Lisez! icon: Search engine
Presses de la Renaissance
EAN : 9782750914042
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 414
Format : 154 x 240 mm

Frère Roger

Le fondateur de Taizé

Date de parution : 15/02/2018
La biographie complète de Frère Roger, grande figure de l’œcuménisme et fondateur de la communauté de Taizé, assassiné en août 2005.
Roger Schutz (1915-2005), est, avec Mère Térésa et l’abbé Pierre, une de ces grandes figures du XXe siècle qui ont été aimées et admirées au-delà du monde catholique.
Venu du protestantisme, celui qui sera connu sous le nom de Frère Roger, a eu un itinéraire exceptionnel : à vingt-cinq ans, il...
Roger Schutz (1915-2005), est, avec Mère Térésa et l’abbé Pierre, une de ces grandes figures du XXe siècle qui ont été aimées et admirées au-delà du monde catholique.
Venu du protestantisme, celui qui sera connu sous le nom de Frère Roger, a eu un itinéraire exceptionnel : à vingt-cinq ans, il a fondé la Communauté de Taizé qui va connaître un rayonnement mondial ; il va devenir aussi l’intime de trois papes successifs (Jean XXIII, Paul VI et Jean-Paul II) et organiser des rassemblements de la jeunesse européenne qui, chaque année, réunissent des dizaines de milliers de jeunes venus de tous les pays d’Europe.Yves Chiron a exploré des archives en Suisse et en France, il a interrogé des membres de la famille Schutz et il a recueilli de nombreux témoignages de familiers de Taizé. Cela lui permet de publier des révélations sur divers moments de la vie de Frère Roger (ses origines familiales, ses relations avec les papes, son évolution vers le catholicisme, son passé lors de la Seconde Guerre mondiale…).
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782750914042
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 414
Format : 154 x 240 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Leporella Posté le 11 Février 2018
    Frère Roger (Roger Schutz, 1915-2015) fait partie de ces personnages qui comme l’abbé Pierre, ont marqué la dernière décennie. Suisse, il s’installe en 1940 dans la France, et fonde à 25 ans la première communauté monastique protestante en terre française, à savoir : Taizé. Connue de la terre entière, Taizé ne cessera de recevoir des visites de célébrités, comme entre autre François Mitterrand (en toute discrétion) et Hubert Beuve Méry, le fondateur du journal Le Monde. On a comparé Taizé à « Woodstock », par ses écrits et ses chants notamment. Frère Roger devient formellement catholique selon le cardinal Kasper, mais il y aura une polémique pour savoir s’il est devenu catholique, et s'il a renoncé par conséquent à la religion protestante. Ce point est abordé par l’auteur. Son idéal, c’est aimer et rassembler, il accueille des réfugiés politiques et des juifs, il vient en aide à des prisonniers de guerre et recueille des orphelins. Dès 1966, pressentant les révoltes de jeunes de 1968, il invente le concile des jeunes, puis les rassemblements européens, qui ont lieu à la fin de chaque année, dans une grande ville d’Europe. Frère Roger sera assassiné, en 2005, par une déséquilibrée comme d’autres hommes de la paix, tel que Gandhi... Frère Roger (Roger Schutz, 1915-2015) fait partie de ces personnages qui comme l’abbé Pierre, ont marqué la dernière décennie. Suisse, il s’installe en 1940 dans la France, et fonde à 25 ans la première communauté monastique protestante en terre française, à savoir : Taizé. Connue de la terre entière, Taizé ne cessera de recevoir des visites de célébrités, comme entre autre François Mitterrand (en toute discrétion) et Hubert Beuve Méry, le fondateur du journal Le Monde. On a comparé Taizé à « Woodstock », par ses écrits et ses chants notamment. Frère Roger devient formellement catholique selon le cardinal Kasper, mais il y aura une polémique pour savoir s’il est devenu catholique, et s'il a renoncé par conséquent à la religion protestante. Ce point est abordé par l’auteur. Son idéal, c’est aimer et rassembler, il accueille des réfugiés politiques et des juifs, il vient en aide à des prisonniers de guerre et recueille des orphelins. Dès 1966, pressentant les révoltes de jeunes de 1968, il invente le concile des jeunes, puis les rassemblements européens, qui ont lieu à la fin de chaque année, dans une grande ville d’Europe. Frère Roger sera assassiné, en 2005, par une déséquilibrée comme d’autres hommes de la paix, tel que Gandhi par exemple. Son action laissera une certaine influence sur Rome et l’Eglise de France. Il aura une certaine influence au Concile de Vatican 2 sur certains points. Anticipation d’une communion avec Rome et double appartenance sont les deux aspirations qui animaient frère Roger. C’est la deuxième édition qui est publiée de ce livre écrit Yves Chiron. Cette fois, ce sont les éditions de la Renaissance qui sont à la manœuvre !
    Lire la suite
    En lire moins
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés