Lisez! icon: Search engine
Felix ever after - Roman - Transgenre - Identité - Amour - Dès 14 ans
Manu Causse (traduit par)
Collection : Émotions
Date de parution : 12/08/2021
Éditeurs :
Slalom

Felix ever after - Roman - Transgenre - Identité - Amour - Dès 14 ans

Manu Causse (traduit par)
Collection : Émotions
Date de parution : 12/08/2021
Le récit vibrant d’émotion d’un adolescent en quête d’amour, d’identité et de reconnaissance.
Felix cumule les étiquettes — noir, queer, trans — mais son identité reste trouble. Comment avancer dans la vie quand on n’arrive pas même à savoir qui l’on est ?
Alors qu’il lutte pour s’affirmer,...
Felix cumule les étiquettes — noir, queer, trans — mais son identité reste trouble. Comment avancer dans la vie quand on n’arrive pas même à savoir qui l’on est ?
Alors qu’il lutte pour s’affirmer, le jeune homme va devoir faire face aux critiques et aux jalousies. Mais dans l’épreuve vont éclore les plus grandes amitiés… et la...
Felix cumule les étiquettes — noir, queer, trans — mais son identité reste trouble. Comment avancer dans la vie quand on n’arrive pas même à savoir qui l’on est ?
Alors qu’il lutte pour s’affirmer, le jeune homme va devoir faire face aux critiques et aux jalousies. Mais dans l’épreuve vont éclore les plus grandes amitiés… et la plus belle des histoires d’amour.
 
