Lisez! icon: Search engine
Cherche midi
EAN : 9782749152998
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 256
Format : 140 x 220 mm

Gump & Cie

Pierre SZCZECINER (Traducteur)
Collection : Ailleurs
Date de parution : 09/11/2017
Enfin la suite de Forrest Gump !
 
Un peu plus vieux et, à sa façon, un peu plus sage qu’avant, Forrest n’a cessé de courir. C’est maintenant les années 1980 qu’il va devoir traverser, l’époque où le culte du moi, de la réussite et du libéralisme succède à tous les espoirs collectifs de la décennie précédente. Seul... Un peu plus vieux et, à sa façon, un peu plus sage qu’avant, Forrest n’a cessé de courir. C’est maintenant les années 1980 qu’il va devoir traverser, l’époque où le culte du moi, de la réussite et du libéralisme succède à tous les espoirs collectifs de la décennie précédente. Seul avec son fils à élever, Forrest voudrait bien, lui aussi, avoir sa part du gâteau. Après une tentative avortée dans le sport, de nouvelles tribulations l’attendent, depuis la vente d’encyclopédies jusqu’à quelques rencontres avec les grandes figures de l’époque Reagan et Bush, en passant par l’invention d’une recette miracle pour Coca Cola, la chute presque involontaire du mur de Berlin et la capture de Saddam Hussein. À la fin, n’en doutons pas, Forrest sera de nouveau entré dans l’histoire de son temps.
 
À la fois touchantes et désopilantes, ces nouvelles aventures de Forrest Gump rappellent tout le charme du film et du roman précédent. Avis aux amateurs.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782749152998
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 256
Format : 140 x 220 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Marieemmy Posté le 11 Janvier 2020
    Un peu plus vieux et, à sa façon, un peu plus sage qu'avant, Forrest n'a cessé de courir. C'est maintenant les années 1980 qu'il va devoir traverser, l'époque où le culte du moi, de la réussite et du libéralisme succède à tous les espoirs collectifs de la décennie précédente. Seul avec son fils à élever, Forrest voudrait bien, lui aussi, avoir sa part du gâteau. Après une tentative avortée dans le sport, de nouvelles tribulations l'attendent, depuis la vente d'encyclopédies jusqu'à quelques rencontres avec les grandes figures de l'époque Reagan et Bush, en passant par l'invention d'une recette miracle pour Coca Cola, la chute presque involontaire du mur de Berlin et la capture de Saddam Hussein. À la fin, n'en doutons pas, Forrest sera de nouveau entré dans l'histoire de son temps. Saviez vous qu'il existe une suite à ce superbe film? Eh bien, oui! J'ai replongé direct dans l'histoire de Forrest Gump, véritable Mr Bean. Dès les 1 ères pages, le film s'est déroulé devant mes yeux. Forrest reste toujours ce grand imbécile heureux qui va vivre diverses aventures, les unes plus folles que les autres. Forrest ne sait qu'une chose: s'attirer les ennuis! Or il a désormais la responsabilité de... Un peu plus vieux et, à sa façon, un peu plus sage qu'avant, Forrest n'a cessé de courir. C'est maintenant les années 1980 qu'il va devoir traverser, l'époque où le culte du moi, de la réussite et du libéralisme succède à tous les espoirs collectifs de la décennie précédente. Seul avec son fils à élever, Forrest voudrait bien, lui aussi, avoir sa part du gâteau. Après une tentative avortée dans le sport, de nouvelles tribulations l'attendent, depuis la vente d'encyclopédies jusqu'à quelques rencontres avec les grandes figures de l'époque Reagan et Bush, en passant par l'invention d'une recette miracle pour Coca Cola, la chute presque involontaire du mur de Berlin et la capture de Saddam Hussein. À la fin, n'en doutons pas, Forrest sera de nouveau entré dans l'histoire de son temps. Saviez vous qu'il existe une suite à ce superbe film? Eh bien, oui! J'ai replongé direct dans l'histoire de Forrest Gump, véritable Mr Bean. Dès les 1 ères pages, le film s'est déroulé devant mes yeux. Forrest reste toujours ce grand imbécile heureux qui va vivre diverses aventures, les unes plus folles que les autres. Forrest ne sait qu'une chose: s'attirer les ennuis! Or il a désormais la responsabilité de Petit Forrest...Va t il y arriver? Comment? L'écriture est fluide, agréable à lire et j'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce livre qui m'a fait sourire et rire plusieurs fois... Désopilant, agréable, bref un bon moment de lecture.
