En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Hotel Vendôme

        Presses de la cité
        EAN : 9782258093737
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 336
        Format : 140 x 225 mm
        Hotel Vendôme

        Nelly GANANCIA (Traducteur)
        Date de parution : 02/05/2013

        Tel père, telle fille

        Hugues est un homme comblé : heureux en mariage, père d’une adorable petite Heloise, il est aujourd’hui à la tête de son propre hôtel dans le centre-ville de New York. Mais tout s’effondre le jour où sa femme les quitte pour une rock star. Hugues doit désormais mener de front...

        Hugues est un homme comblé : heureux en mariage, père d’une adorable petite Heloise, il est aujourd’hui à la tête de son propre hôtel dans le centre-ville de New York. Mais tout s’effondre le jour où sa femme les quitte pour une rock star. Hugues doit désormais mener de front l’éducation de sa fille et la gestion d’un hôtel devenu le refuge de toute célébrité en quête de tranquillité.
        Heloise grandit dans ce monde si particulier, au contact des femmes de chambre et des clients prestigieux. Chaque jour réserve sa part de surprise et de magie et, les années passant, la jeune fille n’a bientôt plus qu’une idée en tête : suivre les pas de son père. Mais l’histoire d’amour de celui-ci, qu’elle vit comme une trahison, les exigences de l’école hôtelière et les premières déceptions de la vie adulte transforment un chemin en apparence tout tracé en un parcours semé d’embûches. Son courage inébranlable lui permettra néanmoins de triompher de chaque épreuve, sans jamais perdre de vue ses propres rêves.

