En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Grand Amour

        Cherche midi
        EAN : 9782749118758
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 228
        Format : 140 x 220 mm
        Grand Amour

        Collection : Romans
        Date de parution : 14/04/2011

        Son homme de rêve était Fabien Castan, demi de mêlée de l’équipe d’Aurillac. Elle en a fait une réalité.

        « Qu’est-ce qui vous empêche d’être dans ses bras ?

        - Les bras de qui ?

        - Ce garçon, ce sportif.

        - Je ne le connais pas. Enfin, pas personnellement. Il a posé pour un calendrier, un de ces calendriers de rugbymen.

        - Mais il vous touche, n’est-ce pas ? Il vous plaît ?

        - Oui, il me… Oui.

        - Il habite...

        « Qu’est-ce qui vous empêche d’être dans ses bras ?

        - Les bras de qui ?

        - Ce garçon, ce sportif.

        - Je ne le connais pas. Enfin, pas personnellement. Il a posé pour un calendrier, un de ces calendriers de rugbymen.

        - Mais il vous touche, n’est-ce pas ? Il vous plaît ?

        - Oui, il me… Oui.

        - Il habite où ?

        - Il joue pour l’équipe d’Aurillac.

        - Alors, qu’est-ce qui vous empêche d’aller le retrouver à Aurillac ? »

         À la suite d’une déception amoureuse, Agnès, traductrice de romans sentimentaux, quitte Paris sur un coup de tête. Direction l'Auvergne où se trouve l’homme de ses rêves, le demi de mêlée de l’équipe d’Aurillac qu’elle a vu nu dans un calendrier...

        Après le très remarqué Actrice en 2005, Stéphane Carlier signe une comédie remuante, élégante et sexy. Hommage décomplexé à la littérature sentimentale façon Barbara Cartland, Grand Amour est à la fois d'un romantisme éperdu et d'une irrésistible drôlerie.