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782375543009
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 368
Format : 145 x 225 mm
EAN : 9782375543009
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 368
Format : 145 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • aurelie_80 01/10/2023
    Une recherche d'identité Dans ce roman, on découvre Felix, un jeune ado trans qui est en recherche d'amour, de reconnaissance et d'identité. Felix a fait sa transition aidé par son père qui l'a soutenu, mais pas simple de se faire accepter de tous surtout à l'age de l'adolescence. Il se pose lui-même beaucoup de question sur qui il est. C'était la première fois que je lisais un roman sur cette thématique. On apprend beaucoup de chose sur cette thématique d'autant plus que l'auteur est lui même trans. Mais j'ai été moins embarquée par le coté trop young adult mais je ne suis surement pas le public recherché. Donc un bon livre pour les ados qui se cherchent.
  • Sansan83300 04/07/2023
    e mois de fiertés s'achève et je m’étais mis de côté de livre de « Félix Ever After » . Félix est un trans genre qui va suivre des cours d'été afin de postuler dans l'école d'art de ses rêves. Sauf qu'un élève va révéler son ancien physique et son prénom aux yeux de tous et faire vaciller le peu de certitudes qu'il avait de lui. Félix 17 ans, se met à douter de ses choix de changer de corps, ses choix scolaires, ses amis... Il va se mettre en tête de démasquer le coupable sans se douter une seconde que cette quête répondra à toutes ses questions identitaires. . Queer, trans-genre, de couleurs Félix cumule tous les qualificatifs que la société standard rejette et pourtant il ne rêve que d'une chose c'est qu'on l'aime pour ce qu'il est et rien d'autre. Ces quelques mois de cours artistiques seront le déclencheur de ce questionnement profond à la base de son changement identitaire. On va suivre son évolution, ses doutes, sa vision de lui et la vision des autres. Ce roman se situe après le coming out de Félix, il ne suffit pas de poser des mots sur son identité, il faut la comprendre, l'accepter et s'entourer de personnes qui nous aiment pour ce que l'on est et pas ce qu'elles voudraient que l'on soit. Ce roman est une merveille de réflexion qui au delà de l'identité physique sexuelle aborde un thème universel de l'adolescence : la quête de soi, la place dans la société et dans nos amis, le regard de l'autre, notre reflet... Cette étape importante pour avancer et se construire plus tard. Ce témoignage nous montre encore une fois que la société veut nous standardiser mais pourquoi ne serions-nous pas libre de vivre notre vie comme on le souhaite ? Cultivons notre différence c'est notre plus grand richesse. . Rayonnons par nos choix et notre amour, il serait tant que la fraternité que l'on nous sort du chapeau comme de la magie devienne réelle et plus une illusion. Il est temps que chacun puisse vivre libre et sans chaîne. Recentrons nous sur notre bonheur et réjouissons nous de celui des autres : laissez vous contaminer par le plus beau des virus : l'amour.e mois de fiertés s'achève et je m’étais mis de côté de livre de « Félix Ever After » . Félix est un trans genre qui va suivre des cours d'été afin de postuler dans l'école d'art de ses rêves. Sauf qu'un élève va révéler son ancien physique et son prénom aux yeux de tous et faire vaciller le peu de certitudes qu'il avait de lui. Félix 17 ans, se met à douter de ses choix de changer de corps, ses choix scolaires, ses amis... Il va se mettre en tête de démasquer le coupable sans se douter une seconde que cette quête répondra à toutes ses questions identitaires. . Queer, trans-genre, de couleurs Félix cumule tous les qualificatifs que la société standard rejette et pourtant il ne rêve que d'une chose c'est qu'on l'aime pour ce qu'il est et rien d'autre. Ces quelques mois de cours artistiques seront le déclencheur de ce questionnement profond à la base de son changement identitaire. On va suivre son évolution, ses doutes, sa vision de lui et la vision des autres. Ce roman se situe après le coming out de Félix, il ne suffit pas de poser des mots sur son identité, il faut la...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Lix88 21/06/2023
    Ce livre est vraiment génial, j’adore beaucoup les livres que j’achètes mais vraiment celui-là je pense que c’est mon livre préféré. J’ai vraiment tout apprécié dans ce livre, les personnages, on s’y attache super facilement mais également l’univers qui super chou. Ce livre nous offre énormément de représentation en nous parlant de transidentité, de personnes de couleur, de la confiance en soi, ou encore de la quête de notre identité. Le personnage principal : Felix, nous est présenté au début du roman comme un homme transgenre noir qui je trouve n’a pas vraiment confiance en lui au début de l’histoire et qui au court du roman se questionne de plus en plus sur son identité. Je m’identifie assez facilement a Felix, ce qui je pense peut être le cas de nombres personnes qui se retrouvent dans une ou plusieurs des situations dans lesquelles est Felix. Felix ever after nous raconte l’histoire de Felix qui cumule les étiquettes – noir, queer, trans mais malgré cela son identité reste trouble. Comment avancer dans la vie quand on n’arrive pas même à savoir qui l’on est ? Ici Felix lutte pour s’affirmer, le jeune homme va devoir faire face aux critiques et au jalousies. Mais dans les épreuves vont éclore les plus grandes amitié… et la plus belle des histoires d’amour. Ce livre est vraiment génial, j’adore beaucoup les livres que j’achètes mais vraiment celui-là je pense que c’est mon livre préféré. J’ai vraiment tout apprécié dans ce livre, les personnages, on s’y attache super facilement mais également