Lisez! icon: Search engine
Julliard
EAN : 9782260020424
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 288
Format : 130 x 205 mm

Fleur de tonnerre

Date de parution : 07/03/2013

Hélène Jégado a tué des dizaines de ses contemporains sans aucune raison apparente.
Quels secrets renfermait cette tête qui, le 26 février 1852, sur le Champ de mars de Rennes, roula dans la corbeille de la guillotine ?

C’était au temps où l’esprit des Lumières et le catéchisme n’avaient pas soumis l’imaginaire populaire aux lois de la raison et du Dieu unique. Partout en Bretagne, dans les forêts et les landes, sur les dunes fouettées par les vents fous de l’Atlantique, couraient les légendes les plus extravagantes. Le...

C’était au temps où l’esprit des Lumières et le catéchisme n’avaient pas soumis l’imaginaire populaire aux lois de la raison et du Dieu unique. Partout en Bretagne, dans les forêts et les landes, sur les dunes fouettées par les vents fous de l’Atlantique, couraient les légendes les plus extravagantes. Le soir, au creux des fermes, on évoquait inlassablement les manigances des êtres surnaturels qu’on savait responsables de la misère et des maux qui frappaient sans relâche. De tous, l’Ankou, l’ouvrier de la mort, était le plus craint, et c’est cette terrible image qui frappa avec une violence inouïe l’esprit de la petite Hélène Jégado. Blottie contre le granit glacé des gigantesques menhirs, l’enfant minuscule se persuada qu’elle était l’incarnation de l’Ankou. Elle devait donc tuer tous ceux qui se trouveraient sur sa route et remplit sa mission avec une détermination et un sang-froid qui glacent le sang. Après avoir empoisonné sa propre mère qui l’avait surnommée « Fleur de tonnerre », elle sillonna la Bretagne, éliminant sans la moindre hésitation tous ceux qui accueillaient avec bonheur cette cuisinière si parfaite. Elle tuait tout le monde, hommes, femmes, enfants, vieillards et nourrissons. Elle empoisonnait dans les maisons, dans les presbytères, dans les couvents, dans les bordels. Et elle était si bonne, si compatissante aux chevets des mourants, que personne ne pouvait soupçonner un seul instant son monstrueux dessein. Au contraire, on plaignait cette personne si dévouée que la malchance conduisait toujours dans des familles victimes de la guigne. À laisser trop de traces, elle finit par se faire prendre, le jour où elle s’attaqua à un ancien juge, expert en affaires criminelles. Hélène Jégado reste la plus grande « serial killer » de France et, sans doute, du monde entier.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782260020424
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 288
Format : 130 x 205 mm

Ils en parlent

“En même temps que l’odyssée d’une serial-killeuse singulière, Teulé brosse le tableau d’une Bretagne étrange, empétrée dans des cultes bizarres – celui de Saint-Yves-de-Vérité, que l’on fouettait pour qu’il vous exauce, laisse tout de même un peu perplexe. Il nous sert également un couple décoiffant de perruquiers normands, venu là faire son négoce de cheveux, mais tellement accablé par les événements que c’en est misère. Et qui mériterait de rester un petit bout de temps dans les annales de la littérature.”

