En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Fatima

        Robert Laffont
        EAN : 9782221137093
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 352
        Format : 1 x 240 mm
        Fatima
        Les femmes de l'islam 2

        Date de parution : 05/02/2015

        Khadija, l’épouse de Muhammad, fut la première à dire : « Je crois. » Fatima, sa fille, est celle qui dit : « Nous pouvons. »
        Fatima a promis à sa mère mourante, Khadija, de toujours veiller sur Muhammad. Quand il est menacé par les polythéistes de La Mecque, elle...

        Khadija, l’épouse de Muhammad, fut la première à dire : « Je crois. » Fatima, sa fille, est celle qui dit : « Nous pouvons. »
        Fatima a promis à sa mère mourante, Khadija, de toujours veiller sur Muhammad. Quand il est menacé par les polythéistes de La Mecque, elle déjoue une tentative d’assassinat. Mais l’existence dans la cité devient trop dangereuse pour le Messager d’Allah. En l’an 622, il décide de partir. Fatima l’accompagne dans sa longue marche vers Yatrib, future Médine. C’est l’Hégire, qui marque le début du calendrier musulman. À Yatrib, les fidèles d’Allah sont accueillis par la communauté juive, qui reconnaît dans l’enseignement de Muhammad l’héritage d’Abraham et de Moïse.
        Cette époque est pour Fatima celle du chagrin. Son père épouse Aïcha, la très jeune fille d’Abu Bakr, son compagnon le plus proche. Aïcha n’est qu’une enfant, mais Fatima se sent trahie. Mariée à Ali, l’un des fils adoptifs du Prophète, elle est à l’étroit dans un rôle qui ne lui convient pas. D’autant qu’elle, la guerrière, ne participe pas à la grande bataille qui oppose les adeptes d’Allah aux polythéistes.
        La naissance d’Hassan, son premier fils, esquisse déjà le conflit qui continue à diviser le monde musulman. Qui sera l’héritier du Prophète ? La lignée d’Hassan, dont se réclament les chiites ? Ou celle d’Abu Bakr, dont se réclament les sunnites ?
        Loin des idées reçues, le roman d’une femme rebelle au moment où la naissance de l’islam bouleverse l’équilibre entre juifs, chrétiens et polythéistes dans la péninsule Arabique. Une grande épopée romanesque pleine de rebondissements.

