Lisez! icon: Search engine
Perrin
EAN : 9782262023829
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 516
Format : 154 x 240 mm

Histoire de la Comédie-Française

De Molière à Talma

Date de parution : 12/04/2007

Fondée en 1680, la Comédie-Française fut durant plusieurs décennies le seul théâtre à Paris. La bataille que se livraient les auteurs pour y être programmés était terrible, mais fit du lieu un centre effervescent de la culture française jusqu'à la Révolution.
A travers son histoire pleine de rebondissements, se croisent celles du spectacle, de la culture, sans oublier le fait du prince.

Fondée en 1680, la Comédie-Française est l'une des institutions les plus anciennes de la France. En raconter l'histoire, c'est faire la biographie d'un être collectif, formé des comédiens, mais aussi des musiciens, des danseurs, des administrateurs et des multiples employés du théâtre, depuis les comptables et les décorateurs jusqu'aux garçons...

Fondée en 1680, la Comédie-Française est l'une des institutions les plus anciennes de la France. En raconter l'histoire, c'est faire la biographie d'un être collectif, formé des comédiens, mais aussi des musiciens, des danseurs, des administrateurs et des multiples employés du théâtre, depuis les comptables et les décorateurs jusqu'aux garçons de salle. Cette société (telle est son appellation juridique), à la fois indépendante et soumise à l'autorité royale, a connu réussites et échecs, difficultés financières, tensions avec les auteurs ou le pouvoir, sans compter les déchirements internes. De grandes figures s'en détachent : des acteurs – Baron, Lekain, Molé, Préville, Talma ; des actrices – la Champmeslé, Adrienne Lecouvreur, Mlles Clairon et Raucourt. Jusqu'à la Révolution, la troupe est restée homogène, unie par la passion du théâtre. Soucieuse de faire revivre, devant un public souvent difficile, les chefs-d'œuvre anciens de Racine et de Corneille, et avant tout de Molière, la Comédie-Française n'a jamais cessé de donner leur chance aux œuvres nouvelles, de Crébillon, de Voltaire – l'homme de théâtre le plus fécond du xviiie siècle –, de Beaumarchais. Si la Comédie-Française a failli sombrer avec la royauté, à laquelle elle se sentait liée – ses membres n'étaient-ils pas d'abord « comédiens ordinaires du Roi ? –, elle s'est reconstituée, dès l'aube du nouveau siècle, comme si sa vitalité était au-dessus des régimes politiques, gardienne du passé mais ne redoutant jamais d'affronter l'avenir.

Professeur émérite à l'université Paris X, André Blanc est l'auteur de nombreux ouvrages sur le théâtre, parmi lesquels Dancourt et la comédie à l'heure du Soleil couchant et Racine, trois siècles de théâtre (2003).

  • Presse

    "Un ouvrage passionant sur lequel devraient se précipiter tous ceux qui croient tout savoir de cette vénérable institution. André Blanc, ancien professeur de littérature à Paris-X, spécialiste du théatre [...] livre une histoire non seulement esthétique, mais aussi économique et politique de celle qu'on surnomme encore aujourd'hui "la maison de Molière"...". Le Monde des Livres, 06/07/07.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782262023829
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 516
Format : 154 x 240 mm
Perrin

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • nadiouchka Posté le 3 Juin 2016
    Dans ma collection de très beaux livres figurant dans ma bibliothèque réservée aux ouvrages acquis lors d'expéditions à Paris et des visites de lieux incontournables, je possède également L'Histoire de la Comédie Française de André Blanc. Après la visite accompagnée – c'est mieux car on vous y raconte des anecdotes ou on vous désigne des endroits que vous pourriez ne pas avoir remarqués - très intéressante par ailleurs, il faut s'arrêter dans la librairie où l'on peut acheter des souvenirs ou des ouvrages comme celui-ci sur ce lieu mythique, fondé en 1680 et qui figure parmi les institutions les plus anciennes de la France. L'auteur commence par nous expliquer comment est née l'idée de ce théâtre qui était une attraction très prisée par les Parisiens et l'occasion de s'y montrer. Je considère ce livre comme une véritable encyclopédie, qui fourmille de renseignements très recherchés et historiques. L'écrivain parle absolument de tout et il a pris des renseignements dans des registres tels que celui des Assemblées des Comédiens, ou celui des comptes d'auteurs, mais il a également recherché des repères bibliographiques et on ne peut pas tout noter. A la fin du livre figure un index des oeuvres et des rôles-titres. La Comédie Française, nommée, juridiquement,... Dans ma collection de très beaux livres figurant dans ma bibliothèque réservée aux ouvrages acquis lors d'expéditions à Paris et des visites de lieux incontournables, je possède également L'Histoire de la Comédie Française de André Blanc. Après la visite accompagnée – c'est mieux car on vous y raconte des anecdotes ou on vous désigne des endroits que vous pourriez ne pas avoir remarqués - très intéressante par ailleurs, il faut s'arrêter dans la librairie où l'on peut acheter des souvenirs ou des ouvrages comme celui-ci sur ce lieu mythique, fondé en 1680 et qui figure parmi les institutions les plus anciennes de la France. L'auteur commence par nous expliquer comment est née l'idée de ce théâtre qui était une attraction très prisée par les Parisiens et l'occasion de s'y montrer. Je considère ce livre comme une véritable encyclopédie, qui fourmille de renseignements très recherchés et historiques. L'écrivain parle absolument de tout et il a pris des renseignements dans des registres tels que celui des Assemblées des Comédiens, ou celui des comptes d'auteurs, mais il a également recherché des repères bibliographiques et on ne peut pas tout noter. A la fin du livre figure un index des oeuvres et des rôles-titres. La Comédie Française, nommée, juridiquement, une société, a été tout à la fois indépendante mais aussi soumise à l'autorité royale. Elle a de plus, connu de nombreuses réussites mais aussi des échecs et des acteurs ou actrices parmi les plus renommés pour faire revivre des chefs-d'oeuvre anciens, allant de Racine à Corneille mais, surtout, de Molière. Autant dire combien ce livre est passionnant mais il faut le lire tranquillement, chapitre après chapitre chacun toujours édifiant. Il ne faut pas s'inquiéter, non plus, quand on le feuillette, de voir qu'il n'y a que six photos – au milieu du livre – et que le reste n'est que du texte. Celui qui le lit jusqu'au bout, n'est pas déçu par son acquisition. André Blanc espère, avec ce livre, que le lecteur le considère comme une biographie plutôt qu'une histoire. André Blanc, a d'ailleurs écrit d'autres ouvrages, nombreux, sur le théâtre parmi lesquels Dancourt et la comédie à l'heure du Soleil couchant et Racine, trois siècles de théâtre. Un livre à avoir chez soi lorsque l'on aime visiter les musées ou autres lieux historiques.
    Lire la suite
    En lire moins
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PERRIN
Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…