Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221133217
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 224
Format : 135 x 215 mm

Fais de beaux rêves, mon enfant

Irène MOLINA (Traducteur)
Date de parution : 11/04/2013

Massimo Gramellini revient sur le drame personnel qui a conditionné toute sa vie.
Un phénomène éditorial en Italie avec un million d’exemplaires vendus.

À neuf ans, Massimo Gramellini se retrouve orphelin. Sa mère, atteinte d’un cancer, meurt d’une crise cardiaque, et son père, inconsolable, le confie rapidement à une gouvernante indifférente. Massimo grandit sans amour, convaincu que sa mère l’a abandonné, et devient un adolescent tourmenté en proie au doute et à la...

À neuf ans, Massimo Gramellini se retrouve orphelin. Sa mère, atteinte d’un cancer, meurt d’une crise cardiaque, et son père, inconsolable, le confie rapidement à une gouvernante indifférente. Massimo grandit sans amour, convaincu que sa mère l’a abandonné, et devient un adolescent tourmenté en proie au doute et à la culpabilité. Privé d’affection dès l’enfance, il est incapable d’entretenir avec les femmes des relations durables. Alors, il raconte des histoires. D’abord à ses camarades de classe, auxquels il fait croire que sa mère travaille pour une entreprise de cosmétiques indienne, afin d'expliquer son absence. Il devient ensuite journaliste sportif, puis reporter de guerre, et acquiert une grande notoriété dans le milieu, jusqu’à devenir le vice-président du quotidien La Stampa. Tandis qu’il enchaîne les déceptions amoureuses, il commence à écrire de petits récits partiellement autobiographiques où il réinvente la mort de sa mère. C’est à cette époque qu’une amie de cette dernière entreprend de lui révéler les véritables circonstances de cette disparition.
Comment pardonner leurs faiblesses aux êtres que nous aimons, alors qu’elles entraînent des souffrances inguérissables ? Dans ce roman autobiographique émouvant, sincère, et parfois drôle, Massimo Gramellini nous raconte son combat contre le mensonge, et trouve le courage de se confronter à un passé douloureux pour grandir enfin.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221133217
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 224
Format : 135 x 215 mm
Robert Laffont

