Lisez! icon: Search engine
Pocket jeunesse
EAN : 9782266274173
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 512
Format : 140 x 225 mm

Hopeless

Maud DESURVIRE (Traducteur)
Série : Hopeless
Date de parution : 14/10/2016
Retrouvez Hopeless chez PKJ, de la star de la romance Colleen Hoover !
 
Sky, 17 ans, vit avec sa mère adoptive Karen. Elle débute sa dernière année de lycée dans un nouvel établissement où elle ne connaît quasiment personne. Peu importe, de toute façon, Sky ne ressent aucune émotion depuis son enfance. Alors, quand elle croise Holder, elle est surprise de l’effet qu’il... Sky, 17 ans, vit avec sa mère adoptive Karen. Elle débute sa dernière année de lycée dans un nouvel établissement où elle ne connaît quasiment personne. Peu importe, de toute façon, Sky ne ressent aucune émotion depuis son enfance. Alors, quand elle croise Holder, elle est surprise de l’effet qu’il produit sur elle. D’autant que ce garçon croit la connaître, alors qu’elle n’a aucun souvenir de lui…
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266274173
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 512
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • litchiii Posté le 24 Octobre 2020
    J'ai beaucoup aimé l'histoire entre sky et holder. Comment ils se (re)découvrent, comment ils s'apprivoisent ... Je mettrais un petit bémol sur la fin. Pour moi, une partie de cette fin n'était pas nécessaire, cela n'apportait rien de plus ... Sinon j'ai hâte de lire "losing hope". Je vous conseille de le lire!
  • AlbertinePeu Posté le 21 Octobre 2020
    Cherchant une nouvelle lecture et entendant beaucoup de bien sur ce livre je me suis laissée tenter .... et je n'ai eu aucun regret dévoré en 2 jours. Je m'attendais à une histoire amoureuse plus ou moins compliquée mais pas du tout à ce dénouement ... un coup de coeur pour ce roman ! Celui-ci est parfait, je n'ai pas pleuré, j'ai ri à certains moments bien que le sujet soit vraiment intense, il y a encore quelques morceaux pour vous faire sourire. . Il est très bien écrit, le style, l'originalité, l'écriture ortographe et tous ont été examinés. Colleen Hoover est une véritable auteure très puissante !
  • merryfantasy Posté le 29 Juillet 2020
    Quoi ? Comment ça ? Cela fait deux livres du genre New Adult en peu de temps sur ce blog ? Merry serait-elle malade ? Eh bien, non… Hormis le fait qu’elle parle d’elle à la troisième personne, elle a juste été obligée, contrainte, forcée à l’insu de son plein gré (parfaitement !) par... elle-même... de lire plusieurs livres de ce genre au cours d’un marathon. Bonne nouvelle, c’est un genre qui finalement me plaît bien. Hélas, ce n’est pas trop grâce à Hopeless mais plutôt un autre titre. Hopeless est un titre que j’ai bien aimé, mais ce n’est pas un coup de cœur selon mes critères personnels. Il faut savoir que je suis un peu novice dans les genres de la romance, et que j’aime l’aventure, l’action, le mystère et le drame. Les galipettes et les câlins, ça ne m’amuse pas dans un roman, car ce n’est pas ce que j’y recherche. Et là, des câlins, il y en a un paquet… Certains diront que cela reste léger… Oui, peut-être, mais c’est déjà trop pour moi. Surtout quand on découvre tout le mystère qu’il y a autour de l’histoire de Sky et Holder. Holder est le principe même du beau... Quoi ? Comment ça ? Cela fait deux livres du genre New Adult en peu de temps sur ce blog ? Merry serait-elle malade ? Eh bien, non… Hormis le fait qu’elle parle d’elle à la troisième personne, elle a juste été obligée, contrainte, forcée à l’insu de son plein gré (parfaitement !) par... elle-même... de lire plusieurs livres de ce genre au cours d’un marathon. Bonne nouvelle, c’est un genre qui finalement me plaît bien. Hélas, ce n’est pas trop grâce à Hopeless mais plutôt un autre titre. Hopeless est un titre que j’ai bien aimé, mais ce n’est pas un coup de cœur selon mes critères personnels. Il faut savoir que je suis un peu novice dans les genres de la romance, et que j’aime l’aventure, l’action, le mystère et le drame. Les galipettes et les câlins, ça ne m’amuse pas dans un roman, car ce n’est pas ce que j’y recherche. Et là, des câlins, il y en a un paquet… Certains diront que cela reste léger… Oui, peut-être, mais c’est déjà trop pour moi. Surtout quand on découvre tout le mystère qu’il y a autour de l’histoire de Sky et Holder. Holder est le principe même du beau garçon, un peu bad boy sur les bords, et surprotecteur à ses heures perdues. D’aucuns le trouveront trop lunatique : moi je l’ai aimé tel quel. Il n’est pas lunatique, il possède juste toutes les clefs, ou presque, pour comprendre Sky et savoir comment la protéger d’elle-même et de ses souvenirs. Mais Sky, elle, est vraiment insupportable. Non seulement elle ne comprend rien à rien – alors que parfois tout crève les yeux –, mais en plus elle considère qu’Holder est trop changeant dans