En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Fedeylins - Aux bords du mal - Tome 2

        Gründ jeunesse
        EAN : 9782700031836
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 384
        Format : 145 x 225 mm
        Fedeylins - Aux bords du mal - Tome 2
        Fedeylins T. 2

        Collection : Gründ Romans
        Date de parution : 06/10/2011

        Peut-on se perdre lorsque l'on n'a nulle part où aller ?

        « Le ciel. Si calme. Indifférent à notre fuite. Je le scrutais, la peur au ventre. Si quelqu'un nous poursuivait, il apparaîtrait par cette maigre ouverture. Mais j'avais beau retenir ma respiration, j'avais beau imaginer l'un des membres de mon peuple nous découvrant dans notre cachette, il n'y avait que ce ciel bleu au-dessus de nous et le lent passage des nuages. »

        EAN : 9782700031836
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 384
        Format : 145 x 225 mm
        Gründ jeunesse
        17.50 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Lumina33 Posté le 24 Août 2017
          Dans ce tome, Nadia Coste nous fait trembler pour son petit protégé, Cahyl ! Je pense que la narration à la première personne aide le lecteur à s’immerger dans le monde de Cahyl et Glark. J’ai trouvé ce tome tout aussi bon que le premier et il porte très bien son titre ! Au contraire de la plupart des livres, où l’intrigue et l’action se mettent en place rapidement et se développement sur la majeure partie du livre pour se résoudre progressivement vers la fin, les deux premiers tomes de Fedeylins ne suivent pas ce schéma : le rythme est relativement tranquille pendant la majeure partie du livre, et l’action principale a lieu dans le dernier quart pour nous donner des fins en apothéose qui ne donnent qu’une envie, ouvrir le tome suivant !!
        • Melisende Posté le 10 Août 2015
          /!\ Spoilers sur le premier tome ! /!\ J'ai découvert la série Fedeylins il y a plusieurs années de cela grâce aux excellentes chroniques de Acr0 qui, depuis, a lu les quatre tomes et les a tous les quatre adoré. Je m'étais plongée avec immense plaisir dans cette univers doux et poétique mais, par manque de temps et peut-être parce que j'étais un peu frileuse (allais-je être autant séduite par cette suite ?), je n'avais pas poursuivi l'aventure... mais quelle bêtise ! Pourquoi ai-je attendu si longtemps avant de retrouver Cahyl ? Je me fais la promesse de me procurer la suite au plus vite et cette fois, de la lire dans la foulée ! Nadia Coste posait les bases dans le premier tome. On y découvrait le petit personnage principal, Cahyl et nous le suivions de sa naissance à sa cérémonie d'entrée dans le monde adulte. Ne possédant par la marque qui le lie à son destin, comme tous les autres fedeylins, Cahyl doit sans cesse faire attention et cacher ce secret dérangeant. Malheureusement, le secret est éventé lors de la cérémonie et le jeune adulte n'a plus d'autre choix que de fuir cette communauté qui ne l'accepte pas et le... /!\ Spoilers sur le premier tome ! /!\ J'ai découvert la série Fedeylins il y a plusieurs années de cela grâce aux excellentes chroniques de Acr0 qui, depuis, a lu les quatre tomes et les a tous les quatre adoré. Je m'étais plongée avec immense plaisir dans cette univers doux et poétique mais, par manque de temps et peut-être parce que j'étais un peu frileuse (allais-je être autant séduite par cette suite ?), je n'avais pas poursuivi l'aventure... mais quelle bêtise ! Pourquoi ai-je attendu si longtemps avant de retrouver Cahyl ? Je me fais la promesse de me procurer la suite au plus vite et cette fois, de la lire dans la foulée ! Nadia Coste posait les bases dans le premier tome. On y découvrait le petit personnage principal, Cahyl et nous le suivions de sa naissance à sa cérémonie d'entrée dans le monde adulte. Ne possédant par la marque qui le lie à son destin, comme tous les autres fedeylins, Cahyl doit sans cesse faire attention et cacher ce secret dérangeant. Malheureusement, le secret est éventé lors de la cérémonie et le jeune adulte n'a plus d'autre choix que de fuir cette communauté qui ne l'accepte pas et le repousse. Accompagné de son meilleur ami Glark qui est lui un gorderive (qu'on peut rapprocher du crapaud), il va devoir apprendre à vivre seul dans un monde qu'il ne connaît pas, loin de sa famille, de ses habitudes et de la sécurité du village. Les deux amis partent en exploration autour de leur communauté et de leur village respectifs. C'est tout un microcosme que Nadia Coste met en place sous nos yeux et j'ai adoré le découvrir, un peu comme lorsque j'étais enfant et que j'avais vu le film Microcosmos pour la première fois. J'avais été fascinée par cette approche du monde des créatures minuscules qui voient (et vivent surtout) les choses de façon complètement différente, comme si elles appartenaient à un tout autre monde. Une simple goutte d'eau se transforme ainsi en véritable déluge et tsunami tandis que des marécages ou une simple flaque d'eau se révèlent quasiment impossibles à traverser. Cahyl et Glark vont donc visiter la forêt et vont devoir marcher un très long moment avant de trouver un point d'eau claire à l'orée des bois. Bien sûr, leur exploration ne se fera pas sans rencontres plus ou moins amicales