrir une merveilleuse librairie (j’espère qu'elle existe), et une petite maison face à la mer du côté de Sainte Adresse! L'histoire? Un homme qui, du jour au lendemain, n'arrive plus à se lever, à vivre, à gérer sa librairie, à trouver un moteur. Ceux qui l'aiment, font tout l'aider mais rien, rien n'y fait. S'en suit toute une série de questions, de remise en cause, tout un cheminement d'un être qui fait le point, sur lui, sur sa vie, son enfance... Et à côté, on a une mère, un lointain neveu de l'ancien propriétaire qui eux, ne se posent pas de questions, qui sont droit dans leurs bottes: c'est pas eux, c'est les autres mais qui restent dans leur petite vie étriquée en passant à côté des gens, à côté de la vie. Etre envieux, rejeter la faute sur les autres, ne pas positiver, croire que le monde entier est contre soi, que la vie est injuste... Oui c'est vrai, elle est injuste mais toute chose, même la plus noire, il... Même si Le Havre est inscrit au patrimoine mondial de l'humanité à l'Unesco, je n'ai jamais eu envie d'y aller... Eh bien maintenant, j'ai une folle envie de découvrir une merveilleuse librairie (j’espère qu'elle existe), et une petite maison face à la mer du côté de Sainte Adresse! L'histoire? Un homme qui, du jour au lendemain, n'arrive plus à se lever, à vivre, à gérer sa librairie, à trouver un moteur. Ceux qui l'aiment, font tout l'aider mais rien, rien n'y fait. S'en suit toute une série de questions, de remise en cause, tout un cheminement d'un être qui fait le point, sur lui, sur sa vie, son enfance... Et à côté, on a une mère, un lointain neveu de l'ancien propriétaire qui eux, ne se posent pas de questions, qui sont droit dans leurs bottes: c'est pas eux, c'est les autres mais qui restent dans leur petite vie étriquée en passant à côté des gens, à côté de la vie. Etre envieux, rejeter la faute sur les autres, ne pas positiver, croire que le monde entier est contre soi, que la vie est injuste... Oui c'est vrai, elle est injuste mais toute chose, même la plus noire, il y a du bon: suffit de vouloir le trouver...
          Lire la suite
          En lire moins
        • babounette Posté le 28 Avril 2018
          Face à la mer de Françoise Bourdin - lu en avril 2018. L'histoire se déroule au Havre, Mathieu est une bête de travail, il crée la plus grande librairie du Havre, se donnant sans compter à cette entreprise, il en perd sa femme qui demande le divorce, elle ne supporte plus ce temps qu'il n'a pas pour elle et leur fille Angélique. Mathieu est aussi le mal-aimé de la famille, 4ème garçon d'une fratrie, sa mère ne l'a jamais accepté, elle rêvait tellement d'une fille. Pour sa mère, il était transparent et ses rapports avec ses frères étaient quasi nuls. Le temps passe, les affaires marchent très bien, il a une nouvelle compagne Tess, il rachète la vieille maison de son fidèle ami César en viager, bref, tout va pour le mieux. Un beau matin, c'est le drame, Mathieu n'en peut plus, il ne sait plus où il va, il est crevé, il n'a plus goût à rien, c'est le noir complet. On appelle ça le burn-out. Il laisse tout tomber et se réfugie dans la vieille maison rachetée à César. Il tente de se reconstruire, de se réapproprier cette volonté qui semble l'avoir complètement fui. Un jour, on s'attaque à sa... Face à la mer de Françoise Bourdin - lu en avril 2018. L'histoire se déroule au Havre, Mathieu est une bête de travail, il crée la plus grande librairie du Havre, se donnant sans compter à cette entreprise, il en perd sa femme qui demande le divorce, elle ne supporte plus ce temps qu'il n'a pas pour elle et leur fille Angélique. Mathieu est aussi le mal-aimé de la famille, 4ème garçon d'une fratrie, sa mère ne l'a jamais accepté, elle rêvait tellement d'une fille. Pour sa mère, il était transparent et ses rapports avec ses frères étaient quasi nuls. Le temps passe, les affaires marchent très bien, il a une nouvelle compagne Tess, il rachète la vieille maison de son fidèle ami César en viager, bref, tout va pour le mieux. Un beau matin, c'est le drame, Mathieu n'en peut plus, il ne sait plus où il va, il est crevé, il n'a plus goût à rien, c'est le noir complet. On appelle ça le burn-out. Il laisse tout tomber et se réfugie dans la vieille maison rachetée à César. Il tente de se reconstruire, de se réapproprier cette volonté qui semble l'avoir complètement fui. Un jour, on s'attaque à sa librairie, et là, le déclic se fait, il relève la tête et reprend sa vie en main. Ce livre se lit facilement, ce n'est pas un grand roman, F. Bourdin nous parle de notre fragilité, des dégâts que peuvent avoir sur quelqu'un le rejet d'un parent, l'indifférence. Dégâts qui peuvent survenir bien tard dans la vie.
