Lisez! icon: Search engine
First Éditions
EAN : 9782412053034
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 400
Format : 154 x 240 mm

Femmes invisibles - Comment le manque de données sur les femmes dessine un monde fait pour les hommes

Comment le manque de données sur les femmes dessine un monde fait pour les hommes

Collection : First Société
Date de parution : 06/02/2020
Bienvenue dans un monde fait pour les hommes... 
Imaginez un monde où votre téléphone portable vous glisse des mains parce qu'il est trop grand, où vous faites la queue des heures pour aller aux toilettes, où les médicaments que l'on vous prescrit peuvent être mauvais pour votre corps, et où un grand nombre de vos heures travaillées ne... Imaginez un monde où votre téléphone portable vous glisse des mains parce qu'il est trop grand, où vous faites la queue des heures pour aller aux toilettes, où les médicaments que l'on vous prescrit peuvent être mauvais pour votre corps, et où un grand nombre de vos heures travaillées ne sont pas payées...
Si l'un de ces scénarios vous est familier, c'est sans doute que vous êtes une femme.
Cela semble incroyable, mais c'est pourtant une réalité : la plupart des infrastructures et équipements que l'on utilise quotidiennement ont été pensés sans égard aux différences entre les sexes. Pourquoi ? Parce que ce sont des hommes qui ont imaginé le monde dans lequel on vit, et qu'ils l'ont imaginé pour des hommes, à leur image.
Ainsi, si les femmes ont souvent froid sur leur lieu de travail, c'est parce que la température des bureaux est basée sur le métabolisme d'un homme. Si elles sont plus susceptibles d'être gravement blessées lors d'accident de la route, c'est parce que les tests de sécurité sont effectués sur des hommes d'1,77 m pesant 76 kilos. Enfin, si elles ont davantage de risques de mal réagir à certains médicaments, c'est, encore une fois, parce que les tests scientifiques sont effectués sur des hommes, sans prendre en compte les spécificités du corps féminin.
Tout au long de cette enquête stupéfiante, Caroline Criado Perez montre que les femmes sont tout simplement absentes de la majorité des études statistiques, au détriment de leur santé, de leur sécurité, et parfois même de leur vie.  
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782412053034
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 400
Format : 154 x 240 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Louise1200 Posté le 21 Septembre 2021
    Par des exemples concrets pris dans la vie quotidienne, le monde du travail, la conception technologique, la médecine, la vie publique, ... Caroline Criado Perez nous montre que plus de la moitié de l'humanité est invisible, car conçu par et pour des hommes. Non pas "homme" comme "humanité", mais comme individu de sexe masculin. Pas évident de déconstruire des mythes qui sont si universellement partagés et acceptés, souvent par les femmes elles-mêmes.
  • LadyOsoleil Posté le 14 Mai 2021
    Le livre émet un constat sans appel : l'utilisation de l'homme comme modèle par défaut dans toutes les recherches entraîne des non-prise en compte des femmes sur le plan de la sécurité, l'architecture, la santé, l'utilisation des transports communs. J'ai réellement apprécié ce livre mais j'ai beaucoup grincé des dents en apprenant la façon dont les femmes étaient traitées de façon générale dans l'espace privé et public.
  • Dixie39 Posté le 25 Mars 2021
    Je n'ai pas l'habitude de commencer par une citation, lorsque je partage avec vous mon avis sur un livre, mais je vais faire une exception aujourd'hui, car cela situe tout de suite le propos de l'autrice : "Supposer que ce qui est masculin est universel est une conséquence directe de l'absence de données genrées. Le fait d'être blanc et de sexe masculin ne peut aller de soi que si la plupart des autres identités ne sont jamais exprimées. Mais l'universalité masculine est également une cause de l'absence de données genrées : parce que les femmes ne sont pas vues et que l'on ne se souvient pas d'elles, et parce que les données masculines constituent l'essentiel de ce que nous savons, ce qui est masculin en vient à être considéré comme universel. Cela conduit à placer les femmes - la moitié de la population mondiale - au rang de minorité. Avec une identité de niche et un point de vue subjectif. Dans un tel cadre, les femmes sont vouées à être oubliables, ignorables, non indispensables à la culture, à l'histoire, aux données. Et ainsi les femmes deviennent invisibles". Arrêtons de chercher le nœud du problème - de la guerre ?, il est... Je n'ai pas l'habitude de commencer par une citation, lorsque je partage avec vous mon avis sur un livre, mais je vais faire une exception aujourd'hui, car cela situe tout de suite le propos de l'autrice : "Supposer que ce qui est masculin est universel est une conséquence directe de l'absence de données genrées. Le fait d'être blanc et de sexe masculin ne peut aller de soi que si la plupart des autres identités ne sont jamais exprimées. Mais l'universalité masculine