Lisez! icon: Search engine
La Découverte
EAN : 9782707153203
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 384
Format : 135 x 220 mm

Habiter, le propre de l'humain

Villes, territoires et philosophie

, ,

Collection : Armillaire
Date de parution : 18/10/2007

Si « habiter » est le propre de l'homme, alors pourquoi accepte-t-il trop souvent l'inhabitable ? Que signifie l'habitabilité de la Terre ? En quoi l'architecture et l'urbanisme contribuent-ils, ou non, à la rendre habitable ? Une approche pluridisciplinaire.

Au-delà de son acception triviale – se loger, résider à telle adresse ou dans tel quartier –, le terme « habiter » renvoie au rapport que l'homme entretient avec les lieux de son existence, mais aussi à la relation, sans cesse renouvelée, qu'il établit avec l'écoumène, cette demeure terrestre de...

Au-delà de son acception triviale – se loger, résider à telle adresse ou dans tel quartier –, le terme « habiter » renvoie au rapport que l'homme entretient avec les lieux de son existence, mais aussi à la relation, sans cesse renouvelée, qu'il établit avec l'écoumène, cette demeure terrestre de l'être. « Habiter » entremêle le temps et l'espace, et l'explorer revient à questionner l'histoire et la géographie d'une manière anthropologique en sachant que l'humain est un être parlant et fabricant. Les auteurs de cet ouvrage confrontent ainsi les apports de différentes disciplines (architecture, sociologie, géographie, urbanisme, ethnologie, philosophie…) à la compréhension de « habiter » et de l'« habiter ». Ils témoignent de la très riche polysémie de ce verbe, source de débats contradictoires aux implications tant théoriques que pratiques.
En effet, si « habiter » est le propre de l'homme, alors pourquoi accepte-t-il trop souvent l'inhabitable ? Que signifie l'habitabilité de la Terre ? En quoi l'architecture et l'urbanisme contribuent-ils, ou non, à la rendre habitable ? Comment la qualité d'un lieu conforte-t-elle la beauté de l'existence ? Répondre à ces questions revient à analyser les tensions qui se manifestent entre l'homme, la technique et la nature et aussi les représen-tations qui en découlent. À l'heure de l'urbanisation planétaire, de la généralisation des réseaux techniques de communication et d'une certaine homogénéisation des rapports homme/nature, il est essentiel de penser ce qu'« habiter » veut dire.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782707153203
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 384
Format : 135 x 220 mm

Ils en parlent

Comme le note Thierry Paquot, "à l'heure de l'urbanisation planétaire et de la préoccupation environnementale, il n'est plus possible d'ignorer ce qu'habiter veut dire". C'est l'activité la plus communément admise et, au regard de notre condition d'êtres humains, la plus révélatrice qui soit. Pour Heidegger, "habiter est le trait fondamental de l'être en conformité duquel les mortels sont". Derrière la dimension existentielle de la formule, l'action d'habiter contient une pluralité de sens. C'est ce que détaille avec clarté cet ouvrage collectif. Distinguant "habitation", "habitat" et "habiter", ce passionnant essai présente ce que signifie, pour les philosophes, sociologues, géographes ou architectes, cette notion fondamentale.
Pierre Bottura / Philosophie magazine
Cet ouvrage collectif a donc quelque chose d'exemplaire, sur les plans de la science et de la politique. Il est important qu'il soit lu par de très nombreux étudiants et commenté dans de nombreux séminaires au moment où la politique de la recherche est objet de débats et de conflits. Habiter n'est pas, dans cet ouvrage, présenté comme une réflexion sur la banlieue, la ville-centre ou le périurbain. Habiter est le prétexte à un débat sur la constitution d'un savoir scientifique au sujet de la démocratie. De qui parlent les "scientifiques" et comment les "scientifiques" se parlent-ils entre eux ?
Nonfiction.fr
À l'heure de l'urbanisation planétaire, du souci environnemental, du nomadisme forcé des sans-domicile fixe, de l'incapacité de réellemenr habiter un chez soi, de la génération des réseaux techniques de communication des rapports entre l'homme et la nature, entre les hommes eux-mêmes, la question est plus que jamais de savoir comment l'homme en son être peut habiter pour authentiquement exister.
Robert Tirvaudey / Revue philosophique
ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION DE LA DÉCOUVERTE
Nouveautés, extraits, agenda des auteurs et toutes les semaines les sorties en librairie !