En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Folie d'une femme séduite

        Belfond
        EAN : 9782714450050
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 800
        Format : 154 x 240 mm
        Folie d'une femme séduite

        Eléonore BAKHTADZÉ (Traducteur)
        Date de parution : 05/05/2011

        Inspiré d'un authentique fait divers qui défraya la chronique au tournant du XIXe siècle, un extraordinaire roman sur la passion amoureuse. Un classique de la littérature américaine.

        La redécouverte d'un livre-culte qui a marqué des générations de lectrices. Un roman psychologique d'une émotion poignante, une inoubliable peinture de l'obsession amoureuse doublée d'un portrait de femme du siècle dernier aussi troublant que Tess d'Uberville ou Les Hauts de Hurlevent.

        Ayant quitté sa ferme natale, Agnès Dempster découvre du haut...

        La redécouverte d'un livre-culte qui a marqué des générations de lectrices. Un roman psychologique d'une émotion poignante, une inoubliable peinture de l'obsession amoureuse doublée d'un portrait de femme du siècle dernier aussi troublant que Tess d'Uberville ou Les Hauts de Hurlevent.

        Ayant quitté sa ferme natale, Agnès Dempster découvre du haut de ses seize ans la vie citadine. Quand Frank Holt, tailleur de pierres de son état, fait irruption dans sa vie, elle s'en éprend sur le champ. Abandonnant travail, amis et même l'enfant qu'elle porte, elle se donne corps et âme à cet homme fruste qu'elle pare de toutes les couleurs du héros romantique et de l'artiste d'exception, jusqu'à perdre sa propre identité.

        Quand Frank, effrayé par cet amour suffocant, s'échappe dans les bras d'une autre, Agnès perd pied. Contrainte à un geste fatal, elle devra répondre de ses actes face à l'opinion publique et aux médecins de l'asile.

