Lisez! icon: Search engine
Pocket jeunesse
EAN : 9782266298568
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 528
Format : 140 x 225 mm

Fashion Victime

Benjamin KUNTZER (Traducteur)
Date de parution : 08/10/2020
Lorsque Jana devient top-modèle, elle découvre que la réalité du métier n’a rien à voir avec l’image que l’on s’en fait... 
Dans un parc d’attractions, Jana, seize ans, se fait repérer par un agent de mannequins. Après hésitation, la jeune fille accepte et signe un contrat. Elle défile bientôt pour les plus grands noms de la mode et évolue dans un milieu glamour mais cruel. Afin de gérer la pression, l’adolescente... Dans un parc d’attractions, Jana, seize ans, se fait repérer par un agent de mannequins. Après hésitation, la jeune fille accepte et signe un contrat. Elle défile bientôt pour les plus grands noms de la mode et évolue dans un milieu glamour mais cruel. Afin de gérer la pression, l’adolescente prend des tranquillisants et des somnifères. C’est le début d’un cauchemar qui poussera Jana à révéler au monde entier combien l’univers de la beauté peut être laid...
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266298568
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 528
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • jordan__ Posté le 5 Juin 2021
    GIGA COUP DE
  • Dawn_bookin Posté le 18 Mai 2021
    Ce roman nous plonge dans l'univers sombre de la mode. cela décrit la face cachée d'un monde "de strass et de paillettes". Le lecteur est confronté à la drogue, l'alcool, la violence physique et morale, mais également au sexe, souvent synonyme de pédophilie lorsqu'on connait l'âge des mannequins. Dans ce milieu, les tops modèles ne sont qu'un morceau de viande qu'on ballade partout dans le monde sans aucune considération. Seul bémol pour moi, je n'ai pas accroché au personnage de Jana que je trouve froide et que je n'ai pas vraiment réussi à cerner tout au long du roman.
  • Meyna Posté le 16 Mai 2021
    Jana est l'héroïne de cette histoire. C'est une jeune femme qui est repérée, dans une fête foraine, par un dénicheur de mannequins. À partir de ce moment-là, nous suivons ses débuts dans le mannequinat et son quotidien qui s'en trouve bouleversé. Nous découvrons par son histoire, le côté attrayant de ce métier : la gloire, le sentiment d'exaltation, l'argent. Mais nous découvrons surtout tous les travers du mannequinat. Les rencontres malheureuses, les dérives, les conditions de travail et de vie très difficiles. Nous assistons, en tant que lecteur, à la dégringolade du personnage principal Jana qui s'abîme la santé et le moral. Grâce à ce livre, nous découvrons une autre image de la mode que nous ne connaissons pas forcément quand nous n'appartenons pas à ce milieu. L'image un peu tronquée qui nous décrit la mode comme un monde de paillettes et de beauté, ce livre lui le présente tel qu'il peut-être réellement : moche. Paradoxal, non ? J'ai beaucoup aimé ce livre. Je le trouve informatif comme il le faut. Engagé, intéressant et distrayant également. Et j'ai aussi apprécié suivre Jana, qui est réalistement décrite avec ses qualités, ses défauts, ses choix et ses sentiments. Je vous conseille vraiment ce roman pour toutes... Jana est l'héroïne de cette histoire. C'est une jeune femme qui est repérée, dans une fête foraine, par un dénicheur de mannequins. À partir de ce moment-là, nous suivons ses débuts dans le mannequinat et son quotidien qui s'en trouve bouleversé. Nous découvrons par son histoire, le côté attrayant de ce métier : la gloire, le sentiment d'exaltation, l'argent. Mais nous découvrons surtout tous les travers du mannequinat. Les rencontres malheureuses, les dérives, les conditions de travail et de vie très difficiles. Nous assistons, en tant que lecteur, à la dégringolade du personnage principal Jana qui s'abîme la santé et le moral. Grâce à ce livre, nous découvrons une autre image de la mode que nous ne connaissons pas forcément quand nous n'appartenons pas à ce milieu. L'image un peu tronquée qui nous décrit la mode comme un monde de paillettes et de beauté, ce livre lui le présente tel qu'il peut-être réellement : moche. Paradoxal, non ? J'ai beaucoup aimé ce livre. Je le trouve informatif comme il le faut. Engagé, intéressant et distrayant également. Et j'ai aussi apprécié suivre Jana, qui est réalistement décrite avec ses qualités, ses défauts, ses choix et ses sentiments. Je vous conseille vraiment ce roman pour toutes ces raisons, et cela, sans hésiter une seule seconde =).