est également une cause de l'absence de données genrées : parce que les femmes ne sont pas vues et que l'on ne se souvient pas d'elles, et parce que les données masculines constituent l'essentiel de ce que nous savons, ce qui est masculin en vient à être considéré comme universel. Cela conduit à placer les femmes - la moitié de la population mondiale - au rang de minorité. Avec une identité de niche et un point de vue subjectif. Dans un tel cadre, les femmes sont vouées à être oubliables, ignorables, non indispensables à la culture, à l'histoire, aux données. Et ainsi les femmes deviennent invisibles". Arrêtons de chercher le nœud du problème - de la guerre ?, il est là ! Et tout ce qui en découle est phénoménal, presqu'invraisemblable (d'où la pertinence du propos, des exemples et de la longue liste des sources utilisées) et englue les femmes dans un combat qui parait sans issue pour l'équité, la reconnaissance, la connaissance et la visibilité des Femmes d'exception et de toutes les autres qui méthodiquement ont disparues, sans grand bruit, de nos mémoires, de nos livres d'histoire, de nos modèles et mentors... Caroline Criado Perez n'est là pour persuader personne, et moi encore moins, donc je ne ferai pas de cette critique un pamphlet et ne vous listerai rien de tout ce qui est révoltant, surprenant, scandaleux, incompréhensible et bien souvent contraire à tout ce qui est humainement sensé et profitable au bien commun. Elle a rédigé cet essai brillant, dont on mesure avec vertige et respect la somme de travail et de détermination qu'il a nécessité, pour ouvrir les yeux des deux moitiés genrées de l'espèce humaine et faire avancer le monde dans le bon sens... Caroline Criado Perez ne veut pas nous persuader. Elle veut nous convaincre. Tous. Vaincre avec nous cette chappe de verre pour qu'elle finisse par voler en éclat et laisser la part belle à l'expression de toutes les personnalités, tous les talents de ce monde, en tenant compte des spécificités biologiques, psychologiques, intellectuelles, ... de l'ensemble de l'espèce humaine ! Les choses vont évoluées. Dans certains pays, la situation des femmes rétrograde, dans d'autres les mentalités s'ouvrent et évoluent mais pour donner quoi, en final ? Une seule certitude : rien ne se fera sans rien ! Femme et Homme qui lisez ses modestes lignes, osez ce livre sans le préjuger et faîtes-vous votre propre opinion...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Prilla Posté le 26 Septembre 2020
    Ouvrage très intéressant qui met en lumière le manque de prise en compte des femmes dans les prises de décisions dans de nombreux domaines. Certains dont ont est au courant, comme le travail, et d'autres auxquels on ne pense pas, comme la façon dont les routes sont déneigées ou les toilettes publics aménagés ! Ce livre se lit très facilement. Les faits sont établis de façon simple, tout le monde peut facilement comprendre le problème et ce qu'il implique. Les sources sont variées et logiques. Et enfin, les explications et réflexions poussent le lecteur à prendre conscience de la réalité, des choses juste sous son nez, et à réfléchir. Les sujets traités sont variés et j'ai beaucoup aimé apprendre sur tous. Le ton est très accessible, comme si une amie nous expliquait les choses, ce qui la rend la lecture très agréable. J'ai été surprise par certains sujets, et cela m'a encore plus donné envie de lire, car je voulais vraiment en apprendre beaucoup et ouvrir mes horizons. J'avais envie d'être encore surprise par un nouveau sujet sur lequel les femmes sont oubliées, tout en étant à chaque outrée de découvrir que, même dans des choses de la vie quotidienne, les femmes... Ouvrage très intéressant qui met en lumière le manque de prise en compte des femmes dans les prises de décisions dans de nombreux domaines. Certains dont ont est au courant, comme le travail, et d'autres auxquels on ne pense pas, comme la façon dont les routes sont déneigées ou les toilettes publics aménagés ! Ce livre se lit très facilement. Les faits sont établis de façon simple, tout le monde peut facilement comprendre le problème et ce qu'il implique. Les sources sont variées et logiques. Et enfin, les explications et réflexions poussent le lecteur à prendre conscience de la réalité, des choses juste sous son nez, et à réfléchir. Les sujets traités sont variés et j'ai beaucoup aimé apprendre sur tous. Le ton est très accessible, comme si une amie nous expliquait les choses, ce qui la rend la lecture très agréable. J'ai été surprise par certains sujets, et cela m'a encore plus donné envie de lire, car je voulais vraiment en apprendre beaucoup et ouvrir mes horizons. J'avais envie d'être encore surprise par un nouveau sujet sur lequel les femmes sont oubliées, tout en étant à chaque outrée de découvrir que, même dans des choses de la vie quotidienne, les femmes sont oubliées ! En bref, je recommande chaudement ce livre qui se lit facilement et qui éduque sur notre société qui ignore la moitié de la population dans beaucoup plus de domaines qu'on ne l'imagine.