    Lire la suite
    En lire moins
  • bouquinovore Posté le 14 Juillet 2019
    Pour tous ceux de ma génération, ne me demandez pas laquelle, Forrest Gump est avant tout le film réalisé par Robert Zemeckis et magistralement interprété par Tom Hanks et la magnifique Robin Wright dans le rôle de Jenny. Ce n’est que bien plus tard, que j’ai découverts que Forrest Gump avant d’être un film était un livre de Winston Groom, je vous propose d’ailleurs de découvrir ma chronique de ces livres qui ont fait des chefs d’œuvre du cinéma. Et c’est encore bien plus tard que j’ai découvert (il y a quelques semaines) que Forrest Gump avait une suite Gump et Cie, suite écrite en 1995, mais publié pour la première fois en Frans en 2017 au Cherche Midi. Cette suite se situe quelque dix ans plus tard, dans les années 80, Forrest a vieilli et Petit Forrest, le fils qu’il a eu avec Jenny, à bien grandi. Je ne vais pas vous mentir et vous dirais que l’auteur en écrivant ce nouvel opus, voulait certainement surfer sur le succès Oscarisé de Forrest Gump et cela se ressent quelque peu. On s’attend à retrouver des phrases culte tel que : « la vie, c'est comme une boîte de chocolats : on ne sait jamais sur... Pour tous ceux de ma génération, ne me demandez pas laquelle, Forrest Gump est avant tout le film réalisé par Robert Zemeckis et magistralement interprété par Tom Hanks et la magnifique Robin Wright dans le rôle de Jenny. Ce n’est que bien plus tard, que j’ai découverts que Forrest Gump avant d’être un film était un livre de Winston Groom, je vous propose d’ailleurs de découvrir ma chronique de ces livres qui ont fait des chefs d’œuvre du cinéma. Et c’est encore bien plus tard que j’ai découvert (il y a quelques semaines) que Forrest Gump avait une suite Gump et Cie, suite écrite en 1995, mais publié pour la première fois en Frans en 2017 au Cherche Midi. Cette suite se situe quelque dix ans plus tard, dans les années 80, Forrest a vieilli et Petit Forrest, le fils qu’il a eu avec Jenny, à bien grandi. Je ne vais pas vous mentir et vous dirais que l’auteur en écrivant ce nouvel opus, voulait certainement surfer sur le succès Oscarisé de Forrest Gump et cela se ressent quelque peu. On s’attend à retrouver des phrases culte tel que : « la vie, c'est comme une boîte de chocolats : on ne sait jamais sur quoi, on va tomber. » Ou bien encore, « N'est stupide que la stupidité. » , mais c’est à ce moment que l’on découvre que ces phrases inoubliables ne sont pas extraites du livre, mais inventer de toute pièce pour le film. Et en parlant du film, l’auteur y fait régulièrement référence de manière direct et plus qu’explicite dans le roman, et Gump d’expliquer que sa vie a fait l’objet d’un film. On s’attend également à retrouver l’imbécile heureux de Forrest Gump qui devient un héros bien malgré lui, mais on retrouve un Forrest qui fait gaffe sur gaffe pour finir en prison. Malgré une légère déception, la magie a opéré, j’ai aimé retrouver ce bon vieux Forrest. Avec lui, j’ai également pu retrouver le lieutenant Dan, qui connaîtra une fin tragique, mais je ne vous en dis pas plus et la belle Jenny qui aura, elle un rôle un peu particulier dans ce nouvel opus, plus proche de l’ange gardien que de l’amie d’enfance. Un des points forts de ce roman est le rôle clé du fils de Forrest et Jenny, le bien nommé « Petit Forrest », bien plus intelligent et ingénieux que son père. Les nouvelles aventures de Forrest sont totalement ubuesques pour ne pas dire improbables. Bien que je ne me rappelle pas forcément du premier opus, j’ai l’impression que ces aventures semblaient plus probables et bien plus ancrées dans la réalité bien que toujours totalement ubuesques. Je relirai donc le premier tome afin de pouvoir vous en dire un peu plus.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Virginy Posté le 17 Mai 2019
