En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Galina Pétrovna et son chien à trois pattes

        Presses de la cité
        EAN : 9782258118485
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 368
        Format : 140 x 225 mm
        Galina Pétrovna et son chien à trois pattes

        Valérie LE PLOUHINEC (Traducteur)
        Date de parution : 07/04/2016
        Comment sauver son fidèle compagnon en dansant le kazatchok
        Russie, à l’aube des années quatre-vingt-dix. Le rideau de fer est tombé et la vie s’écoule tranquillement dans la petite ville d’Azov pour Galina Pétrovna et pour Boroda, son chien à trois pattes.  Mais c’est compter sans Mitia, l’implacable et zélé exterminateur de chiens, à tendance psychopathique. Le jour où... Russie, à l’aube des années quatre-vingt-dix. Le rideau de fer est tombé et la vie s’écoule tranquillement dans la petite ville d’Azov pour Galina Pétrovna et pour Boroda, son chien à trois pattes.  Mais c’est compter sans Mitia, l’implacable et zélé exterminateur de chiens, à tendance psychopathique. Le jour où il envoie Boroda à la fourrière et fait enfermer Vassia – président du Club du troisième âge et éternel soupirant de Galina –, la sérénité de la vieille dame vole en éclats.
        La voilà embarquée malgré elle dans une rocambolesque expédition à Moscou, en compagnie de son amie Zoïa – fantasque, pipelette, assoiffée de culture et de boissons entêtantes –, pour tenter de faire jouer des relations autrefois haut placées : le cousin Mikhaïl, qui connaît le ministre adjoint Gloukhov, qui connaît... Toutes les ficelles sont bonnes à tirer pour sauver Boroda !
        Une comédie tendre et truculente, qui profite des aventures d’irrésistibles septuagénaires pour brosser le tableau d’une Russie où les vieilles habitudes ont la vie dure. 
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782258118485
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 368
        Format : 140 x 225 mm
        Presses de la cité
        21.50 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • djihane Posté le 4 Mai 2016
          La première chose qui m’a interpellée après avoir eu le livre entre les mains est cette jolie couverture et ce drôle de titre qui annonce une histoire loufoque. Dans la Russie des années 90, on fait la connaissance d’un groupe de retraités qui profitent de la vie qui s’écoule paisiblement ou presque. Parmi eux, Galina et son fidèle chien, Boroda. Ce parfait petit monde vole en éclat à cause de Mitia, un personnage psychopathe qui va enfermer le chien de notre chère Galina et faire enfermer son ami Vassia. A partir de ces deux incidents, rien ne va plus. L’histoire offre son lot de surprises et elle baigne dans un humour spécial. Un roman excentrique où on suit avec le sourire aux lèvres Galina dans sa quête pour sauver son ami et son chien. Elle recevra l’aide de personnages aussi loufoques et déjantés qu’elle. En même temps que leur périple surréaliste, on fera plus ample connaissance avec eux: on découvre leurs secrets à travers leur histoire et leur passé. Le charme de ce roman repose sur des personnages touchants qui nous rappellent nos grand parents. Même si je ne raffole pas des romans avec des personnages du troisième âge, ce qui m’a un... La première chose qui m’a interpellée après avoir eu le livre entre les mains est cette jolie couverture et ce drôle de titre qui annonce une histoire loufoque. Dans la Russie des années 90, on fait la connaissance d’un groupe de retraités qui profitent de la vie qui s’écoule paisiblement ou presque. Parmi eux, Galina et son fidèle chien, Boroda. Ce parfait petit monde vole en éclat à cause de Mitia, un personnage psychopathe qui va enfermer le chien de notre chère Galina et faire enfermer son ami Vassia. A partir de ces deux incidents, rien ne va plus. L’histoire offre son lot de surprises et elle baigne dans un humour spécial. Un roman excentrique où on suit avec le sourire aux lèvres Galina dans sa quête pour sauver son ami et son chien. Elle recevra l’aide de personnages aussi loufoques et déjantés qu’elle. En même temps que leur périple surréaliste, on fera plus ample connaissance avec eux: on découvre leurs secrets à travers leur histoire et leur passé. Le charme de ce roman repose sur des personnages touchants qui nous rappellent nos grand parents. Même si je ne raffole pas des romans avec des personnages du troisième âge, ce qui m’a un tout petit peu ennuyée, cette histoire a le mérite de nous faire passer un bon moment. Avec son humour spécial, Galina Pétrovna et son chien à trois pattes ne peut pas forcement plaire à tout le monde mais j’ai quand même aimé cette lecture. De plus, le roman se lit assez vite et la plume de l’auteure est fluide. Ce que j’ai trouve le plus touchant est cette belle relation et l’amour que Galina porte à son chien et ses belles amitiés. Voici un drôle de livre, charmant, amusant et avec lequel on passe un bon moment. Un roman original.
          Lire la suite
          En lire moins

        Ils en parlent

        «La vie de Galina Petrovna et de Boroda, sa petite chienne à trois pattes, s'écoule paisiblement dans la Russie du début des années 90. Mais lorsque Boroda est capturée par Mitia l'Exterminateur, chargé de supprimer les chiens errants et que Vassia, le président du club du troisième âge et soupirant de de Galina, est envoyé en prison pour avoir tenté de sauver la chienne, le monde de Galina s'écroule.

        S'en suivront un course-poursuite en side-car, une expédition à Moscou avec son amis Zoïa, pipelette assoiffée de culture et de vodka, une rencontre avec un ancien fonctionnaire du régime soviétique, les rodomontades d'un neveu décevant, les accès de furie d'une vieille dame édentée armée d'une faucille, une soirée mémorable en boite de nuit avec un ministre balafré, une gueule de bois monumentale, un mari défunt qui n'était ni homosexuel, ni espion mais juste pénible, une rédemption, un directeur de prison fantasque, une secrétaire qui s'appelle Julian et pas Macha et quelques révélations sur une paternité supposée.

        Sans oublier une rage de dents, quelques litres de vodka et des concombres. Avec cette farce douce-amère, Andrea Benett dresse un portrait drôle et lucide de la Russie en pleine Perestroïka. C'est rocambolesque, inattendu, parfois improbable. Et surtout délicieusement irrévérencieux.

        Des appartements communautaires aux couloirs poussiéreux des ministères, en passant par un train-couchette ou une sinistre usine de colle, des souvenirs de la Seconde Guerre Mondiale aux premières boites de nuit moscovites, c'est tout un pays en pleine mutation forcée qui se dévoile dans le sillage de Galina, prête à tout pour sauver sa chienne Boroda.

        Et il faudra toute la force de cette bande de septuagénaires excentriques pour faire bouger les choses dans un pays où les vieilles habitudes ont la vie dure.

        Un roman drôle et irrésistible.»
        Aurélie Sandon / Librairie La Plume Rouge - Trévoux
        Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
        Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.