ses attitudes alors qu’elle n’est pas mieux que lui : dans le genre « faites ce que je dis, pas ce que je fais », elle détient la palme. Je n’ai pas du tout aimé son personnage. Je l’ai trouvée égoïste, pleine d’aprioris, et parfois incompréhensible. Alors, forcément entre les galipettes et l’héroïne qui m’ont déplu, il fallait que l’histoire qui se trouve autour tire son épingle du jeu, et qu’en plus cette épingle soit grosse. C’est d’ailleurs tellement bizarre, après tout ce que je viens de débiter, d’annoncer que j’ai quand même aimé ce livre ! Eh bien, oui, l’histoire qui se trouve derrière est excellente. Terrible, pleine d’émotions et tellement bien traitée. J’ai été surprise par le tour que prenaient les événements car l’auteur nous menait sur une piste, et pendant qu’on se focalisait là-dessus, elle nous déposait une nouvelle bombe pour nous perdre un peu plus dans l’histoire. Beaucoup de fins possibles apparaissaient au fur et à mesure de l’avancée des péripéties, et l’auteur faisait toujours le choix le moins évident. Je n’ai pas dit que son choix est illogique : juste que ce n’était absolument pas ce à quoi je m’attendais, donc pour moi c’était gagné de ce côté. Le style enfin est très agréable, même si j’ai un peu tiqué avec l’emploi du présent. Ça ne me gêne pas d’ordinaire, mais là, j’avais l’impression d’être un peu moins dedans. Allez comprendre pourquoi… Mais la fluidité du texte m’a permis de passer outre ce détail et apprécier malgré tout ce que j’y ai découvert. J’aurais juste aimé un peu plus d’émotions dévastatrices. Je suis sadique, que voulez-vous ?!
    Lire la suite
    En lire moins
  • Lesperanza Posté le 15 Juillet 2020
    Et bien dis donc... je ne m'attendais décidément pas à ça ! C'est bien simple : 500 pages dévorées en deux jours à peine ! Ça faisait bien longtemps que je n'avais pas lu un livre aussi rapidement, je n'en reviens toujours pas ! Mais je ne regrette pas et je suis très très heureuse d'avoir croisé le chemin de Sky et Holder :) A vrai dire, après avoir lu la première critique du top sur ce livre (celle de Nymphea, si je ne me trompe pas), ça m'a directement donné envie de commencer ce roman et de l'aimer autant qu'elle... D'ailleurs, j'avais du mal à comprendre, au début, pourquoi ce bouquin avait autant marqué les esprits. J'aurais même dit que ça paraissait cliché avec le mec qui sortait de nulle part, au physique parfait etc blablabla, si Nymphea n'avait pas dit dans sa critique que l'histoire d'amour était justement tout sauf clichée... :') Et la pure vérité est que, effectivement, ça n'a RIEN d'un cliché comme on peut s'y attendre. C'est fort, quand même ! Holder est quand même à première vue d'oeil le gars à la mauvaise réputation au physique qui plait aux filles et qui fait fondre dès... Et bien dis donc... je ne m'attendais décidément pas à ça ! C'est bien simple : 500 pages dévorées en deux jours à peine ! Ça faisait bien longtemps que je n'avais pas lu un livre aussi rapidement, je n'en reviens toujours pas ! Mais je ne regrette pas et je suis très très heureuse d'avoir croisé le chemin de Sky et Holder :) A vrai dire, après avoir lu la première critique du top sur ce livre (celle de Nymphea, si je ne me trompe pas), ça m'a directement donné envie de commencer ce roman et de l'aimer autant qu'elle... D'ailleurs, j'avais du mal à comprendre, au début, pourquoi ce bouquin avait autant marqué les esprits. J'aurais même dit que ça paraissait cliché avec le mec qui sortait de nulle part, au physique parfait etc blablabla, si Nymphea n'avait pas dit dans sa critique que l'histoire d'amour était justement tout sauf clichée... :') Et la pure vérité est que, effectivement, ça n'a RIEN d'un cliché comme on peut s'y attendre. C'est fort, quand même ! Holder est quand même à première vue d'oeil le gars à la mauvaise réputation au physique qui plait aux filles et qui fait fondre dès le départ le personnage principal... MAIS ! Hopeless n'est pas After, ou n'importe quel autre roman de la sorte. Hopeless est beaucoup plus... profond. Dur, aussi. Mais poignant. TRÈS poignant. Et tout sauf banal. L'histoire est de plus en plus sombre, les révélations sont de plus en plus bouleversantes. On ressent beaucoup d'affection pour nos personnages (j'aime trop Breckin, au passage !), beaucoup d'empathie. En fait, on VIT avec eux. Certes c'est une histoire d'amour entre deux adolescents. Mais c'est également bien plus que ça. Et je peux vous dire que j'ai vraiment VÉCU ce roman. (à lire pour saisir la ref ! ;))
    Lire la suite
    En lire moins
  • caroline91 Posté le 14 Juillet 2020
    Quelle auteur cette Colleen Hoover ! L'intrigue est bonne, il y a toujours des rebondissements inattendus. Elle traite de sujets qui sont parfois durs et tabous avec une si belle écriture. Chapeau bas Mme Hoover. Hopeless est à lire bien sûr.
Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.