    Qui ne connait pas Forrest Gump, cet homme déficient mental qui nous a permis dans un précédent opus de revisiter l’Histoire américaine? Immortalisé à l’écran par Tom Hanks dans un film oscarisé six fois, Winston Groom, l’auteur qui lui a donné vie, n’avait pas terminé de nous raconter son histoire, qui est une nouvelle fois forcément ancrée dans l’Histoire américaine. Et dans ce nouvel opus, ce sont les années 80 – 90 que nous allons traverser. Mais avec Forrest Gump comme guide, on sait que ça va être tout sauf ennuyeux! Jenny est morte, et Forrest doit veiller à ce que son fils, petit Forrest, ne manque de rien. Alors que son exploitation de crevettes a fait faillite, il doit tout recommencer de zéro. La vie va l’amener à retrouver d’anciennes connaissances, à retenter les mêmes expériences, parfois, notamment rejouer au football américain, ou rejoindre une nouvelle fois les rangs de l’armée. De la vente d’encyclopédie à la gestion d’une unité de méthanisation, de l’élevage de porcs à de la figuration dans un parc à thèmes, Forrest Gump est incapable de garder un emploi, et les catastrophes s’enchaînent. Chaque bévue entraîne des conséquences marquantes, laisse son empreinte dans l’Histoire. Le lecteur... Qui ne connait pas Forrest Gump, cet homme déficient mental qui nous a permis dans un précédent opus de revisiter l’Histoire américaine? Immortalisé à l’écran par Tom Hanks dans un film oscarisé six fois, Winston Groom, l’auteur qui lui a donné vie, n’avait pas terminé de nous raconter son histoire, qui est une nouvelle fois forcément ancrée dans l’Histoire américaine. Et dans ce nouvel opus, ce sont les années 80 – 90 que nous allons traverser. Mais avec Forrest Gump comme guide, on sait que ça va être tout sauf ennuyeux! Jenny est morte, et Forrest doit veiller à ce que son fils, petit Forrest, ne manque de rien. Alors que son exploitation de crevettes a fait faillite, il doit tout recommencer de zéro. La vie va l’amener à retrouver d’anciennes connaissances, à retenter les mêmes expériences, parfois, notamment rejouer au football américain, ou rejoindre une nouvelle fois les rangs de l’armée. De la vente d’encyclopédie à la gestion d’une unité de méthanisation, de l’élevage de porcs à de la figuration dans un parc à thèmes, Forrest Gump est incapable de garder un emploi, et les catastrophes s’enchaînent. Chaque bévue entraîne des conséquences marquantes, laisse son empreinte dans l’Histoire. Le lecteur sait qu’il va à chaque fois se passer quelque chose d’énorme, mais les pages se tournent, parce qu’on va savoir quoi, et surtout comment Forrest va rebondir après ça. J’ai beaucoup apprécié les clins d’œil de l’auteur à Tom Hanks et au film où ce dernier incarne Forrest Gump.
    Lire la suite
    En lire moins
  • unbrindesyboulette Posté le 12 Décembre 2017
    10 ans plus tard, Forrest Gump doit élever son fils, Petit Forrest, Jenny étant décédée. Pour cela, Petit Forrest reste vivre chez sa grand-mère et Forrest part travailler afin de subvenir à leurs besoins. Mais connaissant Forrest, tout ne va pas se passer comme il se doit. Forrest va faire des tas de boulot, s’attirer des tas d’ennuis, et il va toujours aller de l’avant. Son usine de crevettes a fait faillite et il lui faut un autre travail: Forrest va donc jouer au football, vendre des encyclopédies, essayer de trouver une nouvelle recette pour le Coca-Cola, retourner dans l’armée en Irak et en Allemagne où il est pas étranger à la chute du mur de Berlin… Où va nous emmener Forrest? Même si la citation n’est pas reprise dans « Gump cie », « la vie, c’est comme une boîte de chocolats: on ne sait pas sur quoi on va tomber » est entièrement adaptée à ce deuxième roman!! Cette « biographie » de Forrest est un plaisir à lire car c’est Forrest qui raconte!! Le ton est donc léger, l’écriture et le discours à la hauteur de Forrest, le lecteur est entièrement plongé dans son univers presque enfantin,... 