RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Golem : L'intégrale

            Pocket jeunesse
            EAN : 9782266259347
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 624
            Format : 140 x 225 mm
            Golem : L'intégrale

            , ,

            Collection : Golem
            Série : Golem
            Date de parution : 15/01/2015

            Une couverture collector pour la série culte Golem !

            Incroyable ! Majid Badach, un des cancres de la redoutable 5e 6, a gagné un superbe ordinateur. Jean-Hugues, son prof de français, l’aide à se connecter. Devenu « Magic Berber » sur le Net, Majid joue en réseau avec son professeur jusqu’au jour où leurs écrans sont envahis par Golem,...

            Incroyable ! Majid Badach, un des cancres de la redoutable 5e 6, a gagné un superbe ordinateur. Jean-Hugues, son prof de français, l’aide à se connecter. Devenu « Magic Berber » sur le Net, Majid joue en réseau avec son professeur jusqu’au jour où leurs écrans sont envahis par Golem, un jeu inconnu. Le joueur y est invité à se fabriquer sa créature : son golem.
            Mais plus Jean-Hugues et Majid progressent dans le jeu, plus il se passe des choses inquiétantes dans la cité des Quatre-Cents. Des fumées électriques sortent de nulle part, un monstre hante les caves et beaucoup trop de gens s’intéressent à l’ordinateur de Majid…