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782714450050
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 800
        Format : 154 x 240 mm
        Belfond
        23.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • topobiblioteca Posté le 10 Mai 2017
          Folie d’une femme séduite est un titre présenté comme un classique de la littérature américaine par des générations de lectrice. Nous sommes au 19eme siècle ; nous suivons le personnage d’Agnès Dempster, qui, à 16 ans, décide de quitter la ferme familiale pour la ville de Montpellier et se créer un destin loin des femmes de sa famille qui subissent un sort funeste. Elle fait la connaissance de Polly, mais surtout des inséparables Charlie et Frank. Elle s’éprend passionnément de ce dernier jusqu’à commettre l’irréparable. Le roman est découpé en plusieurs parties. Dans la première, c’est Agnès qui prend en charge le récit, elle nous raconte, vieille dame, ses jeunes années, mais surtout, le destin de sa mère et de sa grand-mère. Femmes excentriques et condamnées à vivre des secousses émotionnelles qui les briseras tôt ou tard. Cette partie est semée de longues descriptions de paysages, mais aussi des émotions de la jeune Agnès, qui ne comprend pas sa mère, qui l’a rejette mais qui se sent aimé par cette grand-mère un brin hors du monde. Il faut quelques pages pour véritablement entrer dans le récit, nous ne savons pas vraiment où cela va nous mener et parfois nous avons le sentiment... Folie d’une femme séduite est un titre présenté comme un classique de la littérature américaine par des générations de lectrice. Nous sommes au 19eme siècle ; nous suivons le personnage d’Agnès Dempster, qui, à 16 ans, décide de quitter la ferme familiale pour la ville de Montpellier et se créer un destin loin des femmes de sa famille qui subissent un sort funeste. Elle fait la connaissance de Polly, mais surtout des inséparables Charlie et Frank. Elle s’éprend passionnément de ce dernier jusqu’à commettre l’irréparable. Le roman est découpé en plusieurs parties. Dans la première, c’est Agnès qui prend en charge le récit, elle nous raconte, vieille dame, ses jeunes années, mais surtout, le destin de sa mère et de sa grand-mère. Femmes excentriques et condamnées à vivre des secousses émotionnelles qui les briseras tôt ou tard. Cette partie est semée de longues descriptions de paysages, mais aussi des émotions de la jeune Agnès, qui ne comprend pas sa mère, qui l’a rejette mais qui se sent aimé par cette grand-mère un brin hors du monde. Il faut quelques pages pour véritablement entrer dans le récit, nous ne savons pas vraiment où cela va nous mener et parfois nous avons le sentiment de nous égarer dans les générations de femmes au destin tragique. Si cette partie aurait pu être plus courte, elle n’en n’est pas moins essentielle afin de comprendre le personnage d’Agnès et comment ce passé familial va la construire. Dans la suivante, c’est avec un récit à la troisième personne que nous découvrons le départ d’Agnès, qui souhaite laisser derrière elle son passé et son lourd héritage familiale. Elle part pour Montpellier où elle pense vivre plus fort loin de sa famille. Elle découvre le travail mais aussi les émotions nouvelles d’une jeune adolescente. C’est dans les bras de Frank qu’elle va découvrir toute la puissance d’une passion amoureuse peu ordinaire. Les deux personnages ont des caractères peu compatibles avec leur temps, et ne savent pas comment jongler avec leurs sentiments et avec ce que la morale attend d’eux. C’est un récit poignant d’une déflagration dans le cœur et dans la vie de ses deux protagonistes. Le récit à la troisième personne donne plus de force, paradoxalement, car il nous laisse le loisir de constater ce que leurs sentiments les force à ressentir. Même si l’inconstance d’Agnès peut lasser le lecteur, il est le reflet des passions adolescentes décrite de la façon la plus extrême. Enfin, la dernière phase de l’intrigue se recentre sur les événements suivants le procès qui voit s’opposer Agnès contre l’opinion publique. Le procès est particulièrement intéressant à suivre pour comprendre la psychologie du personnage d’Agnès ainsi que la façon dont on considérait les femmes à l’époque. En bref, Folie d’une femme séduite, adapté d’un fait divers réel, est un très beau récit sur la passion amoureuse, c’est également le témoin d’une génération relatant les us et coutumes de ce 19eme siècle finissant où la morale attendait des choses bien définies pour les hommes et les femmes.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Apache Posté le 26 Mars 2017
          Une peinture du 19ème. L'histoire d'une folle passion, attisée par l'exaltation de la jeunesse et l'hyper sensibilité d'un esprit vulnérable. La plume est claire, sage, un peu trop lisse. L'odyssée s'étire longuement sur 1075 pages, avec quelques maladresses. Le dernier tiers du roman est à mon avis le meilleur.
        • nameless Posté le 14 Octobre 2016
