En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Heurs et malheurs des grands argentiers

        Perrin
        EAN : 9782262072551
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 300
        Format : 140 x 210 mm
        Heurs et malheurs des grands argentiers

        Date de parution : 15/02/2018
        L’existence passionnante et haute en couleurs de 10 financiers d’exception.
        Le grand argentier désigne le ministre des Finances sous l’Ancien Régime, mais le nom et l’épithète en disent bien davantage sur ce personnage, qui dispose d’une grande fortune et est à ce titre le pourvoyeur des fonds de l’Etat. C’est cette richesse personnelle qui attire d’abord l’attention du roi et... Le grand argentier désigne le ministre des Finances sous l’Ancien Régime, mais le nom et l’épithète en disent bien davantage sur ce personnage, qui dispose d’une grande fortune et est à ce titre le pourvoyeur des fonds de l’Etat. C’est cette richesse personnelle qui attire d’abord l’attention du roi et lui assure une position de premier plan auprès de sa personne, mais ce n’est pas sans risque. Si le souverain a besoin d’argent, c’est généralement pour soutenir des guerres coûteuses. Le grand argentier, pressé à outrance, est alors indispensable. Une fois la paix revenue, il devient moins nécessaire et souvent importun. Ses biens, désormais confondus avec ceux du roi, peuvent être confisqués.
        Par ailleurs, le grand argentier est ambitieux. Issu de ceux qu’on appelle alors les « chétives gens », et plus tard le tiers état, il veut accéder aux classes dominantes et partager le pouvoir avec elles, mais il a beau imiter leur façon de vivre, il ne réussit pas à s’imposer auprès du clergé et de la noblesse, qui travaillent à sa perte et le méprisent. Aussi est-il accusé de crimes imaginaires, victime de disgrâces éclatantes, parfois ponctuées de l’exil quand ce n’est pas de la mort. Avec le talent d’écriture qui la caractérise, Françoise Kermina dresse le portrait des dix plus emblématiques d’entre eux.

        Françoise Kermina a publié de nombreux ouvrages chez Perrin, tous salués pour la qualité de leur style, notamment Agnès Sorel, Bernadotte et Désirée Clary, Madame Tallien, Les Dames de Courlande, égéries russes au xixe siècle.
         
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782262072551
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 300
        Format : 140 x 210 mm
        Perrin
        19.90 €
        Acheter

        Ils en parlent

        Avec un grand talent de conteuse, l'historienne Françoise Kermina portraiture les grands argentiers, c'est-à-dire les ministres des Finances.
        Le Figaro Magazine
        INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PERRIN
        Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com