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782266259347
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 624
            Format : 140 x 225 mm
            Pocket jeunesse
            17.90 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • AmandineAuFildesPlumes Posté le 13 Février 2017
              Golem est l'histoire d'un bug informatique monumental et dont on ne peut même pas imaginer la portée. L'intrigue est prenante mais un peu longue à démarrer. Par contre, une fois qu'on a le doigt dans l'engrenage, difficile de se défaire de ce roman. Si vous aimez les rebondissements et l'action, vous ne serez pas déçu. On ne s'ennuie pas et la narration suit son cours sur un bon rythme. Il y a beaucoup de personnages dans ce livre. Moi qui ai tendance à vite m'y perdre, pour une fois j'ai tout suivi. Les auteurs prennent le temps d'installer chaque personnage et de nous donner quelques indications sur son physique et sur son caractère. Néanmoins, ils ne tombent pas dans l'écueil des lourdeurs et cela reste vraiment agréable. C'est véritablement un travail colossal d'autant plus qu'il y a trois auteurs. L'écriture est très agréable et facile à lire. Je déplorerai juste les nombreux clichés autour des cités et des enseignants mais sinon, je n'ai franchement pas grand chose à reprocher à ce livre. On trouve également une pointe d'humour ce qui ne gâche rien. Je suis toujours admirative face au travail des écrivains mais là, il faut avouer que c'est franchement fort d'écrire un... Golem est l'histoire d'un bug informatique monumental et dont on ne peut même pas imaginer la portée. L'intrigue est prenante mais un peu longue à démarrer. Par contre, une fois qu'on a le doigt dans l'engrenage, difficile de se défaire de ce roman. Si vous aimez les rebondissements et l'action, vous ne serez pas déçu. On ne s'ennuie pas et la narration suit son cours sur un bon rythme. Il y a beaucoup de personnages dans ce livre. Moi qui ai tendance à vite m'y perdre, pour une fois j'ai tout suivi. Les auteurs prennent le temps d'installer chaque personnage et de nous donner quelques indications sur son physique et sur son caractère. Néanmoins, ils ne tombent pas dans l'écueil des lourdeurs et cela reste vraiment agréable. C'est véritablement un travail colossal d'autant plus qu'il y a trois auteurs. L'écriture est très agréable et facile à lire. Je déplorerai juste les nombreux clichés autour des cités et des enseignants mais sinon, je n'ai franchement pas grand chose à reprocher à ce livre. On trouve également une pointe d'humour ce qui ne gâche rien. Je suis toujours admirative face au travail des écrivains mais là, il faut avouer que c'est franchement fort d'écrire un si gros roman à trois. C'est un travail formidable que nous livre les auteurs et j'avoue être assez curieuse de savoir comment ils s'y sont pris pour écrire et penser ce roman. Bref: Une lecture agréable et une collaboration réussie.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Mondaye Posté le 14 Juillet 2016
              Des trois plumes qui se sont jointe pour écrire ce roman, j'en connaissais déjà deux. L'une d'elle relativement bien. Marie-Aude avait su me charmer avec d'autre texte dont notamment Charity, ou encore Simple. Elvire... j'avais eu l'occasion de la lire sous son pseudo Moka avec Jusqu'au bout de la peur, qui m'avait bien plu malgré les a priori que j'avais en débutant cette lecture. Leur frère m'était en revanche complètement inconnu. Nous voici donc plongé dans un récit plutôt science fiction, avec un côté qui parlera sans doute aux gamers... ce que je n'étais pas à l'époque. Et pourtant immersion totale et quasi immédiate. Mais malgré cette toile de fond qui peut paraitre un peu "jeunesse" les auteurs arrivent à introduire tout un tas de problématique sur lesquelles réfléchir en douceur. La maladie, le capitalisme, les problèmes sociaux et familiaux, les fractures de la société. Sinon, beaucoup beaucoup d'humour et de fraicheur dans la façon de traiter l'histoire, qui ne cherche que peu à être crédible, mais surtout à offrir un excellent moment à son lectorat, tout en restant fidèle à elle même. Et puis, un livre qui véhicule une image positive du professeur de collège et lycée, je ne peux qu'adhérer. (... Des trois plumes qui se sont jointe pour écrire ce roman, j'en connaissais déjà deux. L'une d'elle relativement bien. Marie-Aude avait su me charmer avec d'autre texte dont notamment Charity, ou encore Simple. Elvire... j'avais eu l'occasion de la lire sous son pseudo Moka avec Jusqu'au bout de la peur, qui m'avait bien plu malgré les a priori que j'avais en débutant cette lecture. Leur frère m'était en revanche complètement inconnu. Nous voici donc plongé dans un récit plutôt science fiction, avec un côté qui parlera sans doute aux gamers... ce que je n'étais pas à l'époque. Et pourtant immersion totale et quasi immédiate. Mais malgré cette toile de fond qui peut paraitre un peu "jeunesse" les auteurs arrivent à introduire tout un tas de problématique sur lesquelles réfléchir en douceur. La maladie, le capitalisme, les problèmes sociaux et familiaux, les fractures de la société. Sinon, beaucoup beaucoup d'humour et de fraicheur dans la façon de traiter l'histoire, qui ne cherche que peu à être crédible, mais surtout à offrir un excellent moment à son lectorat, tout en restant fidèle à elle même. Et puis, un livre qui véhicule une image positive du professeur de collège et lycée, je ne peux qu'adhérer. ( Et non je ne suis pas prof, ce qui ne m'empêche pas d'admirer le travail admirable qu'ils font avec pour seule récompense du baching de gens les accusant d'être "les grands paresseux" de notre société... triste réalité de notre monde moderne... fin de la parenthèse coup de gueule) Bref je garde de ce gros livre un très bon souvenir et je n'hésite pas à recommande.
              Lire la suite
              En lire moins
            • ConfidencesLitteraires Posté le 10 Mars 2016
              J'ai dû lire la série 2/3 fois et je devrais la relire. Car c'est le genre de livres qu'on lit au collège d'une certaine manière et on dont on comprend de plus en plus de choses en mûrissant et en ayant une connaissance du monde. Dans le premier tome, le plus chouette, c'est Golem, le jeu, et en particulier la manière dont Jean-Hugues se l'approprie. Jean-Hugues (pensez à M. Polochon dans Les Profs) se crée sa nana virtuelle, bien roulée avec les yeux verts qui scintillent au soleil, et joue à tuer les méchants avec. Et il a un dragon qui s'appelle Bubulle ! Et puis on voit la vie dans "la cité" : les jeunes ados, super attachants, et leur famille, notamment leurs mères en courses qui achètent de la Pataprout (ah, l'histoire de la Pataprout !). Non, vraiment, Golem c'est un vrai plaisir à lire, j'y repense avec beaucoup de tendresse. C'est simplement dommage que les couvertures desservent le contenu, surtout pour le public que vise la série... Je conseille ! Ne pas s'arrêter aux a priori ;)
            • LeviCollegeMP Posté le 14 Décembre 2015
              j'ai bien aime ce livre car c'est une amitié entre un cancre et son professeur de français et cela ma rappelé moi et ma prof de Français dans mon collège
            • Eejil9 Posté le 28 Novembre 2015
              Un bon livre jeunesse comme on les aime, avec de l'amour, de surnaturel, de l'humour, des aventures. Le tout reste très bien écrit, sans être hors du commun. La fratrie Murail s'est surpassée à mes yeux, pour faire un ouvrage qu'on ne peut plus lâcher, et qui aborde mine de rien des questions plutôt intéressantes (sur le mode humoristique évidemment) : l'emprise de la publicité et des entreprises transnationales sur les esprits, et leur pouvoir dans le monde. Un de mes livres préférés, alors que j'ai dévoré des dizaines de classiques. Je l'ai relu récemment, et son aspect déjà "vieilli" par rapport aux technologies m'a fait sourire. Un livre où le smartphone est un élément rarissime et inconnu, ça en devient incongru !
            Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
            À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.