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782221137093
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 352
        Format : 1 x 240 mm
        Robert Laffont
        21.50 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • denis76 Posté le 26 Février 2018
          Fatima a promis à sa mère mourante, Khadija, de toujours veiller sur Muhammad. Quand il est menacé par les polythéistes de La Mecque, elle déjoue une tentative d'assassinat. Mais l'existence dans la cité devient trop dangereuse pour le Messager d'Allah. En l'an 622, il décide de partir. Fatima l'accompagne dans sa longue marche vers Yatrib, future Médine. C'est l'Hégire, qui marque le début du calendrier musulman. MON SENTIMENT : Style très clair de l'auteur. Histoire crédible et proche des autres témoignages. Fatima fut toujours très aimée par son père, le prophète Muhammad, qui disait "C'est comme une partie de moi même." A La Mecque (Mekka), le prophète est tout le temps menacé, et Fatima adolescente se sent une mission : le protéger. Elle apprend à se battre et à monter comme un homme, scandale en 622, mais elle est, sur ce sujet, protégée par son père. J'aime cette complicité. Cependant, après le départ vers Médine, le prophète n'a plus de soucis de sécurité. Fatima a du mal à trouver sa nouvelle place, elle va désormais être obligée de vivre comme une femme. Les oppositions avec les polysémites, qui tournent déjà autour de la Kabba, les liens de l'islam naissant avec... Fatima a promis à sa mère mourante, Khadija, de toujours veiller sur Muhammad. Quand il est menacé par les polythéistes de La Mecque, elle déjoue une tentative d'assassinat. Mais l'existence dans la cité devient trop dangereuse pour le Messager d'Allah. En l'an 622, il décide de partir. Fatima l'accompagne dans sa longue marche vers Yatrib, future Médine. C'est l'Hégire, qui marque le début du calendrier musulman. MON SENTIMENT : Style très clair de l'auteur. Histoire crédible et proche des autres témoignages. Fatima fut toujours très aimée par son père, le prophète Muhammad, qui disait "C'est comme une partie de moi même." A La Mecque (Mekka), le prophète est tout le temps menacé, et Fatima adolescente se sent une mission : le protéger. Elle apprend à se battre et à monter comme un homme, scandale en 622, mais elle est, sur ce sujet, protégée par son père. J'aime cette complicité. Cependant, après le départ vers Médine, le prophète n'a plus de soucis de sécurité. Fatima a du mal à trouver sa nouvelle place, elle va désormais être obligée de vivre comme une femme. Les oppositions avec les polysémites, qui tournent déjà autour de la Kabba, les liens de l'islam naissant avec le judaisme et la chrétienté sont intéressants. Comme pour "Marie", dont j'ai fait la critique sur ce site, Marek Halter nous rend bien l'atmosphère de l'époque, et on s'imagine vivre avec eux. A cette époque, il n'est pas question, pour les femmes, de cacher leurs cheveux. 2 AJOUTS SUR LA FIN DU LIVRE : L'auteur a semble t-il voulu faire de Fatima une femme libre qui se comporte comme un homme, comme une femme du XXI è siècle, mais à 16 ou 18 ans, elle est obligée de se plier à son Père qui prend pour prétexte (ou non ?)la volonté d'Allah pour qu'elle se marie. Subissant auparavant l'opprobre des femmes qui la trouvent trop "guerrière", elles sont toujours là, commérant pour la plier aux traditions féminines de femme au foyer. La religion du prophète naissante, qui s'était développée dans l'amour et le bien à Médine, veut se venger de la Mecque qui l'a humiliée, et lui livre un combat sans merci, avec moultes récits de gloire ensuite : c'est le début de la violence !
          Lire la suite
          En lire moins
        • tesdichiti Posté le 26 Août 2017
          Marek Halter nous raconte l'Histoire de la naissance de l'Islam par la voie des femmes qui ont compté dans l'ascension de Muhammad Ibn Abdallah, le prophète. Dans cette trilogie, l'auteur propose une version personnelle de cette naissance. Nous retrouvons Fatima, le dernier enfant de Muhammad, le prophète, et de Khadija. Fatima qui, à la mort de al Qasim, décida d'être le deuxième fils de Muhammad et de porter les armes pour protéger son père, Fatima qui vécut les durs moment de l'Hégire, Fatima, qui donna deux petits enfants à Muhammad, Hassan et Hussain en épousant Ali, le fils adoptif de l'envoyé, Fatima qui par son caractère et parce que femme se mit à dos les hommes de la communauté. Fatima qui mourut peu après son père en ayant rempli sa mission, le protéger.
        • Daniella13 Posté le 31 Janvier 2016
          Fatima est la fille de Khadija et du prophète Muhammad. Sa mère étant décédée, elle se tiendra près de son père comme un guerrier jusqu'à leur départ de Mekka où leur existence devient trop dangereuses pour Yatrib où elle deviendra une vrai femme dans le mariage. On voit évoluer le prophète et tous les obstacles qu'il doit surmonter pour faire entendre la voix d'Allah. On ressent de la peine pour Fatima qui n'a plus la même place auprès de son père et qui va se renfermer un certain temps Très beau roman relatant la deuxième femme de l'islam
        • Etoilesonore Posté le 3 Janvier 2016
          C'est le premier livre de cette trilogie que je lis... oui, je sais ce n'est pas le premier, mais voilà, c'est celui qui m'est tombé sous la main. Je pense que je vais continuer avec les deux autres. Je suis curieuse de tout et connaître les origines de l'islam, même au travers d'un roman historique m'intéresse. Le faire au travers les femmes est une gageure pour Marek Halter et ma foi une très bonne idée. Cela bouscule un peu notre vision de cette religion qui tiendrait les femmes à l'écart. Nous avons là le portrait de trois femmes exceptionnelles et cette Fatima rebelle et belliqueuse était pour moi inattendue. Je suis marquée par la violence qui ce dégage de ce récit. Bien sûr, il faut le replacer dans son temps, mais c'est très marquant et parfois je dois le dire pratiquement insoutenable. En tout cas, le récit sonne juste et il me donne envie de lire les autres opus.
        • Sezen5 Posté le 27 Décembre 2015
          La place,l'impact historique et l'importance des femmes au sein d'une religion.

        les contenus multimédias

        Lisez! La newsletter qui vous inspire !
        Il ne s'agit pas d'une newsletter classique. Il s'agit d'une promesse. La promesse de prendre, reprendre ou cultiver le goût de la lecture. La promesse de ne rien manquer de l'actualité de Lisez.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.