l’univers qui super chou. Ce livre nous offre énormément de représentation en nous parlant de transidentité, de personnes de couleur, de la confiance en soi, ou encore de la quête de notre identité. Le personnage principal : Felix, nous est présenté au début du roman comme un homme transgenre noir qui je trouve n’a pas vraiment confiance en lui au début de l’histoire et qui au court du roman se questionne de plus en plus sur son identité. Je m’identifie assez facilement a Felix, ce qui je pense peut être le cas de nombres personnes qui se retrouvent dans une ou plusieurs des situations dans lesquelles est Felix. Felix ever after nous raconte l’histoire de Felix qui cumule les étiquettes – noir, queer, trans mais malgré cela son identité reste trouble. Comment avancer dans la vie quand on n’arrive pas même à savoir qui l’on est ? Ici Felix lutte pour s’affirmer, le jeune homme va devoir faire face aux critiques et au jalousies....
    Lire la suite
    En lire moins
  • MaeThePooh 01/06/2023
    Il y a quelques mois, j'avais essayé de commencer à lire Felix Ever After. Et je l'ai rapidement refermé. Jamais, Ô grand jamais, un personnage m'avait autant agacé, et si rapidement, au point que j'en ai refermé le livre au bout d'une petite dizaine de pages. Toutefois, récemment, j'ai décidé d'essayer de m'y remettre, en espérant que ma première (très) mauvaise impression n'était pas la bonne. Ce roman, écrit à la première personne, narre le parcours identitaire et sentimental de Felix, adolescent trans et noir. Un jour, lors de cours d'été, une exposition clandestine montrant des photos volées de lui pré-transition avec son deadname est affichée dans les couloirs de son lycée. Blessé et en colère, il décide de trouver la personne responsable et de se venger. Mais il y a une personne qu'il soupçonne en particulier, c'est sa Némésis : Declan. Tout d'abord, ça fait du bien d'avoir des livres jeunesse traitant de sujet LGBTQIA+, et en plus écrit par des personnes concernées, enfin traduits en français. Je suis très heureuse de voir qu'on en voit de plus en plus dans nos librairies et bibliothèques. La connaissance particulière et personnelle du sujet de l'auteur lui permet d'écrire les sentiments de Felix de façon très juste et authentique. C'est un aspect du roman que j'ai beaucoup apprécié. Et, rien que pour ça, je serais prête à recommander ce roman les yeux fermés. Mais, hélas, le plus gros défaut que j'ai trouvé à ce livre, c'est Felix lui-même qui m'avait fait refermer le livre la première fois. Je l'ai trouvé assez antipathique car égocentré. Je comprends que Felix est en souffrance, qu'il est en colère. Mais ça ne rend pas son comportement moins agaçant. Toutefois, je me suis radoucie à peu près à partir de la moitié du roman. Il m'a semblé que Felix commençait à grandir, à faire un travail sur soi, et j'ai apprécié ça. le Felix de la fin du roman est bien plus agréable. Concernant l'intrigue, je n'ai pas grand-chose à dire dessus. Rien de vraiment innovant, assez attendu, mais rien de méchant non plus. La fin est convenue. Mais toutes les histoires n'ont pas besoin de réinventer la roue, alors ça me va. En conclusion, j'ai assez apprécié Felix Ever After, en dépit de mes premières impressions. Je pourrais tout à fait le recommander à un public adolescent.Il y a quelques mois, j'avais essayé de commencer à lire Felix Ever After. Et je l'ai rapidement refermé. Jamais, Ô grand jamais, un personnage m'avait autant agacé, et si rapidement, au point que j'en ai refermé le livre au bout d'une petite dizaine de pages. Toutefois, récemment, j'ai décidé d'essayer de m'y remettre, en espérant que ma première (très) mauvaise impression n'était pas la bonne. Ce roman, écrit à la première personne, narre le parcours identitaire et sentimental de Felix, adolescent trans et noir. Un jour, lors de cours d'été, une exposition clandestine montrant des photos volées de lui pré-transition avec son deadname est affichée dans les couloirs de son lycée. Blessé et en colère, il décide de trouver la personne responsable et de se venger. Mais il y a une personne qu'il soupçonne en particulier, c'est sa Némésis : Declan. Tout d'abord, ça fait du bien d'avoir des livres jeunesse traitant de sujet LGBTQIA+, et en plus écrit par des personnes concernées, enfin traduits en français. Je suis très heureuse de voir qu'on en voit de plus en plus dans nos librairies et bibliothèques. La connaissance particulière et personnelle du sujet de l'auteur lui permet d'écrire les sentiments de Felix de...
    Lire la suite
    En lire moins
  • iz4n 25/05/2023
    Lorsque ce livre est sorti en français, je l’ai vu passer quasiment partout. Et j’ai tout de suite eu envie de le lire, je crois que c’est l’un des premiers livres dont j’ai entendu parler qui avait un personnage principal trans. Felix est un adolescent de 17 ans, il fait sa scolarité dans un lycée privé spécialisé dans les matières artistiques et pendant tout le mois de juillet, comme presque tous les élèves de son école, il suit des cours d’été. C’est alors qu’une exposition est organisée dans le hall de son lycée, y sont affichées de vieilles photos de lui pré-transition accompagnée de son deadname. Qui a bien pu faire ça ? Felix est bien décidé à retrouver lae coupable et se venger… Je dois avouer qu’au début l’écriture me posait problème, j’ai eu du mal à accrocher et même une fois dans l’histoire je ne l’ai pas trouvé particulièrement agréable ; heureusement l’histoire et les personnages compensent largement ce problème et j’ai assez vite oublié l’écriture pour me concentrer uniquement sur ce qu’il se passait. Par contre, j’ai tiqué face à certaines expressions utilisées, notamment « gay pride » qui invisibilise les autres identités LGBTIA+ et les