10 ans plus tard, Forrest Gump doit élever son fils, Petit Forrest, Jenny étant décédée. Pour cela, Petit Forrest reste vivre chez sa grand-mère et Forrest part travailler afin de subvenir à leurs besoins. Mais connaissant Forrest, tout ne va pas se passer comme il se doit. Forrest va faire des tas de boulot, s’attirer des tas d’ennuis, et il va toujours aller de l’avant. Son usine de crevettes a fait faillite et il lui faut un autre travail: Forrest va donc jouer au football, vendre des encyclopédies, essayer de trouver une nouvelle recette pour le Coca-Cola, retourner dans l’armée en Irak et en Allemagne où il est pas étranger à la chute du mur de Berlin… Où va nous emmener Forrest? Même si la citation n’est pas reprise dans « Gump cie », « la vie, c’est comme une boîte de chocolats: on ne sait pas sur quoi on va tomber » est entièrement adaptée à ce deuxième roman!! Cette « biographie » de Forrest est un plaisir à lire car c’est Forrest qui raconte!! Le ton est donc léger, l’écriture et le discours à la hauteur de Forrest, le lecteur est entièrement plongé dans son univers presque enfantin, dans son innocence! Comme dans ses premières aventures, Forrest est le même: il est optimiste, il fait beaucoup trop confiance aux autres, ces mêmes autres qui vont abuser de lui, il vit des situations tellement incroyables et improbables pour une personne comme moi, il pardonne et ne laisse jamais tomber ses compagnons de route. Petit Forrest, son fils, va lui être d’une grande aide avec son intelligence bien supérieure. Et bien entendu, Forrest va entrer dans l’Histoire avec la capture de Saddam Hussein, la chute du mur de Berlin mais tout ça sans le faire exprès, une grande spécificité de Gump 😉
    Lire la suite
    En lire moins
  • Sourisetdeslivres Posté le 30 Novembre 2017
    Tout le monde (au moins ceux de ma génération) connaît le film Forrest Gump interprété par Tom Hanks et la fameuse réplique « cours Forrest cours » ou la merveilleuse citation qui lui vient de sa maman « la vie, c’est comme une boîte de chocolats : on ne sait jamais sur quoi on va tomber. » J’avais adoré ce film et lu le livre ; c’est un film culte des années 90, si vous ne le connaissez pas, mais qu’attendez-vous ? Dans ce second livre, on retrouve Forrest 10 ans après, Jenny est décédée et il va devoir s’occuper de son fils le petit Forrest. Même si celui-ci vit avec sa grand-mère Forrest est bien décidé à tenir la promesse faite à Jenny, faire du petit Forrest un bon garçon. Lui donner tout ce dont il a besoin. Oui, mais, voilà, Forrest n’a aucune idée de comment faire, la seule chose qu’il sait faire c’est s’attirer des ennuis. Malgré tout, il s’engage à trouver du travail, son usine à crevette la Boubba Gump Company a fait faillite, il retrousse donc ses manches. On va suivre Forrest dans un tas de mésaventures. Il sera vendeur porte-à-porte d’encyclopédies, chercheur pour trouver un nouveau Coca-Cola, éleveur de porc, espion pour... Tout le monde (au moins ceux de ma génération) connaît le film Forrest Gump interprété par Tom Hanks et la fameuse réplique « cours Forrest cours » ou la merveilleuse citation qui lui vient de sa maman « la vie, c’est comme une boîte de chocolats : on ne sait jamais sur quoi on va tomber. » J’avais adoré ce film et lu le livre ; c’est un film culte des années 90, si vous ne le connaissez pas, mais qu’attendez-vous ? Dans ce second livre, on retrouve Forrest 10 ans après, Jenny est décédée et il va devoir s’occuper de son fils le petit Forrest. Même si celui-ci vit avec sa grand-mère Forrest est bien décidé à tenir la promesse faite à Jenny, faire du petit Forrest un bon garçon. Lui donner tout ce dont il a besoin. Oui, mais, voilà, Forrest n’a aucune idée de comment faire, la seule chose qu’il sait faire c’est s’attirer des ennuis. Malgré tout, il s’engage à trouver du travail, son usine à crevette la Boubba Gump Company a fait faillite, il retrousse donc ses manches. On va suivre Forrest dans un tas de mésaventures. Il sera vendeur porte-à-porte d’encyclopédies, chercheur pour trouver un nouveau Coca-Cola, éleveur de porc, espion pour le gouvernement américain, soldat dans la guerre du Koweït et ce n’est là qu’une partie de ses exploits. On lit le livre comme un journal, Forrest s’adresse à vous, comme dans le film (si vous l’avez vu) quand il raconte son histoire ahurissante sur un banc à des gens de passage, ici c’est pareil, mais c’est à toi, cher lecteur ; qu’il te raconte