Lisez! icon: Search engine
Nathan
EAN : 9782092588741
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 80
Format : 130 x 190 mm

Hôtel des frissons - A table - Tome 6 - Dès 8 ans

,

Date de parution : 31/10/2019
 Une série pour les 8-11 ans qui aiment avoir peur !
Résumé : 2 heures du matin. Nuit noire. Quatre silhouettes sortent discrètement de l’Hôtel des Frissons. Leurs lampes-torches à la main, Margot, Tristan, Jean-Sans-Tête et Ernestine partent en expédition vers le cimetière de la ville…
Quelle idée ! Ne leur-a-t-on pas dit qu’ils risquaient de rencontrer de redoutables zombies ?
Dès 8 ans.
EAN : 9782092588741
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 80
Format : 130 x 190 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • izabulle Posté le 24 Janvier 2020
    Nous connaissons Vincent Villeminot pour ses romans Young Adult ou ses BD jeunesse, mais il s'agit ici du premier roman pour jeune lecteur que nous lisons de lui. Il s'agit en réalité d'un petit roman faisant partie d'une saga qui s'appelle "Hôtel des frissons". Si nous n'avons pas lu les précédents romans de la saga, cela ne nous a pas empêché pour autant de suivre cette histoire, qui semble pouvoir se lire indépendamment des autres. Même si certains personnages sont identiques, les histoires semblent indépendantes. J'ai lu ce petit roman avec mon fils Minibulle, qui est en classe de CE1. Il a débuté la lecture et je me suis rendue compte que le niveau de lecture était un peu élevé pour lui. Il se fatiguait vite et sa lecture était parfois hachée. Aussi, j'ai repris à certains moments la lecture et nous avons finalement découvert ce roman en alternant nos lectures. Nous recommandons donc plutôt cet ouvrage aux enfants à partir de 8/9 ans, pour une lecture en totale autonomie. L'histoire est vraiment intéressante et frissonnante. Deux enfants accompagnent notamment un cavalier sans tête et une squelette, dans une petite balade dans un cimetière. Mais ces derniers sont pris en chasse par des... Nous connaissons Vincent Villeminot pour ses romans Young Adult ou ses BD jeunesse, mais il s'agit ici du premier roman pour jeune lecteur que nous lisons de lui. Il s'agit en réalité d'un petit roman faisant partie d'une saga qui s'appelle "Hôtel des frissons". Si nous n'avons pas lu les précédents romans de la saga, cela ne nous a pas empêché pour autant de suivre cette histoire, qui semble pouvoir se lire indépendamment des autres. Même si certains personnages sont identiques, les histoires semblent indépendantes. J'ai lu ce petit roman avec mon fils Minibulle, qui est en classe de CE1. Il a débuté la lecture et je me suis rendue compte que le niveau de lecture était un peu élevé pour lui. Il se fatiguait vite et sa lecture était parfois hachée. Aussi, j'ai repris à certains moments la lecture et nous avons finalement découvert ce roman en alternant nos lectures. Nous recommandons donc plutôt cet ouvrage aux enfants à partir de 8/9 ans, pour une lecture en totale autonomie. L'histoire est vraiment intéressante et frissonnante. Deux enfants accompagnent notamment un cavalier sans tête et une squelette, dans une petite balade dans un cimetière. Mais ces derniers sont pris en chasse par des zombies et la petite bande d'amis va devoir redoubler de malice et de réflexion, pour ne pas se faire attraper et ramener tout ce petit monde dans l'enceinte du cimetière. Quelques illustrations en noir, blanc et vert fluo, accompagnent le texte. Elles sont peu nombreuses, mais plus que suffisantes pour illustrer cette histoire. Ce petit roman ferait une lecture parfaite pour un enfant à la période d'Halloween. Elle apporte suspense, humour et frissons ! Nous avons même droit à une petite histoire d'amour toute mignonne entre le cavalier sans tête et la squelette, que demander de plus 🧡💀
    Lire la suite
    En lire moins
  • Songedunenuitdete Posté le 23 Janvier 2020
    Sixième opus des aventures de Margot, Tristan, Jean-sans-Tête et sa fiancée Ernestine. Et cette fois-ci pas de course pour retrouver une Ernestine disparue, mais la venue d'une nuée de zombies qui en ont après Ernestine, enfin après ses os. Tout le long, on ne peut se sentir que happé par les aventures trépidantes de ce quatuor de choc. Entre les moments pleins de réflexions de Tristan et Margot qui cherchent à trouver une solution pour faire en sorte que les zombies retournent dans le cimetière et la romance toute mignonne entre le preux chevalier Jean-sans-Tête et sa douce Ernestine le squelette, on n'a pas le temps de s'ennuyer. Chronique complète sur Songe d'une nuit d'été.
  • SagnesSy Posté le 12 Décembre 2019
    Déjà le sixième épisode de cette série destinée aux 8-11 ans, qui aborde le domaine de l’horreur sans complexes. On aura ici affaire à des zombies, des vrais de vrais, et j’avoue qu’il pourrait y avoir de quoi s’effrayer, si on occultait le côté résolument humoristique. Car drôle, ça l’est aussi, aussi bien par de petites réflexions disséminées que par l’action elle-même, vive, colorée et tout à fait à portée d’enfant. Les illustrations sont particulièrement réussies, savant mélange de noir et blanc et d’un très joli vert tout à fait attrayant. Bref, j’adhère !
  • SEP Posté le 16 Novembre 2019
    C'est avec une joie, non déguisée, que nous avons retrouvé Margot, Tristan, Jean-Sans-Tête et Ernestine, pour une nouvelle aventure, qui va les conduire, dans un cimetière, où ils vont rencontrer des zombies. C'est drôle, pétillant, écrit avec beaucoup de finesse pour que le lecteur puisse avoir un peu peur. Les personnages sont toujours aussi attachants et les suivre est un vrai bonheur. Cette série offre au lecteur, à chaque tome, un nouveau client à découvrir et donc une nouvelle aventure à vivre. C'est l'opportunité, pour les jeunes lecteurs, d'avoir l'impression de faire comme les grands, avec le côté rassurant, pour les parents, d'avoir un texte encadré et un dosage subtil des éléments effrayants.
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés