Lisez! icon: Search engine

Fleur de tonnerre

Julliard
EAN : 9782260020424
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 288
Format : 130 x 205 mm
Fleur de tonnerre

Date de parution : 07/03/2013

Hélène Jégado a tué des dizaines de ses contemporains sans aucune raison apparente.
Quels secrets renfermait cette tête qui, le 26 février 1852, sur le Champ de mars de Rennes, roula dans la corbeille de la guillotine ?

C’était au temps où l’esprit des Lumières et le catéchisme n’avaient pas soumis l’imaginaire populaire aux lois de la raison et du Dieu unique. Partout en Bretagne, dans les forêts et les landes, sur les dunes fouettées par les vents fous de l’Atlantique, couraient les légendes les plus extravagantes. Le...

C’était au temps où l’esprit des Lumières et le catéchisme n’avaient pas soumis l’imaginaire populaire aux lois de la raison et du Dieu unique. Partout en Bretagne, dans les forêts et les landes, sur les dunes fouettées par les vents fous de l’Atlantique, couraient les légendes les plus extravagantes. Le soir, au creux des fermes, on évoquait inlassablement les manigances des êtres surnaturels qu’on savait responsables de la misère et des maux qui frappaient sans relâche. De tous, l’Ankou, l’ouvrier de la mort, était le plus craint, et c’est cette terrible image qui frappa avec une violence inouïe l’esprit de la petite Hélène Jégado. Blottie contre le granit glacé des gigantesques menhirs, l’enfant minuscule se persuada qu’elle était l’incarnation de l’Ankou. Elle devait donc tuer tous ceux qui se trouveraient sur sa route et remplit sa mission avec une détermination et un sang-froid qui glacent le sang. Après avoir empoisonné sa propre mère qui l’avait surnommée « Fleur de tonnerre », elle sillonna la Bretagne, éliminant sans la moindre hésitation tous ceux qui accueillaient avec bonheur cette cuisinière si parfaite. Elle tuait tout le monde, hommes, femmes, enfants, vieillards et nourrissons. Elle empoisonnait dans les maisons, dans les presbytères, dans les couvents, dans les bordels. Et elle était si bonne, si compatissante aux chevets des mourants, que personne ne pouvait soupçonner un seul instant son monstrueux dessein. Au contraire, on plaignait cette personne si dévouée que la malchance conduisait toujours dans des familles victimes de la guigne. À laisser trop de traces, elle finit par se faire prendre, le jour où elle s’attaqua à un ancien juge, expert en affaires criminelles. Hélène Jégado reste la plus grande « serial killer » de France et, sans doute, du monde entier.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782260020424
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 288
Format : 130 x 205 mm
Julliard

Ils en parlent

“En même temps que l’odyssée d’une serial-killeuse singulière, Teulé brosse le tableau d’une Bretagne étrange, empétrée dans des cultes bizarres – celui de Saint-Yves-de-Vérité, que l’on fouettait pour qu’il vous exauce, laisse tout de même un peu perplexe. Il nous sert également un couple décoiffant de perruquiers normands, venu là faire son négoce de cheveux, mais tellement accablé par les événements que c’en est misère. Et qui mériterait de rester un petit bout de temps dans les annales de la littérature.”

Michel Genson / Le Républicain lorrain

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • HyiHyil Posté le 22 Août 2019
    Si la narration est plaisante, comme toujours avec Jean Teulé, la présence des deux perruquiers normands nuit à l'ensemble.
  • Krazie Posté le 19 Août 2019
    Une version très romancée de la vie supposée d'Hélène Jegado. Belle et féroce, on la plaint et on la déteste. Elle a toujours le bon mot, et la plume de Jean Teulé, nous fait parfois sourire. Mais son style m'a aussi perdue, trop c'est trop, ces descriptions alambiquées. Quant aux Normands, ils en prennent plein la tête, même si eux à la fin, ils la gardent sur les épaules. A déguster, avec modération
  • nico60 Posté le 29 Juillet 2019
    bonsoir , aujourd'hui je vous parle de ce livre génial de jean Teulé . ce livre m'a permis de découvrir cet auteur car même si je connaissais le personnage public , je n'avais jamais lu de livre de cet homme et pourtant quel talent il a . ce livre nous transporte dans une grande partie de la Bretagne et dans une série de crime par empoissonnement fait par une femme qui ai le personnage principal . lisez ce livre qui en plus d'être très bien écrit , ce lis très facilement et qui a une histoire prenante. bonne lecture les amis
  • jefdebourges Posté le 9 Juillet 2019
    Une ballade en basse-Bretagne sur les pas d'une empoisonneuse en série ? Ce livre est pour vous ! Un petit côté Dostoïevski sur la naïveté des personnages. Merci à vous Jean Teulé ! J'avoue ne pas avoir compris ces normands collecteurs de cheveux, convertis aux bas-bretons qui reviennent régulièrement... Figure de style ou sens caché ? Vos avis m'intéressent ;-)
  • Kenehan Posté le 30 Juin 2019
    Nouveau portrait, nouvelle figure historique, Jean Teulé s'intéresse cette fois à Hélène Jégado, une bretonne championne de la cuisine empoisonnée. Depuis toute petite, celle-ci s'est imprégnée des légendes encore très vivaces dans son petit village. Cela mélangé à un peu de psychopathologie et l'on se retrouve avec une femme persuadée d'être liée à l'Ankou. Elle serait qualifiée aujourd'hui de "tueuse en série". C'est avec joie que j'ai retrouvé la plume pleine d'humour de Jean Teulé, notamment au travers de ces deux normands qui ponctuent le roman de leurs mésaventures. Après "Charly 9" et "Le Montespan", la recette fonctionne toujours bien que le sujet soit différent.

les contenus multimédias

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE JULLIARD
Les éditions Julliard sont spécialisées dans la littérature française contemporaine. Julliard ne cesse de découvrir de nouveaux talents et d'enrichir son catalogue avec des textes d'auteurs à la personnalité toujours singulière, et au style inimitable. Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.