          Lire la suite
          En lire moins
        • veroniquemasagu Posté le 20 Mars 2018
          Mon opinion : Très belle histoire de Françoise Bourdin qui aborde dans ce livre le thème de la dépression et du burn-out avec en trame de fond un héritage litigieux. Une écriture, tout en retenue et en discrétion avec beaucoup de pudeur pour faire face à cette maladie. Étant fan de cette romancière, je ne pouvais qu’être séduite comme à chaque fois par son histoire. Un très bon moment.
        • aatinault Posté le 27 Octobre 2017
          J'ai adoré cette histoir qui se déroule au Havre ville de mon enfance.
        • sld09 Posté le 7 Août 2017
          J'ai beaucoup aimé le dernier roman de Françoise Bourdin, bien que j'aie eu quelques doutes en commençant ma lecture. Après les premières pages légèrement déroutantes où le personnage principal, Matthieu, apparaît complètement amorphe et renfermé sur lui-même, je me suis prise de sympathie pour ce héros, ou plutôt cet anti-héros qui souhaite seulement qu'on lui fiche la paix. Bien conscient que ça ne va pas, il est cependant tout à fait incapable de réagir, même lorsque son entourage intervient, le plus souvent avec maladresse, tentant un peu tout et n'importe quoi pour le sortir de son apathie. En vain. J'ai trouvé très intéressant cette façon de mettre la maladie qui reste énigmatique au centre du roman et si finalement le rétablissement de Matthieu semble presque miraculeux, c'est un plaisir de le voir retrouver goût à la vie et faire des projets même s'il n'a pas encore retrouvé toute son assurance. Outre la maladie de Matthieu, Françoise Bourdin nous dépeint une famille dont les liens sont distendus et qui ne partagent plus rien que quelques obligations. Cela donne des situations assez tristes où l'indifférence et l'exaspération prennent le pas sur l'inquiétude et la compassion qui devraient prévaloir lorsqu'un membre de la famille a... J'ai beaucoup aimé le dernier roman de Françoise Bourdin, bien que j'aie eu quelques doutes en commençant ma lecture. Après les premières pages légèrement déroutantes où le personnage principal, Matthieu, apparaît complètement amorphe et renfermé sur lui-même, je me suis prise de sympathie pour ce héros, ou plutôt cet anti-héros qui souhaite seulement qu'on lui fiche la paix. Bien conscient que ça ne va pas, il est cependant tout à fait incapable de réagir, même lorsque son entourage intervient, le plus souvent avec maladresse, tentant un peu tout et n'importe quoi pour le sortir de son apathie. En vain. J'ai trouvé très intéressant cette façon de mettre la maladie qui reste énigmatique au centre du roman et si finalement le rétablissement de Matthieu semble presque miraculeux, c'est un plaisir de le voir retrouver goût à la vie et faire des projets même s'il n'a pas encore retrouvé toute son assurance. Outre la maladie de Matthieu, Françoise Bourdin nous dépeint une famille dont les liens sont distendus et qui ne partagent plus rien que quelques obligations. Cela donne des situations assez tristes où l'indifférence et l'exaspération prennent le pas sur l'inquiétude et la compassion qui devraient prévaloir lorsqu'un membre de la famille a des problèmes. Comme toujours, le style de Françoise Bourdin est fluide, nous offrant le point de vue des différents protagonistes ce qui permet d'apporter des nuances au récit. J'ai également apprécié de découvrir Le Havre à travers les yeux de personnages qui adorent leur ville ; et aussi le métier de libraire qui apparaît autant comme un commerçant inquiet de ses chiffres que comme un passionné soucieux de partager ses trouvailles. Enfin bref, j'ai passé un très bon moment avec Face à la mer.
          Lire la suite
          En lire moins
        Toute l'actualité de Françoise Bourdin
        Entrez dans les coulisses de ses romans et découvrez, en avant-première, ses prochaines parutions.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com