        Plus d'infos sur www.stephanecarlier.com

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782749118758
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 228
        Format : 140 x 220 mm
        Cherche midi
        15.20 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • clarisse06 Posté le 8 Août 2016
          Si Agnès traduit des romans à l'eau de rose, on ne peut pas dire que sa vie soit des plus palpitantes. Désespérément célibataire, romancière ratée, elle rêve d'envoyer sur les roses les réveillons de Noël passés chez sa soeur. Et elle rêve aussi sur Fabien Castan, rugbyman qui a posé nu pour un calendrier. Agnès rêve beaucoup mais agit peu. Lors d'une soirée où elle n'a pas envie d'aller, elle rencontre une drôle de femme qui lui dit qu'elle n'a rien à perdre à tenter de filer rejoindre son fantasme à Aurillac. Agnès se retrouve embarquée, avec son chien, dans une sacrée aventure. Dans la Creuse, elle fait la connaissance d'un vieil homo propriétaire d'une laverie automatique Pierre-Marie, et de Pélo, un serveur qui craque rapidement pour elle. Son seul but: parvenir à tout pour approcher Fabien. Les péripéties s'enchaînent pour la jeune parisienne. Je me suis rapidement laissée entraîner par l'écriture rythmée et bourrée d'humour de Stéphane Carlier. Il fait partie de ces auteurs qui observent le quotidien et savent le retranscrire pour notre plus grand bonheur! Agnès est complètement allumée, les personnages secondaires s'en tiennent une bonne couche aussi... Si Agnès traduit des romans à l'eau de rose, on ne peut pas dire que sa vie soit des plus palpitantes. Désespérément célibataire, romancière ratée, elle rêve d'envoyer sur les roses les réveillons de Noël passés chez sa soeur. Et elle rêve aussi sur Fabien Castan, rugbyman qui a posé nu pour un calendrier. Agnès rêve beaucoup mais agit peu. Lors d'une soirée où elle n'a pas envie d'aller, elle rencontre une drôle de femme qui lui dit qu'elle n'a rien à perdre à tenter de filer rejoindre son fantasme à Aurillac. Agnès se retrouve embarquée, avec son chien, dans une sacrée aventure. Dans la Creuse, elle fait la connaissance d'un vieil homo propriétaire d'une laverie automatique Pierre-Marie, et de Pélo, un serveur qui craque rapidement pour elle. Son seul but: parvenir à tout pour approcher Fabien. Les péripéties s'enchaînent pour la jeune parisienne. Je me suis rapidement laissée entraîner par l'écriture rythmée et bourrée d'humour de Stéphane Carlier. Il fait partie de ces auteurs qui observent le quotidien et savent le retranscrire pour notre plus grand bonheur! Agnès est complètement allumée, les personnages secondaires s'en tiennent une bonne couche aussi et pourtant, ils sont aussi vrai que nature. Pourtant, à un moment, j'ai commencé à me lasser (et je ne peux pas en dire plus sans spoiler), à trouver que certaines choses n'étaient pas forcément utiles. Puis le rythme a repris de plus belle et l'agréable surprise a été que jusqu'au point final, on ne peut pas être certains de l'issue du roman! En bref, GRAND AMOUR est un roman, vraiment très drôle, une comédie romantique déjantée mais qui manque parfois de réalisme. C'est un livre qui se lit vite et nous fait passer un agréable moment sur le coup, mais il n'est pas, pour moi du moins, inoubliable.
          Lire la suite
          En lire moins
        • nadinelouis001 Posté le 11 Septembre 2015
          Si je n'ai pas adhéré à Marie d'en haut, j'ai lu "grand amour" en deux jours même si ce n'est pas le roman d'amour du siècle. Très envie de savoir ce qui allait se passer, si elle allait l'avoir son rugbyman. Des scènes assez cultes dans le lot, j'ai pris un certain plaisir à le lire. J'aurais mis 3,5/45 mais y'a pas
        • Biblio87 Posté le 18 Août 2012
          Je dois dire que ce roman a plutôt bien rempli son contrat: sans être un coup de coeur, j'ai vraiment passé un très bon moment! Agnès m'a fait rire, je l'ai trouvée attachante. J'ai aussi aimé le personnage de Pierre-Marie. Je pense que le livre aurait pu avoir quelques chapitres de plus. En effet, cela aurait permis de donner plus de contenance aux personnages, de creuser un peu plus, de les rendre sans doute plus attachants aussi. Quant à l'histoire, je l'ai trouvée plutôt originale. Par contre, je reviens à la charge avec mes chapitres en plus: j'aurais aimé une fin un peu moins "abrupte", plus détaillée. Mais dans l'ensemble, je pense que je vais garder un bon souvenir de cette lecture et je ne peux que vous la conseiller pour les moments durant lesquels vous avez envie de souffler, de relâcher la pression.
        • Malouuh Posté le 16 Juin 2011