          Agnès Dempster a grandi dans la riche ferme familiale, le Pré aux Nuages, à North Chittendon dans le Vermont. En cette fin de XIXème siècle où l'on méprise leur esprit, la vie des femmes est toute tracée : elles doivent accomplir leur destin biologique. Pour s'affranchir de cette malédiction féminine qu'ont subie avant elle sa grand-mère Euridyce et sa mère Helen, Agnès ne veut pas d'enfant, et pour ne pas s'engluer dans cette toile d'araignée domestico-maternelle, décide de tisser la propre étoffe de son existence. A 16 ans, après le décès d'Euridyce, son ange gardien excentrique, elle part vivre à Montpelier. Logée dans une pension de bonne réputation et engagée comme couturière-brodeuse, Agnès attire les hommes par sa beauté. Charlie Mondell la courtise. Il est tailleur de pierre, gentil garçon, d'une grande force physique, protecteur, bien intentionné mais elle n'a d'yeux que pour Frank Holt, ami et collègue de Charlie, beau et volage. Voilà Agnès prise au piège d'un amour entier, exclusif, dévorant, qui la prive rapidement de son libre-arbitre avant de sombrer dans l'obsession maladive : « Rien ne peut s'opposer à un amour si pur et si fort. Tout le reste n'est qu'illusion ». Elle est jalouse des statues... Agnès Dempster a grandi dans la riche ferme familiale, le Pré aux Nuages, à North Chittendon dans le Vermont. En cette fin de XIXème siècle où l'on méprise leur esprit, la vie des femmes est toute tracée : elles doivent accomplir leur destin biologique. Pour s'affranchir de cette malédiction féminine qu'ont subie avant elle sa grand-mère Euridyce et sa mère Helen, Agnès ne veut pas d'enfant, et pour ne pas s'engluer dans cette toile d'araignée domestico-maternelle, décide de tisser la propre étoffe de son existence. A 16 ans, après le décès d'Euridyce, son ange gardien excentrique, elle part vivre à Montpelier. Logée dans une pension de bonne réputation et engagée comme couturière-brodeuse, Agnès attire les hommes par sa beauté. Charlie Mondell la courtise. Il est tailleur de pierre, gentil garçon, d'une grande force physique, protecteur, bien intentionné mais elle n'a d'yeux que pour Frank Holt, ami et collègue de Charlie, beau et volage. Voilà Agnès prise au piège d'un amour entier, exclusif, dévorant, qui la prive rapidement de son libre-arbitre avant de sombrer dans l'obsession maladive : « Rien ne peut s'opposer à un amour si pur et si fort. Tout le reste n'est qu'illusion ». Elle est jalouse des statues que sculpte Frank, des chaises sur lesquelles il s'assied. Son exaltation délirante, la toute-puissance de sa passion aveugle conduit Agnès à l'âge de 19 ans et jusqu'à sa mort, à l'asile d'aliénés de Highbury, après un meurtre dont elle a été acquittée parce que reconnue folle, grâce au talent et à l'expérience de Maître Kingsley, son avocat. C'est Agnès elle-même qui raconte son histoire, sous la forme d'une courrier-confession adressé à Margaret Eckroyd, sa gardienne à l'asile, devenue son amie. Ces quelques lignes ne peuvent évidemment pas résumer les 778 pages du roman foisonnant de Susan Fromberg Schaeffer, paru en 1983 et réédité en 2011 par Belfond. Etiqueté par l'éditeur « roman culte qui a marqué des générations de lectrices », il serait dommage que Folie d'une femme séduite, soit perçu comme un roman « féminin-à-l'eau-de-rose » et rebute des lectrices et j'espère aussi, lecteurs, peu friands du genre nunuche. Car il s'agit d'un très grand roman d'une portée classique, à la thématique universelle, dont le style, l'ampleur, la puissance rivalisent avec ceux des soeurs Brontë. L'auteure a créé une héroïne attachante et poignante, dont le lecteur partage les souffrances, plongé dans les méandres de son esprit perturbé. S. Fromberg Schaeffer raconte avec minutie la condition des femmes à la fin du XIXème siècle, insiste sur le poids de l'histoire familiale, et lors des chapitres consacrés au procès d'Agnès ou à sa vie à l'asile, décrit les prémices de la psychiatrie. Dans les années 1900, étaient répertoriées la folie émotionnelle, la folie impulsive, la folie compulsive. Faute de reconnaître chez Agnès, aucune de ces formes de maladie mentale, le Docteur Train, qui a l'a expertisée et soignée, crée pour sa patiente, la folie de la femme séduite (p. 648), inconnue jusqu'alors, et qui donne son très beau titre au roman. Après cette lecture, l'expression : « Je suis folle de lui », prend tout son sens. Je laisse le dernier mot à Agnès : « Ne condamne pas les filles malades d'amour, car c'est à force d'aimer qu'elles sont malades » (p. 503)
          Lire la suite
          En lire moins
        • frinos Posté le 31 Juillet 2014
          Tres belle histoire !
        • Carocola Posté le 31 Mai 2014
          Ce livre fut pour moi l'un de ces livres qu'on ne lâche plus, une fois entré dedans. ( Ce qui m'a d'ailleurs étonné, car je n'avais pas à un à priori extrêmement positif ! ) Un de ces livres qui vous font perdre, le temps d'une lecture, votre réalité. Ce livre m'a énormément touché, et c'est, je crois, en partie parce que je me suis vraiment identifié à Agnès... Je me suis reconnue en cette femme.

        Ils en parlent

        << Le roman époustouflant, grandiose et grandiloquent du sentiment amoureux lorsqu'il vire à la l'obsession destructrice. [...] Inoubliable. >>
        Isabelle Falconnier / L'Hebdo (Suisse)
        Toute l'actualité des éditions Belfond
        Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.