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782258093737
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 336
        Format : 140 x 225 mm
        Presses de la cité
        19.99 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • coquinnette1974 Posté le 11 Juillet 2017
          J'ai lu tous les romans ou presque de Danielle Stell, et j'ai bien aimé Hôtel Vendôme. Tous les ingrédients sont réunis pour plaire aux amateurs et amatrices de bon roman sentimental : de l'amour, des personnages forts, une histoire qui se suit. Ce n'est pas le meilleur de l'auteure, mais il est réussi :) Je mets quatre étoiles
        • Ondatra Posté le 31 Mai 2016
          Livre agréable à lire, de découvrir le fonctionnement d'un hôtel ! Hugues Martin et sa fille ont un lien hors du commun, de la bienveillance l'un envers l'autre même si la vie réserve des surprises et des joies qu'il faut accepter ! J'ai passé un bon moment ;)
        • DeboDebby Posté le 18 Mai 2016
          Bon roman , je suis une fan de Danielle Steel et cette histoire était pour une fois différente, l'histoire autour de l'hôtel était très bien tournée qu'elle était prenante
        • Colombedelesperance Posté le 12 Janvier 2016
          Bon. C’est parti pour une chronique transcendante d’honnêteté. Petite précision avant de commencer : on m’a prêté ce livre ! Hôtel Vendôme est l’histoire d’Hugues, qui dirige un hôtel à New York, tout en élevant sa fille unique Héloïse, parce que sa mère est partie avec un rockeur sans se soucier d’eux. Pendant plusieurs années, Héloïse va vivre dans une ambiance particulière, entourée d’une famille spéciale mais profondément aimante, tout en ayant son père uniquement pour elle. Mais le jour où elle part pour la Suisse afin de suivre les mêmes études qu’Hugues et ainsi suivre ses pas, ce dernier tombe profondément amoureux de la nouvelle décoratrice de l’hôtel. C’est la première fois qu’il s’engage dans une relation depuis son divorce. Héloïse a vingt ans, mais saura-t-elle accepter ce changement ? *Bonjour, vous êtes bien arrivé dans un bouquin sympathique mais cucul-la-praline* Pardon. Il fallait que ça sorte. Je n’avais encore jamais lu de roman de Danielle Steel, considérant que j’étais sûrement un peu trop jeune pour sa littérature. Alors oui… et non. Les personnages de ce roman sont à la fois éloignés et proches de moi de multiples façons, notamment par l’âge, mais… je m’attendais à quelque chose de plus… de... Bon. C’est parti pour une chronique transcendante d’honnêteté. Petite précision avant de commencer : on m’a prêté ce livre ! Hôtel Vendôme est l’histoire d’Hugues, qui dirige un hôtel à New York, tout en élevant sa fille unique Héloïse, parce que sa mère est partie avec un rockeur sans se soucier d’eux. Pendant plusieurs années, Héloïse va vivre dans une ambiance particulière, entourée d’une famille spéciale mais profondément aimante, tout en ayant son père uniquement pour elle. Mais le jour où elle part pour la Suisse afin de suivre les mêmes études qu’Hugues et ainsi suivre ses pas, ce dernier tombe profondément amoureux de la nouvelle décoratrice de l’hôtel. C’est la première fois qu’il s’engage dans une relation depuis son divorce. Héloïse a vingt ans, mais saura-t-elle accepter ce changement ? *Bonjour, vous êtes bien arrivé dans un bouquin sympathique mais cucul-la-praline* Pardon. Il fallait que ça sorte. Je n’avais encore jamais lu de roman de Danielle Steel, considérant que j’étais sûrement un peu trop jeune pour sa littérature. Alors oui… et non. Les personnages de ce roman sont à la fois éloignés et proches de moi de multiples façons, notamment par l’âge, mais… je m’attendais à quelque chose de plus… de plus… moins niais, oui ! Alors, n’allez pas me faire dire ce que je n’ai pas écrit. L’histoire est sympathique, j’ai pris plaisir à la lire, même si j’en attendais plus. En fait, je me suis attachée à Hugues, à Héloïse, et j’ai vite compris que la possessivité de la fille allait causer de véritables problèmes dans la suite de l’histoire. En même temps, c’est normal, vu la situation familiale, vous en conviendrez. L’auteur a très bien su amener cet état de choses. Ensuite, quand Nathalie (la décoratrice) arrive dans la vie d’Hugues, c’est juste super chou, frais, on est content ! Mais au bout d’un moment, bon sang de bonsoir, c’était cucul la praline… « je t’aime » « oh, moi aussi, je t’aime » ! Les scènes de conflit, de tension, mais aussi de refus entre Hugues, Nathalie et Héloïse ont été très bien narrés. Je me suis retrouvée dedans, j’ai beaucoup apprécié ça, même si ce n’était pas évident à lire parce qu’on s’imprègne très bien de l’ambiance, justement. Ceci dit, ça reste réaliste. Agaçant, parfois, mais réaliste, sincèrement. Après ceci, l’histoire commence à prendre un tournant que je qualifierais de typiquement américain. J’aimais bien, les choses étaient en train de se régler et… oh punaise, voilà qu’on part dans de la famille recomposée puissance 1000. Monsieur Hugues et Madame Nathalie veulent avoir un enfant. Oh mince, ils en auront plusieurs d’un seul coup ? Je comprends qu’Héloïse pète une durite, perso, même si elle réagit avec beaucoup de maturité ! D’ailleurs, c’est un bon point dans l’histoire : tout est abordé avec beaucoup de justesse, et on suit chaque personnage suffisamment longtemps pour constater une réelle évolution dans son caractère, ce que je trouve très, très bien. Il y a beaucoup d’humanité, d’expérience, peut-être, aussi, dans cet écrit. Il faut bien le reconnaître. De même, il faut reconnaître que l’univers de l’hôtellerie tel qu’il est présenté ici est tout simplement fascinant et qu’on sent que Danielle Steel l’a préparé. Rien n’est laissé au hasard et cette plongée dans ce monde si particulier a été très enrichissant, c’est un des gros plus de l’histoire. Tout est parfaitement réaliste et j’ai vraiment eu l’impression d’en apprendre à différents niveaux. Au niveau de la plume, comme je l’ai dit, il y a eu beaucoup de justesse, peu de temps morts (ou alors c’est moi qui m’ennuyais), on va au fait, au centre des choses et à l’essentiel tout en passant par quelques petits éléments moins importants pour avoir le temps d’apprécier les personnages et l’histoire. En fin de compte, si ça n’avait pas été aussi gnan-gnan et famille recomposée un peu yolé, j’aurais vraiment apprécié ma lecture ! Mais voilà, j’suis pas trop dans le mood pour ça, bien qu’entre nous soit dit, je n’ai rien contre. En conclusion, je ne regrette pas ma lecture, même si j’ai quelques trucs à lui reprocher. C’était trop cucul la praline, même si ça m’a vraiment rejointe au niveau de la relation père-fille qu’on peut y trouver, dans les complications qu’ils peuvent rencontrer et dans l’univers de l’hôtellerie qui semble très bien renseigné. C’était une bonne lecture ! Mais voilà. La plume est bonne, on sent beaucoup de maîtrise et de justesse, tant dans le propos que dans le choix des scènes présentées… c’est juste pas trop pour moi. En conclusion, ce sera un 14/20 pour moi !
          Lire la suite
          En lire moins
        • Angeline33 Posté le 4 Avril 2014
          L'amour fusionnel entre un père et sa fille
        Tout savoir sur Danielle Steel
        Pénétrez dans les coulisses des romans de cette grande dame au succès inégalé.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.