    Lire la suite
    En lire moins
  • Bookmotion Posté le 5 Mai 2021
    Jana, 1m79, de longues jambes fines, une belle allure, la tête sur les épaules, n’a que 16 ans quand elle est repérée par Tom, un « dénicheur de talents » dans un parc d’attractions. Il travaille pour une agence de mannequinat et veut faire de Jana une nouvelle égérie de la mode pour ados. La jeune fille se laisse à rêver de célébrité et d’argent, alors même qu’elle vit dans une de ces nombreuses cités pauvre de la banlieue londonienne. Mais elle va comprendre petit à petit que la vie de top modèle n’est pas aussi rose et édulcorée qu’on veut bien lui faire croire. Changement de look, de coupe de cheveux… Sa personnalité s’en trouvera-t-elle changée également ? Et puis, c’est quand elle est confrontée à un événement particulièrement choquant que sa vie bascule. Quand la parole se libère Le roman de Duno Dawson montre remarquablement bien la montée en puissance des pressions de toutes sortes que subissent les filles comme Jana. Jeunes – parfois très jeunes – elles rêvent de beaux habits, de voyages et de vie facile. Pas étonnants, puisque c’est ce que les agences s’échinent à leur faire croire. Enfin, au début. Juno Dawson aborde, à travers les différents personnages de... Jana, 1m79, de longues jambes fines, une belle allure, la tête sur les épaules, n’a que 16 ans quand elle est repérée par Tom, un « dénicheur de talents » dans un parc d’attractions. Il travaille pour une agence de mannequinat et veut faire de Jana une nouvelle égérie de la mode pour ados. La jeune fille se laisse à rêver de célébrité et d’argent, alors même qu’elle vit dans une de ces nombreuses cités pauvre de la banlieue londonienne. Mais elle va comprendre petit à petit que la vie de top modèle n’est pas aussi rose et édulcorée qu’on veut bien lui faire croire. Changement de look, de coupe de cheveux… Sa personnalité s’en trouvera-t-elle changée également ? Et puis, c’est quand elle est confrontée à un événement particulièrement choquant que sa vie bascule. Quand la parole se libère Le roman de Duno Dawson montre remarquablement bien la montée en puissance des pressions de toutes sortes que subissent les filles comme Jana. Jeunes – parfois très jeunes – elles rêvent de beaux habits, de voyages et de vie facile. Pas étonnants, puisque c’est ce que les agences s’échinent à leur faire croire. Enfin, au début. Juno Dawson aborde, à travers les différents personnages de son roman, les questions d’apparence, de pressions sociales et familiales, mais aussi de harcèlement et plus précisément d’agressions sexuelles subies par de nombreuses modèles. Le silence, la perte de repères et l’hypocrisie générale sont dénoncés de façon progressive au fur et à mesure que l’héroïne découvre l’univers bien moins glorieux qui se cache derrière les défilés et les strass. Comme pour le mouvement #meetoo, quand Jana raconte ce qui lui est arrivé, alors la parole se libère. Enfin. Tristement, elles se rendent compte combien elles sont nombreuses.