    Lire la suite
    En lire moins
  • topobiblioteca Posté le 18 Juillet 2020
    Être une femme au XXIeme siècle n'est quand même pas si terrible, me direz-vous !? Oui, nous ne sommes plus liées à notre mari ou notre père pour sortir sous bonne escorte, nous pouvons travailler et ouvrir un compte bancaire, nous pouvons vivre sans un homme tout simplement. Mais est-on véritablement à l’abri ? La réponse malheureusement, vous la découvrirez dans les pages de Femmes invisibles est : non, et vous serez certainement plus que surpris(es) ! En effet, saviez-vous qu'un téléphone portable est conçu pour des mains d'hommes, que les GPS les plus performants ne reconnaissent bien souvent qu'une voix grave ou encore que les essais cliniques n'incluent la plupart du temps ( lisez plutôt ''jamais'' ) les femmes, surtout lorsqu'ils ont pour but, et c'est bien rare, le corps féminin ! Ceci n'est qu'un petit échantillon d'exemples, je vous laisse lire le reste car croyez-moi, cela vaut le coup, allez je vous donne un dernier petit aperçu... la molécule du viagra, connu pour que les hommes vieillissants puissent s'adonner au plaisir charnel jusque sur leur lit de mort, pourrait, si on laissait assez de place aux recherches sur le sujet, être un médicament sans danger contre les douleurs menstruelles, garanti sans effets secondaires ! Femmes invisibles... Être une femme au XXIeme siècle n'est quand même pas si terrible, me direz-vous !? Oui, nous ne sommes plus liées à notre mari ou notre père pour sortir sous bonne escorte, nous pouvons travailler et ouvrir un compte bancaire, nous pouvons vivre sans un homme tout simplement. Mais est-on véritablement à l’abri ? La réponse malheureusement, vous la découvrirez dans les pages de Femmes invisibles est : non, et vous serez certainement plus que surpris(es) ! En effet, saviez-vous qu'un téléphone portable est conçu pour des mains d'hommes, que les GPS les plus performants ne reconnaissent bien souvent qu'une voix grave ou encore que les essais cliniques n'incluent la plupart du temps ( lisez plutôt ''jamais'' ) les femmes, surtout lorsqu'ils ont pour but, et c'est bien rare, le corps féminin ! Ceci n'est qu'un petit échantillon d'exemples, je vous laisse lire le reste car croyez-moi, cela vaut le coup, allez je vous donne un dernier petit aperçu... la molécule du viagra, connu pour que les hommes vieillissants puissent s'adonner au plaisir charnel jusque sur leur lit de mort, pourrait, si on laissait assez de place aux recherches sur le sujet, être un médicament sans danger contre les douleurs menstruelles, garanti sans effets secondaires ! Femmes invisibles est un essai édifiant sur la puissance de l'absence de données statistiques genrées. La plupart des études, recherches et autres bases de recensements ne concernent que les hommes et écartent ou ne prennent pas en compte le genre dans leur résultat. Cela conduit donc à nier les spécificités du corps féminin dans les innovations et évolutions de notre société. En effet, si rien n'indique qu'une femme et un homme sont différents sur certains points car les recherches en conséquence ne sont pas réalisées, cela va donner des produits et médicaments conçus pour tous, sans différences aucunes. Or, le corps féminin ne va pas réagir pareil à celui d'un homme à telle dose de médicaments, ne va pas se positionner de façon similaire dans une voiture du fait de la taille, du poids et de la poitrine, ne peut pas utiliser les mêmes vêtements de travail conçus en taille unique et sur le modèle d'un homme et surtout ne peut pas, sans risques, se servir des machines ou du matériel spécifiquement conçus pour un corps masculin. Mais le problème n'est qu'effleuré par ce constat et c'est là la puissance de l'essai de Caroline Criado Perez, elle part de choses simples comme la charge mentale et les tâches ménagères mais va bien plus loin en parlant du système de santé et des infrastructures qui ne sont conçus que sur un modèle de vie unique, celui de l'homme et donc par raccourci pour la plupart du monde, de l'humain. Mais l'humain se divise en deux catégories aux caractéristiques et besoins divergents sur un certain nombre de points, dont il faut prendre conscience dès maintenant pour faire évoluer nos sociétés vers plus de sécurité et de reconnaissance des femmes et des spécificités de leurs corps ainsi que de leur besoin. Moi même en tant que femme, féministe, un temps soit peu au courant d'un certains nombres de points, j'ai été particulièrement étonnée de la portée que peut avoir ce livre. L'autrice se base sur d'innombrables recherches, détails et précise sa pensée afin que tous les sujets qu'elle aborde soient claires et précis. Il n'y a pas de doute à avoir à la lecture de ces lignes ! On peut penser qu'elle va trop loin, que c'est tiré par les cheveux, mais force est de constater que ce que nous avance Caroline Criado Perez est plus que censé et a des répercussions innombrables, importantes et dangereuses. Il en va de la survie de la moitié de la population mondiale...
    Lire la suite
    En lire moins
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER FIRST ÉDITIONS
Pour être informé en exclusivité de nos parutions, rencontres auteurs, salons et autres événements !

Lisez maintenant, tout de suite !