          Grand amour, c'est la citronnade qu'on prend en pleine canicule estivale : ça rafraichit, ça passe tout seul, et c'est super bon ! L'histoire est un peu invraisemblable. Ou plutôt, c'est une succession de situations invraisemblables ! Et tant mieux, car c'est plutôt drôle, et j'ai comme l'impression qu'il s'agit là de la marque de fabrique de la "chick-litt" d'après ma maigre expérience en ce genre. Le personage principal Agnès se retrouve dans des situations vraiment pas possibles (que je n'ai pas envie de raconter pour ne pas gâcher votre plaisir) après avoir décidé de rerouver le beau rugbyman posant pour un de ces fameux calendriers. Un départ qui s'est fait sur un coup de folie, justement ce qui manquait à sa vie putôt morne et plate. Les personnages sont vraiment savoureux, un des meilleurs aspects du roman selon moi. Une mention spéciale à Pierre-Marie, un fringant septagennaire qui deviendra pendant un temps au moins une sorte de meilleure copine pour Agnès, et donnera un coup de pied au derrière à celle qui a l'impression d'avoir 60 ans. En bref, ce n'est peut-être pas un livre dont je me souviendrai longtemps, mais je pense que ce n'est pas ce qu'on... Grand amour, c'est la citronnade qu'on prend en pleine canicule estivale : ça rafraichit, ça passe tout seul, et c'est super bon ! L'histoire est un peu invraisemblable. Ou plutôt, c'est une succession de situations invraisemblables ! Et tant mieux, car c'est plutôt drôle, et j'ai comme l'impression qu'il s'agit là de la marque de fabrique de la "chick-litt" d'après ma maigre expérience en ce genre. Le personage principal Agnès se retrouve dans des situations vraiment pas possibles (que je n'ai pas envie de raconter pour ne pas gâcher votre plaisir) après avoir décidé de rerouver le beau rugbyman posant pour un de ces fameux calendriers. Un départ qui s'est fait sur un coup de folie, justement ce qui manquait à sa vie putôt morne et plate. Les personnages sont vraiment savoureux, un des meilleurs aspects du roman selon moi. Une mention spéciale à Pierre-Marie, un fringant septagennaire qui deviendra pendant un temps au moins une sorte de meilleure copine pour Agnès, et donnera un coup de pied au derrière à celle qui a l'impression d'avoir 60 ans. En bref, ce n'est peut-être pas un livre dont je me souviendrai longtemps, mais je pense que ce n'est pas ce qu'on attend d'un tel roman. Cette histoire un peu abracadabrante et sans prétention est pleine de bonne humeur (même si Agnès ne l'est pas toujours, de bonne humeur ! ); la fin toute mignonette m'a fait tourner la dernière page avec le sourire. Rien que pour ça, je suis heureuse d'avoir connu le Grand Amour !
          Lire la suite
          En lire moins
        • SophiedesBonheurs Posté le 1 Juin 2011
          Je ne suis pas du tout fan de Chick Lit, je trouve que ces livres se ressemblent tous plus ou moins. Alors celui-ci, tout rose, avec ce titre évocateur et son résumé qui annonce la couleur n'aurait pas dû me tenter et pourtant... je l'ai avalé tout rond. C'est léger, drôle et touchant à la fois. Agnès, trentenaire à la vie amoureuse foireuse décide sur un coup de tête de faire 600 kms pour aller rencontrer son fantasme: Fabien un rugbyman sur qui elle a flashé en le voyant dans le plus simple appareil sur un calendrier. On sait très vite que tout ne se passera évidemment pas comme prévu, et ça donne lieu à quelques situations improbables et savoureuses. ( Mention spéciale à la scène dans les vestiaires et le récit de l'accident avec la vache). Agnès est traductrice de romans style Harlequin et l'auteur en profite pour en exploiter le côté caricatural . Bien sûr, il faut accepter de passer sur le côté invraisemblable et se laisser porter par cette tranche de vie. Stéphane Carlier nous offre un roman qui donne le sourire, file la pêche et qui a comblé mon côté fleur bleue. Une petite bulle de... Je ne suis pas du tout fan de Chick Lit, je trouve que ces livres se ressemblent tous plus ou moins. Alors celui-ci, tout rose, avec ce titre évocateur et son résumé qui annonce la couleur n'aurait pas dû me tenter et pourtant... je l'ai avalé tout rond. C'est léger, drôle et touchant à la fois. Agnès, trentenaire à la vie amoureuse foireuse décide sur un coup de tête de faire 600 kms pour aller rencontrer son fantasme: Fabien un rugbyman sur qui elle a flashé en le voyant dans le plus simple appareil sur un calendrier. On sait très vite que tout ne se passera évidemment pas comme prévu, et ça donne lieu à quelques situations improbables et savoureuses. ( Mention spéciale à la scène dans les vestiaires et le récit de l'accident avec la vache). Agnès est traductrice de romans style Harlequin et l'auteur en profite pour en exploiter le côté caricatural . Bien sûr, il faut accepter de passer sur le côté invraisemblable et se laisser porter par cette tranche de vie. Stéphane Carlier nous offre un roman qui donne le sourire, file la pêche et qui a comblé mon côté fleur bleue. Une petite bulle de fraîcheur qui fait du bien !
          Lire la suite
          En lire moins
        Toute l'actualité du cherche midi éditeur
        Découvrez, explorez, apprenez, riez, lisez !
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com