Michel Genson / Le Républicain lorrain

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • cdontot Posté le 11 Novembre 2020
    Fleur de Tonnerre est un monstre. Une femme que l’on aimerait arrêter dans sa folie. Mais au 19eme siècle, les nouvelles ne vont pas vite et Hélène Jegado s’en sort toujours. Je l’ai détesté durant presque tout le livre jusqu’à ce que soudain s’élève la voix de l’humaine derrière la folie. Jean Teulé nous transporte dans une légende bretonne macabre et arrive à nous projeter dans l’esprit de l’inhumaine psychopathe d’une époque où l’Ankou et sa charrette passaient dans les contrées bretonnes. A découvrir.
  • Librincanto Posté le 1 Novembre 2020
    Fleur de tonnerre, une femme aux apparences trompeuses. Par monts et par vaux, Hélène Jegado, l'empoisonneuse, vogue de villages en villages bretons et partout où elle passe, elle sème la mort. Si des soupçons se lèvent parfois, elle s'enfuit à temps. Sur fond de légendes et rites bretons, Hélène est une criminelle en série. Elle sévit grâce à ses talents de cuisinière en mijotant de bons petits plats ou en préparant de succulents desserts. Mais quand elle décide de tuer, ses mets ont toujours un arrière-goût, tantôt amer, tantôt acide, fatal pour les gourmands. Mais sa témérité et son caractère intrépide l'amènent à se jeter dans la gueule du loup. Et cette fois, elle n'en réchappera pas. Un portrait psychologique et jubilatoire d'Hélène Jegado dont on se demande, comme souvent dans les thèmes historiques traités par Jean Teulé, comment elle a pu échapper aux soupçons aussi longtemps ! Ma foi, à l'époque la diffusion des nouvelles était bien plus longue qu'aujourd'hui ! Une histoire narrée à merveille !
  • ninosairosse Posté le 27 Octobre 2020
    Changements subits de l'atmosphère. Un bruit de tonnerre ébranle les airs Soudain la nuit enveloppe la terre et le vent soulève la mer (p55) #9835;Ceci n'est pas un manifeste Pas même un sermon, encore moins une messe Mais il fallait bien qu'un jour je disparaisse Doit-on toujours protéger l'espèce? Tonnerre, tonnerre, tonnerre de Brest Mais nom de Dieu, que la pluie cesse#9835; Miossec- 2004 - -----#9834;---#9835;---🌩---#9889;---🌩---#9835;---#9834;--- Un Rayon de Lumière, un Eclair et une fleur de Tonnerre Langue bretonne des fendues, fleur de vipère Celle qui empoisonne comme par distraction comme si elle lançait des graines aux pigeons Elle se charge de l'énergie des menhirs, le surnaturel bétonne et se baigne avec des Lys dans le clair obscur des légendes bretonnes Toupie folle, papillon, fleur sans tige, hotte voltige Sans mes recettes, je m'étiole, me fane,que dis-je !? Comme une fleur sans eau la chair qui s'y cuit et s'ensuit le gâteau Qu'une ambition celle de vous nuire Laissez-moi l'Espérance d'y parvenir Les gens ont peur, rumeur d'orage Trier le Vrai de la Faux pendant que l'Ankou Rage ... Vilain nain, velu déguisé, laissez- moi Poulpiquet C'est un fléau, Jean va encore faire un tollé Teulé ...
  • chadik Posté le 18 Octobre 2020
    Un livre trouvé au hasard d'un bouquiniste Normand. J'apprécie Jean Teulé, j'apprécie la Bretagne, le mélange des deux m'intriguait beaucoup. Dans ce roman nous suivons Fleur-de-Tonnerre, empoisonneuse en série du XIXème siècle. La jeune fille grandit entre superstitions et légendes bretonnes avant de gouter au meurtre et d'en apprécier la saveur, son parcours criminel la conduira dans toute la bretagne. Ce récit est caractéristique du style de Jean Teulé, l'horreur et l'impunité frôlent le génie et la folie. L'humour noir ponctue cette macabre histoire, allant parfois un peu trop loin comme avec le running gag des deux normands perruquiers. On se laisse rapidement entrainé par ce récit sanglant jusqu'au dénouement, tout aussi glaçant.
  • Meikarika Posté le 9 Septembre 2020
    Une histoire passionnante, un personnage tellement bien raconté par Jean Teulé... Le cheminement d’un esprit malade mais si “innocent”...

les contenus multimédias

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE JULLIARD
Les éditions Julliard sont spécialisées dans la littérature française contemporaine. Julliard ne cesse de découvrir de nouveaux talents et d'enrichir son catalogue avec des textes d'auteurs à la personnalité toujours singulière, et au style inimitable. Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.