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • plume58 Posté le 11 Novembre 2017
    Ce petit livre très émouvant est un hymne à l'amour maternel, même si cet amour est trahi par la mère de l'auteur qui, par sa mort l'a abandonné alors qu'il était encore très jeune. L'auteur porte encore, adulte, la douleur de cet abandon , de la solitude qu'il a impliqué et du manque d'amour qui s'en est suivi, jusqu'au jour où il découvre la vérité. Ce récit plein de pudeur et de retenue,est aussi l 'aveu d'un amour sans retour, et d'une quête enfin aboutie, qui libère l'auteur du poids du mensonge. Une belle découverte.
  • ComiteromansPoissy Posté le 27 Janvier 2017
    Cet ouvrage, présenté comme un roman, est, de fait, une autobiographie puisque l’auteur raconte sa propre jeunesse. Tout commence par le décès de sa mère lorsque Massimo a 9ans. Entre un père froid et distant, une domestique au sourire de momie, des frères professeurs impersonnels, Massimo va tenter de se construire. Un manque d’amour qui va peser sur l’enfant puis sur l’homme… jusqu’au dévoilement du secret. Isabelle (Louveciennes)
  • Aujardinsuspendu Posté le 17 Octobre 2014
    Un livre touchant où l'enfant devenu homme porte un regard sur son enfance sans mère. Le jeune Massimo perd sa maman pendant l'enfance et cette perte va conditionner sa vie durant de nombreuses années. Le récit débute par des souvenirs d'enfance dans la maison familiale. Quand le père de Massimo a perdu sa femme il a continué à s'occuper de son fils. Mais leurs rapports avaient quelque chose de froid et le garçon s'enferme dans une grande solitude. Massimo décrit son père comme étant présent mais pas assez affectivement. C'est un enfant qui est en manque d'amour et qui jalouse ses camarades lorsque leurs mères viennent les chercher à l'école. Le jeune garçon voue une grande passion pour le football italien et pendant ces moments on sent que la douleur causée par la perte se fait moins ressentir. L'auteur met en avant certaines difficultés rencontrées à l'âge adulte dont son rapport avec les femmes, le choix d'une spécialité professionnelle, être père...Celles-ci sont toujours en lien avec la perte de sa mère et seule la vérité peut le délivrer. J'ai apprécié cette lecture bien qu'il m'a manqué plus d'émotions et de profondeur. Certains passages m'ont paru un peu long notamment lorsqu'il décrit ses... Un livre touchant où l'enfant devenu homme porte un regard sur son enfance sans mère. Le jeune Massimo perd sa maman pendant l'enfance et cette perte va conditionner sa vie durant de nombreuses années. Le récit débute par des souvenirs d'enfance dans la maison familiale. Quand le père de Massimo a perdu sa femme il a continué à s'occuper de son fils. Mais leurs rapports avaient quelque chose de froid et le garçon s'enferme dans une grande solitude. Massimo décrit son père comme étant présent mais pas assez affectivement. C'est un enfant qui est en manque d'amour et qui jalouse ses camarades lorsque leurs mères viennent les chercher à l'école. Le jeune garçon voue une grande passion pour le football italien et pendant ces moments on sent que la douleur causée par la perte se fait moins ressentir. L'auteur met en avant certaines difficultés rencontrées à l'âge adulte dont son rapport avec les femmes, le choix d'une spécialité professionnelle, être père...Celles-ci sont toujours en lien avec la perte de sa mère et seule la vérité peut le délivrer. J'ai apprécié cette lecture bien qu'il m'a manqué plus d'émotions et de profondeur. Certains passages m'ont paru un peu long notamment lorsqu'il décrit ses après-midi à jouer au football. Anecdotes un peu trop répétitives. Cependant, l'écriture de l'auteur est agréable, avec des touches d'humour et une réelle volonté de partager son histoire et les épreuves traversées. J'aurais juste aimer avoir plus d'émotions...
    Lire la suite
    En lire moins
  • SydneyLove Posté le 29 Avril 2014
    un livre magnifique plein de sensibilité. Beau témoignage de ce journaliste italien très connu dans son pays.
  • Bazart Posté le 23 Avril 2014
    Voici un livre, sorti en avril 2013 chez Robert Laffont et qui est un vrai phénomène éditorial en Italie avec un million d'exemplaires vendus. Massimo Gramellini, journaliste italien reconnu dans son pays revient sur le drame personnel qui a conditionné toute sa vie. C'est un livre d'autant plus remarquable que ce récit est autobiographique. L'auteur nous fait partager sa souffrance, son désespoir, et sa rage lorsqu'il perd sa mère à l'âge de 9 ans, qu'il se referme sur lui suite à ce qu'il considère comme une profonde injustice qu'il ne veut pas reconnaitre à l'extérieur, prétendant à ces camarades que sa mère est partie en voyage. On le suit après dans son adolescence et sa vie de jeune homme toujours brisé par le deuil. Enfin une femme lui permettra d'accepter ce drame et de lui montrer comment surmonter cette souffrance et lui permettre d'avancer dans la vie. Et la révélation finale, stupéfiante éclairera les évènements précédents d'une lumière différente. Dans ce roman autobiographique émouvant, sincère, et parfois drôle, Massimo Gramellini nous raconte son combat contre le mensonge, et trouve le courage de se confronter à un passé douloureux pour grandir enfin. Nous refermons ce "Fais de beaux reves mon enfant" avec... Voici un livre, sorti en avril 2013 chez Robert Laffont et qui est un vrai phénomène éditorial en Italie avec un million d'exemplaires vendus. Massimo Gramellini, journaliste italien reconnu dans son pays revient sur le drame personnel qui a conditionné toute sa vie. C'est un livre d'autant plus remarquable que ce récit est autobiographique. L'auteur nous fait partager sa souffrance, son désespoir, et sa rage lorsqu'il perd sa mère à l'âge de 9 ans, qu'il se referme sur lui suite à ce qu'il considère comme une profonde injustice qu'il ne veut pas reconnaitre à l'extérieur, prétendant à ces camarades que sa mère est partie en voyage. On le suit après dans son adolescence et sa vie de jeune homme toujours brisé par le deuil. Enfin une femme lui permettra d'accepter ce drame et de lui montrer comment surmonter cette souffrance et lui permettre d'avancer dans la vie. Et la révélation finale, stupéfiante éclairera les évènements précédents d'une lumière différente. Dans ce roman autobiographique émouvant, sincère, et parfois drôle, Massimo Gramellini nous raconte son combat contre le mensonge, et trouve le courage de se confronter à un passé douloureux pour grandir enfin. Nous refermons ce "Fais de beaux reves mon enfant" avec le sentiment de mieux connaitre ce type bien qu'est Massimo Gramellini.
    Lire la suite
    En lire moins
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.