Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782714450050
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 800
Format : 154 x 240 mm
Folie d'une femme séduite
Eléonore Bakhtadze (traduit par)
Date de parution : 05/05/2011
Éditeurs :
Belfond
En savoir plus

Folie d'une femme séduite

Eléonore Bakhtadze (traduit par)
Date de parution : 05/05/2011

Inspiré d'un authentique fait divers qui défraya la chronique au tournant du XIXe siècle, un extraordinaire roman sur la passion amoureuse. Un classique de la littérature américaine.

La redécouverte d'un livre-culte qui a marqué des générations de lectrices. Un roman psychologique d'une émotion poignante, une inoubliable peinture de l'obsession amoureuse doublée d'un portrait de femme du siècle...

La redécouverte d'un livre-culte qui a marqué des générations de lectrices. Un roman psychologique d'une émotion poignante, une inoubliable peinture de l'obsession amoureuse doublée d'un portrait de femme du siècle dernier aussi troublant que Tess d'Uberville ou Les Hauts de Hurlevent.

Ayant quitté sa ferme natale, Agnès Dempster découvre du haut...

La redécouverte d'un livre-culte qui a marqué des générations de lectrices. Un roman psychologique d'une émotion poignante, une inoubliable peinture de l'obsession amoureuse doublée d'un portrait de femme du siècle dernier aussi troublant que Tess d'Uberville ou Les Hauts de Hurlevent.

Ayant quitté sa ferme natale, Agnès Dempster découvre du haut de ses seize ans la vie citadine. Quand Frank Holt, tailleur de pierres de son état, fait irruption dans sa vie, elle s'en éprend sur le champ. Abandonnant travail, amis et même l'enfant qu'elle porte, elle se donne corps et âme à cet homme fruste qu'elle pare de toutes les couleurs du héros romantique et de l'artiste d'exception, jusqu'à perdre sa propre identité.

Quand Frank, effrayé par cet amour suffocant, s'échappe dans les bras d'une autre, Agnès perd pied. Contrainte à un geste fatal, elle devra répondre de ses actes face à l'opinion publique et aux médecins de l'asile.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714450050
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 800
Format : 154 x 240 mm
Belfond
En savoir plus