et c'est l'occasion pour le lecteur de découvrir de nouvelles créatures évoluant également dans ce microcosme. Ainsi, nous faisons la connaissance d'une cousine de l'araignée, beaucoup plus agressive mais qui, comme l'espèce que l'on connaît, tisse une toile pour emprisonner ses proies. Les deux amis auront bien du mal à passer cet obstacle et obtiendront une aide assez inattendue. Ils tomberont également sur le nid de gros mammifères et sur une minuscule créature volante que l'on a, nous lecteurs, l'habitude de détester les nuits d'été. Baptisée autrement que par le terme "moustique", cette petite bête semble être à l'origine de bien des troubles chez les fedeylins et les gorderives, les anciens de leur communauté continuant à raconter l'agressivité et la dangerosité de ces créatures possédant aussi des ailes. Mais au fil des pages, les deux jeunes amis comprennent que leurs chefs de village ne disent peut-être pas tout à leur peuple et que bien des choses restent cachées... Très différents l'un de l'autre, une amitié sincère et profonde lie pourtant Cahyl et Glark depuis leur plus jeune âge et malgré les difficultés affrontées dans ce deuxième tome, les deux amis savent faire face. Je trouve cette relation très bien décrite, authentique et de ce fait très émouvante. Les deux "garçons" sont isolés de leur communauté, même alors qu'ils étaient censés en faire partie intégrante et ils se reposent l'un sur l'autre pour se soutenir, avancer et évoluer chaque jour, coûte que coûte. C'est beau, tout simplement. Pendant ce voyage initiatique, le fedeylin et le gorderive rencontrent d'autres créatures, je vous l'ai déjà dit un peu plus haut. L'une d'entre elles restera un peu plus longtemps auprès d'eux et quelques liens se créeront. Tout n'est pas simple, mais encore une fois, c'est crédible et authentique... et assez fort en émotions ! Nadia Coste possède une plume si imagée et poétique que chaque scène s'inscrit durablement en nous, lecteurs spectateurs aux yeux ébahis. Chaque peine, chaque doute et chaque joie du petit fedeylin nous atteint de plein fouet puisque le héros est aussi le narrateur unique, il raconte donc à la première personne du singulier, ce qui aide grandement à l'empathie et amplifie les émotions. Je n'ai peut-être pas été jusqu'aux larmes ou aux éclats de rire mais j'ai ressenti très fort chaque moment de cette belle aventure. Fedeylins c'est une saga pleine de douceur, d'émotions et de jolies images et ce deuxième tome le confirme. A travers l'aventure des deux amis Cahyl et Glark, découvrez un microcosme haut en couleurs, souvent dangereux, offrant parfois d'amicales surprises, toujours passionnant. Pour petits et grands rêveurs, à consommer sans modération !
          Lire la suite
          En lire moins
        • Lauryn Posté le 15 Août 2014
          Un second tome au-dessus du précédent, bien plus immersif.
        • Earane_Berengere Posté le 19 Avril 2014
          Lu et beaucoup aimé ! Je ne le classerai pas parmi mes coups de cœur, cependant, contrairement au premier. J'ai parfois eu du mal à accrocher, peut-être le voyage m'a-t-il quelque peu perturbé. Mention spéciale à la relation entre Cahyl et Glark qui a encore beaucoup évolué, plus encore lorsqu'ils découvrent le complot et la grande mare. Je crois que c'est l'apogée de leurs relations et surtout, toute l'ambiguïté de celle-ci. Mon nouveau personnage préféré, Sperare, sans nul doute. Geiliger/Kreutsch est réussi aussi ! Le rendu de la blessure de Cahyl et sa souffrance est fort bien écrit, bravo ! Par contre, je grince des dents. Quelle cruauté de nous tenir ainsi en haleine à la fin ! Rahhhhhhhh, j'ai relu deux fois pour être sûre ^^ Une très agréable lecture en tout cas!
        • Alyxiel Posté le 7 Octobre 2013
          Résumé : " Cahyl le fedeylin et Glark le gorderive décident de fuir ensemble leurs sociétés respectives. Ils tournent le dos au Monde, s'enfoncent dans la forêt avec l'espoir de donner un sens à leur vie. Mais la liberté a un prix : les ennemis sont légion, les dangers nombreux, les drames quotidiens. Leur errance s'annonce périlleuse et, lorsqu'ils découvrent l'existence d'un complot risquant de briser l'équilibre fragile qui règne entre leurs deux peuples, leur incertitude grandit. Fuir sans se retourner ? Revenir en arrière ? Peut-être est-il déjà trop tard... Peut-on se perdre quand on n'a nulle part où aller ? " Nous avions quitté Cahyl (la fée) et Glark (qui s'apparente à un crapeau) nos deux héros, fuyant leurs peuples respectifs, pour trouver leurs propres voies. Ce deuxième tome est plus dynamique dans l'enchainement des actions et des aventures que vivent nos 2 amis. Nous faisons également la connaissance de Sperare (sorte de moustique). du coup c'est une nouvelle races avec ses coutumes et son histoire. Le coup de plume de l'auteure est toujours aussi agréable à lire, et les fondations de l'histoire étant bien posées, on avance avec confiance et plaisir dans les intrigues.
        Lisez! La newsletter qui vous inspire !
        Il ne s'agit pas d'une newsletter classique. Il s'agit d'une promesse. La promesse de prendre, reprendre ou cultiver le goût de la lecture. La promesse de ne rien manquer de l'actualité de Lisez.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.