sa vie et quelle vie ! On traverse avec lui les années 80 et 90, on rencontre un tas de gens qui ne te seront pas méconnus, mais surtout on rit. J’ai eu un fou rire incontrôlable quand Forrest travaille dans un parc d’attractions religieux après un de ses passages en prison, mais ça, je te laisse lire le livre. Ce n’est pas le seul moment où j’ai ri et où les larmes ont coulé, car, oui, ce qui fait la beauté du film et que l’on retrouve dans ce livre c’est que Forrest n’a aucune méchanceté en lui, il veut juste bien faire. Les gens autour de lui en profitent et c’est là que l’émotion prend le dessus de même que la relation touchante, mais difficile qu’il a avec Petit Forrest. Rire et pleurer en même temps ça m’arrive rarement, rire sans pouvoir m’arrêter en lisant encore plus et pourtant je t’assure, mon cher lecteur, que tout le livre est comme cela. Tu ris et tu pleures. L’écriture est fluide, racontée par Forrest, c’est la voix de Tom Hanks que j’entendais. Il se lit très vite, on retrouve exactement le langage de Forrest. Sa manière simpliste mais belle de raconter les choses, de percevoir le monde et les gens. L’auteur, Winston Groom, à travers son personnage te raconte tout un pan de l’histoire aussi bien américaine qu’européenne (la chute du mur de Berlin ; la guerre du Koweït, des délits d’initiés qui ont fait un gros scandale au milieu des années 80 aux États-Unis). Avec son héros, il te fait revivre ou apprendre tout un tas de faits historiques qui sont loin d’être fictifs. Vous allez voyager en compagnie de Forrest, de Mobile à New York, de Berlin à Bagdad, d’Iran en Alaska. Vous croiserez tout un tas de personnes, vous vivrez avec Forrest des situations rocambolesques et désopilantes. Il n’y a vraiment pas le temps de s’ennuyer. Aucun temps mort, mais juste cette phrase de Forrest « Vous ne croirez pas si je vous le disais, mais je cours comme souffle le vent. À partir de ce jour, dès que j’allais quelque part, je le faisais en courant. » C’est ce qu’il va faire autour du monde tout en gardant ce qui fait de ce personnage tout ce que l’on aime : une âme d’enfant qui ne connaît pas la méchanceté ou la rancœur, un honnête homme qui toujours travaillera dur pour subvenir au besoin de sa famille ou pour aider son prochain. Un personnage complexe, attendrissant et qui est bien plus que l’idiot que tout le monde voit en lui. Les personnages secondaires qui côtoient Forrest à un moment ou un autre ont tous une particularité, des protagonistes qui sont très loin d’être singuliers ; même si certains profitent de lui honteusement Forrest te donne une sacrée leçon de vie : le pardon et la seconde chance. On retrouve des personnages du premier livre, comme le lieutenant Dan, le père de Boubba, le sergent Kranz, etc. et d’autres qui font leur apparition. La grande faiblesse de Forrest : il fait confiance à tout le monde ; on lui propose un travail, il l’accepte ; ce qui va le mettre plusieurs fois dans de sales (et souvent inimaginables) situations, mais toujours il arrivera à s’en sortir et surtout jamais il ne perdra foi en l’humanité. Le petit Forrest est un enfant très intelligent, au QI très élevé, il aidera son père comme il le pourra et surtout il s’habituera à avoir un papa différent des autres, mais comme disant sa grand-mère « N’est stupide que la stupidité. » Un roman feeling good, un personnage principal des plus attachant ; on rit, on pleure, et la fin est tout simplement parfaite. Une conclusion aussi belle que la dernière page m’a fait éclater de rire, comprendra celui ou celle qui a vu le film ou lu le livre. Un superbe livre ! Un livre idéal pour se détendre et oublier tous soucis le temps de ta lecture. Un roman plein d’optimisme et de joie de vivre tout en étant touchant. Si tu as une baisse de moral, lis Forrest et cie ! Je ne peux que te le recommander, cher lecteur, et si tu n’as pas vu le film, ou lu le premier livre ; fonce ! Tu ne seras pas déçu, foi de souris !
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité du cherche midi éditeur
Découvrez, explorez, apprenez, riez, lisez !