    Lire la suite
    En lire moins
  • cristalya Posté le 25 Avril 2021
    C'est une lecture que j'ai faite en VO, et que j'ai beaucoup aimée. L'autrice aborde dans ce roman le monde de la mode, et plus particulièrement du mannequinat. J'ai franchement bien aimé suivre l'histoire. On suit Jana au fil de son travail en tant que modèle, emploi tout récent. On découvre alors une partie de l'envers du décor de cet univers, avec les "découvreurs" de mannequins, les séances de photoshoot, mais aussi les contraintes du métier. J'ai apprécié suivre l'histoire de Jana, on suit les remises en questions qu'elle a, sur elle-même mais aussi sur ce milieu, les angoisses, ..., tout en ayant cette partie de rêve sur ce métier. J'ai accroché avec sa personnalité, sa façon d'être. Et le choix de proposer un personnage qui n'est au départ pas du tout connaisseuse de ce milieu était intéressant, puisque cela permet de mieux s'identifier à elle (si on ne s'y connait pas beaucoup plus qu'elle en tout cas). J'ai aussi vraiment apprécié l'écriture de Juno Dawson. Elle correspondait au personnage de Jana, tout en abordant au passage des sujets parfois un peu "tabous"dans les livres, et qui font pourtant partie de... C'est une lecture que j'ai faite en VO, et que j'ai beaucoup aimée. L'autrice aborde dans ce roman le monde de la mode, et plus particulièrement du mannequinat. J'ai franchement bien aimé suivre l'histoire. On suit Jana au fil de son travail en tant que modèle, emploi tout récent. On découvre alors une partie de l'envers du décor de cet univers, avec les "découvreurs" de mannequins, les séances de photoshoot, mais aussi les contraintes du métier. J'ai apprécié suivre l'histoire de Jana, on suit les remises en questions qu'elle a, sur elle-même mais aussi sur ce milieu, les angoisses, ..., tout en ayant cette partie de rêve sur ce métier. J'ai accroché avec sa personnalité, sa façon d'être. Et le choix de proposer un personnage qui n'est au départ pas du tout connaisseuse de ce milieu était intéressant, puisque cela permet de mieux s'identifier à elle (si on ne s'y connait pas beaucoup plus qu'elle en tout cas). J'ai aussi vraiment apprécié l'écriture de Juno Dawson. Elle correspondait au personnage de Jana, tout en abordant au passage des sujets parfois un peu "tabous"dans les livres, et qui font pourtant partie de la réalité et de la vie. C'est tout bête, mais on a alors un personnage masculin qui a des difficultés lors de l'acte sexuel, ou encore Jana qui, anxieuse, parle d'une envie d'aller aux toilettes, liée à cette nervosité ("done a nervous poo"). Comme dit plus haut, ce sont des petites choses, mais qui je trouve, ancre d'autant mieux le personnage dans une même réalité que la nôtre, qu'elle est comme tout un chacun. Ce roman aborde aussi les aspects plus sombres de cet univers. En effet, le personnage a des hauts mais aussi des bas lors de son expérience de mannequinat. Elle doit affronter le jugement des autres, mais aussi le fait d'être ramenée à un objet à but marketing et commercial. Plus vraiment d'intimité, des horaires à n'en plus finir, des collaborateurs exécrables, être juste un corps jamais assez maigre pour vendre le vêtement, ... On voit que c'est un milieu dur, où les personnes ne sont pas toujours protégées, et Jana en prend un coup dans le roman. On lui en demande tellement qu'elle se détache complètement d'elle-même, comme si elle n'était plus dans son corps, elle est comme vide à l'intérieur, avec pour seule but de tenir debout lors ses défilés ou des photoshoot, ce que l'autrice a bien retranscrit. C'est un aspect plus sombre qui était attendue dans le roman du fait du résumé, mais que j'ai apprécié retrouver afin de dénoncer les mauvaises pratiques qu'il y a dans ce milieu. Là on aborde le sujet écrit sur la couverture de la version française : # metoo. C'est l'aspect le plus sombre du roman, qui montre que ce milieu (mais qui n'est pas le seul bien sûr) est encore profondément sexiste, et où les limites entre propositions artistiques et abus sont plus que floues pour les mannequins qui se retrouvent en position de soumission afin de garder leur réputation donc leur métier. On voit aussi, sans étonnement, que les agences veulent cacher les côtés les moins reluisants, à coup de fausses excuses ou de fausse ignorance. Le but de ce roman n'est pas de dénoncer le milieu complet de la mode, et c'est ce qui est intéressant. Par le biais du roman, Juno Dawson dénonce les pratiques sexistes et les agressions qui sont encore bien présentes dans cet univers, de la position de domination que construisent certains acteurs de ce milieu. Elle nous montre que tout n'est pas à jeter, que des personnes y trouvent leur compte professionnellement et artistiquement, que ça permet à certains de s'épanouir, mais qu'il est nécessaire de faire changer ce milieu, changer les règles, pour en faire une place plus saine pour chacun de ses acteurs. L'autrice dénonce aussi les injonctions à la perfection de ce milieu, qu'il faut que ce dernier accepte tous les corps. Je finirai donc avec ce que dit l'autrice à la fin : "You are so much more that a body. Your body is a house for your brilliant brain, brave heart and powerful voice. It can do amazing things, so care for it, protect it, and – above all – have fin with it." (Tu es tellement plus qu'un corps. Ton corps abrite un cerveau/esprit brillant, un cœur courageux et une voix puissante. Il peut faire des choses merveilleuses, donc prends-en soin, protège-le, mais par-dessus tout, amuse-toi avec.) Une excellente lecture pour ma part !
    Lire la suite
    En lire moins
Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.

Lisez maintenant, tout de suite !