Ils en parlent

<< Le roman époustouflant, grandiose et grandiloquent du sentiment amoureux lorsqu'il vire à la l'obsession destructrice. [...] Inoubliable. >>
Isabelle Falconnier / L'Hebdo (Suisse)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Antiigone Posté le 10 Août 2021
    Belle découverte que ce roman dont la principale force réside, selon moi, dans la profondeur et la psychologie élaborée de son héroïne. Agnès, jeune femme qui découvre la vie en ville après une enfance peu heureuse au sein d'une riche ferme, s'éprend d'un tailleur de pierre au charme fou. Commence alors un récit de passion et d'espoir pour ce couple que tout semble unir ! Malgré un début de récit relatant l'enfance et l'évolution de la famille d'Agnès qui peut paraître un peu long, ce développement est nécessaire pour comprendre son fonctionnement et ses actes. C'est en cela que ce récit est fort, car on entre de plus en plus en profondeur dans la personnalité torturée, en souffrance, et ô combien passionnante de cette jeune femme insatiable. Insatiable de la vie, insatiable de l'amour. On comprend bien que, par-dessus tout, elle ne pourra jamais être heureuse ! Le récit du procès et les avis des juges, avocats et autres shérifs à la fin sont eux aussi bien développés. Comme dit dans le résumé de l'édition broché, ce livre n'a rien à envier aux Hauts-de-Hurlevent !
  • le_Bison Posté le 4 Mai 2021
    Enfin... Il était temps, j'avais très soif, de boire une bière, et accessoirement de découvrir LE livre-culte qui a marqué des générations de lectrices. Un bouquin qui rentre dans mes cordes sensibles, tout à fait mon genre de romans, me mettre dans la peau d'une lectrice lisant une histoire d'amour et de passion, ah non, pardon, une histoire de folie, mais peut-être que l'amour ou la passion rend fou, oups, folle. Et laisser ma part de féminité prendre le dessus. D'ailleurs, je me suis préparé une petite infusion détox et ventre-plat pour me mettre en condition. « Ne condamne pas les filles malades d'amour... lut-il, car c'est à force d'aimer qu'elles sont malades... » Ne condamne pas les filles malades d'amour… Je grimpe ainsi sur mon vieux cheval, au-delà de la colline, des vergers s'étendent sur l'horizon, le soleil se couche sur le Vermont, je me couche à même la neige. Une neige d'un autre temps, qui colle aux sabots, un temps où les femmes portaient d'ailleurs au moins trois jupons en dentelle avant de dévoiler un cœur de chair. Mais le cœur a ses raisons et la raison d'Agnès se trouve être Frank Holt, tailleur de pierres et de poussières. Une... Enfin... Il était temps, j'avais très soif, de boire une bière, et accessoirement de découvrir LE livre-culte qui a marqué des générations de lectrices. Un bouquin qui rentre dans mes cordes sensibles, tout à fait mon genre de romans, me mettre dans la peau d'une lectrice lisant une histoire d'amour et de passion, ah non, pardon, une histoire de folie, mais peut-être que l'amour ou la passion rend fou, oups, folle. Et laisser ma part de féminité prendre le dessus. D'ailleurs, je me suis préparé une petite infusion détox et ventre-plat pour me mettre en condition. « Ne condamne pas les filles malades d'amour... lut-il, car c'est à force d'aimer qu'elles sont malades... » Ne condamne pas les filles malades d'amour… Je grimpe ainsi sur mon vieux cheval, au-delà de la colline, des vergers s'étendent sur l'horizon, le soleil se couche sur le Vermont, je me couche à même la neige. Une neige d'un autre temps, qui colle aux sabots, un temps où les femmes portaient d'ailleurs au moins trois jupons en dentelle avant de dévoiler un cœur de chair. Mais le cœur a ses raisons et la raison d'Agnès se trouve être Frank Holt, tailleur de pierres et de poussières. Une poussière ocre qui en plus de donner soif, soif d'amour et de bibines, se dépose sur la blancheur d'âme et de jupons de la jeune Agnès... « elle avait offert son âme à quelqu'un, elle lui avait fait confiance aveuglément et finalement elle s'était aperçue qu'il n'en faisait aucun cas et elle, elle était totalement incapable de reprendre son âme car l'autre l'avait détruite. Il l'avait transformée en coquille vide, un corps sans âme. » Offrir son âme à quelqu'un, il faut être fou ou complètement amoureux... Oups, désolé, je n'ai pas l'habitude d'écrire au féminin, pourtant je m'épile de temps en temps... Folle et amoureuse donc, je disais. Un gros poids sur le cœur, une envie pressante de vivre le grand amour avec l'homme de sa vie. 1 Kg 105 g de passion et de folie, ça en fait des caisses de bières à soulever et à décapsuler, un pavé lourd qui prend de la place dans son sac à main. 800 pages pour s'immerger dans le Vermont, dans la vie d'une jeune fille, dans l'amour. Mon cœur de guimauve se ramollit sous les braises incandescentes d'un feu de cheminée, devant les émois d'une jeune fille presque indécente pour l'époque, cette époque qui voudrait qu'elle se trouve un mari fiable, musclé et pas trop buveur qui lui ferait trois enfants les trois premières années, avant de se détourner vers les femmes qui louent une chambre au-dessus de la taverne aux odeurs de vieux whiskys. 800 pages, cela laisse donc bien le temps de respirer l'air frais du Vermont, de prendre le pouls de cette campagne, de cette ère, dans quel état j'erre au milieu de ces bouteilles vides, 800 pages, cela laisse le temps d'en boire, le temps de laisser accumuler la poussière dans le sillon du rocking-chair, le regard porté vers le soleil rouge sombrant dans l'au-delà des collines. le temps aussi de partager des émotions, et surtout de vivre de grands sentiments, de l'amour passionné et passionnel, de la rage intérieure, et... putain, j'ai encore soif, 800 pages, malgré quelques longueurs n'a pas étanché toute ma soif, tant j'ai été pris dans ce tourbillon d'amour et de folie, je te l'ai dit, en préambule, LE livre-culte qui a marqué des générations de lectrices.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Stej Posté le 5 Mars 2020
    619 pages dans l’esprit d’une femme des années 1900. Je suis tombée sur de livre par hasard et le thème de la folie et de la jalousie me semblait intéressant. Ce n’est qu’après l’avoir terminé que j’ai découvert qu’il s’agissait d’un classique de la littérature romantique. Mais quelle mauvaise qualification pour cette œuvre! On est plongé dans la campagne de la fin des années 1800, au sein d’une famille célèbre pour la beauté de ses femmes. Peintres, sculpteurs et artistes en font leurs modèles. Agnes, dernière descendante de la lignée décide de s’échapper de ce schéma et de partir vivre en ville et travailler. Elle y rencontre un homme et son destin bascule. Ce résumé ressemble à de la littérature romantique mais il est bien plus que ça! C’est un manifeste à propos de la condition féminine de l’époque, qui doivent répondre à l’injonction de se marier, d’avoir des enfants, de s’occuper de leur maison et d’en être heureuses. Agnes ne veut pas d’enfants, elle veut se consacrer à son amour pour Franck. Elle doit pour cela braver les jugements constants de la société de l’époque, parfaitement décrits dans ce livre. Il y est aussi question des débuts de la psychiatrie, de la façon dont les femmes sont... 619 pages dans l’esprit d’une femme des années 1900. Je suis tombée sur de livre par hasard et le thème de la folie et de la jalousie me semblait intéressant. Ce n’est qu’après l’avoir terminé que j’ai découvert qu’il s’agissait d’un classique de la littérature romantique. Mais quelle mauvaise qualification pour cette œuvre! On est plongé dans la campagne de la fin des années 1800, au sein d’une famille célèbre pour la beauté de ses femmes. Peintres, sculpteurs et artistes en font leurs modèles. Agnes, dernière descendante de la lignée décide de s’échapper de ce schéma et de partir vivre en ville et travailler. Elle y rencontre un homme et son destin bascule. Ce résumé ressemble à de la littérature romantique mais il est bien plus que ça! C’est un manifeste à propos de la condition féminine de l’époque, qui doivent répondre à l’injonction de se marier, d’avoir des enfants, de s’occuper de leur maison et d’en être heureuses. Agnes ne veut pas d’enfants, elle veut se consacrer à son amour pour Franck. Elle doit pour cela braver les jugements constants de la société de l’époque, parfaitement décrits dans ce livre. Il y est aussi question des débuts de la psychiatrie, de la façon dont les femmes sont catégorisées de folles, d’hystériques, de faibles, par des médecins, juges, jurés, tous hommes. En bref, une œuvre qui nous interroge sur la condition féminine et sur la limite abstraite entre les émotions puissantes et la véritable folie.
    Lire la suite
    En lire moins
  • bookaddict02 Posté le 14 Mai 2019
    ce livre raconte comment une femme amoureuse et rejeté peut à tout moment commettre l'irréparable. histoire vraiment poignante
  • sammari Posté le 15 Mars 2018
    Pour moi une belle découverte, une roman psychologique et avec une émotion poignante. Une histoire d'un amour obsessionnelle.
Inscrivez-vous et recevez toute l'actualité des éditions Belfond
Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.