descriptions des couleurs de peau régulièrement comparés à de la nourriture (« peau café au lait » par exemple), je ne sais pas si les problèmes viennent uniquement de la traduction où s’ils sont déjà présents dans la VO. Concernant l’histoire : j’ai adoré ! au vu du résumé j’avais très peur d’entrer dans une histoire sombre et dure à lire mais j’ai été surpris par la faculté de l’auteurice de raconter des évènements durs, en montrant bien leur violence et la souffrance qu’ils causent tout en réussissant à ajouter une touche d’espoir et de légèreté. Les sujets sont abordés à leur juste valeur, sans tourner autour du pot, sans leur enlever leur gravité et c’est important. Ce que subit Felix est grave. J’ai vraiment adoré Felix, c’est un personnage touchant et attachant mais surtout humain. Il est en colère, blessé, impulsif, il fait des erreurs et c’est ce qui rend son personnage tellement puissant. C’est un adolescent perdu qui doit se battre pour exister et je dois avouer avoir du mal à comprendre la haine que se prend ce personnage. J’ai vu (depuis la sortie du livre) de nombreuses critiques concernant ce personnage, il a été qualifié d’égoïste et de détestable à de multiples reprises et je suis loin d’être d’accord. En commençant le livre, j’appréhendai et m’attendais à tomber sur un personnage antipathique et désagréable, je n’ai pas eu ce sentiment. Felix se remet en question tout au long du livre, il doute constamment de ce qu’il fait et culpabilise des erreurs qu’il a pu commettre ; c’est un personnage sans une once de méchanceté. Il fait des choses bêtes et impulsives c’est un fait, mais comme chaque être humain. Et je me pose une question, comment aurait été perçu ce personnage s’il avait été blanc ? et cis ? tout le monde crie sur tous les toits aimer les personnages « moralement gris » et « complexes » mais apparemment c’est uniquement lorsque c’est un homme cis blanc. Apparemment ce sont les seuls ayant le droit d’être en colère et de faire des erreurs sans être détestables. Les personnes issues de minorités sont constamment jugées plus sévèrement et c’est une réalité que les personnes noires sont tout de suite considérées plus agressives ou violentes et je ne peux pas m’empêcher de penser que le traitement de ce personnage en est le résultat. Je ne comprends vraiment pas comment on peut lui en vouloir d’être en colère ? il subit littéralement un outing suivit d’un harcèlement transphobe. Il aura votre compassion seulement quand il se fera tabasser dans la rue ? ou même ça ce n’est pas suffisant ? Felix est à mes yeux une des forces du livre. On le suit, lui et ses questions et remises en question. Il a peur, il hésite, il doute ; il est en quête d’amour, d’une partie de son identité, de son futur. Concernant les autres personnages, j’ai beaucoup aimé passer du temps avec elleux. Les relations entre tous les personnages évoluent et j’ai énormément apprécié voir des amitiés se créer au fur et à mesure du livre, elles sont vraiment précieuses. J’ai également adoré la présence de l’art, montré sous toute ses facettes, toustes baignent dedans et c’est un élément que j’aime toujours autant. Chacun à sa manière d’être artiste, de créer, de penser l’art ce qui les différencie les uns des autres. Les descriptions donnent envie de se mettre à peindre le monde de toutes les couleurs. C’est un livre avec de beaux messages et beaucoup de bienveillance. J’ai passé un agréable moment avec ces personnages et dans leur monde d’artiste paumé. La fin est vraiment mignonne mais j’ai trouvé que tout se passait un peu trop rapidement dans les vingt dernières pages. Lorsque ce livre est sorti en français, je l’ai vu passer quasiment partout. Et j’ai tout de suite eu envie de le lire, je crois que c’est l’un des premiers livres dont j’ai entendu parler qui avait un personnage principal trans. Felix est un adolescent de 17 ans, il fait sa scolarité dans un lycée privé spécialisé dans les matières artistiques et pendant tout le mois de juillet, comme presque tous les élèves de son école, il suit des cours d’été. C’est alors qu’une exposition est organisée dans le hall de son lycée, y sont affichées de vieilles photos de lui pré-transition accompagnée de son deadname. Qui a bien pu faire ça ? Felix est bien décidé à retrouver lae coupable et se venger… Je dois avouer qu’au début l’écriture me posait problème, j’ai eu du mal à accrocher et même une fois dans l’histoire je ne l’ai pas trouvé particulièrement agréable ; heureusement l’histoire et les personnages compensent largement ce problème et j’ai assez vite oublié l’écriture pour me concentrer uniquement sur ce qu’il se passait. Par contre, j’ai tiqué face à certaines expressions utilisées, notamment « gay pride » qui invisibilise les autres identités LGBTIA+ et les descriptions des couleurs...
    Lire la suite
    En lire moins
Suivez l'actualité littéraire des éditions Slalom !
Pour être informé·e·s en avant-première de nos nouveautés et découvrir les coulisses de la maison d'édition !

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Focus
    Slalom

    Slalom vous partage ses coups de coeur !

    Slalom vous présente ses coups de coeur pour la fin de l'année. Entre émotions, suspense, rires et sourires, chaque livre a sa petite particularité qui fait qu'on l'adore!

    Lire l'article
  • Sélection
    Slalom

    #ADOS : Ne partez pas sans livre !

    Parce qu'on ne part pas un été sans remplir sa valise de livres, les éditions Slalom et 404 ont sélectionné les huit romans incontournables de l'été ! Entre fantasy, humour et émotions, voici les livres qui marqueront vos séances de bronzette et vous transporteront bien plus loin qu'à la plage ! 

    Pssst ! Tous ces livres sont élégibles au Pass Culture !  

    Lire l'article