Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782262026233
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 420
Format : 154 x 240 mm
Frère Roger
Le fondateur de Taizé
Date de parution : 21/02/2008
Éditeurs :
Perrin

Frère Roger

Le fondateur de Taizé

Date de parution : 21/02/2008

La biographie complète de Frère Roger grande figure de l'œcuménisme et fondateur de la communauté de Taizé, assassiné en Août 2005.

Comme Mère Teresa, l'abbé Pierre ou Sœur Emmanuelle, Frère Roger (Roger Schutz, 1915-2005) fait partie de ces personnages charismatiques qui ont marqué les esprits et fait bouger les consciences, religieuses...

Comme Mère Teresa, l'abbé Pierre ou Sœur Emmanuelle, Frère Roger (Roger Schutz, 1915-2005) fait partie de ces personnages charismatiques qui ont marqué les esprits et fait bouger les consciences, religieuses ou non.
Sa vie fut celle d'un passeur de frontières : Suisse, il s'installe en 1940 dans la France meurtrie...

Comme Mère Teresa, l'abbé Pierre ou Sœur Emmanuelle, Frère Roger (Roger Schutz, 1915-2005) fait partie de ces personnages charismatiques qui ont marqué les esprits et fait bouger les consciences, religieuses ou non.
Sa vie fut celle d'un passeur de frontières : Suisse, il s'installe en 1940 dans la France meurtrie ; calviniste, il fonde à vingt-cinq ans la première communauté monastique protestante en terre française : Taizé, célèbre à travers toute la planète ; fils de pasteur, pasteur lui-même, il devient « formellement catholique », selon l'expression du cardinal Kasper.
Son idéal : aider et rassembler. Dans la France en guerre, il accueille des réfugiés politiques et des Juifs ; à la Libération, il vient en aide à des prisonniers de guerre allemands et recueille des orphelins ; dans les années 1950-1960, on le trouve à la pointe du mouvement œcuménique ; dès 1966, pressentant une vague de contestation radicale dans la jeunesse, il invente le « Concile des jeunes » puis les « Rassemblements européens », qui ont lieu à la fin de chaque année, dans une grande ville d'Europe.
Ce personnage exceptionnel, secret, complexe, parfois contradictoire, fut une légende vivante. Il manquait une biographie historique qui retrace son itinéraire, éclaire les zones d'ombre - et situe dans leur contexte historique les étapes de sa vie.
Yves Chiron a pu explorer de nombreuses archives, en France et en Suisse. Il a rencontré et interrogé des membres de la famille de Frère Roger, des Frères ou d'anciens Frères de sa Communauté, et de nombreux témoins de sa vie. Au fil des pages, se révèle peu à peu le portrait d'un homme insaisissable et insolite.

Yves Chiron, membre de la Société d'histoire religieuse de la France, a publié notamment une biographie de Padre Pio (traduite en plusieurs langues), des enquêtes historiques sur les apparitions de la Vierge et sur les miracles de Lourdes, ainsi que plusieurs biographies de papes contemporains.

  • Presse:

    "Un ouvrage d'historien, très fouillé, qui a puisé aux meilleures archives pour retracer l'itinéraire de ce pasteur protestant, "personnage exceptionnel, secret, complexe, parfois contradictoire" et devenu, sans jamais le reconnaître, "formellement catholique", selon l'expression du cardinal Kasper."
    Serge Lafitte, Le Monde des Religions, Mai / Juin 08
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782262026233
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 420
Format : 154 x 240 mm
Perrin

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Leporella 11/02/2018
    Frère Roger (Roger Schutz, 1915-2015) fait partie de ces personnages qui comme l’abbé Pierre, ont marqué la dernière décennie. Suisse, il s’installe en 1940 dans la France, et fonde à 25 ans la première communauté monastique protestante en terre française, à savoir : Taizé. Connue de la terre entière, Taizé ne cessera de recevoir des visites de célébrités, comme entre autre François Mitterrand (en toute discrétion) et Hubert Beuve Méry, le fondateur du journal Le Monde. On a comparé Taizé à « Woodstock », par ses écrits et ses chants notamment. Frère Roger devient formellement catholique selon le cardinal Kasper, mais il y aura une polémique pour savoir s’il est devenu catholique, et s'il a renoncé par conséquent à la religion protestante. Ce point est abordé par l’auteur. Son idéal, c’est aimer et rassembler, il accueille des réfugiés politiques et des juifs, il vient en aide à des prisonniers de guerre et recueille des orphelins. Dès 1966, pressentant les révoltes de jeunes de 1968, il invente le concile des jeunes, puis les rassemblements européens, qui ont lieu à la fin de chaque année, dans une grande ville d’Europe. Frère Roger sera assassiné, en 2005, par une déséquilibrée comme d’autres hommes de la paix, tel que Gandhi... Frère Roger (Roger Schutz, 1915-2015) fait partie de ces personnages qui comme l’abbé Pierre, ont marqué la dernière décennie. Suisse, il s’installe en 1940 dans la France, et fonde à 25 ans la première communauté monastique protestante en terre française, à savoir : Taizé. Connue de la terre entière, Taizé ne cessera de recevoir des visites de célébrités, comme entre autre François Mitterrand (en toute discrétion) et Hubert Beuve Méry, le fondateur du journal Le Monde. On a comparé Taizé à « Woodstock », par ses écrits et ses chants notamment. Frère Roger devient formellement catholique selon le cardinal Kasper, mais il y aura une polémique pour savoir s’il est devenu catholique, et s'il a renoncé par conséquent à la religion protestante. Ce point est abordé par l’auteur. Son idéal, c’est aimer et rassembler, il accueille des réfugiés politiques et des juifs, il vient en aide à des prisonniers de guerre et recueille des orphelins. Dès 1966, pressentant les révoltes de jeunes de 1968, il invente le concile des jeunes, puis les rassemblements européens, qui ont lieu à la fin de chaque année, dans une grande ville d’Europe. Frère Roger sera assassiné, en 2005, par une déséquilibrée comme d’autres hommes de la paix, tel que Gandhi par exemple. Son action laissera une certaine influence sur Rome et l’Eglise de France. Il aura une certaine influence au Concile de Vatican 2 sur certains points. Anticipation d’une communion avec Rome et double appartenance sont les deux aspirations qui animaient frère Roger. C’est la deuxième édition qui est publiée de ce livre écrit Yves Chiron. Cette fois, ce sont les éditions de la Renaissance qui sont à la manœuvre !
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la newsletter Perrin
Découvrez chaque mois des exclusivités, des avant-premières et nos actualités !